Le parti de gauche

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 20 oct. 2013, 14:26:42

il existe des aides pour améliorer l'habitat ................
départements ,régions et communes participent

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 20 oct. 2013, 14:30:39

wesker » Dim 20 Oct 2013 - 14:24 a écrit :Parce que tu considères donc qu'un propriétaire, un ouvrier qui, pour s'affranchir des contraintes locatives, décide d'acquérir son logement aura nécessairement les moyens d'investir dans les travaux thermiques ? Sérieusement, je pense que tu connais mal la situation de certains salariés, modestes qui investissent, souvent par emprunt, pour se constituer un petit patrimoine pour améliorer leur existence. Sérieusement, nico37, comment feraient ils pour financer de tels travaux ?
Ce ne sont pas eux qui peuvent faire les nécessaires économies d'énergie. Et devenir propriétaire c'est réactionnaire...
freeze » Dim 20 Oct 2013 - 14:26 a écrit :il existe des aides pour améliorer l'habitat ................
départements ,régions et communes participent
www.anah.fr

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 20 oct. 2013, 20:07:03

Je ne suis pas certain de comprendre ton raisonnement, nico37, devenir propriétaire n'est il pas, pour un modeste, un moyen de s'émanciper des contraintes locatives et se doter d'un patrimoine nécessaire en vue de son avenir ?

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 23 oct. 2013, 01:24:23

L’impunité de Valls doit cesser ! Jean-Luc Mélenchon 22/10

Le ministre de l’Intérieur doit s’expliquer sur l’usage disproportionné de la force contre la manifestation pour le droit au logement samedi 18 octobre place de la République à Paris. Alors que cette manifestation était légalement déclarée et pacifique, elle a été réprimée de manière incompréhensible. Au point que le porte-parole de l’association Droit au logement, Jean-Baptiste Eyraud, a eu deux côtes cassées et que deux mères de famille se sont retrouvées à l’hôpital.

Je demande l’ouverture immédiate d’une enquête sur les conditions de cette répression et la chaîne de décision qui a conduit à une telle atteinte à la liberté de manifestation.

Pendant combien de temps encore le président de la République et le premier ministre vont-ils laisser le ministre de l’Intérieur piétiner les libertés publiques et les droits fondamentaux en toute impunité ?

La brutalité de Manuel Valls à l’égard des faibles et des pauvres est devenue la marque de sa campagne de promotion personnelle. Au lieu d’essayer de mater son groupe à l’assemblée le premier ministre ferait mieux de dominer son ministre de l’Intérieur.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 23 oct. 2013, 14:20:52

Je pense que cela mériterait carrément un sujet à part. Une telle brutalité est incompréhensible. Et bien entendu, aucun media n'a relaté l'affaire... Si ça avait été sous Sarkozy, ça aurait fait du bruit.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 23 oct. 2013, 15:11:05

If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 23 oct. 2013, 16:50:31

T'as du chercher un moment non ? Moi tout à l'heure j'ai cherché et je n'ai rien trouvé. Sinon, je suis surtout le monde en ligne quotidiennement (le quotidien de référence), et je n'ai rien vu à ce sujet. Nul doute qu'avec Sarko, on aurait eu droit à la première page.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le parti de gauche

Message non lu par manolo » 23 oct. 2013, 16:59:05

Nombrilist » 23 Oct 2013, 15:50:31 a écrit :T'as du chercher un moment non ? Moi tout à l'heure j'ai cherché et je n'ai rien trouvé. Sinon, je suis surtout le monde en ligne quotidiennement (le quotidien de référence), et je n'ai rien vu à ce sujet. Nul doute qu'avec Sarko, on aurait eu droit à la première page.
Héhé, ça fait plaisir de voir qu'on est d'accord :P
Les médias peuevnt choisir d'étouffer quasi complètement une affaire si ça leur chante.

Mais ce n'est pas le pire, le pire est la désinformation, l'invention complète de fausses infos...comme cette pseudo "bagarre générale" au procès de Dieudo (allez voir la vidéo des faits, et comparez avec l'article du Figaro, affligeant!).
Heureusement, quelques commentaires intelligents et drôles, prenant cette désinformation avec philosophie ^^ Un nouveau concept vient de sortir, c'est "l'air-fighting", c'est-à-dire la bagarre sans se toucher :mrgreen: !
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 23 oct. 2013, 17:07:03

Nombrilist » 23 Oct 2013, 16:50 a écrit :T'as du chercher un moment non ? Moi tout à l'heure j'ai cherché et je n'ai rien trouvé. Sinon, je suis surtout le monde en ligne quotidiennement (le quotidien de référence), et je n'ai rien vu à ce sujet. Nul doute qu'avec Sarko, on aurait eu droit à la première page.
Possible. Cela dit gare à la sur-interprétation, si on n'en a pas parlé tant que ça c'est que l'actualité est vraiment TRES chargée (et de conneries en plus), donc c'est noyé dans la masse. Et puis certains thèmes sont plus porteurs que d'autres, ici le logement passe après les plans sociaux en Bretagne (abattoirs GAD, où il y a eu des heurts là aussi).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le parti de gauche

Message non lu par manolo » 23 oct. 2013, 17:17:08

Nombrilist » 23 Oct 2013, 13:20:52 a écrit :Je pense que cela mériterait carrément un sujet à part. Une telle brutalité est incompréhensible. Et bien entendu, aucun media n'a relaté l'affaire... Si ça avait été sous Sarkozy, ça aurait fait du bruit.
Je trouve ça choquant également.
Les médias sont clairement plus "cléments" et ferment plus facilement les yeux sur ce genre d'incident avec un pouvoir de gauche.
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 23 oct. 2013, 17:49:13

Ah oui, comme pour l'histoire des infirmières dispersées au canon à eau sous Jospin... #nawak
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 23 oct. 2013, 19:21:37

Sur cette question, une fois encore le PG s'illustre par l'outrance et l'irréalisme de ses propositions qui sont, de plus en hostilité avec les préoccupations que vivent l'électorat qu'il vise.

Ce dernier a bien compris l'utilité de la politique d'immigration et ses conséquences sur les fiches de paie, ils savent aussi les difficultés que notre République rencontre, étant bradée et engluée dans les difficultés budgétaires, à réussir l'indispensable intégration républicaine dont chacun vante les vertus. Et le PG s'accroche à de vieilles idéologies auxquelles plus personnes ne croit, ce qui n'aboutit qu'à renforcer les mondialistes de gauche, et de droite qui se réjouissent de l'incapacité à s'organiser de la part des résistants qui n'arrivent pas à se faire entendre et à promouvoir une autre voie que celle de l'euro mondialisme et des divisions qu'ils instillent parmi les travailleurs français.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 23 oct. 2013, 19:26:35

Personne n'a parlé de l'immigration. On parle du droit au logement.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 23 oct. 2013, 21:48:09

Nombrilist » Mer 23 Oct 2013 - 19:26 a écrit :Personne n'a parlé de l'immigration. On parle du droit au logement.
Wesker à une idée fixe : plus d'immigrés, plus de problèmes.

Mais JB Eyraud (homonymie malheureuse) n'est pas le seul :
http://dal33.over-blog.com/occupation-r ... u-d.a.l-33
http://dal33.over-blog.com/nouvelle-gar ... s-du-dal33
Marinaleda ou la révolution citoyenne François Ralle Andreoli 20/10

Le village de Marinaleda se trouve à 100 km de Séville, dans une région pauvre où les structures agraires du latifundio sont aux mains de grands d’Espagne, comme le Duque del Infantado ou la Duquesa de Alba pour lesquels travaillent encore des milliers d’ouvriers agricoles. Par ici, on a longtemps vécu sous le joug d’un caciquisme brutal et on a connu la faim, quand on était journalier agricole de père en fils, bonne ou plus souvent sans emploi, de mère en fille. C’est pourtant dans ce petit bourg de 2600 habitants que se met en place depuis 1979 un laboratoire inédit de radicalités concrètes.

Cette révolution citoyenne andalouse remonte ainsi aux premières élections municipales après la Transition démocratique, avec la victoire de Juan Manuel Sanchez Gordillo, formé à l’école du syndicalisme agricole radical du SOC (Syndicat des ouvriers agricoles). Le charisme de celui qui a été sans cesse réélu depuis et son sens de la pédagogie politique jouent un rôle important. Mais c’est bien un bouleversement par la base qui se met en place, avec la prise de décision confiée à des assemblées populaires municipales, impliquant dans l’action concrète ceux qui jusque là n’avaient pas voix au chapitre dans l’Espagne du sabre et du goupillon.

Marinaleda_dessin.jpg La métamorphose de cette petite bourgade rurale s’est faite selon des objectifs méthodiques et précis, conjuguant exemplarité des élus municipaux d’Izquierda Unida, consultation permanentes citoyens et pratique systématique du rapport de force : occupation d’un barrage, puis de 1200 hectares de terres non cultivées à el Humoso, mise en place d’une production maraichère irriguée qui donne du travail à 400 personnes, partage horizontal du travail ainsi créé et diversification des revenus, avec la mise en place de la coopérative agro-alimentaire Humar, pression constante sur la Junta socialiste d’Andalousie pour obtenir de meilleurs équipements publics grâce à d’incessantes manifestations et occupations.

La bifurcation est aussi culturelle. Une contre Semaine sainte, « fête pour la paix », se tient tous les ans à Pâques, sans oublier que dans les assemblées municipales, on débat autant de la nécessité d’un canal d’évacuation que de la guerre de Syrie ou de la dette des pays du Sud. Les femmes sont la priorité de cette politique d’intégration par le travail et la mobilisation collective. Elles sont désormais présentes dans l’ensemble des postes de décision et de responsabilité de la municipalité et des coopératives.

Le bouleversement des conditions de vie est évident. Là où le taux de chômage dépassait les 30%, les sans emplois sont devenus une exception. Dans les coopératives, quelle que soit sa fonction, on touche 47 euros par jour, bien plus que le salaire d’un journalier agricole moyen. Là où l’on s’entassait dans de petites maisons vétustes, on peut désormais accéder à un logement de 90 m2 pour 15 euros par mois, grâce au programme d’autoconstruction. Le matériel est subventionné par la région, l’architecte est un fonctionnaire municipal et les constructeurs sont les futurs propriétaires eux-mêmes. La crèche, les activités sportives ou culturelles sont 4 à 10 fois moins chères que dans les communes voisines.

Quand on a le courage de bifurquer et de résister collectivement, on est évidemment soumis à un rude traitement par les médias et les autorités locales qui cherchent à dénigrer et affaiblir ces partageux des temps modernes. Les temps sont durs depuis quelques années. Avec la crise, il n’y a plus de travail dans le bâtiment sur la côte. Mais c’est surtout la répression policière qui est très forte. Les amendes pour avoir participé à des manifestations ou des opérations du syndicat SOC-SAT sont disproportionnées, de 6 à 10 000 euros par personne pour l’occupation du terrain militaire abandonné de las Turquillas. Peu importe, « quand on pense à ce que nos parents ont fait pour se sortir de la misère, on se dit que nous aussi on sera à la hauteur » affirme avec enthousiasme Sergio Gomez, le conseiller municipal à la jeunesse.

A Marinaleda, la seule réponse à la crise et à l’austérité, c’est l’action et la planification de nouveaux projets. Dans une Espagne à la dérive où quasiment 6 jeunes sur 10 n’ont pas d’emplois, le syndicat et les habitants du village ont lancé de nouvelles opérations. On réquisitionne symboliquement dans des hypermarchés de la région des biens de première nécessité ou du matériel scolaire sur lequel la TVA est passée de 4 à 21 %, depuis que le Parti Populaire est au pouvoir. De nouvelles municipalités se tournent ver ce modèle comme La Pedrera à quelques kilomètres. De nouvelles terres sont occupées et mise en valeur selon des modèles écologiques.

Ce ferment de révolution citoyenne en Andalousie se nourrit de nouveaux projets, de soutiens internationaux et appelle à ce que ces initiatives concrètes s’étendent en Europe et dans le monde.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 24 oct. 2013, 13:24:13

Le PG sur ces questions s'égare et préfère rester accroché à une idéologie plutôt qu'aux réalités dont l'immense majorité des citoyens y compris de son électorat, a conscience. Je m'étonne qu'ils en soient encore là !

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré