Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 03 juin 2011, 21:03:00

wesker a écrit :Plus simplement, Mélenchon avait besoin d'un appareil militant, d'une structure implanté pour lancer sa campagne présidentielle, par conséquent les rapprochements, tant idéologiques et stratégiques furent évident.

En revanche, reconnaissons à Mélenchon d'avoir relancé, dans le pays, des idées obsolètes qui furent en déclin aux dernières échéances. Pour ce qu'il adviendra de la structure, je crois que cela dépendra beaucoup des accords qu'ils passeront en vue des législatives et des résultats obtenus.
Pour les idées obsolètes, tu serais aimables de nous expliquer lesquelles et pourquoi elles sont soit-disant obsolètes...

Mélenchon, "un Mitterrand au petit pied" AFP 03/06/2011 | Mise à jour : 11:04


La porte-parole de Lutte ouvrière (LO) Nathalie Arthaud a estimé aujourd'hui qu'en choisissant le président du Parti de gauche (PG) Jean-Luc Mélenchon (ex-PS) comme candidat à la présidentielle, les communistes se ralliaient à "un Mitterrand au petit pied".


"Il y a trente ans, le Parti communiste a imposé Mitterrand à ses militants et aux travailleurs, ça l'a mené où?", a déclaré Mme Arthaud sur LCI rappelant le ralliement du PCF à la candidature de François Mitterrand en 1974 dans le cadre du "Programme commun de la gauche". 


"Aujourd'hui, finalement, qu'est-ce qu'ils font ? Eh bien ils recommencent, mais ils recommencent cette fois-ci avec un Mitterrand au petit pied. Nous, jamais, nous ne nous effacerons derrière Jean-Luc Mélenchon, jamais!", a-t-elle lancé. "Nous, nous sommes communistes révolutionnaires (...). Jean-Luc Mélenchon ne l'est pas. On ne peut pas être la cinquième roue du carrosse dans un gouvernement socialiste, parce que c'est un gouvernement qui va tourner le dos aux intérêts des travailleurs", a-t-elle expliqué.


"Aujourd'hui déjà, les socialistes ne s'engagent à rien vis-à-vis des travailleurs, ni à augmenter les salaires, ni à combattre le chômage", a fait valoir Mme Arthaud. Elle a jugé "très révélateur" de voir la première secrétaire du PS Martine Aubry "soutenir la candidate de Sarkozy", Christine Lagarde, pour diriger le FMI, "de la même façon que Sarkozy avait mis DSK à la tête" de cette institution. "Ca montre que, sur le fond, ils sont tous d'accord".


Interrogée sur le mouvement des "indignés" en Espagne, elle a estimé que c'est "d'abord et avant tout le signe qu'il y a une partie de la jeunesse qui n'a pas envie de se résigner". "J'espère que ce ne sont que les prémisses et que ça va se développer". Selon Mme Arthaud, c'est "la classe ouvrière qui est au centre du système productif et qui peut peser sur les capitalistes".

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 04 juin 2011, 20:22:00

Une grande partie des idées du FN datent de 1939/1945 sous Pétain; on ne peut pas dire qu'elles ne sont pas obsolète.

Avatar du membre
geekmature
Messages : 207
Enregistré le : 09 oct. 2009, 00:00:00
Localisation : LILLE

Message non lu par geekmature » 04 juin 2011, 20:28:00

Georges a écrit : "il semblerait que le Parti de Gauche souhaite la fin du Parti Communiste"

Il ont mis du temps à comprendre au PC. Je le dis depuis la création du front de gauche. Le front de gauche voulu par Mélenchon a surtout pour but de mettre la main du PG, c'est à dire Mélanchon, sur le PC. Je n'ai rien contre c'est de bonne guerre.

C'est une chance pour eux icon_lol
Mais en revanche, j'ai peur que ça desserve JLM. 
Démocratie, vous avez dit démocratie!!

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 juin 2011, 13:29:00

Georges, je te laisse à tes commentaires inspiré d'une hostilité sectaire à l'égard des idées nationales plutôt qu'une opposition de fonds démocratique et respectueuse des différences !

Concernant la position de Mme Arthaud, elle a compris la proximité existant entre le PS et la droite financière, c'est très bien.

En revanche, son refus de participer à un front de gauche avec Mélenchon est assez étrange, car si politiquement et doctrinalement, elle mets bien en évidence les différences qui les sépare, stratégiquement elle mesure aussi l'efficacité que l'on prête à Mélenchon qui, au delà de ses qualités politiques est en mesure de faire revivre des idées qui furent en déclin sans l'opinion.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juin 2011, 15:54:00

Je comprends parfaitement le refus de Mme Arthaud, rentrer au frond de gauche, ce ne serait pas une alliance, mais un alégeance. Pour avoir une vrai alliance dans un front de gauche regroupant toute la gauche radicale il aurait fallut une discussion sur un programme qui rassemblerait toute la gauche radicale, et que l'ensemble de cette gauche trouve un candidat commun pour les représenter aux présidentielles.
Mais là ce ne fut pas le cas, Mélenchon aprés un accord avec le PC (à  lui la candidature présidentielle et au PC les députés) Mélenchon c'est autoproclamé candidat du front de gauche, puis sa candidature acceptée du bout des lèvres par le PC. Des partis de la gauche radicale tel le NPA ont souhaité se rapprocher du front de gauche, mais à chaque fois la direction du PC A dit d'accord, mais pas question de modifier notre programme pour y inclure des propositions venant de LO, du NPA ou d'auytres. Ce n'est plus une alliance, mais un raliement.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 05 juin 2011, 15:57:00

DE toute façon, on n'est pas près de voir les trotskistes de LO et du NPA avec les staliniens, mon bon Georges. icon_biggrin

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juin 2011, 21:23:00

Ilikeyourstyle a écrit :DE toute façon, on n'est pas près de voir les trotskistes de LO et du NPA avec les staliniens, mon bon Georges. icon_biggrin
C'est vrai, mais les communistes français ne sont plus staliniens depuis un bon moment.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 juin 2011, 08:56:00

Georges tu sembles penser que le PCF a admis l'idée d'un soutien de la candidature de Mélenchon et qu'en contrepartie il serait plus généreux sur les circonscriptions accordées.

C'est le jeu de la dynamique de la présidentielle mais il semble que tout ne soit pas réglé car, du côté du PG il y a aussi des vélléités de candidatures.

Je crois que le NPA s'est montré prudent, sur ce sujet par réserves sur le programme qui sera porté par Mélenchon d'une part et par crainte d'un ralliement aux socialistes d'autres part.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 06 juin 2011, 13:33:00

"Georges tu sembles penser que le PCF a admis l'idée d'un soutien de la candidature de Mélenchon et qu'en contrepartie il serait plus généreux sur les circonscriptions accordées."

Cet accord a bien eu lieu, mais Mélenchon, certain à présent d'être le candidat devient plus gourmand pour les candidatures aux législatives.
Un des problèmes pour Mélenchon sera d'avoir une rééle aide militante du PC, dont les militants trainent la jambe pour participer à cette campagne présidentielle, un grand nombre d'entre eux ne se sentent pas conserné.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 juin 2011, 13:36:00

C'est tout le problème des étiquettes, certains militants restent profondément attachés à l'indépendance et à leurs mouvements et en arrivent à négliger les idées qui sont défendues.

C'est caractéristique et c'est d'ailleurs ce qui pose problème à des accords d'appareils. En revanche, la dynamique populaire risque de jouer en faveur de tel ou tel, par conséquent, ne pas soutenir Mélenchon, en tant que communiste est assez contreproductif.

Enfin, si la question du projet et des idées a été réglé en amont, bien évidemment !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 06 juin 2011, 13:46:00

Entre le PC et le PG, il y a de nombeux points de désaccords : l'un est pour le nucléaire, l'autre est contre; l'un est pour la régulation des sans-papiers, l'autre est contre; l'un est pour les élections à la proportionnelle, l'autre est contre...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 juin 2011, 08:46:00

Ah bon ?

Il me semble avoir entendu les communistes réclamer la régularisation des sans papiers, Mélenchon aussi, et sur la proportionnelle, je ne vois pas qui aurait intérêt à y être hostile.

Actuellement, ces deux formations patissent de la loi électorale qui les rendent tributaire des désiderata socialistes, par conséquent, une proportionnelle intégrale, telle que je le propose permettrait à toutes les sensibilités d'être représentées, et c'est d'ailleurs la volonté du peuple .

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59582
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 juin 2011, 10:41:00

Les députés communistes sont le seul groupe pour lequel la non-proportionnalité du suffrage n'a aucune incidence. 15 élus / 577 députés = 2.6%, leur score à la présidentielle. De fait, ils n'ont pas envie de fâcher le PS sur ce sujet. On les comprend, il n'auraient rien à y gagner et tout à perdre.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 juin 2011, 11:05:00

Certes, mais ce groupe n'est pas réellement indépendant vis à vis du PS alors qu'avec la proportionnelle ils pourraient exprimer et défendre leurs positions sans tenir nécessairement compte des désidérata du PS.

Tu évoques le groupe qui procure au parti moyens financiers, tribunes et retombées médiatiques en oubliant le fait qu'avec 6 fois plus d'électeurs, le FN est toujours privé de représentation parce que préférant défendre ses idées plutôt que d'accepter un accords avec l'UMPS.

Mais je reste convaincu que les français finiront par faire la différence et que les grandes formations, si elles veulent l'emporter devront tenir compte des attentes des français, plutôt que les baillonner et ce n'est pas le lancement de groupes qui se disent proches des idées nationales que l'on renforcera l'adhésion des français patriotes à la politique actuelle.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59582
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 juin 2011, 12:07:00

"Certes, mais ce groupe n'est pas réellement indépendant vis à vis du PS alors qu'avec la proportionnelle ils pourraient exprimer et défendre leurs positions sans tenir nécessairement compte des désidérata du PS."

Ils perdraient des sièges et ils le savent. Pour le FN, je suis d'accord qu'il y a un problème démocratique.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré