Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 02 sept. 2012, 14:28:34

wesker a écrit :Pour le coup, il me semble que confondre les attentes sociales exprimées par les travailleurs avec les délinquants, les émeutiers reflètent plutôt une méconnaissance du phénomène de la délinquance, par la Gauche anticapitaliste.

Mélenchon a convenablement qualifié les agissements de tels individus et j'estime que pour mettre fin à ce fléau, il est temps d'appliquer la responsabilité individuelle dans ces cas là, c'est à dire qu'il faut que les coupables participent, par leur travail et leurs deniers personnels à la réparation des dommages qui ne doivent pas reposer uniquement sur la société.
C'est méconnaître le fait que les commissariats d'Amiens ont vu plusieurs de leurs fonctionnaires révoqués pour opinions néonazies et que l'ambiance est y est historiquement lourde...
Par ailleurs comment qualifier des ouvriers qui menacent par désespoir de polluer la seule rivière avec de l'acide sulfurique car la justice n'applique pas une décision... de justice :?:
Pour la peine tu as été un tantinet idéologique et un moi un tantinet pragmatique :mrgreen:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 02 sept. 2012, 14:38:56

Sérieusement, en France est accusé d'être néo nazi quiconque ose s'interroger sur la politique d'immigration massive conduite depuis des années.

Nico37, tu sais comme moi, que De Gaulle fut accusé de fascisme, autant que Chirac ou Sarkozy, je crois qu'il faut cesser de tels fantasmes, et se doter des moyens policiers, mais aussi judiciaires et de suivi pour répondre aux préoccupations de la populations ET conserver une dignité dans le fonctionnement de notre justice.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 02 sept. 2012, 14:55:48

wesker a écrit :Sérieusement, en France est accusé d'être néo nazi quiconque ose s'interroger sur la politique d'immigration massive conduite depuis des années.

Nico37, tu sais comme moi, que De Gaulle fut accusé de fascisme, autant que Chirac ou Sarkozy, je crois qu'il faut cesser de tels fantasmes, et se doter des moyens policiers, mais aussi judiciaires et de suivi pour répondre aux préoccupations de la populations ET conserver une dignité dans le fonctionnement de notre justice.
[BBvideo 600,350]http://www.dailymotion.com/video/x4cpqo ... miens_news[/BBvideo]
Des cas il y a en eu avant et après...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 02 sept. 2012, 18:17:13

Lien vidéo cassé. A la censuuuuuuure !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 02 sept. 2012, 18:31:47

Je crois qu'on s'éloigne, peu à peu, de l'actualité, des analyses et des prises de positions du parti de gauche, du front de gauche et de Mélenchon.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 03 sept. 2012, 19:38:58

" L'heure Est Au Rassemblement Contre Le Traité Européen "

COMMUNIQUE DE PRESSE DU FRONT DE GAUCHE

Le gouvernement a décidé de faire ratifier le traité européen tout début octobre par le parlement. Il s'agit d'une décision importante pour la France comme pour le devenir de l'Europe.

Le MEDEF vient d’appeler à la ratification sans condition du traité mis en place par Madame Merkel et Monsieur Sarkozy tout en continuant de réclamer de nouveaux cadeaux pour le patronat en termes d’allègement d’impôts et de cotisations sociales.

Le Front de gauche tient à rappeler son opposition totale à ce pacte budgétaire qui renforcerait encore toutes les politiques conduisant à la fois à la régression sociale, à l’aggravation de la crise écologique, au déni démocratique et à la récession économique en Europe comme en France. Il entend donc mettre tout en œuvre pour que la France ne le ratifie pas. Le Front de gauche, pour sa part, se prononce pour l'organisation d'un référendum permettant de respecter la souveraineté populaire.

Il salue les voix de plus en plus nombreuses qui à gauche, au Parlement, dans le monde syndical et dans la diversité du mouvement social s’élèvent contre la ratification de ce pacte budgétaire.

Il estime nécessaire de mener une campagne rapide, dynamique et pédagogique afin de souligner les enjeux et les dangers liés à ce pacte budgétaire et de mettre le Président de la République, le gouvernement et les parlementaires devant leurs responsabilités.

C’est dans ce cadre qu’il a lancé le principe d’une grande manifestation nationale contre ce traité afin de contribuer au rassemblement de toutes celles et ceux qui veulent défendre les chances d’une politique alternative aux logiques financières. Il propose cette initiative au « collectif de l'audit de la dette » dans la perspective de la réunion que celui-ci organise le 4 septembre prochain.

Il partage le souci d’inscrire cette action dans la durée afin de créer les conditions en France et en Europe de combattre les politiques d’austérité et de construire une autre Europe.

Il souhaite que la manifestation nationale, comme l’ensemble des initiatives prises, soit coorganisée par le maximum d’organisations associatives, syndicales et politiques. L’heure est au rassemblement, c’est la voix de l’efficacité et c’est urgent.

Paris le, 29 août 2012.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 sept. 2012, 21:10:07

Pour ma part, j'estime que le pacte budgétaire n'est pas la bonne solution ni ne comporte pas les bonnes orientations pour atteindre l'objectif d'équilibre budgétaire, par conséquent, l'attachement à la démocratie, mis en avant par le front de gauche, devrait, à mon sens, dépasser les considérations de droite ou de gauche.

Se revendiquer membre de la gauche est une chose qui peut se comprendre et se respecter, de ce point de vue là, la politique a ses règles et principes de fonctionnement, mais un droit constitutionnel, l'attachement à la démocratie et à la liberté pour le peuple de choisir son avenir, plutôt que de s'enfermer dans une politique d'austérité dont nul ne connait les réelles conséquences n'appartient ni à la gauche ni à la droite.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20258
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Golgoth » 03 sept. 2012, 21:40:21

Je me languis cette manif :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 05 sept. 2012, 02:47:14

Lettre ouverte au Président de la République : Monsieur le Président, il faut réquisitionner FRALIB Unilever !
Jacques LERICHOMME Conseiller Régional PACA Vice président du groupe Front de Gauche

Le 31 août, vous allez recevoir à l’Élysée les salariés de FRALIB et c’est une bonne chose.

Les salariés de FRALIB sont en lutte depuis plus de 700 jours. Lutte déterminée, unitaire, porteuse d’une autre façon de vivre ensemble : la solidarité face aux profits d’une poignée d’actionnaires !

Malgré des profits colossaux, Unilever a décidé de liquider le thé Eléphant et, avec lui, les femmes et les hommes qui le fabriquent.

Mais les salariés n’ont pas baissé la tête, au contraire : ils ont tenu tête ! En montant un projet viable de coopérative ouvrière, ils démontrent qu’il est parfaitement possible de produire du thé de meilleure qualité tout en respectant les conditions de travail de celles et ceux qui le cueillent à l’autre bout de la planète, d’utiliser des arômes naturels issus de cultures de proximité plutôt que des produits chimiques.

Il n’en fallait pas plus pour que le PDG d’Unilever se lance dans une bataille idéologique contre ce projet porté par les salariés et leurs organisations syndicales en refusant de leur céder leur outil de travail.

Alors qu’il a déjà été débouté plusieurs fois par les tribunaux dans sa volonté de fermer l’entreprise et de licencier des représentants syndicaux, le voilà maintenant qui exerce le plus vil des chantages envers le gouvernement en le menaçant de réduire ses investissements en France !!!

Nous attendons du gouvernement de gauche, élu par des milliers de salariés et demandeurs d’emploi pour qui la lutte des « FRALIB » est aujourd’hui emblématique, qu’il ne cède pas devant la volonté de la multinationale Unilever de restructurer toujours davantage, pour accroitre toujours plus ses profits, au détriment de l’emploi et des salariés.

Nous attendons du ministre Arnaud Montebourg qu’il se rende sur le site et apporte des réponses concrètes : si Unilever refuse de céder la marque Eléphant aux salariés, le gouvernement doit proposer la réquisition de l’entreprise.

Ce projet est viable, il a le soutien de la population et des collectivités territoriales de la région et du département. Cette mesure de réquisition aura le soutien de tous les salariés, de tous ceux qui ont voté à gauche pour un véritable changement !

Ce sera un formidable signal envoyé pour contrer l’arrogance de la droite.

Oui : un thé et des infusions de meilleure qualité, moins chers, dans une démarche de planification écologique, dont la production permette de continuer à faire travailler et vivre les salariés de Fralib, c’est possible, maintenant ! Monsieur le Président, pour cela il faut réquisitionner l’entreprise.

Veuillez recevoir Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments intacts dans la capacité de notre peuple à lutter pour une véritable transformation sociale.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 06 sept. 2012, 00:38:10

CAPAGAUCHE 42 -FASE : RENTREE
Allons ! C'est la rentrée, il faut se bouger.
« 42% des Français souhaitent que les idées défendues par le Front de gauche soient davantage prises en compte par le gouvernement ».

C'est le cas de la majorité des militants socialistes et de ceux qui ont voté pour F. Hollande au premier tour.

Mieux encore !

Parmi les catégories populaires, c'est le Front de Gauche qui apparait comme celui qui défend le mieux les intérêts des salariés.
Voilà les enseignements d'un sondage CSA pour l'Humanité, réalisé les 21 et 22 août 2012.

Il secoue un peu : il rend évidente la responsabilité qui est la nôtre !

Trois domaines brûlants, pour les semaines en cours : l'emploi, la politique répressive vis à vis des Rroms et le Traité européen d'austérité.

Valls doit cesser de se placer dans la continuité de la droite

Nous commençons par cette question parce qu'elle est symbolique de la continuité au lieu du changement, dans nombre de décisions gouvernementales.

C'est le cas pour les mauvais coups contre les Rroms. Comment justifier de les jeter à la rue au lieu d'humaniser d'abord leur situation ?
Pourtant, ici, les arguments de réalisme financier n'ont aucune valeur.

De même pour les droits sociaux et politiques : les étrangers d'origine y ont droit. Pas d'hésitation sur les toutes petites réformes, voulues par Hollande, sur le droit de vote aux municipales. Mais nous saisirons aussi cette occasion pour débattre de ce qui serait juste. Une alternative démocratique va bien au-delà de ce que discute et fait ce gouvernement.

Chômage, fermetures : il ne faut pas laisser faire

Un grand nombre de fermetures et de suppressions d'emplois, ont été annoncées par de nombreux secteurs de la bourgeoisie :
Doux, Fralib, Peugeot PSA, SANOFI, Arcelor-Mittal... Et le patron d'Unilever menace le gouvernement s'il soutient trop les Fralibs.

Les déclarations du ministre du redressement productif ont peu de poids. On attend toujours les lois qui permettraient aux salariés de s'opposer aux licenciements.

On attend toujours, au sujet de PSA, la seule décision urgente : que le gouvernement impose à cette direction et aux actionnaires l'annulation pure et simple de leurs décisions. La famille Peugeot, le premier exilé fiscal qui a sa fortune en Suisse, doit voir ses biens confisqués. Cette richesse servira alors à maintenir les emplois puis à discuter et réaliser les transformations nécessaires dans les productions.

Cependant, un autre signal doit être entendu. En plein milieu d'une crise de l'euro, quand la bourgeoisie a choisi d'imposer chômage et abandons d'entreprises, la volonté des salariés de reprendre à leur compte leur outil de travail apparait comme un remède à la crise.

Elle est parfois largement médiatisée comme chez Fralib (agroalimentaire, Bouches-du-Rhône) ou SeaFrance (transport maritime, Nord)..

Elle s'est également posée dans d'autres entreprises comme Lejaby (textile, Haute-Loire), Still (matériel industriel, Oise) ou Petitjean (métallurgie, Aube).

Ce capitalisme impose sa crise : les véritables richesses sociales, culturelles, scientifiques sont réduites ou détruites par son fonctionnement et sa logique d'accaparement privé au profit d'une minorité. L'appropriation sociale - accompagnée des formes démocratiques adaptées - apparait désormais légitime. De même que la mise en avant des SCOP.

Nous devons continuer - comme nous l'avons fait durant toute la campagne du Front de Gauche - à populariser l'idée que nombre d'entreprises n'appartiennent pas à leurs actionnaires mais aux financements publics qui les ont construites : Total, EDF-GDF, AREVA, les grands groupes du médicament, SNCF, Orange, TF1 et TDF... Les exproprier, c'est récupérer notre dû.

Nous avons aussi défendu la nécessité de nationaliser et de réorganiser le secteur bancaire pour le bien commun : nous participons aux campagnes pour un moratoire sur les dettes et pour le développement du rôle du Livret A, pour le logement social et aussi pour d'autres investissements utiles sur le plan social et écologique.

Oui, il existe un fil conducteur : il faut développer dans le débat public la validité de l'appropriation collective pour permettre un horizon dépassant les contraintes du capitalisme.

Non au Traité européen d'austérité

Hollande veut passer en force le plus rapidement possible sur le Pacte budgétaire. Attac et le Front de Gauche se sont déjà rencontrés pour lancer des pétitions pour un référendum mais aussi pour organiser une manifestation d'ampleur nationale à Paris, avec participation de délégations d'autres pays d'Europe avant le vote de la « règle d'or » à l'Assemblée nationale. La date et les modalités concrètes en seront précisées le 4 septembre, dans le cadre de la réunion du Collectif contre la dette. À cet égard, la Fête de l'Humanité sera un moment fort de mobilisation. La CGT annonce une campagne de pétition contre la ratification du traité budgétaire européen.

D'autres échéances européennes sont aussi annoncées comme les rencontres de Florence du 8 au 11 novembre, 10 ans après le premier forum social européen. À l'ordre du jour : la préparation d'un Sommet alternatif européen regroupant les associations, les syndicats, mais aussi les forces politiques européennes en rupture avec les politiques actuelles d'austérité de l'Union européenne.

Du neuf à gauche !

La consolidation d'une alternative portée par le Front de Gauche se joue dans les mobilisations et les batailles politiques en cours.

Même pour celles et ceux qui déjà se projettent sur les prochaines élections (en 2014), le fait est là : Pas d'illusion institutionnelle !

Seules les forces qui seront offensives dès maintenant seront à même de représenter un espoir en 2014. Tous les espoirs des grands moments de la campagne présidentielle restent présents. Des sondages récents le montrent. Il faut nous soucier de les rendre palpables aujourd'hui.

Cela se joue dans les mobilisations pour de vraies réformes, pour des mesures radicales, pour l'abandon des décisions de la droite. Cela vaut pour les lois qui concernent le système de soins (cf. la plateforme et la pétition du Collectif Notre Santé en Danger ).

Pour ne pas nous contenter de déclarations sans effets, créons, avec le Front de Gauche, toutes les formes de regroupements militants possible. Du neuf à gauche, cela appelle une dynamique nouvelle, mêlant étroitement des personnes qui participent - même au coup par coup - aux assemblées citoyennes ou qui sortent du repli dans un domaine particulier, syndical ou associatif.

Agissons ! Nous voyons bien comment le renouvellement et l'élargissement des forces militantes est la condition indispensable pour peser en faveur d'une alternative au capitalisme et à sa gestion par le PS.

Soutien au maintien des entreprises et des emplois, dettes illégitimes, logement, avenir du système de soins, services publics, droits démocratiques, reconversions écologiques... la liste des champs de lutte est déjà longue.

Les Assemblées citoyennes sont donc concernées au premier chef pour que les mobilisations s'élargissent et se développent.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 06 sept. 2012, 18:41:01

Il me semble que le front de gauche a soutenu l'élection de Hollande en ignorant que les socialistes étaient favorables au traité budgétaire ?

Sur les idées que défend cette formation, il est évident que les socialistes n'y sont pas trop réceptifs puisqu'ils estiment qu'il s'agit de propos contestataires là où le gouvernement cherche à agir. Je crois qu'à l'avenir, vu les déceptions qui naîtront de l'application du pacte budgétaire, le front de gauche parviendra à affaiblir le PS....

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 06 sept. 2012, 19:55:15

Jean-Luc Mélenchon de retour à Hénin-Beaumont " contre le traité européen " 06/09

Il avait promis au lendemain des législatives qu'il reviendrait. Jean-Luc Mélenchon a choisi la circonscription d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) pour lancer jeudi sa "campagne de terrain" contre le traité budgétaire européen.

L'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle faisait son retour dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, où il a terminé troisième (21,36%) en juin au premier tour des élections législatives, derrière Philippe Kemel (PS, 23,50%) et Marine Le Pen (FN, 42,36%).

"Je démarre ma campagne de terrain contre le traité budgétaire européen", annonce celui qui souhaite "utiliser l'énergie qu'a dégagée la campagne des législatives".

Sur le marché de Libercourt (Pas-de-Calais), première étape de la journée, l'accueil est cordial mais les préocupations bien éloignées du traité européen.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 06 sept. 2012, 20:47:41

Tout est bon pour réussir à se faire remarquer par les médias. Et lancer cette opération dans cette ville où Marine Le Pen a un ancrage local important est bel et bien une volonté d'existence politique.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 07 sept. 2012, 22:10:42


Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 08 sept. 2012, 13:30:54

Il a entièrement raison de dénoncer les conséquences directes que le pacte européen budgétaire aura sur la vie de nos compatriotes.

En revanche, réduire ce dossier à la question qui sépare la droite de la gauche est une erreur politique car, si l'on tient compte de l'intérêt supérieur du pays on se doit de dépasser de telles considérations pour se réunir sur les conséquences de l'austérité à vie qui se prépare !

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré