Le scandale des heures sup'

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
pierre30
Messages : 9029
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 26 févr. 2010, 09:06:00

Logan, tu es comme le médecin qui ne voit passer que des malades dans son cabinet : il ne faut pas en conclure que tout le monde est en mauvaise santé.

Dans le cas de France Télécom, il s'agit d'une société qui était publique il y a peu, qui est peuplée d'un nombre important de fonctionnaires, et qui est passée d'une situation de monopole à une concurrence exacerbée. C'est assez lourd comme dossier. Les erreurs de management ont fait le reste.

Dans le cas des entreprises menacées de fermeture, il est normal qu'apparaissent des conflits.

Quant au nombre de dépressions parmi les employés dans le privé et dans le public, il est facile de juger. Je connais pas mal d'enseignants et je travaille dans le privé. Lorsque je discute avec les enseignants, ils ne font que se plaindre de leur travail. Je ne comprends pas pourquoi quelqu'un qui est diplômé à BAC +5 et qui est malheureux dans l'enseignement, accepte de passer sa vie à souffrir. Il y a certainement beaucoup mieux à faire dans les entreprises.

Je ne connais personne qui travaille dans le privé et qui accepte de passer 40 ans de sa vie à souffrir.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59209
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 09:47:00

Ah, ben si tu veux, je peux te présenter, ma mère, sa meilleure amie, plusieurs de ses collègues, mon frère... Et pourtant, je n'ai pas un gros entourage. Les français se bourrent d'anxiolytiques pour tenir le coup, c'est bien la preuve qu'il y a un gros problème de stress en France.

pierre30
Messages : 9029
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 26 févr. 2010, 10:03:00

Qui se ressemble s'assemble ?

pierre30
Messages : 9029
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 26 févr. 2010, 10:05:00

Excuse moi c'était tentant mais déplacé.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 févr. 2010, 10:06:00

Je le crois volontiers, pour le peu d'expérience que j'en ai : il y a un climat très français qui consiste à ce que chacun tache de faire les pieds à l'autre, plutôt que de se réjouir de ses succès.

Mais où je rejoins Pierre, c'est que les gens osent se plaindre.

Soit la situation leur convient, et qu'ils cessent de gémir, soit elle ne leur convient pas, et qu'ils transitent.

Moi, ar exemple, j'ai travaillé - plantureusement payé - 15 jours dans une boite française de m...., avant d'arriver dans le bureau du patron, le sourire aux lèvres, lui annoncer que sa boite était infecte et que, vu ma situation à l'ssai, il ne s'inquiète pas de ne pus me voir le lendemain icon_biggrin  

Cet ostrogoth est resté bouche bée ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59209
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 11:02:00

ça me fait gerber les propos des gens qui ont réussi dans la vie et qui regardent les autres avec dédain et mépris. Ne vous inquiétez par pour moi, ma vie, je suis en train de la réussir. Vous noterez que je ne me plains jamais de ce qui m'arrive. Ce n'est pas pour moi que je m'inquiète. Mais ça ne m'empêche pas de constater la misère, le désespoir ou le mal-être autour de moi et de m'inquiéter pour les autres. Tous les gens ne sont pas psychologiquement ou intellectuellement capables de réussir ce que vous, vous avez accompli. Et tous les gens n'héritent pas de 10 appartements...

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 févr. 2010, 11:47:00

Nombrilist,
Même si je te rejoins aisement dans tes propos, il faut aussi etre realiste.
Ce probleme de difference existe depuis la nuit des temps, et ce n'est pas demain que celà changera.

Tu vas me dire: oui, mais etre fataliste, tout le monde sait le faire. C'est exact, mais c'est aussi logique.
On ne peut pas venir en aide à tout le monde, c'est impossible.
Perso, je donne depuis des années à l'UNICEF et je ne suis même pas certain que mon argent est utile. Mais bon, ça me donne bonne conscience et apres tout, ça ne me ruine pas non plus.

Je crois que tu te donnes aussi bonne conscience. Je sais que tu es intelligent, mais justement, tu sais comme moi que le systeme ne s'inversera jamais. Il y aura toujours des pauvres et des riches.
Quand je lis qu'il y a de + en plus de pauvres, celà depend en fait de la date de départ du calcul.Durant les 2/3 du 20em siecle, les pauvres etaient encore plus nombreux qu'aujourd'hui.

Mais j'ai aussi remarqué une chose: les gens qui veulent aider les autres ne se depuilleront pas pour autant de leur confort. Ils partiront en vacances, acheteront leur ecran plasma, mangeront tous les jours, payeront leur essence, etc etc. Ils mangeront de la dinde à Noel, avec foie gras et saumon fumé (c'est normal, on a le droit de bien manger une fois dans l'année).

Si leur motivation à aider les autres etait vraiment sincère et pensée, tous l'argent qu'ils mettent pour leurs loisir et leur confort, ils le redistribueraient plutot à ceux qui en ont encore + besoin qu'eux, non ?

Ben non, on g..... parce qu'il y a des differences sociales, mais tu le dis toi même, tu esten train de chercher à bien reussir dans ta vie. Tu remarqueras très vite que ton confort et celui des etres qui te sont proche passera bien avant tes convictions actuelles.

Tu partira en vacances, tu mangeras à ta fain, tu payera ton sport, tu auras ton appart (ou maison) tu auras ton ecran led et ton lecteur blueray, tu auras ta console de jeu, tu auras ta voiture (ou tes voitures).

Et pendant ce temps, les pauvres resteront pauvres, et toi, tu vivras bien et continuera certainement à compatir, mais tu ne feras rien pour eux pecunierement si celà t'oblige à te demunir toi même.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59209
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 12:10:00

Lucifer, tu as entièrement raison. Mais personnellement, je considère que ce n'est pas à moi ou à un particulier d'aider les pauvres (on ne peut pas le faire, et si on le fait, c'est forcément marginal). Mais je pense que cela devrait incomber à l'Etat (et d'ailleurs, il le fait en partie). Car l'Etat doit se préoccuper du peuple, c'est l'une de ses prérogatives. Autrement dit, on paye des impôts à mesure de ce que l'on peut, et l'état s'en sert pour aider ce qui s'en sortent moins bien dans la vie (et pas que financièrement, il y a aussi l'encadrement et d'autres choses). Bref, je suis pour la solidarité par l'impôt. Je suis de gauche, quoi.

Et puis en fait, là, j'étais juste en train de démonter les arguments des négationnistes du mal-être au travail, et le débat a glissé.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 26 févr. 2010, 14:24:00

@Nombrilist: c'est un des principes du socialisme : "de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins"
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 26 févr. 2010, 16:18:00

lancelot a écrit : cela montre le paradoxe de la droite et l'aveuglement qui est le leur, au mépris de toutes règles de bon sens. Ils ne savent qu'une chose :  Tout ce qu ne va pas, c'est la faute à la gauche ... même chirac en fin de carrière évoquait encore l'héritage de la gauche mitterandienne, et sarko lui parlait de celui de 68 .... à hurler de rire.

Je ne suis pas d'accord. Il y a des C... qui auront des effets pendants des décennies. ce sont souvent les C... particulièrment démagogiques sur lesquelles il est quasi impossible de revenir.

Exemple : ramener la retraite à 60 ans alors que la durée de vie augmente déjà depuis de nombreuses années est une C.. fondamentale dont on ne peut se relever que difficilement.

D'une façon générale les décisions démagogiques flattant notre fainéantise naturelle sont irréversibles dans une démocratie (35h, 8 mai, Nbr de semaines de CA, retraite à 60...)

Ce sont des C... et ce jusqu'à ce que les pays concurrents (c'est à dire tous) les aient à leur tout commises.

Ce n'est pas demain la veille !

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 févr. 2010, 16:31:00

Ce que vous appelez conneries, je l'appelle progrès, c'est la différence majeure entre nous. l'homme doit travailler pour vivre, pas vivre pour travailler.
Ce qui est sur c'est que l'endettement cumulé sous chirac et naboléon laissera des traces pendant des décennies.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 févr. 2010, 16:32:00

Vous avez tous raison, selon l'angle où vous vous placez.

Mais la remarque d'Avatabanana en entraîne une autre : chaque fois qu'on veut "faire plaisir" aux gens, on leur donne plus de congés, moins d'heures, moins d'années de travail.

Un peu comme des gens stupides donnent des bonbons à leurs gosses pour les récompenser.

La traduction est immédiate :

- pour le enfants, le sucré c'est le bonheur, et de reste un triste devoir ;
- pour les travailleurs, avoir congé c'est être aimé, et devoir travailler, c'est une horrible servitude ...

Il serait temps de rappeler que le travail est naturel et nécessaire à l'épanouissement de l'individu, et que ne plus pouvoir travailler, c'est une forme de déchéance.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 févr. 2010, 17:12:00

lancelot a écrit :Ce que vous appelez conneries, je l'appelle progrès, c'est la différence majeure entre nous. l'homme doit travailler pour vivre, pas vivre pour travailler.
Ce qui est sur c'est que l'endettement cumulé sous chirac et naboléon laissera des traces pendant des décennies.
J'ai fait parti de ces jeunesse Miterrantistes.
C'est quand même bien Tonton qui a refourgué toutes les aides à tout le monde, et qui a fouttu la france dans le rouge avec ses conneries.
A l'epoque, j'etais comme vous, certain que la droite etait "les méchants" et qu'ils etaient du coté des riches.
Je n'ai pas changé d'avis sur les riches, mais pour le reste, Mitterant a prouver qu'on pouvait surrendetter un pays en ne s'occupant que des pauvres.

De toute façon, que ce soit la droite ou la gauche, tant qu'on tapera et surtaxera les travailleurs au profit de ceux qui ne bossent pas (il n'y a que 20 millions d'imposés en france, sur 66 millions d'habitant), la france continuera à plonger.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59209
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 17:13:00

Lucifer, quand tu dis 66 millions, tu comptes les bébés et les enfants. Sur le nombre de gens susceptibles d'être imposé, ça donne quoi ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 26 févr. 2010, 17:18:00

Pour atteindre les 66 millions je pense qu'il compte aussi les foetus voire les spermatozoïdes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré