Le parti de gauche

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 04 déc. 2013, 13:07:58

Sincèrement si certaines orientations restent intéressantes, je ne peux imaginer que Mélenchon puisse s'enfermer durablement dans un programme collectiviste dont il connaît les limites et le manque de crédibilité auprès de citoyens qui sont pourtant de plus en plus nombreux à exprimer des souffrances, sur la fiscalité, sur leurs conditions de travail, sur leur pouvoir d'achat.

Ces derniers pourraient être réceptifs si le PG ne s'enfermait pas dans une orientation excessive, marxiste et de lutte des classes qui ne peut, ils le savent aboutir. La droite s'enferme dans le neo libéralisme le plus éloigné des réalités, le front de gauche s'enferme dans une attitude révolutionnaire outrancière, le PS devient chaque jour social démocrate qui lui permets de faire passer des réformes voulues par le système mondialiste et le FN n'en finit pas de se structurer, les citoyens n'ont plus trop d'alternative, à moins de se présenter, eux même ou d'occuper, au sein des formations politiques existantes des responsabilités, dans le but de redevenir auprès des réalités, et de changer les choses.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 05 déc. 2013, 23:26:38

Le PG collectiviste, marxiste :?:
Abolition de la prostitution : Le vote à l’Assemblée est une première victoire ! Delphine Beauvois et Romain Jammes

Le Parti de Gauche se félicite aujourd’hui du vote de la proposition de loi sur l’abolition de la prostitution par l’assemblée nationale. Le Front de Gauche, dans la rue comme avec ses élu-es, défend depuis longtemps cette position. Enfin, la prostitution est reconnue comme une violence faite aux femmes et un système esclavagiste intolérable.

Evidemment, le combat est loin d’être terminé. Ce vote constitue le départ d’un immense chantier tout autant que l’aboutissement de revendications des associations féministes réunies dans le collectif Abolition 2012. Nous appelons, donc, le président du Sénat à mettre tres rapidement cette proposition de loi à l’ordre du jour afin que ce texte fondamental pour l’avancé des droits des femmes soit rapidement voté .

Le Parti de Gauche sera également vigilant quant à l’application de cette loi. Ainsi, les conditions d’accueil et d’aide à la sortie de la prostitution et les fonds financiers nécessaires doivent être à la hauteur de l’enjeu et ne pas être une variable d’ajustement des coupures budgétaires imposées par le gouvernement dans le cadre de sa politique austéritaire. Quant aux prostituées immigrées en situation irrégulière, elles ne doivent pas être sous la menace d’un ultimatum avant leur expulsion mais doivent pouvoir se loger, se former et travailler sur le territoire français.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Ramdams » 06 déc. 2013, 10:11:39

Quant aux prostituées immigrées en situation irrégulière, elles ne doivent pas être sous la menace d’un ultimatum avant leur expulsion mais doivent pouvoir se loger, se former et travailler sur le territoire français.
Oui, et leurs proxénètes bénéficieront aussi, bien souvent, du regroupement familial. Vive la gauche !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 06 déc. 2013, 13:15:02

Je crois sincèrement que cette mesure fragilisera la situation de ces femmes qui subissent ces situations. Pour les autres, cela les amènera à la clandestinité et à des pratiques sous terraine qui n'amélioreront ni leur sécurité, ni leur situation, objectivement, je crois que le Gouvernement ait d'autres préoccupations que de mettre nos forces de l'ordre dans le voyeurisme malsain.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 07 déc. 2013, 00:31:45

Ramdams » Ven 6 Déc 2013 - 11:11 a écrit :
Quant aux prostituées immigrées en situation irrégulière, elles ne doivent pas être sous la menace d’un ultimatum avant leur expulsion mais doivent pouvoir se loger, se former et travailler sur le territoire français.
Oui, et leurs proxénètes bénéficieront aussi, bien souvent, du regroupement familial. Vive la gauche !
Il faut être marié...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 07 déc. 2013, 09:10:05

Le PG estime représenter l'opposition de gauche à la politique conduite par les sociaux démocrates qu'il a contribué à faire élire.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Ramdams » 07 déc. 2013, 12:42:47

Nico37 » 07 Déc 2013, 00:31:45 a écrit :
Ramdams » Ven 6 Déc 2013 - 11:11 a écrit :
Quant aux prostituées immigrées en situation irrégulière, elles ne doivent pas être sous la menace d’un ultimatum avant leur expulsion mais doivent pouvoir se loger, se former et travailler sur le territoire français.
Oui, et leurs proxénètes bénéficieront aussi, bien souvent, du regroupement familial. Vive la gauche !
Il faut être marié...
Oui, et alors ?


Au passage, on remarque quand même que le PG se félicite de cette loi alors que Mélenchon, il y a quelques années, dans cette célèbre vidéo, considérait la réouverture des maisons closes comme un "sujet merdique" qui n'intéresse personne.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 07 déc. 2013, 14:38:47

Et il avait raison, à cette époque.

ll me semble que les socialistes utilisent ces sujets sociétaux pour esquiver les sujets fondamentaux, et leurs échecs en matière de politique économique, sociale, budgétaire....Et c'est d'ailleurs pour cette raison que la défiance est installée dans le pays. Chacune des formations politiques ayant à coeur de promouvoir et défendre les intérêts des corporations qu'ils représentent en oublient l'intérêt général.

C'est avec ces pratiques qu'il faut précisément en finir, il y va de la crédibilité et de l'avenir du pays. La France est un pays ayant des véritables atouts, qu'il faut mobiliser, pour permettre le nécessaire redressement qui puisse rétablir l'influence, la prospérité et assurer à chacun un avenir.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 07 déc. 2013, 17:26:57

Le Parti de gauche accuse Canal+ de « manquement grave à la déontologie » avec AFP | 04.12

Le Parti de gauche (PG) a accusé Canal+ de « manquement grave à la déontologie » pour avoir utilisé des images d'une manifestation contre le racisme présentées à tort comme celles de la « marche » du Front de gauche pour illustrer la polémique sur le comptage des manifestants.

La chaîne d'information en continu i-Télé, qui avait fourni les images à Canal+, a reconnu « une erreur de manipulation ». Mardi soir, le coprésident du PG, Jean-Luc Mélenchon, était invité sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+ pour s'expliquer notamment sur les écarts de comptage de manifestants entre son parti – 100 000 – et la police – 7 000 – lors de sa « marche pour la révolution fiscale » dimanche à Paris.

A cette occasion, « Canal+ a diffusé les images de la marche pour démontrer que celle-ci était clairsemée, mettant ainsi en doute le nombre de 100 000 manifestants annoncé. Il s'avère que ces images, fournies par i-Télé étaient en réalité celles… de la manifestation contre le racisme du 30 novembre ! », a dénoncé le PG, selon qui « i-Télé avait [déjà] utilisé ces mêmes images pour illustrer la marche lors de son propre duplex avec Jean-Luc Mélenchon, en fin de journée ».

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 07 déc. 2013, 20:15:42

Etait ce l'émission avec De Caunes ? J'avais plutôt l'impression d'une complicité et d'une écoute des explications de Mélenchon qui semblent pourtant attachés de l'importance à ce sujet qui n'intéresse que les médias.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 08 déc. 2013, 15:55:44


Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 09 déc. 2013, 20:07:26

Hendaye : la liste d’union Parti de gauche-PC a explosé 06/12

Parti de gauche et communistes ne se seraient pas entendus sur le choix des personnes.

Selon un communiqué de presse diffusé par le Parti de gauche, « le PC vient de décider de mettre fin à l’union avec le Parti de gauche dans le cadre d’une liste Front de gauche en cours de constitution pour les élections municipales ». Le secrétaire de la section PC, Dominique Mélé, ne souhaite pas réagir à chaud à cette déclaration. Avant de se prononcer, les communistes doivent discuter d’une stratégie, mardi prochain.

Le Parti de gauche s’étonne de l’initiative de ce divorce qui, selon lui, reviendrait aux communistes. Ces derniers auraient voulu écarter de la liste certaines personnes qui avaient soutenu Jean-Baptiste Sallaberry, en 2008. Tout l’été, le socialiste Kotte Ecenarro avait tenté d’unir les forces de gauche. Sans succès. Il assure ne pas avoir influencé les exigences de ses alliés communistes historiques. Sa liste, bouclée depuis une semaine, s’est réunie, hier soir, pour faire plus ample connaissance.

(...)

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 13 déc. 2013, 15:46:46

Travailleurs détachés : L’hypocrisie du gouvernement Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche

Entre 2000 et 2011 le nombre de travailleurs détachés autorisés par une directive européenne de 1996 a été multiplié par 20 alors que pendant la même période le chômage augmentait. 350 000 personnes seraient concernées par ce statut aujourd’hui en France. Même la direction générale du Travail (DGT) reconnaît que cela n’a rien à voir avec la croissance qui reste morose. Le gouvernement se vante d’avoir obtenu à Bruxelles que chaque pays puisse pratiquer les contrôles de son choix pour lutter contre la fraude à la directive (les entreprises sont censées payer les salariés détachés au tarif en vigueur dans le pays de détachement et respecter les congés et conditions de travail de ce pays). Mais la Commission européenne se garde le droit de vérifier à posteriori que les mesures de contrôle sont proportionnées ! Lorsqu’on connaît le sens de la proportion ultra libérale de la Commission, il est à craindre que les mesures autorisées soient plus que limitées. La poursuite des donneurs d’ordre (l’entreprise qui a le marché et le délègue à des sous-traitants) ne sera obligatoire que dans le BTP et seulement pour le sous-traitant direct. Elle restera optionnelle dans les transports, l’agriculture et l’agroalimentaire.

La sous-traitance en cascade avec conditions de travail moyenâgeuses a donc encore de beaux jours devant elle. D’autant que les moyens de contrôle ne suivent pas. A l’heure de l’austérité budgétaire et de la casse de l’inspection du travail, les proclamations vertueuses du ministre du travail manquent de crédibilité. Le gouvernement français, peu avare de grandes déclarations à propos de la crise de l’agroalimentaire en Bretagne, n’a pas souhaité que ce secteur soit concerné par la responsabilité des donneurs d’ordre ! Les travailleurs licenciés des usines de Bretagne pourront donc dire merci à Michel Sapin quand des salariés embauchés dans d’autres pays viendront les remplacer, à moindre coût et surexploités par des patrons qui n’auront pas hésité à défiler dans les manifestations des bonnets rouges au cri de « vivre et travailler au pays ».

Mais pour cela il faut commencer par en finir avec la concurrence libre et non faussée et le dumping social et fiscal. Toutes choses qui ne peuvent se régler au niveau de la Bretagne pas plus qu’au niveau de quelque autre région et qui ne sont évidemment ni au programme des libéraux (l’UMP vient de ressortir toute la vulgate libérale antisociale) ni à celui de la social-démocratie. Martin Schulz, candidat de la social-démocratie européenne à la présidence de la Commission vient de faire cette découverte : « il est temps de reconnaître que les droits fondamentaux des travailleurs sont aussi importants que le principe de libre-circulation ». Pour lutter contre la concurrence entre salariés organisés par les traités européens, ce n’est pas d’une réorientation européenne dont nous avons besoin. C’est une rupture avec cette Europe et une refondation qui sont nécessaires. En attendant, il faut arrêter d’obéir à ces traités et organiser la résistance de tous les peuples de l’Union à ce libéralisme mortifère pour les êtres humains comme pour l’écosystème.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 13 déc. 2013, 20:58:27

Je croyais pourtant que l'internationale était l'hymne des partisans du PG et qu'ils se voulaient, au même titre que les communistes d'ailleurs favorables à une union des prolétaires du monde entier. Cette sinistre utopie se heurte au mur des réalités et ce sont les travailleurs français, pas nécessairement les fonctionnaires qui restent néanmoins préserver de la concurrence et des objectifs de rentabilité financière, qui en subissent les conséquences.

Il est temps de sortir de ces illusions, de ces querelles d'appareils, de s'ouvrir intellectuellement plutôt que de prêter à ses adversaires politiques des idées inverses à celles que défendent l'immense majorité de ses partisans pour construire un projet de renouveau pouvant prendre en compte à la fois les objectifs d'équilibres budgétaires, de promotion et de l'émancipation des individus, de la prospérité collective et des besoins de nos entreprises.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 14 déc. 2013, 01:25:56

wesker » Ven 13 Déc 2013 - 21:58 a écrit :Je croyais pourtant que l'internationale était l'hymne des partisans du PG et qu'ils se voulaient, au même titre que les communistes d'ailleurs favorables à une union des prolétaires du monde entier. Cette sinistre utopie se heurte au mur des réalités et ce sont les travailleurs français, pas nécessairement les fonctionnaires qui restent néanmoins préserver de la concurrence et des objectifs de rentabilité financière, qui en subissent les conséquences.

Il est temps de sortir de ces illusions, de ces querelles d'appareils, de s'ouvrir intellectuellement plutôt que de prêter à ses adversaires politiques des idées inverses à celles que défendent l'immense majorité de ses partisans pour construire un projet de renouveau pouvant prendre en compte à la fois les objectifs d'équilibres budgétaires, de promotion et de l'émancipation des individus, de la prospérité collective et des besoins de nos entreprises.
Je t'ai signalé plus haut que l'Internationale n'est pas l'hymne du PG qui chante seulement la Marseillaise mais aurait bien du mal d'interdire de chanter l'Internationale (cela n'aurait aucun sens en plus de faire scandale...).
Quant à l'émancipation des individus etc. quand 2 cadres nationaux du FN font interdire un excellent livre d'un blogueur mineur...

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré