Le parti de gauche

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 15 mars 2014, 08:40:37

Il y a déjà longtemps que je dis, nico37 que la principale difficulté, pour les forces du front de gauche et au delà, à trouver une cohérence interne, et une ligne stratégique commune pour exister face aux sociaux démocrates qui leur permettent, quand même, au travers des alliances à exister localement et donc à bénéficier d'un financement et d'un réseau.

Il me semble que si la direction du PG l'a compris, certains représentants locaux continuent de s'allier aux sociaux démocrates dès le premier tour et c'est d'ailleurs toute l'ambigüité du front de gauche qui n'adopte pas la même stratégie dans la majorité des communes. C'est dommage car leurs électeurs, eux, partagent clairement des valeurs et des analyses qui sont très différente de la politique suivie ou proposé par les sociaux démocrates, quant à la droite, elle n'est pas, actuellement en mesure de proposer des mesures alternatives et se contentent de réclamer le durcissement, l'approfondissement des mesures de cette majorité, ce qui est, quand même un peu léger, me semble t-il !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 15 mars 2014, 11:28:10

Certes mais dans l'exemple présent, le NPA et les Alternatifs sont opposés nationalement à toute alliance au 2ème tour...
Couac autour de l'utilisation du logo Front de Gauche à Gonesse 13/03

Mécontents de l'utilisation du logo Front de Gauche sur les affiches du maire PS sortant de Gonesse, Jean-Pierre Blazy, qu'ils jugent « abusive », le Parti de Gauche et Ensemble, ont rappelé leur soutien à Mohamed Ouerfelli lors des municipales. Jean-Michel Ruiz, patron du PCF, précise pour sa part que les militants, essentiellement communistes et non encartés, ont bien décidé de soutenir le candidat socialiste.

« Nous soutenons la liste menée par Mohamed Ouerfelli qui dénonce le projet Europa City, dévastateur pour l'environnement ». Le Parti de Gauche et Ensemble, membres du Front de Gauche, ne goutent guère l'utilisation par Jean-Pierre Blazy du logo du rassemblement dans ses documents de campagne. Les deux entités assurent que leur soutien va à un autre candidat, l'écologiste Mohamed Ouerfelli, ouvertement opposé au projet. « Nous proposons de mettre en place une planification écologique comme étant un acte à la transformation de la société. Il s'agit aussi de réduire la distance entre lieu de travail, lieu d'habitat et de loisirs », assurent-ils.

Les militants ont choisi Jean-Pierre Blazy

Une polémique qui agace Jean-Michel Ruiz à quelques jours seulement du premier tour des municipale. « Le comité local composé de communistes et de non encartés a décidé à une très large majorité d'apporter son soutien à Jean-Pierre Blazy », tranche le responsable départemental du Parti Communiste du Val d'Oise. Celui-ci précise précise pae ailleurs que les militants locaux ne connaissent « personne du Parti de Gauche ou d'Ensemble sur la ville ». Un choix qui n'empêche cependant pas l'utilisation du logo par un autre candidat, le Front de Gauche autorisant plusieurs listes à le faire figurer dans la même ville. Seule condition, être soutenu par au moins une des composantes.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 15 mars 2014, 13:44:53

L'utilisation du logo du front de gauche n'a t-il pas été déposé par le PG ? Auquel cas, c'est à cette formation qu'il appartient de l'utiliser das le cadre des municipales, étant entendu que je crois me souvenir que les partenaires qui composent et adhèrent au front de gauche n'ont pas souhaité transformé cette bannière commune en formation politique qui aurait pourtant été l'une des solutions pour exister, dans la scène politique et face aux sociaux démocrates qui, malgré les diverses nuances qui les composent parviennent à préserver une unité de façade en étant aux responsabilités.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 16 mars 2014, 10:29:54

Il y a friction car le logo c'est le PG et la " marque " c'est le PCF...

Image

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 16 mars 2014, 11:41:27

En période électorale, chacune des familles de pensée se doit de diffuser ses tracts, affiches et développer ses propositions, en particulier pour les municipales et les européennes où des enjeux importants devraient être débattues. Déjà, les municipales n'ont pas évoquées les enjeux, encore, qui attendent les communes et j'espère que les européennes évoqueront le GMT, l'accord de libre échange avec les Etats Unis ou la diplomatie qui devrait être celle de l'Europe, dans les années futures, vu les troubles que connaît le monde dans ces temps de crise en Europe !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 17 mars 2014, 12:55:16


Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 18 mars 2014, 08:13:23


Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 18 mars 2014, 13:45:46

Lors des grandes réunions du PG il y a de nombreuses personnalités, souvent intéressantes et je crois Mélenchon sincère dans son souci de défendre et promouvoir l'autre gauche. Cela étant, s'il stagne électoralement c'est en raison de certaines thématiques qui ne sont pas en harmonie avec les réalités d'une partie significatives des travailleurs. Peut être le front de gauche devrait il s'intéresser aux travailleurs du privé, souvent précaires et mal payés mais lourdement mis à contribution pour financier des corporations et des avantages fiscaux que le PG hésite à dénoncer. L'espace électoral existe et la crédibilité, le réalisme budgétaire lui permettrait d'être, réellement une alternative sérieuse, à gauche, pour les sociaux démocrates qui pratiquent, aujourd'hui c'est certain, la politique de la droite en l'assortissant de mesures sociétales !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 18 mars 2014, 15:42:30

Le PG est présent sur les manifs et les piquets de grève en général. Par contre en dehors des syndicalistes, il a peu de militant-es du privé et le réseau (anti)Précarité du PG quoiqu'assez actif est trop petit encore et surtout trop jeune (3 ans environ). De plus le PG ne s'organise pas par entreprise mais seulement par localité. Voyons ce que ça va donner d'ici 2017...
A Paris, le Parti de gauche mitraille à tout-va Dominique ALBERTINI 16/03

En meeting hier, Jean-Luc Mélenchon et Danielle Simonnet, candidate dans le XXe, ont attaqué le PS et égratigné au passage le PCF.
Louis IX et Philippe Auguste s’en remettront-ils ? Perchés sur deux hautes colonnes, les monarques - du moins leurs statues de pierre - veillent, tranquilles, sur l’avenue parisienne du Trône. Mais hier après-midi, à leurs pieds, on a invoqué Saint-Just et Robespierre, chanté la Marseillaise et l’Internationale. A une semaine du premier tour de l’élection municipale, le Front de gauche tenait un dernier meeting autour de sa candidate Danielle Simonnet, et de son leader, Jean-Luc Mélenchon. Dans l’espoir de détromper ceux qui jugent la partie pliée au bénéfice de la socialiste Anne Hidalgo.

Piliers

Le choix du lieu ne doit rien au hasard : l’avenue du Trône marque la limite entre le XXe arrondissement, au nord, et le XIIe, au sud. Dans le premier se présente Danielle Simonnet ; dans le second Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche. L’une et l’autre peuvent espérer un bon résultat dans ces secteurs ancrés à gauche, face aux écologistes et à l’alliance PS-PCF - qui prive le Front de gauche de l’un de ses deux piliers, le résumant pour l’essentiel au PG. Dont la candidate reste persuadée d’être la «bonne surprise du scrutin» en se fondant sur les 11% obtenus par Mélenchon à Paris à la présidentielle de 2007. Un sondage CSA publié jeudi place pourtant la liste du PG en cinquième position au premier tour, avec 5% des intentions de vote, derrière le PS, l’UMP, le FN et EE-LV (ces deux dernières formations obtenant chacune 7%). «On ne sait plus ce qu’il faut faire quand vous avez été harcelé de sondages déplaisants, méprisé, qu’on a oublié de vous inviter à des émissions de débat […]. C’est très dur de tenir bon, souvent sous l’outrage, souvent dans le mépris», a fustigé Mélenchon, accueilli à son arrivée aux cris de « Résistance ! » par une assistance clairsemée d’environ un millier de personnes. L’eurodéputé a insisté sur la nécessaire «indépendance» du Front de gauche vis-à-vis du PS : « Nous n’avons pas créé une étiquette, une assurance-vie électorale, une machine à cash électorale, un attroupement de circonstances » , a-t-il rappelé. Avant de rappeler les termes du «serment» prononcé en avril 2012, selon lequel « nous resterions unis et indépendants de toute autre force politique » . Des messages qui ont volé tout droit jusqu’au siège du PCF, place du Colonel-Fabien.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 19 mars 2014, 13:01:04

Je considère, comme le PG d'ailleurs, que si le front de gauche veut voir ses revendications avancer, il doit s'incarner et imposer aux sociaux démocrates un rapport de force que seule la dynamique et les exigences de l'électorat peuvent imposer.

En revanche, le PCF a d'autres objectifs et une autre stratégie pour défendre et s'opposer aux politiques dites d'austérité que les sociaux démocrates pratiquent mais elle rend le positionnement illisible et peu crédible.

Quoiqu'il en soit, je continu de penser que le PG, bien que moins bien structuré et financé que le PCF serait inspiré de modifier son positionnement et de tenir compte de certaines valeurs de l'électorat salarié, populaire qui peut, aujourd'hui se tourner vers une droite libérale pour des questions d'autorité de l'Etat, d'attachement aux souverainetés populaires alors que les véritables préoccupations en matière économiques et sociales ne seront pas prises en compte par les divers candidats que la droite libérale présente et c'est précisément cet espace politique qui fait aujourd'hui défaut.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 20 mars 2014, 09:04:45

Le Parti de Gauche du Loiret sera ce 18 mars aux côtés des salariés, des chômeurs, précaires et retraités dans la journée de mobilisation interprofessionnelle (CGT, FO, FSU, Solidaires) pour la défense des salaires, des retraites, de l'emploi, de la protection sociale, des services publics.

Le Parti de Gauche du Loiret appelle à venir renforcer et construire l'opposition de gauche face à un gouvernement se déclarant « socialiste » qui n'a cessé de trahir les idéaux et valeurs de la gauche, et qui a fait le choix désormais assumé d'une politique de droite, dure, antisociale et austéritaire, à l'exact opposé de ce pour quoi il a été démocratiquement élu en 2012.

Il est plus que nécessaire pour le Parti de Gauche de rappeler le mot d'ordre qu'il défendait il y a deux ans le 18 mars 2012 lors de la marche du Front de Gauche place de la Bastille : « Résistance ».

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 20 mars 2014, 21:13:31

Sur ce point, je crois qu'on peut légitimement se dire que la politique qui est, actuellement mise en oeuvre est à l'opposé des attentes, des espérances suscitées par les discours de campagne du candidat Hollande qu'une partie, d'ailleurs du front de gauche a contribué amplement à faire élire.

Désormais, Hollande, en social démocrate, pratique la politique de la droite libérale, comme le démontre, si bien les vidéos du front de gauche, c'est d'ailleurs ce qui complique et discrédite une droite, contrainte par ce fait de sur enchérir et se couper encore davantage d'une partie populaire de son électorat. Stratégiquement, c'est pertinent, pour les sociaux démocrates car le front de gauche n'aura, au final pas d'autres choix que de le soutenir pour sa réelection. Ce dernier doit, soit réussir à s'élargir et donc, renoncer à certaines obsessions idéalistes, soit rester en l'état et devenir, progressivement un supplétif de cette politique qu'il veut pourtant combattre. C'est pas évident, pour les forces du front de gauche, compte tenu, en plus de l'attitude du PCF qui reste un allié indéfectible des socialistes sur les questions des gestions municipales, dans certaines communes.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 21 mars 2014, 17:44:51


Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 21 mars 2014, 22:00:52

Je ne pense pas que le Front de Gauche sera une surprise. Il s'est déjà pris une grosse branlée pendant la formation des listes et ces élections municipales vont être un désastre.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 22 mars 2014, 10:06:07

Je ne crois pas, non plus que le front de gauche sera une surprise, compte tenu, d'abord des divergences qui règnent, au sein du front de gauche, du manque de lisibilité sur le positionnement du front de gauche et, aussi, parfois des difficultés de crédibilité de listes qui, localement sont trop représentatives des seules corporations des profs et des cheminots peuvent pénaliser cette formation.

Par ailleurs, cette comparaison incessante avec le FN est assez stérile, me semble t-il, en ce sens que l'électorat du FN et celui du front de gauche se caractérisent par une volonté de sortir de cette politique qui fut, tant celle de la droite que de la gauche sociale démocrate, or, l'alternative reste à construire et ce ne sont pas des affrontements médiatiques, front contre front qui seront de nature à y répondre.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré