Nomination de deux socialistes

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 mars 2010, 23:59:00

Le Conseil constitutionnel est indépendant et a en charge la verification de l'adequation des lois decidées par le Gouvernement et le Parlement avec la Constitution de la République .

Il est donc en charge au respect des valeurs qui regissent nos institutions et bénéficient, à ce titre d'une indépendance politique et morale qui lui permets de retoquer les decisions gouvernementales qui ne seraient pas conformes à l'esprit de la Constitution.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 09:29:00

+1 :ok:
Image

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 mars 2010, 20:52:00

Bonjour,

Un petit sondage :
Alors que Nicolas Sarkozy vient de nommer deux personnalités socialistes au Conseil constitutionnel et à la présidence de la Cour des comptes, 65% des Français estiment que cette ouverture est une bonne chose, 25 % que c'est une mauvaise chose tandis que 10% n'ont pas d'opinion. Selon notre sondage LH2-Nouvelobs.com publié lundi 1er mars, les opinions exprimées par les Français sur ce sujet sont assez consensuelles et dénotent un bon accueil général de ces nominations à des postes relativement peu exposés politiquement à la différence des désignations passées d'Eric Besson ou de Bernard Kouchner.
En termes sociodémographiques, les populations émettant les jugements les plus positifs à l'égard de l'ouverture sont les 65 ans et plus (75%), les individus sont le niveau d'études est supérieur ou égal à Bac + 4 (69%) et les catégories sociales dites supérieures (CSP+, 71%).

L'appartenance politique des répondants n'impacte pas le jugement globalement positif des Français sur la politique d'ouverture même si les jugements des sympathisants de gauche sont plus modérés. A gauche, 61% des individus estiment en effet que l'ouverture est une bonne chose , soit une approbation légèrement en deçà de la moyenne nationale (65%) et il faut noter aussi que 30% d'entre eux jugent que l'ouverture est une mauvaise chose, soit un score qui excède de 5 points l'opinion nationale (25%). Alors que les récents nommés au titre de l'ouverture sont issus du parti socialiste, le jugement des sympathisants PS sur la démarche présidentielle reste proche de la tendance nationale, 63% la perçoivent comme une bonne chose mais aussi signe d'un sensible mécontentement, 32% comme une mauvaise chose.
Les sympathisants de droite sont, dans ce domaine, plus satisfaits de la politique présidentielle, 74% d'entre eux estimant que l'ouverture est une bonne chose. Signe de l'assentiment de son électorat. 86% des individus se déclarant proches de l'UMP jugent positivement l'ouverture (33% estiment même que c'est une "très bonne chose") tout comme 81% des personnes qui avaient voté pour lui au second tour de l'élection présidentielle en 2007.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 mars 2010, 21:50:00

wesker a écrit : Le Conseil constitutionnel est indépendant et a en charge la verification de l'adequation des lois decidées par le Gouvernement et le Parlement avec la Constitution de la République .

Il est donc en charge au respect des valeurs qui regissent nos institutions et bénéficient, à ce titre d'une indépendance politique et morale qui lui permets de retoquer les decisions gouvernementales qui ne seraient pas conformes à l'esprit de la Constitution.
C'est une institution illégitime vu qu'elle place divers hommes ( et aucune femme d'ailleurs ) sans légitimité au dessus de la volonté générale des citoyens censée s'exprimer à travers les décisions du parlement et les propositions de lois du gouvernement
C'est totalement contraire au principe de souveraineté de la démocratie qui institue la supériorité de la volonté générale sur toute volonté particulière, hors ici c'est l'inverse, des volontés particulières se placent au dessus de la volonté générale

Comme je l'ai expliqué dans un autre fil, leur mode de nomination, ainsi que la présence des anciens présidents de la république, font de cette institution un organe totalement politique, croire que ces gens auraient un rôle identique à des juges qui n'auraient qu'à appliquer la loi est totalement illusoir, leurs décisions relèvent principalement de jugements politiques et idéologiques, et non pas du droit.

La constitution elle-même de toute façon n'est pas du droit, elle traite de la question de la souveraineté, elle traite au contraire de l'organisation, des règles et des limitations des pouvoirs qu'elle institue, elle fait donc partie du domaine de la philosophie politique, et le domaine de la philosophie politique est extrêmement sujet à interprétation et dominé par les idéologies et les valeurs.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 mars 2010, 00:04:00

Dans ce cas, il convient aussi de remettre en cause la Commission de Bruxelles ou la BCE de Francfort où les édiles sont nommés et ne sont mêmes pas soumis au contrôle des citoyens....Quel dommage que le Président Sarkozy, au travers du Traité de Lisbonne, ait renforcé les pouvoirs de ces institutions qui n'ont aucune légitimité.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 mars 2010, 00:56:00

icon_cheesygrin Avec le traité de Lisbonne Sarkozy a trahit le peuple français c'est une raison largement suffisante pour le destituer et le jeter en prison.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59221
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 mars 2010, 01:20:00

Vous êtes tous aussi extrémistes au parti de gauche ? Des fois, j'ai l'impression de lire un anarchiste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 04 mars 2010, 03:12:00

Les anarchistes n'aiment pas trop les prisons en général :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 04 mars 2010, 08:07:00

logan a écrit :
wesker a écrit :
Le Conseil constitutionnel est indépendant et a en charge la verification de l'adequation des lois decidées par le Gouvernement et le Parlement avec la Constitution de la République .

Il est donc en charge au respect des valeurs qui regissent nos institutions et bénéficient, à ce titre d'une indépendance politique et morale qui lui permets de retoquer les decisions gouvernementales qui ne seraient pas conformes à l'esprit de la Constitution.

C'est une institution illégitime vu qu'elle place divers hommes ( et aucune femme d'ailleurs ) sans légitimité au dessus de la volonté générale des citoyens censée s'exprimer à travers les décisions du parlement et les propositions de lois du gouvernement
C'est totalement contraire au principe de souveraineté de la démocratie qui institue la supériorité de la volonté générale sur toute volonté particulière, hors ici c'est l'inverse, des volontés particulières se placent au dessus de la volonté générale

Comme je l'ai expliqué dans un autre fil, leur mode de nomination, ainsi que la présence des anciens présidents de la république, font de cette institution un organe totalement politique, croire que ces gens auraient un rôle identique à des juges qui n'auraient qu'à appliquer la loi est totalement illusoir, leurs décisions relèvent principalement de jugements politiques et idéologiques, et non pas du droit.

le Conseil constitutionnel fait partie quand même des institutions françaises.. depuis 1958. Il est pour moi le garant de la Constitution.. Tu as raison sur la nomination des membres. Evidemment, on pourrait dire : ump alors donc... ben non,  j'ai envie de croire que son rôle est réel, sinon autant tout remettre en cause. Il a évolué au fil du temps, entre président et cohabitation, l'Europe.. il est passé peut-être d'un rôle théorique à un plus proche des gens peut-être.. car peut être saisi à partir de 1974 par des parlementaires puis depuis 2008 par des citoyens.

La constitution elle-même de toute façon n'est pas du droit, elle traite de la question de la souveraineté, elle traite au contraire de l'organisation, des règles et des limitations des pouvoirs qu'elle institue, elle fait donc partie du domaine de la philosophie politique, et le domaine de la philosophie politique est extrêmement sujet à interprétation et dominé par les idéologies et les valeurs.

La Constitution est "la norme suprême du système juridique français". C'est un copier/coller de Légifrance. Dis Logan, un sujet sur la Constitution serait sans doute intéressant à créer..
Là sur ce fil, je voudrais revenir sur ce qu'évoque Politicien avec la nomination de socialiste par un le Président.. je parle de l'ouverture. Ne va-t-elle pas aboutir un jour à un travail commun au-delà du traditionnel clivage droite/gauche.. pour l'instant un socialiste comme Besson pour ne citer que lui est considéré comme un traitre au PS (enfin c'est ce qu'on a pu lire) mais qui sait si c'est pas la solution avec le but de drainer les meilleures personnalités plutôt qu'un peu plus de voix.
 





Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 mars 2010, 13:57:00

Tout cela nous éloigne du sujet.

Alors je repose une question aux partisans de l'UMP. Si le Président de la République va chercher des compétences à gauche pour occuper des responsabilités au conseil constitutionnel ou à la cour des comptes, cela signifie t-il que la droite ne compten dans les rangs de l'UMP, aucune personne n'ayant de telles compétences ?

Ou alors tout cela relève t-il d'une stratégie à long terme pour entretenir la confusion politique qui assurerait la réelection du Président ?

Au moins, le FN quoiqu'on puisse en penser offre à la fois un projet et une coherence de sa démarche!

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 04 mars 2010, 14:02:00

J'ai déjà répondu à cette question:
Norbert a écrit :Le but est surtout le clore à l'avance les futurs débats.

Si le gouvernement fait des conneries, il faudra que ces hommes occupant des postes à responsabilité le disent maintenant.

DSK n'a rien signalé et les autres ne diront rien non plus. Impossible pour eux de ressortir quoi que ce soit par la suite sans passer pour des incompétents ou des comploteurs.
Le FN a le mérite de poser d'excellentes questions, qu'il continue.
Image

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 05 mars 2010, 16:42:00

Nominer 2 socialistes, pourquoi pas, il me semble que c'est dans la logique du Président depuis le début de son mandat, et ça s'appelle "l'ouverture", s'il aurait nominé 2 ump, l'opposition aurait dit il place ses amis, manque de chance, il place 2 socialistes, de là à dire qu'il place des socialistes parce que il n'y a personne dans les rangs de l'ump, c'est évidemment faux. Mais dans toute démocratie il faut des contres pouvoirs.
D'ailleurs les français sont d'accord pour la plupart d'entre eux, ça montre qu'eux aussi sont pour l'ouverture.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 08 mars 2010, 19:53:00

Des "amis" ? Depuis quand le Président en possède t-il ?

Norbert, le FN continuera de poser les bonnes questions mais il continuera aussi d'apporter les bonnes réponses.

D'ailleurs comment ceux qui ne posent pas les bonnes questions, ne font pas le bon diagnostic pourraient ils être ceux qui sont capable de resoudre les problèmes engendrées par leurs politiques ?

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 08 mars 2010, 20:46:00

apporter les bonnes réponses
------------------------------
les bonnes questions
doubles "hum"...
il poste DES bonnes questions et non pas les bonnes question, mais rien que sur l'immigraiton ses réponses sont... voila quoi.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 08 mars 2010, 21:22:00

Le Pen pose parfois des bonnes questions, comme celle de savoir ce qu'il va manger à midi ou sur quelle chaîne il va zapper après Derrick. Mais sinon ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré