Le parti de gauche

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 29 mars 2013, 22:43:29

Mélenchon ne peut pas dire "on va sortir de l'euro". Il serait assimilé immédiatement au Front National. ça, ce serait une vraie erreur tactique.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 29 mars 2013, 23:20:48

Mais du coup il perd toute crédibilité vu l'incohérence du discours. On peut toujours accuser Hollande de flou après ça.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 29 mars 2013, 23:21:59

Bof. Il y a quoi ? 1 pour 1000 de la population qui perçoit une incohérence ?

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le parti de gauche

Message non lu par albert » 29 mars 2013, 23:42:47

Nombrilist a écrit :Mélenchon ne peut pas dire "on va sortir de l'euro". Il serait assimilé immédiatement au Front National. ça, ce serait une vraie erreur tactique.
Mais de toute façon, il est déjà assimilé au FN.

Si l’on est tétanisé par le FN au point de dire des choses absurdes, juste pour ne pas dire la même chose que lui, ça signifie qu’on dépend du FN, qu’on détermine notre discours en fonction du sien.

Et au bout du compte, si l’Euro se casse la g....., le FN pourra dire qu’il est le seul parti à avoir dit la vérité aux Français.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 30 mars 2013, 00:03:44

albert a écrit :
Nombrilist a écrit :Mélenchon ne peut pas dire "on va sortir de l'euro". Il serait assimilé immédiatement au Front National. ça, ce serait une vraie erreur tactique.
Mais de toute façon, il est déjà assimilé au FN.

Si l’on est tétanisé par le FN au point de dire des choses absurdes, juste pour ne pas dire la même chose que lui, ça signifie qu’on dépend du FN, qu’on détermine notre discours en fonction du sien.

Et au bout du compte, si l’Euro se casse la g....., le FN pourra dire qu’il est le seul parti à avoir dit la vérité aux Français.
N'exagérons rien au sujet de Mélenchon.
Et l'€ est en selle jusqu'à la prochaine révolution sociale...
A mes camarades du Front de gauche : cachez cet islam que je ne saurais voir…

En tant que citoyen, élu Front De Gauche, musulman d’apparence et athée, je vous devais, camarades, la sincérité. Je pensais que des responsables du Front de Gauche se seraient manifestés pour saluer la décision de la Cour de Cassation concernant la crèche Baby Loup. Beaucoup se sont manifestés, mais pour tenir le même discours que Marine Le Pen, Manuel Valls, ou Jean-François Copé. Tout ceci a de quoi interroger…

Nous avons un problème camarades. Je me demande encore comment lors de la campagne des présidentielles, il a été possible de célébrer la main sur le coeur la France métissée et le multiculturalisme et dans le même temps, s’aligner sur la droite et l’extrême droite pour bannir les musulmans des sphères publique et privée. Pour beaucoup, un musulman est forcément intégriste. Jamais un raccourci aussi insultant n’a été fait pour les catholiques ou les juifs.

Nous avons un problème, camarades. Vous n’êtes pas sans savoir que l’on parle de l’islam comme de la seconde religion de France. Vous n’êtes pas fan des religions ? Moi non plus. Est-ce à dire qu’il faut les combattre jusqu’à convertir tous les croyants en de parfaits agnostiques ou athées ? Ces personnes de confession musulmane ne vivent pas toutes en vase clos, enfin pas encore. A force de signifier aux musulmans que l’islam est incompatible avec la République, vous allez réussir à les exclure de la société. Comme si l’islam n’était pas déjà la cause de trop nombreuses discriminations, la gauche dite progressiste à décidé de bannir toute visibilité musulmane de notre vue. A rebours des évolutions de notre Nation.

Nous avons un problème camarades. Car de quoi parlons-nous ? Du port du voile dans les services publics ? Loupé. On parle du port du voile par certaines femmes qui travaillent dans le secteur privé, dans lequel jusque-là la loi de séparation des églises et de l’Etat ne s’applique pas. Logique. On parle donc de femmes, qui souvent travaillent avec des enfants en vue de les éduquer et les épanouir. Que vient donc faire l’islam dans cette histoire ? Ces femmes dispensent-elles en cachette aux enfants des cours d’arabe ou de prière ? Ces femmes appelleraient-elles ces enfants avec des prénoms musulmans ? Pire, les obligeraient-elles à manger halal ? C’est ridicule n’est-ce pas ? Vous êtes en effet ridicules.

Nous avons un problème camarades. Il est inconséquent de dénoncer la montée de l’islamophobie et vouloir dans le même temps l’entretenir en signifiant plus particulièrement aux femmes qu’elles doivent choisir l’assimilation ou l’exclusion. Il est inacceptable de faire le lit de la droite et du FN en emboîtant le pas à celles et ceux qui voudraient voir disparaitre l’islam du paysage sociétal. Vous incitez par ces positions, au repli communautaire et religieux que vous dites combattre. Est-il concevable de s’appeler Mohamed ou au hasard Madjid et être considéré comme étant pleinement français ? Vous développez, camarades, ce qu’on appelle communément le syndrome de l’exclu. Mais je vous l’annonce, les arabo-musulmans de ce pays n’ont plus vocation à être des victimes, il faudra compter avec. A leurs côtés. Ou pas.

Nous avons un problème camarades. La laïcité est trop souvent brandie comme un étendard pour mieux cacher une vraie détestation de l’islam. Or, le vivre ensemble c’est précisément accepter les religions tant qu’elles ne se font pas oppressantes et qu’elles ne demandent pas à régir la vie politique et publique. Quelles sont les revendications qui vous poussent à rejeter ainsi des millions de personnes de par leur foi ? Allez-vous nous parler du halal à la cantine ? Des piscines mixtes ? Ces arguments repris par les Guéant et autre Hortefeux ? Combien de cas ? Combien ? Oui, le dossier est vide.

Nous avons un problème camarades. En stigmatisant les musulmans dans leur ensemble, vous niez la réalité. Vous niez ces femmes et hommes musulmans qui tous les jours étudient sans combattre la mixité, et ce du lycée à l’université, sans faire montre de leur foi. En s’adaptant donc déjà à la société dans laquelle ils vivent et en y apportant leur contribution. Vous refusez d’admettre qu’on est plus intelligent quand on se mélange culturellement, y compris avec des musulmans. Il m’avait pourtant semblé que le Front de Gauche défendait plus que n’importe quelle autre famille politique, les quartiers populaires, dans toutes leurs diversités. A croire que beaucoup au Front de Gauche les ont désertés au point de les ignorer.

On ne lutte pas contre un prétendu obscurantisme en voulant imposer un autre obscurantisme bien réel celui-là : l’anticléricalisme primaire, sur lequel surfent les plus réactionnaires pour mieux exclure les musulmans de ce pays, étrangers ou français.

Parce-que tout l’arsenal répressif mis en place ne vise que les musulmans, je vous le dis : tout ça va laisser des traces, des traces indélébiles.

Vous avez un problème, camarades.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le parti de gauche

Message non lu par albert » 30 mars 2013, 05:34:00

Je ne sais pas quelle est la position du FdG sur cette affaire, mais contrairement au NPA, le FdG est très attaché aux valeurs de la laïcité, et il a parfaitement raison. Je ne pourrais pas voter pour un parti qui ne serait pas clair sur ce sujet (comme le NPA). Personnellement, je pense que :

1/l'on peut être musulman(e) sans porter de signes religieux ostentatoires, et ceux qui en portent et refusent de s'en séparer ne sont pas les plus modérés;
2/une crèche est un service public, et sauf s'il s'agit d'un établissement privé confessionnel, les règles de la laïcité doivent y être respectées;
3/ces règles sont valables pour tout le monde et ne visent pas que les musulmans;
4/chacun est libre d'exprimer sa religion comme il l'entend, mais la liberté des uns s'arrêtent où commence celle des autres, et les parents ont parfaitement le droit de ne pas vouloir confier leur enfant à des personnes qui portent des signes religieux ostentatoires.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 30 mars 2013, 13:39:17

albert a écrit :
Je ne sais pas quelle est la position du FdG sur cette affaire, mais contrairement au NPA, le FdG est très attaché aux valeurs de la laïcité, et il a parfaitement raison. Je ne pourrais pas voter pour un parti qui ne serait pas clair sur ce sujet (comme le NPA). Personnellement, je pense que :

1/l'on peut être musulman(e) sans porter de signes religieux ostentatoires, et ceux qui en portent et refusent de s'en séparer ne sont pas les plus modérés;
2/une crèche est un service public, et sauf s'il s'agit d'un établissement privé confessionnel, les règles de la laïcité doivent y être respectées;
3/ces règles sont valables pour tout le monde et ne visent pas que les musulmans;
4/chacun est libre d'exprimer sa religion comme il l'entend, mais la liberté des uns s'arrêtent où commence celle des autres, et les parents ont parfaitement le droit de ne pas vouloir confier leur enfant à des personnes qui portent des signes religieux ostentatoires.
Le NPA a eu une période troublée (et très violente en débats interne) mais ça fait un peu plus de 2 ans que la section Avignonaise s'est scindée en deux et que les " communautaristes " ont scissionné...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 30 mars 2013, 14:07:24

Mélenchon a un style et dit un certain nombre de vérités aux socialistes. D'ailleurs, objectivement, certaines de ses propositions, de ses analyses méritent considérations et respect, et c'est vrai pour l'ensemble des familles de pensée, mais le jeu politique empêche chacun de l'admettre et c'est aussi l'une des raisons des blocages et de la paralysie des réformes dans notre pays.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Florian » 30 mars 2013, 14:16:32

wesker a écrit :Mélenchon a un style et dit un certain nombre de vérités aux socialistes. D'ailleurs, objectivement, certaines de ses propositions, de ses analyses méritent considérations et respect, et c'est vrai pour l'ensemble des familles de pensée, mais le jeu politique empêche chacun de l'admettre et c'est aussi l'une des raisons des blocages et de la paralysie des réformes dans notre pays.
Tu devrais dans Localisation remplacer "dans les nationaux modernes" par "chez les communistes archéologiques".

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 30 mars 2013, 14:36:27

Ah non, cela je le réserve aux amis de ton champion qui n'ont pas hésité à les recruter dans le gouvernement, à rebours des espérances, attentes des électeurs qui, pour nombre d'entre eux furent attachés à la nation et en furent pour leur frais avec cette équipe qui a fait exploser la dette, la dépense publique, le chômage....

Mais, contrairement à toi qui n'accordes de la crédibilité qu'à ton parti, je suis capable de comprendre, de réfléchir aux motivations et aux analyses des autres familles de pensée, car je sais qu'elles détiennent, chacune une part de sincérité et de vérité.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 31 mars 2013, 01:41:39

Anne Stoessel au bureau national du Parti de Gauche 29/03

La Mayennaise Anne Stoessel fait son entrée au bureau national du Parti de Gauche, une instance de 60 membres : 30 hommes, 30 femmes. Professeur-documentaliste à Laval, âgée de 39 ans, Anne Stoessel est, depuis l’automne 2012, la co-présidente du Parti de Gauche en Mayenne, aux côtés de Claude Piou. Sa nomination au bureau national du Parti de Gauche est, pour elle, « une belle marque de confiance et de reconnaissance pour le travail mené en Mayenne ». « Cela constituera aussi un appui fort dans le département car il est plus urgent que jamais de convaincre les Mayennaises et les Mayennais que lorsqu’ils votent pour une politique libérale ils agissent contre leurs propres intérêts », assure-t-elle.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 31 mars 2013, 14:05:58

Je crois pouvoir dire qu'au vu des orientations du gouvernement socialiste, le front de gauche et ceux qui s'y opposent ont un bel avenir devant eux, compte tenu que les électeurs pouvaient espérer une autre politique que celle qui leur est servie aujourd'hui, davantage par alignement sur l'idéologie dominante en Europe que par volonté et engagement pris devant les électeurs.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 31 mars 2013, 14:43:54

Hollande : le social libéralisme simplifié 29/03

L’intervention télévisée du Président de la République, avait pour but de délivrer un message : le cap de la politique que je met en œuvre est fixé et je vais continuer dans le même sens. « Tous les outils sont sur la table » n’a-t-il cessé de répéter tout au long de l’émission : le traité européen et l’union bancaire pour juguler la crise européenne, le pacte de compétitivité qui donne 20 milliards d’euros aux entreprises pour soutenir la croissance, la réforme du marché du travail avec la transposition législative de l’Accord National Interprofessionnel… Une politique dominée par la logique du libéralisme, les dogmes de la compétitivité, de la réduction des déficits publics et de la flexibilité, qui ne répond en aucune manière aux attentes des classes populaire.

Il y eut peu d’annonces fracassantes mais suffisamment pour laisser entrevoir que les prochains mois n’allaient pas être un long fleuve tranquille : nouvel allongement de la durée de cotisation pour avoir une retraite à taux plein (en précisant qu’aucune réforme en la matière ne peut être la dernière…), piste envisagée de désindexer le montant des retraites du régime général par rapport à l’inflation, en s’appuyant sur l’accord qui vient d’être signée concernant l’AGIRC et l’ARRCO, diminution des allocations familiales pour les ménages les plus aisés. Et de nouveaux clins d’œil pour les patrons : facilité fiscale renforcée pour la cession des entreprises (quelques miettes supplémentaires pour les « pigeons »), la taxe à 75 % sera finalement mise en œuvre par les entreprises pendant deux ans (toutes impositions confondues, ce qui la réduit pour les salaires de 1 million d’euro par an, à 50%, en prenant en compte les cotisations sociales) et sans que la part de la rémunération à laquelle elle s’applique ne soit clairement établie.

Ce n’est pas de l’austérité, seulement une politique rigoureuse, a voulu rassurer François Hollande… C’est plutôt inquiétant car, on peut se demander ce qu’il fera quand il s’agira de mettre en œuvre une véritable austérité… Dans le contexte de crise actuelle, qu’il reconnait avoir « sous estimé », une telle politique est une impasse mortelle. L’urgence d’une alternative à gauche qui ose affronter la finance et le patronat n’en est que plus pressante. Les responsabilités du Front de Gauche sont elles aussi simplifiées : proposer une politique de rupture avec le libéralisme et rassembler tous ceux à gauche qui sont prêts à la mettre en œuvre.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 31 mars 2013, 14:50:40

De ce point de vue là, c'est évident que le front de gauche a sa cohérence dans ses prises de position. Ayant contribué à faire élire Hollande, ils peuvent s'émouvoir de voir aujourd'hui le gouvernement se préoccuper davantage de considérations des chefs d'entreprises, qui ont leur place dans le débat, que des salariés et des forces sociales qui l'ont fait élire.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 01 avr. 2013, 14:00:26


Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré