Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 02 nov. 2013, 09:31:57

wesker » Sam 2 Nov 2013 - 10:25 a écrit :Oui en attendant, nico37 quand on appartient à une formation qui ratifie le pacte de rigueur budgétaire, on a ensuite un peu de mal à expliquer, à justifier le fait qu'on refuse les conséquences de cette austérité obligatoire.

On peut, et je le comprend bien croire aux vertus de ces politiques d'austérité en terme de réduction des déficits, de l'endettement et de soutien à la croissance, mais on ne peut, en particulier quand on est membre du front de gauche justifier un accord qui aboutira à mettre en oeuvre, localement une austérité assez dure alors qu'on conteste la ratification de ce traité qui caractérise le manque de détermination des sociaux démocrates qui, sur ce point s'éloignèrent des attentes des citoyens qui exprimèrent, sous Sarkozy leur refus de cet alignement sur la politique de l'Allemagne.
Quand le FdG fait accord avec le PS c'est que l'équipe municipale en cours n'applique pas l'austérité, d'où le peu d'accords... Par contre c'est probablement peu productif d'un point de vue électoral, mieux vaut la fusion technique au 2ème tour...

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 02 nov. 2013, 10:14:06

wesker » 01 Nov 2013, 15:28:11 a écrit :Je ne sais pas, je me surprend que l'on puisse contester l'austérité que les sociaux démocrates défendent au niveau national et qu'on accepte de la mettre en oeuvre dans la gestion des municipalités à leurs côtés a de quoi susciter quelques interrogations.

Même si je comprend, au vu du fonctionnement de nos institutions, la nécessité d'intégrer les responsabilités et d'essayer de peser, en se faisant entendre, je constate que les mairies où siègent pourtant des membres du front de gauche restent relativement gérées, selon l'austérité, qui se justifient pour plusieurs raisons et où ces élus restent étrangement silencieux.
on a vu par contre les électeurs qui ont essayé des mairies fn les mettre dehors a la fin de leur mandat
la mairie ou commune ne dispose pas de moyens d'actions contrairement a un état
elle ne fait que gérer un budget

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 02 nov. 2013, 10:30:06

Le climat d’impunité de l’extrême-droite doit cesser Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

Les attaques des milieux d’extrême-droite contre les militants antifascistes et antiracistes se multiplient ces derniers mois. Elles prennent différentes formes pouvant aller jusqu’au meurtre comme pour Clément Méric en passant par les agressions physiques subies par deux militantes de l’UNEF. Une candidate FN peut même se permettre de comparer une femme ministre à un singe sans que cela n’appelle de réaction institutionnelle à son encontre. Et le cynisme du Front National et son sentiment de toute puissance sont tel qu’il va jusqu’à porter plainte contre Christiane Taubira pour sa réponse aux insultes !

Les militants du Parti de Gauche subissent aussi régulièrement ces attaques :

Une militante menacée de mort à Semur en Auxois par un membre du bureau départemental du FN 21 début juillet.
Notre responsable de la commission écologie du PG, Julie Del Papa victime d’appels au meurtre et au viol sur les réseaux sociaux mi septembre.

Le local du PG31 vandalisé dans la nuit du 27 octobre.

Trop c’est trop. A chaque fois la justice prend son temps alors que nos camarades sont mis en danger de mort. Et les responsables se sentant impunis augmentent leur niveau de violence et continuent leurs menaces comme dans le cas de notre camarade Julie Del Papa. Nos courriers au ministre de l’intérieur et à la ministre de la justice sont restés sans réponse.

Tous ceux qui jouent avec la dédiabolisation de Marine Le Pen et à l’inverse la diabolisation du PG sont bien silencieux sur les attaques subies par le PG et ses militants. Madame Le Pen elle-même, si prompte pour dégainer les menaces de poursuites judiciaires contre tous ceux qui lui résistent, n’a jamais dénoncé ces menaces et agressions violentes contre nos militants s’en rendant ainsi complices par son silence.

Le Parti de Gauche ne cédera jamais à la terreur ni des sous-traitants du FN ni du FN lui-même comme en Côte D’Or. Mais il est temps que cesse ce climat d’impunité pour l’extrême droite.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 02 nov. 2013, 20:36:38

Nico37, je ne suis pas certain de bien comprendre. Quand il y a accord entre le front de gauche et le PS, cela signifie que l'équipe socialiste n'applique pas l'austérité, mais alors comment peux t-elle encore être membre d'une formation qui a promue, ratifié et mets en oeuvre le pacte de rigueur budgétaire ? Cela n'est il pas incohérent ? Plutôt que de rester dans cette incohérence il serait plus légitime que cet élu devienne soit divers gauche soit membre du front de gauche s'il se sent plus proches de leurs thèses que de celles de sa propre formation. Pour ne pas avoir à changer de convictions il est parfois nécessaire de changer de parti.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2013, 01:17:24

wesker » Sam 2 Nov 2013 - 21:36 a écrit :Nico37, je ne suis pas certain de bien comprendre. Quand il y a accord entre le front de gauche et le PS, cela signifie que l'équipe socialiste n'applique pas l'austérité, mais alors comment peux t-elle encore être membre d'une formation qui a promue, ratifié et mets en oeuvre le pacte de rigueur budgétaire ? Cela n'est il pas incohérent ? Plutôt que de rester dans cette incohérence il serait plus légitime que cet élu devienne soit divers gauche soit membre du front de gauche s'il se sent plus proches de leurs thèses que de celles de sa propre formation. Pour ne pas avoir à changer de convictions il est parfois nécessaire de changer de parti.
Oui c'est ambigü sinon trompeur, cela dépend où est l'échelon de pouvoir. Si c'est bien la fédération départementale et qu'elle oppositionnelle au gouvernement, plutôt que de partir mieux vaut être exclu. Sans parler que concrètement certain-es sont très long à cheminer, le PG continue à engranger des adhérent-es qui n'étaient absolument pas prêt-es à faire le pas en 2008 ou 2009...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 nov. 2013, 10:23:31

Certes, mais le PG, privé de son allié communiste, fortement ancré localement, aura du malà faire exister l'autonomie dans des villes où l'attrait des mandats prime sur celui des convictions, des valeurs que les électeurs choisissent !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2013, 11:24:08

wesker » Dim 3 Nov 2013 - 11:23 a écrit :Certes, mais le PG, privé de son allié communiste, fortement ancré localement, aura du malà faire exister l'autonomie dans des villes où l'attrait des mandats prime sur celui des convictions, des valeurs que les électeurs choisissent !
Pour le PCF c'est en effet cuit dès qu'il y a des mandats en nombre ou rémunérateurs... D'autant que la gauche post-stalinienne a quitté le PCF sur sa gauche et que le PG ne s'alliera jamais avec eux (et vice versa). Mais si tu te souviens des comités Juquin, il y a des recompositions étranges toujours possibles...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 nov. 2013, 13:52:35

Les recompositions résultent toujours de l'évolution et des exigences que l'électorat pose. Pour progresser il est nécessaire d'avoir un soutien populaire et aujourd'hui, quand on y regarde de plus près aucune famille politique ne fait la promotion des salariés modestes travaillant dans le privé.

Le front de gauche défendant la corporation des fonctionnaires avec les socialistes, la droite ayant décidé de préserver les chefs d'entreprises et les cadres sup quand le FN sert de réceptacle aux mécontentements identitaires et sociaux qui existent et s'expriment, dans le pays. A quand un parti qui défend, authentiquement les salariés du privé, qui galèrent et qu'on n'entend jamais, que la droite, au travers l'usage de termes tels que "majorité silencieuse" essaye maladroitement de récupérer ?

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2013, 14:16:00

L'EG met en avant en permanence les ouvrier-es et employé-es en particulier du privé car c'est sa source de légitimité... Le FdG est ambivalent vu le nombre de bureaucrates...
Nous n'irons pas manifester avec le goupillon, le patronat, la droite et l'extrême-droite Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche 02/11

La Bretagne vit à son tour une multiplication de fermeture d’entreprises ou d’établissements avec licenciements à la clé. Le modèle agro-alimentaire qui y est archi dominant est à bout de souffle. Les premières victimes en sont les agriculteurs et les salariés de l’agroalimentaire.

Mais le patronat essaie de détourner à son profit le mécontentement réel de la majorité de la population contre la situation économique et sociale actuelle. La manipulation est énorme lorsque les « saigneurs » de toujours récupèrent des symboles de luttes historiques comme les bonnets rouges. Non les patrons, l’UMP et le FN ne défendent pas les intérêts des travailleurs. Ce sont les mêmes qui régulièrement appellent à casser les syndicats, à détruire les protections sociales, à aggraver les conditions de travail et à diminuer les salaires qui sont pour la manifestation de demain à Quimper. Ce sont les mêmes qui régulièrement accusent les travailleurs de violence qui ont soutenu la casse contre l’écotaxe.

Parce qu’il est hors de question de se fourvoyer dans une manifestation avec le FN, la droite et le Medef, le Parti de Gauche n’ira pas à Quimper. Il soutient la manifestation appelée par la CGT, la FSU et Solidaires à Carhaix pour la défense de l’emploi, contre les licenciements, pour la défense des services publics. Ses militants y seront présents avec le Front de Gauche et Raquel Garrido, secrétaire nationale du Parti de Gauche.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 nov. 2013, 17:19:22

Le PG serait inspiré, à mon avis de s'affranchir de ces considérations qui sont, reconnaissons le, relativement idéologique et décider de participer ou non à une manifestation en fonction du contenu des revendications, du mot d'ordre. Car pour avancer, obtenir gain de cause il faudra bien rassembler les citoyens français et de ce fait, il faudra réconcilier les entreprises, les salariés, les dirigeants....ce n'est hélàs pas le cas !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2013, 17:27:33

Non pour obtenir gain de cause c'est grève générale de tou-tes les travailleur-ses sans distinction de nationalité...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 03 nov. 2013, 17:55:10

Nico37, effectivement s'ils vont trop loin il sera nécessaire d'en passer par là, mais hélàs pour toi, la situation de chacune des entreprises est différentes, et parfois leurs difficultés sont réelles de même que la participation du chef d'entreprise, où la situation de blocage aurait des conséquences désastreuse sur l'emploi et la création de richesses dont nous avons besoin.

Nico37, mon objectif n'est pas d'abolir le patronat ni d'empêcher toute entreprise de se développer ou de faire du profit, mon objectif est uniquement de permettre aux salariés modestes, souvent oubliés des politiques de pouvoir vivre simplement des fruits de leur travail. Et sois assuré que c'est la volonté de l'immense majorité d'entre eux qui savent trés bien où aboutissent les idées de grand soir, qui souhaitent simplement pouvoir améliorer leur existence, par leur travail tout en préservant la perennité des entreprises dans lesquelles ils bossent et au sein desquelles ils n'ont pas eux mêmes investis. Tu comprend ? Le chef d'entreprise qui a pris des risques, monter une affaire, fourni des emplois et qui travaillent beaucoup méritent de gagner davantage que le salarié, à la condition cependant que ce dernier puisse vivre, exister et être respecté. Je suis persuadé que cet équilibre est le souci de la majorité.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 04 nov. 2013, 13:37:11

Dans ce cas socialisation des moyens de production. Les travailleur-ses n'ont besoin de personne pour faire tourner ce qu'ils font tourner tous les jours :!:
Cinq mois pour convaincre 04/11

Constitution des équipes, élaboration des programmes : les candidats en lice n’ont plus de temps à perdre avant le 1er tour des municipales, le 23 mars.

On a quinze jours pour parvenir à un accord. On n'a pas de temps à perdre. Jacques Arfeuillère, l'une des chevilles ouvrières du Parti de Gauche ne cache pas que le temps presse pour finaliser le rapprochement avec le Parti communiste et les autres composantes du Front de gauche (Gauche unitaire, Jeunes communistes, Alternatifs, Gauche anticapitaliste). Une première rencontre a eu lieu jeudi dernier. Elle a fait le constat de la volonté d'une toute petite majorité du PC de rejoindre le Front de gauche. Reste maintenant à rédiger un programme et à se trouver une tête de liste. Les discussions vont être serrées.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 04 nov. 2013, 20:23:52

Mais pour ce faire, nico37, encore faut il qu'ils aient investis dans ces outils !

La majorité des travailleurs ne réclament pas cette expropriation, ils souhaitent juste travailler, et vivre des fruits de leur travail, ils acceptent, parfois, conjoncturellement de fournir des efforts pour permettre à l'entreprise de passer un moment difficile.

A l'heure des ravages du mondialisme, qu'une partie de la gauche et de la droite ont encouragé, n'est il pas, sincèrement l'heure de faire preuve à la fois de réalisme, d'équilibre et de modération dans les propositions émises, c'est, je crois, la condition de la crédibilité et donc d'une réelle possibilité d'expansion.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 05 nov. 2013, 11:26:29

Si tu sais ce que les travailleurs en France pensent, peux-tu en prime nous donner le Q+ dans l'ordre :?:
Manifestation de soutien aux lycéens expulsés 01/11

Des lycéens sont régulièrement expulsés de France car leurs parents sont sans-papiers. Or, souvent, ils ne connaissent pas leur pays d'origine, car ils ont toujours vécu en France. La France est leur pays : ils y sont parfois nés, ils y ont grandi, ils y sont scolarisés. Il est inhumain de les arracher à leur vie, déjà difficile, d'interrompre leur scolarité, qu'ils suivent malgré tous les obstacles qu'ils rencontrent. Il est également cynique, après avoir fait subir à une jeune fille de 15 ans une interpellation devant tous ses camarades de classe, de lui proposer de revenir sans sa famille. Pour toutes ces raisons, le Parti de Gauche 37 appelle à rejoindre la manifestation de soutien aux lycéens expulsés qui se tiendra le jeudi 7 novembre à 11 heures place Jean Jaurès à Tours. Réaffirmons que l'immigration n'est pas un problème pour la France : non seulement elle contribue à la croissance démographique de notre pays, mais en outre, elle rapporte davantage en cotisations qu'elle ne "coûte" en protection sociale, soit un solde positif de 13 milliards environ !
Exigeons ensemble le retour des lycéens expulsés et la régularisation des familles dont les enfants sont scolarisés en France.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré