Le parti de gauche

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 26 août 2013, 16:37:00

wesker a écrit :Cette divergence pose surtout une question d'appréciation de l'avenir. Les partisans de l'autonomie estiment que leurs idées sont en dynamique et que le résultat du premier tour procurera un rapport de force qui leur sera favorable alors que ceux qui préfèrent négocier, préalablement le premier tour estiment au contraire qu'il est plus sérieux et prudent de s'assurer auprès des socialistes afin de garantir l'ancrage et préserver les indemnités.

Cela n'est pas simple. Evidemment, aussi, les stratégies du PG et du PCF, des autres piliers du front de gauche étant liée à leurs convictions modifient considérablement les appréciations de chacun. Je crois que le front de gauche aura du mal à présenter une cohérence, sur les élections locales, mais qu'en revanche, il sera rassemblé et présent lors des européennes.
Les municipales sont certainement les élections les moins politisées
la cohérence n'a rien a y voir
combien de petites communes travaillent avec des élus de sensibilités opposées ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 26 août 2013, 20:29:49

Je suis entièrement d'accord avec cela, je tiens à te rappeler que j'ai défendu l'idée de listes plurielles, capables d'unir, autour d'un projet des personnes venant d'horizons différents mais ayant la compétence, la vision et la capacité de se mettre au seul service de la municipalité.

Cela ne semble pas correspondre à la philosophie du front de gauche qui, a des approches différentes selon les municipalités mais aussi des formations et des sensibilités qui le compose étant entendu que la divergence d'approche entre le PG, le PCF ou la Gauche unitaire étant relativement irréconciliables. De belles discussions sont en cours d'ailleurs, au sein du front de gauche et nous n'en voyons que les prémices.

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 28 août 2013, 14:25:52

Jean-Luc Mélenchon propose une alliance aux Verts ADRIEN GABOULAUD AVEC REUTERS 25/08

Le co-président du Parti de gauche a évoqué des listes communes avec Europe Ecologie-Les Verts.

L'« éco-socialiste » Mélenchon convaincra-t-il les écologistes de s'allier à son Parti de gauche (PG)? L'eurodéputé en a fait la proposition jeudi sur France 2, alors que les journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts se déroulent à Marseille. «Je pense que nous pouvons dès le premier tour faire des listes avec des écologistes dans de très nombreuses villes», juge Jean-Luc Mélenchon. Tant pis si l'histoire des querelles entre les Verts et le Parti de gauche est longue, l'ancien candidat à la présidentielle veut croire que les écologistes verront leur intérêt dans l'alliance qu'il propose. « J'espère voir ça se réaliser parce que les élections municipales sont des élections locales mais elles peuvent avoir un impact national donc nous pourrions, à travers les élections municipales, commencer à construire cette majorité alternative que j'appelle de mes voeux » , explique-t-il.

(...)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26313
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 28 août 2013, 15:58:10

M'étonnerait qu'EELV acceptent. Et puis vu leur propension respective à pourrir tout ce qu'ils touchent, ça promet icon_mrgreen
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 28 août 2013, 17:50:55

une partie des verts peut accepter
pas les pro dany mais les pro joly sont assez proches du fdg

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 28 août 2013, 18:03:58

El Fredo a écrit :M'étonnerait qu'EELV acceptent. Et puis vu leur propension respective à pourrir tout ce qu'ils touchent, ça promet icon_mrgreen
Encore trop tôt pour se faire une idée, s'il n'y a pas liste indépendante EELV, ça pourrait chatouiller certain-es...

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 15150
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Narbonne » 28 août 2013, 22:08:50

Un député PS du 93 veut se présenter contre le maire sortant PC de St Denis.
Le PS prépare la facture.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 28 août 2013, 23:04:21

Il ne s'agit là que d'un effet d'annonce puisque Mélenchon mesure la rigidité que cette formation a passé avec le PS.

Cela étant, c'est conforme à la pensée de la gauche qui parvient, à la différence de la droite, à s'unir en recherchant des accords programmatiques.

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 31 août 2013, 00:54:44

La politique d'Hollande passée au crible par le Front de gauche 30/08

Le mouvement organise une assemblée citoyenne le 4 septembre, espace des Libertés.

Les collectifs du Front de gauche de l'est du département, à l'unisson, (PCF, Parti de gauche, Gauche unitaire, collectif citoyens non encartés, Fase, ACU...), sont prêts pour une rentrée sociale qui, sur fond de réforme des retraites, s'annonce orageuse.

Ils n'attendront d'ailleurs pas la manifestation du 10 septembre annoncée au début de l'été, pour mobiliser, puisque c'est dès le 4 septembre, qu'ils appellent à un grand rassemblement pour débattre à l'occasion d'une assemblée citoyenne à l'espace des Libertés. "C'est une pré-mobilisation, estime Olga Touitou du Parti communiste aubagnais ; je vois cette soirée du 4 septembre comme un baromètre local , le 10 sera un baromètre national". Baromètre pour mesurer l'inquiétude et la colère de la population, - salariés, retaités, demandeurs d'emploi ou jeunes - face à la politique du gouvernement de François Hollande, mais aussi et surtout pour débattre, apporter des propositions alternatives ; politique et syndicats réunis.

L'occcasion pour tous les citoyens de prendre la parole, souhaitent les organisateurs. C'est le principe. Pas question qu'un mouvement plus qu'un autre ne monopolise la parole, avec en introduction l'intervention de responsables politiques et syndicaux.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 31 août 2013, 08:26:54

Vu l'orientation de la réforme des retraites qui s'en prend toujours aux mêmes, jeunes et salariés du privé, il est cohérent, vu leurs positions, que les organisations du front de gauche s'expriment.

Mais qu'elles n'oublient pas que l'analyse des socialistes est similaire à celle de la droite, et que de ce point de vue, seule une mobilisation politique, et une accession aux responsabilités seraient en mesure de pouvoir réellement s'opposer à de telles orientations.

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 02 sept. 2013, 18:21:15

Projet GDE à Nonant-le-Pin (61) : cet été, la mobilisation se poursuit contre ce projet monstrueux » Front de Gauche du Calvados Juliette et Aubert Sikirdji

Après la manifestation combative du samedi 27 juillet, le TGI d’Argentan a donné aux citoyens mobilisés des raisons d’espérer (lundi 12 août).
Le Préfet de l’Orne y a, en effet, été débouté de sa contestation pour le moins étonnante de la compétence du Tribunal de Grande Instance. Et, sur la demande des associations en lutte, le TGI a pu ordonner deux expertises à un cabinet parisien indépendant qui disposera de cinq mois à partir de septembre pour rendre ses conclusions. Il s’agira d’une part de procéder à un état des lieux de l’environnement du site, qui permettra de mettre le projet sous surveillance si – au pire – celui-ci se faisait, et d’autre part à une nouvelle évaluation réellement contradictoire de la réalité hydrogéologique en litige qui peut empêcher carrément qu’il ne se fasse s’il est démontré que la dite « barrière passive » protégeant la nappe phréatique du bassin de l’Orne (jusqu’à Caen et la mer) n’existe pas…
Dans les faits, cette décision du TGI est par elle-même une petite victoire pour tous ceux qui s’attachent à faire avancer l’impératif écologique, car elle fait jurisprudence en actant le principe constitutionnel de Précaution (même si, dans le cas présent, ce principe n’aura été appliqué qu’in extremis !).

Le 27 juillet : une belle mobilisation

La mobilisation du 27 juillet avait fait parler d’elle. Nous avons été un petit groupe de militants du Front de Gauche à y participer. Notre présence a été clairement appréciée, avec banderole et drapeaux fichés sur la clôture du site de GDE, à côté de celles des associations et de militants de l’organisation européenne End Ecocid : une occasion de faire connaissance.
Le sit-in a été l’occasion de prises de paroles au mégaphone de la part de Noëlle Sandoz pour les associations, de Jacques Carles qui s’occupe du juridique, de la représentante d’Yves Gouasdoué, député et maire de Flers, et en présence de Laurent Beauvais, président du Conseil Régional. Lorsque ce fut notre tour, nous avons pu justifier notre « activisme » dans cette lutte, d’une part de la nécessité d’élargir les limites de la sensibilisation à l’échelle de toute l’opinion publique, et d’autre part par le lien d’intérêt général à faire entre la question sociale et la question écologique (en prenant en exemple le comportement de GDE comme employeur).
Cette manifestation (environ 200 personnes) était d’allure bon enfant en même temps que résolue, avec blocage de la départementale devant le site de GDE. Malgré les vacances, « on n’y a pas vu les mêmes têtes » qu’à la manif du 27 avril… C’était une belle ambiance d’été, contrecarrée par un orage virulent (auquel s’est ajoutée la façon d’évacuer la circulation de la gendarmerie…), qui a renvoyé une partie des manifestants à leurs foyers… Dommage, car le pique-nique avec barbecue et sono musicale jusque tard le soir au carrefour des routes de Nonant (un lieu à son tour bloqué par des tracteurs et des « round-balls » de paille) a été une réussite.

Des élus qui pètent les plombs

Nous n’étions plus là, à la toute fin de soirée, lorsque la décision a été prise d’emporter une livraison de fumier (…où il n’est pas besoin d’études savantes pour établir qu’il s’agit d’une denrée assurément non-toxique !…) devant la propriété de Monsieur Queudeville, maire de Nonant et responsable de la mise en route du projet de GDE. La presse et la télévision ont non seulement fait écho de sa réaction, avec menace de son fusil dans la pénombre, derrière sa grille, et du coup de feu qui est parti. Ce qui est scandaleux, c’est que la demande de sa démission émanant de plusieurs personnes qui ont porté plainte contre lui, ait pu être suivie de justifications qu’il a lui-même fournies aux actualités ! Que l’on sache, il s’agit du maire d’une commune qui s’en est pris à ses administrés, et non d’on-ne-sait-quel candidat pour le casting d’un western rural !…

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 02 sept. 2013, 20:26:15

Le PG fait entendre fortement ses prises de position, mais discrètement négocie avec les représentants locaux du PS et d'autres.

En revanche, ce dont, je ne doute pas est que leurs excès potent préjudice à certaines idées, pourtant crédibles en matière de mesures austéritaires qui n'apportent pas les résultats espérés, pour ne pas dire exigés par les marchés.

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 03 sept. 2013, 18:05:44

Le Front De Gauche à l'épreuve des élections municipales de mars 2014. CAMEL MEKREZ 15/08

Les élections municipales se dérouleront en mars 2014. Ce sera le premier scrutin national après l'élection Présidentielle de mai 2012 et celles des législatives de juin 2012 qui a vu élire François Hollande et une majorité absolue à l'Assemblée Nationale et après les sénatoriales de septembre 2011 où la Gauche a pour la première fois sous la V République obtenue celle au Sénat (Groupe Socialiste et Apparenté, Groupe Communiste Républicain et Citoyens, Groupe écologiste, Groupe du Rassemblement Démocratique et Social Européen).

Le Front De Gauche, pendant la campagne présidentielle et législative l'année dernière, a mis en avant son Programme Populaire Partagé « L'Humain d'Abord » avec l'orientation politique suivante ;

« Premièrement, il faut rompre avec les politiques suivies par les gouvernements au pouvoir ces dernières décennies.

Bien sûr, il y a eu des différences entre la politique des gouvernements de droite et celle des gouvernements de gauche. Mais il y a aussi eu malheureusement des points communs : la croyance dans la construction actuelle, libérale, de l’Union européenne, la volonté de réduire le « coût du travail », le démantèlement des services publics, le refus d’affronter les banques et les marchés financiers. Ces dogmes continuent d’être répétés par les partis et médias

dominants. Ils sont appliqués avec aveuglement par des gouvernements et des institutions internationales, Union européenne, FMI, OMC, Banque centrale européenne, dirigées indifféremment par des membres du PS ou de l’UMP.

Nous vous proposons de rompre avec ces principes qui nous ont menés dans l’impasse, en imposant par votre vote d’autres idées, d’autres institutions et d’autres représentants ».

Cette analyse sur les orientations politiques des membres du PS est confirmée par la mise en œuvre de celles actuelles du Président de la République François Hollande et du Gouvernement de Jean Marc Ayrault :

Ratification du TSCG par la majorité socialiste en octobre 2012 et concocté par le tandem Sarkozy-Merkel et signé par 25 Pays de l'Union européenne en mars 2012.

Loi Organique relative à la programmation et à la gouvernance des finances publiques adoptée en octobre 2012.

Abandon de la loi sur l'amnistie sociale.

Loi sur la Sécurisation de l'emploi voté en juin 2013.

L'orientation stratégique du FDG (Conseil National du FDG du 25 janvier) est la suivante :

« Le Front de Gauche est pour une grande part l’émanation des forces qui se sont opposées au TCE, au Traité de Lisbonne puis au TSCG ».

« Nous voulons faire de cette élection et des prochaines municipalités des points d’appui pour refuser la logique d’austérité du gouvernement, l’asphyxie des collectivités ».

Il sera difficile pour les composantes du FDG de confirmer cette orientation stratégique du 25 janvier 2013 car entre temps, 2 événements ont eu lieu :

La Résolution adoptée par le CN du PCF des 25 et 26 mai 2013 portant sur les élections municipales, européennes et sénatoriales de 2014 stipule :

«Nous nous donnons l'objectif de changer les rapports de forces actuels

Empêcher la droite d'obtenir un succès électoral. Face à ses appétits de revanche et aux ambitions du Front national, nous travaillons partout à la victoire de majorité de gauche ambitieuses dans la confrontation qui traverse actuellement la gauche dans tout le pays.

Favoriser les pratiques démocratiques dans les communes et lesmajorités de gauche élues, en associant les populations, en rassemblant pour des politiques publiques ambitieuses, donc contre l'austérité. Nous initierons des dynamiques citoyennes pour construire les projets municipaux et élaborer les listes. Quelle que soit la configuration de listes adoptée compte tenu de la situation locale, notre boussole doit rester la même : unir le plus largementpossible à gauche , faire reculer les logiques d' austérité».

La réception par le Président de la République de Pierre Laurent, Secrétaire National du PCF le 23 juillet 2013 comme je le rappelle ici :

http://blogs.mediapart.fr/blog/camel-me ... uvernement

Comme on peut le constater, la Résolution du PCF du 26 et 27 mai 2013 et la réception de Pierre Laurent du 23 juillet 2013 par François Hollande changent la donne dans le rapport entre les composantes du FDG dans la perspective des élections municipales de 2014.

Il est urgent, pour la sérénité et la cohésion du Front De Gauche, que le prochain Conseil Nationl du FDG réaffirme l'orientation stratégique du 25 janvier 2013 et que le PCF "éclaire ses intentions".

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 03 sept. 2013, 18:09:59

clair et net !!!

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 sept. 2013, 20:51:50

Il est clair que le front de gauche, par son enfermement dans le bloc de gauche, dans lequel il englobe le PS qui peut être mutera et se transformera en parti social démocrate, délaissant totalement les classes modestes et populaires qui sont appelés à faire toujours davantage d'efforts sans être davantage reconnus.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré