Le parti de gauche

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 29 déc. 2012, 10:44:13

Il est clair que ce qui se dessine, au travers la poursuite en avant de cette construction est un nivellement vers une moyenne européenne qui exigera des efforts et des sacrifices pour les salariés.

Le chômage, pour l'heure sert de variable d'ajustement, ensuite viendra le tour du pouvoir d'achat, jusqu'à quand ?

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 29 déc. 2012, 11:19:58

wesker a écrit :Il est clair que ce qui se dessine, au travers la poursuite en avant de cette construction est un nivellement vers une moyenne européenne qui exigera des efforts et des sacrifices pour les salariés.

Le chômage, pour l'heure sert de variable d'ajustement, ensuite viendra le tour du pouvoir d'achat, jusqu'à quand ?
Jusqu'à la disparition du capitalisme :!: Tant que le patronat fera ce qu'il veut alors que la richesse vient exclusivement des travailleurs, ça continuera (la baisse tendancielle du taux de profit, ça te dit quelque chose :?:)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 29 déc. 2012, 12:29:55

Les profits de certains explosent et ils veulent gagner de plus en plus.

Il est temps de comprendre qu'ils doivent disposer de carnets de commande remplis pour se développer, innover, investir, embaucher !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 29 déc. 2012, 21:22:23

Jean-Luc Mélenchon élu "Grande g..... de l'année" 2012 ! 31/12

Les auditeurs ont choisi ! Jean-Luc Mélenchon est élu "Grande g..... de l'année" 2012 ! Une distinction qui vient saluer sa campagne présidentielle très "Grande g.....", lui qui avait appelé à une "insurrection civique", lors de sa prise de la Bastille le 18 mars dernier avec près de 120 000 participants.
Celui qui a réuni près de 4 millions de voix, lors de la présidentielle 2012, s'est aussi distingué par sa campagne législative face à Marine Le Pen dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.
Déjà élu "Grande g..... de l'année" 2010, le leader du Front de Gauche récidive... Et il ne l'a pas volé !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 29 déc. 2012, 21:32:55

Il a réussi à se faire remarquer et a fédéré les différentes familles de cette gauche non sociale démocrate sur sa candidature, et surtout ses qualités tribunicienne.

Cela n'empêche pas de fortes divergences internes, stratégiques, culturelles, politiques de s'exprimer, mais les réalités politiques exigent, de ces forces qu'elles parviennent tant bien que mal à s'entendre pour être en mesure d'avancer et de faire avancer leurs idées. Les socialistes étant, chaque jour davantage sociaux démocrates et assumant leur idéologie mondialiste, ils n'ont d'autes choix que de réinventer une forme de PSU qui rassemblera au delà des familles qui composent le front de gauche !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 31 déc. 2012, 03:08:29

Image

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 31 déc. 2012, 08:27:38

Depuis des années la politique ne consiste qu'en de sévères discussions pour parvenir à trouver des accords politiques relativement fragile sur lesquels se construisent des majorités de circonstances.

Trop de politiciens préférant leurs réelection et l'intérêt de leur parti à la recherche de solutions concrètes qui tiennent comptes de la diversité des analyses ET de l'objectif sincère des diverses propositions qui furent faites !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 31 déc. 2012, 18:41:42


Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 31 déc. 2012, 19:04:42

Ce qui peut susciter quelques interrogations est à la fois le positionnement vis à vis du gouvernement ET les différences de lignes stratégiques, en particulier à l'approche des échéances municipales.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 01 janv. 2013, 22:02:43

Du coup, à Béziers, il y avait même des « envoyés spéciaux » pour assister à la « percée annoncée » du Front national.

De nombreux « coups de projecteurs » complaisant avaient été donnés au fil des jours ! Dans ces élections partielles c’était le sujet susceptible de créer de l’excitation entre les temps de cerveaux disponibles pour la publicité. Le résultat est à l’inverse des annonces ! S’indigner ? Pourquoi faire. Est-ce que nous ne sommes pas bien informés sur qui sont nos informateurs ? Une nouvelle fois ils se sont déshonorés. La percée de Le Pen n’était qu’un spasme de ce rêve de petit bourgeois médiatique émoustillé par la beauté du mal. Dans la réalité, à Béziers le Front national a perdu un terrain considérable. Non seulement il n’a pas percé, il est même arrivé derrière le député socialiste. Et celui-ci a été écrabouillé par la droite pourtant elle-même divisée. La percée ? Un naufrage ! Les envoyés spéciaux avaient l’air si visiblement déçus ! Quelle rigolade ! En revanche, dans les Hauts-de-Seine et dans le Val-de-Marne il n’y avait pas d’envoyés spéciaux. Pourtant là encore, depuis le début de la campagne, dans les rares articles et reportages qui se firent, il n’était question que de la percée ou non du Front National, « arbitre du match », comme le disait finement « Le Parisien ». Bonjour les connaisseurs de leur terrain ! Dans les deux cas, il n’y a eu aucune vague bleue marine. Même pas une vaguelette ! Au mieux un maintien laborieux. Ils s’étaient donné du mal pourtant ! Face à Pascale Le Néouannic, dans les Hauts-de-Seine, le Front national avait même fait du zèle dans les provocations. Des violences avaient eu lieu. Et les Lepénistes, sous l’œil complaisant de la droite et du PS en avaient accusé le Front de Gauche. Le grand jeu ! Résultat ? La « vague bleue marine » n’a pas fait cinq pour cent, loin derrière Pascale Le Néouannic et notre Front de Gauche ! Mais dans les deux cas, les campagnes épuisantes de nos candidats Front de Gauche ont été souverainement ignorées au profit de publi-reportage sur « la bête qui monte, qui monte… » Une obsession telle qu’il était encore également très difficile de connaître nos résultats après le dépouillement. Pourtant nos deux candidats ont progressé en pourcentage. D’un point. On aurait voulu beaucoup mieux, c’est certain. Surtout après tant d’effort.

Mais qui progresse, à part nous ? Surtout en terre de droite ! En tous cas certainement pas la majorité gouvernementale. Car les candidats cette fois-ci étaient des candidats communs PS–Verts. Ce qui est rarement souligné. Le recul ne s’estime donc pas par rapport au score du seul candidat PS en juin ! Mais pas rapport aux scores cumulés des candidats Vert et socialiste. C’est alors un recul tout à fait considérable ! Cet effondrement donne un effet d’optique : on a l’impression d’une « victoire écrasante » de la droite. En réalité, celle-ci ramasse poussivement la mise faute de combattant côté PS-Vert. D’autant que les trois circonscriptions en cause dimanche 9 novembre sont traditionnellement orientées à droite. Celle de Béziers n’était à gauche que depuis juin dernier.

Certes, il ne faut pas extrapoler ces trois résultats à la volée. Trois circonscriptions de droite, une élection partielle, une couverture médiatique absurde, ne permettent pas de dégager des tendances valables pour tout le pays. Mais les faits avérés ont une leçon. Face à la droite, le tandem PS-EELV ne contient aucune dynamique. Même pas un vote légitimiste de soutien. Six mois après l’arrivée au pouvoir de Hollande, au contraire, la base sociale qui a chassé Nicolas Sarkozy est profondément démotivée. Tout cela se combine à une abstention abyssale dans un paysage de dislocation des partis dits « de gouvernement ». Le processus de volatilisation du champ politique se poursuit. Nous ne parvenons pas encore à incarner politiquement l’alternative vers laquelle se tournent les désemparés. Il ne faut pas croire que ce soit faute de s’y être employés. J’ai vu la campagne des Hauts-de-Seine ! J’atteste que rien n’a été laissé de côté alors même qu’on aurait pu se désoler d’avance dans une telle circonscription de droite. J’ai participé à un meeting de quatre cent personnes, ce qui ne s’était jamais vu à Bourg-la-Reine, ville à droite depuis la révolution de 1789 ! Si nous ne parvenons pas encore à accrocher c’est qu’il n’y aura jamais de raccourci pour nous. Il faut s’accrocher et reprendre l’ouvrage sans jamais céder le pas. Nos difficultés ne doivent pas être le prétexte à l’une de ces auto-flagellations démoralisantes qui sont si souvent le réflexe de notre gauche. Il nous faut bien mesurer le chemin à parcourir. Et le commencer ! Pour cela nous avons le recours des moyens qui ont fait leurs preuves et le devoir de laisser de côté ceux qui n’ont rien donné. Le candidat PCF de Béziers a rejeté publiquement le Front de Gauche. Il est le seul à avoir reculé.

L'affaire de Béziers n'est pas isolée. En matière de lepénisme médiatique, « Libération » fait de la multi-récidive. J'ai déjà signalé le publi-reportage nauséabond publié par ce journal sur le FN à Hénin-Beaumont où Jean-Marie Le Pen était présenté comme « le grand père qu'on aimerait avoir ». Le sensationnalisme se doublait ici d'une solide haine de classe pour les habitants du Pas-de-Calais, tous assignés au lepénisme alors que justement ils sont nombreux à y résister. « Libération » a été suivi quelques jours plus tard par « Le Monde ». Le grand quotidien du centre droit libéral a en effet publié le 7 décembre un véritable publi-reportage sur le FN à Hénin-Beaumont. Tous les arguments du FN y sont en effet complaisamment relayés. Tout est fait pour présenter le FN comme étant « le seul présent sur le terrain ». Et de citer la présence de Marine Le Pen sur le marché d'Hénin-Beaumont et d’Oignies depuis la rentrée. Pour bien sûr passer sous silence, ma propre présence sur les marchés de la circonscription comme le 6 septembre à Libercourt ou le 7 novembre à Evin-Malmaison. Sur ces deux marchés, personne n'y a vu de militants FN depuis la rentrée. Sans parler des autres marchés du bassin minier où personne n'a jamais vu non plus un militant FN depuis les élections. Mais par contre les militants du Front de Gauche y sont présents, comme à Courrières, à Carvin ou à Courcelles-lès-Lens. Tout cela en supposant que la présence sur le terrain puisse se résumer aux marchés. Mais « Le Monde » ne le dira pas, lui qui suit le FN à la trace. C’est-à-dire ni dans les syndicats, ni dans les associations, ou sont par dizaines les militants du Front de Gauche. Ou alors ? Et comment ? Secret des sources, pas vrai les héros ? Pas difficile à percer. Notre présence sur le terrain nous permet de savoir comment tout ça s’organise.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 02 janv. 2013, 23:26:52

Congrès : le Parti de gauche a passé la première étape

Le conseil national du PG a adopté, le week-end dernier, « la plate-forme de synthèse » qui sera en discussion lors de son prochain congrès, en mars, à Bordeaux. Écosocialisme et stratégie pour l’alternative devraient être au cœur des débats.

L’année 2013 sera une année de congrès pour le Front de gauche. Ce week-end, alors que les communistes choisissaient leur « base commune » en vue du leur, le Parti de gauche (PG) a officiellement lancé les travaux du sien. Les 400 conseillers nationaux du PG réunis à Bagnolet ont adopté le texte qui servira de support aux discussions, du 22 au 24 mars prochain, à Bordeaux.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 janv. 2013, 12:17:14

Amusant et révélateur d'une certaine réalité....Pour toi nico37

http://www.youtube.com/watch?v=ZhsQ2Slunoc

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 04 janv. 2013, 00:26:10

wesker a écrit :Amusant et révélateur d'une certaine réalité....Pour toi nico37

http://www.youtube.com/watch?v=ZhsQ2Slunoc
Tiens un vieux discours néofascistes des 70's :!:
J'ai ma critique du réformiste petit bourgeois Mélenchon qui est bien plus concrête et efficace qu'une bien mauvaise vidéo...
L'OPA rouge-verte de Jean-Luc Mélenchon THOMAS VAMPOUILLE 21/12

La nouvelle ligne du Parti de gauche prend sa source dans la gauche altermondialiste pour tenter de rallier une partie des écologistes.
Jean-Luc Mélenchon creuse la veine écosociale de la gauche.

Une alliance rouge-verte pour remplacer la coalition rose-verte au pouvoir depuis juin. Telle est l'ambition déclarée de Jean-Luc Mélenchon qui lance ce mois-ci les Assises pour l'écosocialisme et fait paraître La règle verte, un recueil de ses discours sur l'écologie

(...)

Avatar du membre
Pent
Messages : 717
Enregistré le : 01 janv. 2013, 21:19:52
Parti Politique : République Solidaire (RS)

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Pent » 04 janv. 2013, 00:30:13

Peu importe nos idées, il faut reconnaitre que Mélanchon n'est pas un modèle, et ce n'est pas néofasciste de dire cela, dire que Cuba n'est pas une dictature, que le PC n'a pas de sang sur les mains... Je trouve cela aussi grave que Jean-Marie Le Pen qui refuse d'admettre l'existance des chambres à gaz.
Image
La fin de l’espoir est le commencement de la mort.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 04 janv. 2013, 12:19:28

Pent, tu déformes la réalité, Jean Marie Le Pen n'a pas refusé d'admettre l'existence des chambres à gaz, il en a juste minoré l'importance dans la séquence de cette époque.

Tu expliques que peu importes les idées de ton parti, c'est quand même la moindre des choses que d'être capable de les exposer et de présenter une vision de la France.

Concernant Mélenchon, je pense que si son souci de mieux répartir les richesses est une réelle problèmatique qui se pose, le fiscalisme excessif ainsi que que ses dérives aboutissent aux pays qui chantent cet hymne et dont les conditions de vie ne sont, pour moi, pas des modèles. L'homme est intelligent, il devrait le comprendre à moins d'exploiter simplement un créneau politique !

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré