La leçon d'économie selon David R. Kamerschen

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 mars 2010, 20:10:00

Pourtant, moi, je suis pour la limitation des salaires des grands patron. Retirer un zéro ne me choquerait pas.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 mars 2010, 20:23:00

Là dessus, je suis d'accord, la difference entre le bas et le haut devient vraiment indescente.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26108
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 02 mars 2010, 00:35:00

Pas besoin de limiter les salaires, une nouvelle tranche d'imposition à 90% fera l'affaire, comme aux Etats-Unis de la grande époque. Et bien entendu suppression du bouclier fiscal et autres niches à la c.. qui ne servent qu'à pratiquer l'optimisation fiscale.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 09:17:00

Nombrilist a écrit :Pourtant, moi, je suis pour la limitation des salaires des grands patron. Retirer un zéro ne me choquerait pas.
Ah!!! La jalousie!!!

El Fredo a écrit :Pas besoin de limiter les salaires, une nouvelle tranche d'imposition à 90% fera l'affaire, comme aux Etats-Unis de la grande époque. Et bien entendu suppression du bouclier fiscal et autres niches à la c.. qui ne servent qu'à pratiquer l'optimisation fiscale.
Bienvenue au communisme! Plus de patrons, plus d'entreprises, plus de richesse, un pays qui crève, bel avenir!
Image

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26108
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 02 mars 2010, 09:39:00

Norbert a écrit :
El Fredo a écrit :Pas besoin de limiter les salaires, une nouvelle tranche d'imposition à 90% fera l'affaire, comme aux Etats-Unis de la grande époque. Et bien entendu suppression du bouclier fiscal et autres niches à la c.. qui ne servent qu'à pratiquer l'optimisation fiscale.
Bienvenue au communisme! Plus de patrons, plus d'entreprises, plus de richesse, un pays qui crève, bel avenir!
Tu sais lire ? Ce taux d'imposition a été pratiqué aux USA, phare du capitalisme, à une époque où ils ont connus leur plus forte croissance économique. Et puis franchement, une tranche à 90% pour les revenus excédant 500.000€, ça laisse quand même un sacré paquet de pognon.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 13:28:00

Repasse à 55% en France et tout le Monde se casse à l'étranger. Il suffit de réfléchir pour le comprendre.
Image

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mars 2010, 13:58:00

Perso, cette histoire des riches qui se cassent, je pense que c'est du bluff. Je veux dire, même à 50%, c'est déjà beaucoup plus que les paradis fiscaux. Et même à 30%. Donc... cette histoire des riches qui se cassent, c'est du bluff. Et puis même, ils partent à l'étranger ? Bon vent ! ça ne m'effraie pas le moins du monde.

Ceci étant dit, 90%, je trouve ça un peu violent quand même. Je préfère une limitation des gros salaires et que les sous économisés reviennent aux salariés (plus gros salaire = plus gros pouvoir d'achat = plus de sous pour la France).

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 14:10:00

Nombrilist a écrit :Perso, cette histoire des riches qui se cassent, je pense que c'est du bluff. Je veux dire, même à 50%, c'est déjà beaucoup plus que les paradis fiscaux. Et même à 30%. Donc... cette histoire des riches qui se cassent, c'est du bluff. Et puis même, ils partent à l'étranger ? Bon vent ! ça ne m'effraie pas le moins du monde.
Ce n'est pas du bluff, nous avons, par le passé, fait fuir beaucoup de capitaux de cette manière, inutile de recommencer.
Et puis, tu dis "bon vent" qui payera ce qu'ils payent? Il faudra assassiner les contribuables en augmentant outrageusement les impôts ou bien se passer d'un certain nombre de services publics (hôpitaux, écoles,...).
Je pense qu'il faut laisser sa jalousie au placard et concevoir que sans les grandes fortunes et les grandes entreprises, nous ne sommes plus qu'un ensemble de petits "pas-grand-chose".
Image

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 mars 2010, 14:26:00

Norbert a écrit : Repasse à 55% en France et tout le Monde se casse à l'étranger. Il suffit de réfléchir pour le comprendre.
C'est ton analyse, pas la vérité. je demande à voir ....

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mars 2010, 15:42:00

Norbert, tu parles comme si on vivait aux crochets des riches (entendons nous bien, sont riches ceux qui ont plusieurs millions d'euros dans leur compte en banque), ce qui est totalement faux. L'ISF représente 1 à 2% des recettes totales de l'état. Les 2/3 des recettes sont payées par l'ensemble des particuliers (y compris les non-imposables). Hé oui, c'est le nombre qui fait la force.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 mars 2010, 16:41:00

Il faudrait surtout mettre au point une monnaie non-thésaurisable empêchant l'accumulation du capital, dans le but de fluidifier l'échange des valeurs. Les "riches" évoqués ici seraient obligés de réinjecter rapidement leur trésor de guerre dans l'économie sous peine de le voir fondre comme neige au soleil.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 mars 2010, 17:11:00

Norbert a écrit :
Nombrilist a écrit : Perso, cette histoire des riches qui se cassent, je pense que c'est du bluff. Je veux dire, même à 50%, c'est déjà beaucoup plus que les paradis fiscaux. Et même à 30%. Donc... cette histoire des riches qui se cassent, c'est du bluff. Et puis même, ils partent à l'étranger ? Bon vent ! ça ne m'effraie pas le moins du monde.
Ce n'est pas du bluff, nous avons, par le passé, fait fuir beaucoup de capitaux de cette manière, inutile de recommencer.
Et puis, tu dis "bon vent" qui payera ce qu'ils payent? Il faudra assassiner les contribuables en augmentant outrageusement les impôts ou bien se passer d'un certain nombre de services publics (hôpitaux, écoles,...).
Je pense qu'il faut laisser sa jalousie au placard et concevoir que sans les grandes fortunes et les grandes entreprises, nous ne sommes plus qu'un ensemble de petits "pas-grand-chose".
C'est l'épouvantail que la droite nous sort à chaque mesure de justice sociale depuis 150 ans, c'est dire la crédibilité de ce discours ;)

Le seul moment dans notre histoire où les riches ont fuit la france c'est au moment de la révolution française pour fuir le tribunal révolutionnaire après s'être rendus coupables de comportements anti-révolutionnaires ou pour avoir participé aux différentes contre révolutions.

En vérité, les fortunes des plus riches sont évidemment indissociables des sources de leurs revenus, et pour réellement fuir la France, il faudrait aussi qu'ils renoncent à ces sources de revenus, ce qui évidemment n'est pas envisageable pour eux.



 

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 mars 2010, 17:59:00

oui et non logan, à notre époque tout peut être réglé à des milliers de kilomètres, combien de russes vivent en France?
maintenant, le problème, c'est bel et bien l'ISF, et sur ce coup là, ça a été dit par plein d'économistes : supprimer l'ISF et ajouter une tranche d'impôt sur le revenu, même limitée par le bouclier fiscal, serait plusieurs centaines de millions de revenus supplémentaires pour la France, mais sans sanctionner le patrimoine (car c'est ça l'ISF, on dit : posséder c'est pas bien, il faut que tu paies plus pour posséder plus...)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 03 mars 2010, 11:45:00

Nombrilist a écrit :Norbert, tu parles comme si on vivait aux crochets des riches (entendons nous bien, sont riches ceux qui ont plusieurs millions d'euros dans leur compte en banque), ce qui est totalement faux. L'ISF représente 1 à 2% des recettes totales de l'état. Les 2/3 des recettes sont payées par l'ensemble des particuliers (y compris les non-imposables). Hé oui, c'est le nombre qui fait la force.
Ne réduit pas l'imposition des riches à l'ISF et ne réduis pas les riches aux millionnaires.
Quand un riche va au restaurant, il paye plus de TVA que tu n'en payeras dans le mois. S'il ne les paye plus, tu devras les payer pour lui.
Il en est de même pour tous les impôts.
logan a écrit :En vérité, les fortunes des plus riches sont évidemment indissociables des sources de leurs revenus, et pour réellement fuir la France, il faudrait aussi qu'ils renoncent à ces sources de revenus, ce qui évidemment n'est pas envisageable pour eux.
Avec quel argent fonctionnent les paradis fiscaux? Tu n'as toujours pas compris que ce que nous connaissons des riches n'est que ce qu'ils veulent bien sacrifier.
Image

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 mars 2010, 12:13:00

Bon, Norbert, pour toi c'est quoi un riche ? A partir de combien d'argent on est riche ? Parce que moi, j'ai rien contre le gars qui émarge à 10 000 par mois. Et je doute fort que ce "riche" là s'en aille à l'étranger. Quand tu parles de fuite des capitaux, tu parles forcément des multi-millionaires.

"Quand un riche va au restaurant, il paye plus de TVA que tu n'en payeras dans le mois."

Ah bon ? Tu me fais le calcul ? TVA resto: 5.5%.

Moi ce que je dis, c'est qu'à partir d'un certain niveau de salaire, la personne épargne et ne consomme plus. Personne ne dépense des millions par mois. Et si tel est le cas, pas forcément en France. Donc il bloque l'argent ou le dépense ailleurs, et l'état français perd des fortunes. Heureusement, il se rattrape (un peu) avec l'ISF.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré