La leçon d'économie selon David R. Kamerschen

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 mars 2010, 12:47:00

artragis a écrit : oui et non logan, à notre époque tout peut être réglé à des milliers de kilomètres, combien de russes vivent en France?
maintenant, le problème, c'est bel et bien l'ISF, et sur ce coup là, ça a été dit par plein d'économistes : supprimer l'ISF et ajouter une tranche d'impôt sur le revenu, même limitée par le bouclier fiscal, serait plusieurs centaines de millions de revenus supplémentaires pour la France, mais sans sanctionner le patrimoine (car c'est ça l'ISF, on dit : posséder c'est pas bien, il faut que tu paies plus pour posséder plus...)
C'est faux ... A partir du moment où tu as des activités légales sur le territoire français, le fisc peut obligatoirement te taxer que tu sois à l'étranger ou pas ...
Echapper à un impôt particulier reste possible en effet, mais l'état peut très bien te taxer sur une autre étape de ton activité.

On sait que les riches, pour échapper à l'impôt préfèrent investire dans du patrimoine, souvent du patrimoine culturel, l'ISF est obligatoire pour éviter ce type de magouille.

Pour répondre à Norbert, je préfère que 1000 personnes aillent au restaurant plutôt qu'une seule tandis que les autres sont obligés de se nourir à coup de discount dégueulasse, et c'est pas la TVA qui va compenser cela.
C'est simple une société inégalitaire est totalement inefficace, une société égalitaire est beaucoup plus performante économiquement, ne serait-ce par le nombre de nouveaux besoins que le nombre de personnes (avec un meilleur revenu) auraient à satisfaire. Et comme le dit Nombrilist, à partir d'un certain revenu, l'argent va dans l'épargne et la spéculation ...

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 mars 2010, 13:02:00

 
Et comme le dit Nombrilist, à partir d'un certain revenu, l'argent va dans l'épargne et la spéculation ...
Il n'y a qu'a voir le nombre de crétins des iles qui se sont fait plumer par le pourtant très estimé et génialissime (*) Madof .... pour s'en persuader.

(*) avant sa chute, bien sur ....

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 03 mars 2010, 13:44:00

Étant donné que je me fiche bien de savoir ce qui traine sur le compte en banque de mon voisin, je n'ai pas réellement de définition définie du riche.
Pour être actionnaire d'une entreprise, il n'est pas nécessaire d'être multi-millionnaire.
Nombrilist a écrit :"Quand un riche va au restaurant, il paye plus de TVA que tu n'en payeras dans le mois."

Ah bon ? Tu me fais le calcul ? TVA resto: 5.5%.
Tes courses alimentaires sont également soumises à une TVA réduite!
Regarde les prix qu'affiches les restaurants gastronomiques et tu auras vite compris.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 mars 2010, 13:57:00

Nombrilist a écrit :Bon, Norbert, pour toi c'est quoi un riche ? A partir de combien d'argent on est riche ?
Ca c'est une question à laquelle il est très facile de répondre.



D'après l'INSEE, en 2004, pour faire partie des 10% des ménages les plus riches de France, il suffit de gagner un peu plus de 4000 euros par mois (4129 pour être exact, après impôts et hors revenus du capital).

--> http://esprit-riche.com/comment-mesurer-sa-richesse/



Toujours d'après l'INSEE, en 2007, un célibataire fait partie des 10% des français les plus riches lorsque il gagne 2331 euros par mois (après impôts et hors revenus du capital).

--> http://www.inegalites.fr/spip.php?artic ... e=richesse ins…



Pas besoin d'être millionnaire, donc, pour faire partie de l'élite économique de ce pays ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59215
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 mars 2010, 14:38:00

Je ne suis pas d'accord avec ce calcul totalement arbitraire. Pourquoi décréter que 10% des ménages représentent forcément des gens riches ? Pourquoi pas 1% ? Pour moi, 4000 par mois, c'est bien, mais c'est loin d'être indécent.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 mars 2010, 14:52:00

Ah oui tu as raison ce décret est arbitraire et c'est moi qui en suis responsable. Les liens que je fournis ne l'établissent pas, c'est moi. 10% c'est un chiffre assez symbolique, il est facile de se le représenter mentalement et donne tout de même une information cruciale : 9 français sur 10 gagnent des nèfles ! Mais on est d'accord, on reste quand même dans le relatif et le psychologique.

Il aurait été intéressant de voir les revenus des 1% des français les plus riches, et même des 1 pour mille, pourquoi pas. C'est là où réside la vraie richesse, celle que les gens considèrent habituellement comme indécente. cet tableaux ne remontent qu'aux 5% des français les plus riches.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26112
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 03 mars 2010, 16:20:00

Au passage, rappelons la loi économique qui stipule que, toutes choses égales par ailleurs, un accroissement de l’épargne privée augmente le déficit budgétaire. Or qui en ce moment appelle à la réduction des déficits publics, causés selon eux par le poids de l'Etat et l'armée de fainéants fonctionnaires, qui sert de justification pour les "réformes" actuelles et la destruction du secteur public ? Les plus riches, autrement dit ceux dont l'épargne est la plus importante. Moralité : taxons l'épargne et le déficit diminuera.

Quant aux fameux arguments qui justifient de toujours baisser les impôts des plus riches car leurs dépenses profiterait in fine à l'économie, c'est la fameuse "théorie du ruissellement" (dont la fameuse "courbe de Laffer" griffonnée sur une serviette de restaurant) qui s'est avéré être une vaste fumisterie et l'une des causes de la crise actuelle.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 mars 2010, 17:19:00

quand on a un déficit de 130 milliards, cela veut dire qu'on va emprunter 130 milliards, cet argent on va aller le chercher sur les marchés financiers, et pour une grande partie d'entre elle ( 40% ) auprès de français



si des français ont de l'argent en trop et peuvent se permettre de le prêter à l'état, alors l'état pourrait tout aussi bien le leur prendre via les impôts sans craindre pour la fameuse "compétitivité de l'économie"
c'est donc 52 milliards au moins que l'on emprunte au lieu de les imposer

le bouclier fiscal par exemple participe justement à cette injustice
au lieu prendre l'argent aux riches, on leur emprunte et on leur verse un intérêt, acroissant ainsi encore plus les inégalités et la dette publique

la dette de l'état est une vaste arnaque

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 04 mars 2010, 13:52:00

logan a écrit :la dette de l'état est une vaste arnaque
Il fallait y penser avant de voter socialiste en 81.
Il faut y penser à chaque fois qu'on vous fait croire qu'on va vous en donner encore et encore.

Au lieu de ça, le français moyen continue de croire que l'État peut lui donner de l'argent sans jamais le lui reprendre.
Sarkozy a le courage de réformer en profondeur malgré les déferlement de râles.

Le meilleur baromètre de l'action du gouvernement c'est la gauche, tant qu'elle meugle, c'est que les choses bougent.

Nous n'avons plus qu'à attendre maintenant que la crise économique soit entièrement passée, que l'emploi et la croissance reprennent, chacun pourra ainsi juger de la nécessité de l'endettement.
Image

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 mars 2010, 14:45:00

 
Nous n'avons plus qu'à attendre maintenant que la crise économique soit entièrement passée, que l'emploi et la croissance reprennent, chacun pourra ainsi juger de la nécessité de l'endettement.
Attendons, attendons ... mais je crois que l'on pourra attendre longtemps. Ton protégé nous a fait revenir 10 ans en arrière, je ne pense pas qu'il puisse se permettre le luxe d'attendre 10 ans pour revenir a un taux équivalent à celui qu'il a trouvé lors de sa prise de fonction.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 mars 2010, 17:30:00

Norbert a écrit :
logan a écrit :la dette de l'état est une vaste arnaque
Il fallait y penser avant de voter socialiste en 81.
Il faut y penser à chaque fois qu'on vous fait croire qu'on va vous en donner encore et encore.

Au lieu de ça, le français moyen continue de croire que l'État peut lui donner de l'argent sans jamais le lui reprendre.
Sarkozy a le courage de réformer en profondeur malgré les déferlement de râles.

Le meilleur baromètre de l'action du gouvernement c'est la gauche, tant qu'elle meugle, c'est que les choses bougent.

Nous n'avons plus qu'à attendre maintenant que la crise économique soit entièrement passée, que l'emploi et la croissance reprennent, chacun pourra ainsi juger de la nécessité de l'endettement.
J'avais 3 ans en 81 donc ta remarque tombe un peu à l'eau.
La vaste arnaque ne consiste pas dans je ne sais quel sentiment que l'état peut donner à l'infinie, la vaste arnaque consiste dans le fait qu'a travers la dette publique nous sommes tous soumis à la domination d'intérêts privés, qu'elle a été créée dans ce but et qu'elle sert à ce but, c'est un coup d'état magistral.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 04 mars 2010, 21:49:00

Norbert a écrit :
logan a écrit :la dette de l'état est une vaste arnaque
Il fallait y penser avant de voter socialiste en 81.
Il faut y penser à chaque fois qu'on vous fait croire qu'on va vous en donner encore et encore.

Au lieu de ça, le français moyen continue de croire que l'État peut lui donner de l'argent sans jamais le lui reprendre.
Sarkozy a le courage de réformer en profondeur malgré les déferlement de râles.

Le meilleur baromètre de l'action du gouvernement c'est la gauche, tant qu'elle meugle, c'est que les choses bougent.

Nous n'avons plus qu'à attendre maintenant que la crise économique soit entièrement passée, que l'emploi et la croissance reprennent, chacun pourra ainsi juger de la nécessité de l'endettement.
Il faut arrêté avec la crise économique; la France n'a jamais été aussi riche. Mme Bétencourt 1ere fortune de France à augmenté ses revenus de 30% en un an et F. Pineau 3 ou 4éme fortune de France vient d'augmenter la sienne de 35%. Ce qu'il faut c'est une vrai répartition des richesses.
Depuis 25 ans en France, les bénéfices du capital ont augmenté de 10% sur les bénéfices du travail, ce qui correspond à 170 milliards par an de moins pour les salarié. Si le rapport entre les bénéfices du travail et du capital étaient restés le même qu'en 1985 le salaire minimum et les retraites seraient largement au-dessus de 1500 euros par mois.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 05 mars 2010, 10:24:00

logan a écrit :J'avais 3 ans en 81 donc ta remarque tombe un peu à l'eau.
Tu n'es pas le centre du Monde.
Image

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 05 mars 2010, 10:25:00

Georges a écrit :Si le rapport entre les bénéfices du travail et du capital étaient restés le même qu'en 1985 le salaire minimum et les retraites seraient largement au-dessus de 1500 euros par mois.
Merci les 35 heures!!!! icon_lol icon_lol icon_lol icon_lol
Image

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26112
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 05 mars 2010, 10:53:00

Norbert a écrit :
Georges a écrit :Si le rapport entre les bénéfices du travail et du capital étaient restés le même qu'en 1985 le salaire minimum et les retraites seraient largement au-dessus de 1500 euros par mois.
Merci les 35 heures!!!! icon_lol icon_lol icon_lol icon_lol
N'importe quoi, ce phénomène est bien antérieur à cette réforme. Et d'après l'INSEE la compétitivité en matière de coût du travail a commencé à se dégrader fortement depuis 2005, soit bien après leur application. If faut arrêter de tout mettre sur les 35h, qui n'ont qu'un effet marginal sur les indicateurs macroéconomiques (surtout quand on constate des phénomènes similaires chez nos voisins).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré