Le parti de gauche

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 juin 2010, 16:53:00

Georges a écrit :Quand Ségolène propose un accord large, elle pense au MODEM.
Non, elle pense avant tout au reste de la gauche (altermondialistes, écolos, etc) pour construire un projet commun. Le MoDem c'est dans un second temps, et sur des bases programmatiques. Ca a toujours été comme ça (cf. la motion E du Congrès de Reims), mais on a systématiquement caricaturé sa position en la résumant à un accord PS-MoDem.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 01 juin 2010, 20:38:00

El Fredo a écrit :
Georges a écrit :Quand Ségolène propose un accord large, elle pense au MODEM.
Non, elle pense avant tout au reste de la gauche (altermondialistes, écolos, etc) pour construire un projet commun. Le MoDem c'est dans un second temps, et sur des bases programmatiques. Ca a toujours été comme ça (cf. la motion E du Congrès de Reims), mais on a systématiquement caricaturé sa position en la résumant à un accord PS-MoDem.
Le PS est déjà allié aux Verts, quand aux intermondialistes, un bon nombre s'est tourné vers la gauche radicale qui elle ne la rejopindra jamais, car elle représente la "gauche" sociale démocrate et libérale.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 01 juin 2010, 21:17:00

En effet certains socialistes ont l'air d'avoir du mal à comprendre qu'on ne veut plus voir le PS au gouvernement à gauche, qu'on conteste leur hégémonie et qu'on leur demande gentiment de partir des responsabilités qu'ils occupent

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 juin 2010, 21:37:00

Il n'y a pas d'alliance PS-Verts, d'ailleurs pour les présidentielles ils ont l'intention de partir seuls. Quant à la "vraie gauche", elle aura le droit de demander au PS de partir quand elle fera des scores supérieurs au sien. C'est un peu le principe d'une élection il me semble.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 01 juin 2010, 22:21:00

certes mais comme on fait de la politique, on n'attend pas que les choses arrivent tu vois, on essaie au contraire de faire en sorte qu'elles arrivent, on milite dans ce sens, on essaie de convaincre les gens

donc on explique qu'il n'y a plus rien à espérer tirer du PS, ce que tout le monde peut constater et évaluer par lui même, et qu'il faut nous soutenir nous car nous avons et les solutions et la volonté politique pour les appliquer

c'est pour cela que nous finirons par devancer le PS et que le PS sera écarté du pouvoir

ceux qui au PS croient qu'on va s'allier avec eux et se mettre à leurs ordres mais ils vivent complètement dans un autre monde ils ne se rendent pas compte à quel point leurs récents choix politiques rendent impossible tout rassemblement

ex : on ne peut pas gouverner avec des gens qui s'associent à l'ump pour infliger aux grecs un plan de rigueur qui est tout le contraire du socialisme et qui va détruire l'économie de leur pays et les plonger dans de graves crises sociales et politiques
ou on ne peut pas s'associer avec des gens qui votent des plans de 110 milliards d'euros pour sauver le système financier que nous à gauche nous combattons depuis 40 ans...
on ne peut pas gouverner avec des gens qui hésitent à choisir s'il faut défendre les récents progrès sociaux que la gauche a obtenue de haute lutte, faut se rendre compte quand même les retraites à 60 ans ça a été obtenu en 1981 ...
ils multiplient les renoncements ou les signes inquiétants de renoncement...

c'est sans compter la trahison sur les traités européens, dont on voit à quel point ils ont été efficaces pour nous protéger, pour protéger l'euro, pour apporter la prospérité à nos peuples ou pour faire converger les économies des pays européens ( ya jamais eu autant de disparités ... ) etc ...

pour oser croire un instant qu'on puisse se rassembler avec eux, faut vraiment qu'ils aient aucune conscience politique, ils doivent vivre dans une bulle, ouais dans un autre monde c'est ça

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 juin 2010, 22:37:00

On est d'accord sur DSK. Pour Royal je pense que tu devrais étudier ses dernières déclarations et tu constaterais qu'elles ne sont pas très éloignées des vôtres.

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite ... ur-193252/
DSK "sauveur" ou "affameur"?
La rigueur made in FMI vient nourrir les adversaires de Strauss-Kahn à gauche, Ségolène Royal en tête.


Il a beau être à Washington, le spectre de Dominique Strauss-Kahn hante la gauche française. Surtout depuis qu’il caracole en tête des sondages… et que le FMI, qu’il dirige, intervient en Europe. Le plan de rigueur grec, mené sur injonction de l’Union européenne et du FMI, rallume la guerre des deux gauches. Affamer les peuples ou les sauver: tel pourrait être le nouveau dilemme caricatural de la gauche.

Mardi dernier, le Bureau national du PS était consacré à la crise. Seul Pascal Cherki, maire du 14e arrondissement de Paris et proche de Benoît Hamon, met les pieds dans le plat. Il s’en prend non à Dominique Strauss-Kahn, dont personne n’ose prononcer le nom, mais au "plan du FMI, qui met en pièces des protections collectives, des acquis sociaux". Un ange passe. Personne ne prend ouvertement la défense du patron socialiste du FMI, même si certains, comme le strauss-kahnien Alain Bergounioux, se moquent de Cherki, qui s’était réjoui que les Bourses chutent.

Ironie de l’histoire, Jean-Christophe Cambadélis, un des proches de Strauss, n’est pas présent: il est au même moment à Athènes, confronté au "sentiment d’humiliation" des Grecs face à l’intervention de l’Europe et du FMI! Pour Cambadélis, "ce n’est pas le FMI qui fait les crises, ce sont les crises qui appellent le FMI. Et soit dans deux ans la crise sera jugulée et il vaudra mieux en avoir été, soit la crise se sera généralisée et alors il faudra des gens capables de la juguler dans l’équité, quel que soit le candidat de la gauche."

"Le monsieur qui dirige l’abattoir…"
Tous n’ont pas évidemment cette mansuétude, loin s’en faut, pour l’austérité version DSK. Ségolène Royal se veut aux côtés des peuples contre les plans de rigueur, en France comme en Grèce. La présidente de la région Poitou-Charentes pourfend dans un communiqué "le Fonds monétaire international, qui n’a pas changé, après les cures d’austérité imposées en Afrique et en Amérique latine. En Grèce comme ailleurs, il applique la même méthode: abaissement des salaires, démantèlement de la protection sociale, augmentations des taxes." Sans jamais prononcer le nom de son rival, l’ex-candidate prend délibérément le contre-pied du discours des amis de Strauss-Kahn sur le "nouveau FMI".

Autre anti-FMI, Jean-Luc Mélenchon, qui, lui, ose prononcer son nom. L’ancien ministre de Jospin, devenu député européen du Front de gauche, s’en est pris à "l’affameur": "On comprend que le monsieur qui dirige l’abattoir se déclare “admiratif du plan d’économie des Grecs! Sacré Dominique!" Mélenchon se moque du fait que "le directeur du FMI qui lui découpe des bouts de chair fraîche [soit] le présidentiable favori des socialistes français". Mercredi, DSK pourra répondre à ses détracteurs dans une émission, A vous de juger, enregistrée à Washington et diffusée le lendemain sur France 2. Réplique d’un présidentiable? Au FMI, on affirme qu’il s’agit d’expliquer aux populations européennes l’entrée fracassante du Fonds sur la scène continentale. DSK multiplie donc les interventions télévisées, jeudi dernier en Grèce, vendredi dernier sur Euronews.
Et pour bien la connaître je sais que ce n'est pas une simple posture opportuniste, le bien-être des peuples a toujours été l'une de ses préoccupations premières.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 00:03:00

C'est trop tard. Même si elle est sincère c'est bien trop tard. Tu comprends j'espère qu'elle a un trop lourd passif vis à vis de la gauche de la gauche.

Rien n'est irréversible en politique mais il faudrait bien plus que ça pour nous convaincre de son changement de ligne politique.

Si elle disait qu'elle s'était trompée sur les traités européens cela serait déjà un premier pas.
Si elle renonçait définitivement et clairement à toute alliance avec le centre, cela serait un 2ème pas.

Tu sais on est des gens simples nous les citoyens de base, Melenchon au moins il est combatif, il a beaucoup d'éloquence, il est sans arrêt confronté à des contradicteurs on sait qu'il sait se battre, il parle sans ambages, sans langue de bois.
Il n'a jamais trahit personne, on sait qu'il est sincère dans ses convictions, cela ne fait aucun doute, il défend la même ligne politique depuis le départ.
C'est qqun en qui on peut avoir toute confiance.

Mais SR fait partie de ces politiciens qui ont déjà trahit à plusieurs reprises, qui se contredisent, qui utilise beaucoup de langue de bois, elle a une certaine forme de combativité, mais elle ne s'exprime que par communiqués ou interview interposés, elle est rarement confrontées à des contradicteurs, elle évite le combat idéologique et politique le plus possible ça se voit
On a l'impression qu'elle se place au dessus des autres vu qu'elle n'est jamais parmi les autres et couplé à son ambition présidentielle cela n'inspire pas confiance pour une gauche qui honnis tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un roi
On a vu qu'elle s'était entourée de gens qui n'ont pas hésité à la trahir dès que le vent a tourné, ça inspire pas confiance non plus si elle ne sait pas s'entourer
C'est pas qqun en qui on peut avoir confiance

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 02 juin 2010, 09:58:00

logan a écrit :C'est trop tard. Même si elle est sincère c'est bien trop tard. Tu comprends j'espère qu'elle a un trop lourd passif vis à vis de la gauche de la gauche.
Ah oui, lequel ? Des exemples concrets.
Mais SR fait partie de ces politiciens qui ont déjà trahit à plusieurs reprises, qui se contredisent, qui utilise beaucoup de langue de bois, elle a une certaine forme de combativité, mais elle ne s'exprime que par communiqués ou interview interposés, elle est rarement confrontées à des contradicteurs, elle évite le combat idéologique et politique le plus possible ça se voit
Qui a-t-elle trahi ?
Sur quels points s'est-elle contredit ? Au contraire elle fait preuve d'une constance remarquable.
Et quand elle est confrontée à des contradicteurs, ils s'en sortent rarement vainqueur. Voir par exemple le débat très animé avec Cohn-Bendit récemment.
Quant au combat idéologique, je n'ai pas l'impression qu'elle l'ait évité lors du débat sur la taxe carbone. Au contraire tout le monde s'est ligué contre elle pour lui en mettre plein la tronche, et qui a eu raison au final ? Qui a fait preuve de renoncement ? Elle n'hésite jamais à aller à l'encontre des consensus béats pour défendre ses idées, même si ça peut lui coûter politiquement.
On a l'impression qu'elle se place au dessus des autres vu qu'elle n'est jamais parmi les autres et couplé à son ambition présidentielle cela n'inspire pas confiance pour une gauche qui honnis tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un roi
Sans parler de roi, la faculté de se placer au-dessus est pourtant ce qu'on attend le plus d'un candidat à la présidentielle, non ?
On a vu qu'elle s'était entourée de gens qui n'ont pas hésité à la trahir dès que le vent a tourné, ça inspire pas confiance non plus si elle ne sait pas s'entourer
C'est pas qqun en qui on peut avoir confiance
C'est un peu contradictoire : elle a été trahie et c'est elle qui n'inspire pas confiance ?

Essaie un peu de sortir de tes idées reçues à propos de Ségolène Royal et attache-toi plutôt à ses discours. C'est étrange, normalement à gauche on s'intéresse plus aux idées qu'aux personnes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 02 juin 2010, 12:13:00

J'écoute réguliérement ces discours comme ceux de l'ensemble du PS, et ce sont bien des discours sociaux démocrates, en ça tu as raison, elle reste constante.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 20:06:00

La plus grosse trahison c'est le coup de bayrou au 2eme tour de la présidentielle

Si la gauche de la gauche a voté massivement au 1er tour pour SR plutôt que de voter pour Besancenot Buffet et compagnie, c'était pour faire gagner la gauche face à l'UMP, pour mener ensuite des politiques de gauche.
Ce n'était certainement pas pour avoir un gouvernement de droite, avec Bayrou comme 1er ministre, qui mènerait des politiques de droite.

C'est une belle trahison qui exprime très clairement ce que veut dire le "d'abord rassemblement de la gauche" puis ensuite "rassemblement avec le centre"
le "d'abord rassemblement de la gauche" veut dire "on prend la gauche de la gauche pour des c..."
et le "ensuite rassemblement avec le centre" veut dire "on met un gouvernement de droite au pouvoir", ce n'est pas dutout on fait un projet commun fait de compromis avec eux ... non c'est on applique leur projet ...

Je pense qu'il est inutile de faire ensuite l'énumération de toutes ses trahisons vu que celle déjà la disqualifie totalement

Si elle avait été honnête elle aurait pu dire dès le 1er tour "si vous votez pour moi, vous m'aurez comme présidente, mais vous aurez un gouvernement de droite qui mènera des politiques de droite"
Bien évidemment, personne à la gauche de la gauche n'aurait voté pour elle.

On préfère voter pour ceux qui nous représentent tu comprends. Et Bayrou il ne nous représente pas dutout ;)
Essaie un peu de sortir de tes idées reçues à propos de Ségolène Royal et attache-toi plutôt à ses discours. C'est étrange, normalement à gauche on s'intéresse plus aux idées qu'aux personnes.
Je suis un militant politique, je sais justement au contraire qu'il ne faut surtout pas juger qqun sur ses discours, mais juger toujours sur les actes ;)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 juin 2010, 08:41:00

Je comprend et partage ce point de vue puisqu'il est évident que Segolène Royal envisage de rassembler tout ceux qui refusent la politique de Sarkozy (hormis les nationaux evidemment). Le seul hic est que le rejet d'une politique ne donne pas de coherence à une politique et l'accord large tel qu'elle l'a definie ne pouvait correspondre aux aspirations et aux propositions des differents alliés qu'elle cherchait à réunir au sein d'une coaltion type auberge espagnole.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 03 juin 2010, 10:23:00

logan a écrit :Je suis un militant politique, je sais justement au contraire qu'il ne faut surtout pas juger qqun sur ses discours, mais juger toujours sur les actes ;)
Fort bien, dans ce cas étudie son action dans sa région.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 juin 2010, 13:50:00

Le pass contraception ou la multiplication de subvention clientéliste que paye les contribuables ne me semblent pas être un modèle vertueux ou un exemple à suivre.

Je doute d'ailleurs que l'équipe socialiste avec laquelle elle prétend pouvoir travailler et gouverner soit très credible et enthousiaste au vu des rancoeurs et du passé commun que partagent les dirigeants socialistes.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 03 juin 2010, 14:16:00

wesker a écrit :Le pass contraception ou la multiplication de subvention clientéliste que paye les contribuables ne me semblent pas être un modèle vertueux ou un exemple à suivre.
Tu préfères laisser les jeunes filles des campagnes profondes, qui souvent n'ont jamais eu d'éducation sexuelle digne de ce nom, prendre le risque de tomber enceinte à la moindre occasion ? C'est de l'obscurantisme pur et simple, et une rupture d'égalité avec les urbains qui bénéficient de la proximité des plannings familiaux.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 juin 2010, 14:19:00

El Fredo a écrit :
logan a écrit :Je suis un militant politique, je sais justement au contraire qu'il ne faut surtout pas juger qqun sur ses discours, mais juger toujours sur les actes ;)
Fort bien, dans ce cas étudie son action dans sa région.
Pas besoin. J'viens de te donner une raison suffisante de ne pas lui faire confiance.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré