Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 14 août 2014, 00:11:47

Une messe organisée par Ménard dénoncée par le Parti de gauche Ivan Valerio 13/08

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon parle d'une atteinte à la laïcité alors que le nouveau maire de Béziers organise mercredi une messe publique pour lancer la féria de sa ville.

La ville de Béziers lance sa féria ce mercredi 13 août. Comme chaque année, la ville va vivre cinq jours de fêtes. Mais le crû 2014 a un saveur particulière: depuis le mois de mars, le nouveau maire de la ville est le médiatique Robert Ménard, soutenu notamment par le Front national.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 août 2014, 12:25:10

De ce point de vue, un maire doit rester neutre, sur les questions religieuses, il doit donc respecter les religions qui ne peuvent être exacerbé au risque de diviser des citoyens qui, actuellement ont besoin d'être rassemblée. En l'occurrence, il est vrai que la féria est quand même un évènement culturel qui a une connotation religieuse mais le maire aurait pu se dispenser de cette manifestation religieuse, compte tenu des soupçons qui pèseront sur lui.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 15 août 2014, 12:24:33

Des chiffres et des gouvernements nuls ! Eric Coquerel, Secrétaire national du Parti de Gauche

Le chiffre de la croissance au 2ème trimestre vient de tomber : il est nul. On pourrait juste se dire que c’est le niveau du gouvernement Valls. Et ce serait vrai. Mais cela ne suffirait pas à décrire le mal qui ronge la France comme tous les pays européens.

Car après celle de l’Italie, la croissance allemande recule aussi. La reprise dans la zone Euro vantée par Hollande est donc du vent.

Il n’y a pas plus de modèle allemand que d’hommes miracles qu’ils se nomment Renzi ou Valls. Il y a juste une politique d’austérité qui nous mène vers la récession. Ceux qui nous gouvernent prétendent ne pas en changer ? Alors en France comme ailleurs qu’ils dégagent vite !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 15 août 2014, 14:15:35

Effectivement, croire à un modèle ou à des hommes providentiels revient à nier ou méconnaître les réalités, tangibles dans lesquelles nos pays s'enfoncent. En dépit des efforts budgétaires et fiscaux consentis par les citoyens les déficits, l'endettement se creusent inexorablement, le chômage poursuit sa progression et les investissements des entreprises qui furent pourtant destinataires de ces efforts fiscaux, chutent.

La question qui demeure est de savoir si les français accepteront encore de continuer longtemps dans une voie qui semble infinie, qui n'apporte pas de résultats satisfaisants et qui diffuse tant de souffrance, d'anxiété, tant auprès des ménages qui perdent leurs emplois ou leur pouvoir d'achat que des entreprises qui perdent, progressivement leur carnet de commandes solvables sans pouvoir le compenser par une exportation à des partenaires étant dans des situations similaires.

Et ce ne sont pas les déclarations de fierté du Président qui changeront, hélàs la situation du pays.

Enfin, cette situation et l'attentisme, les divisions d'une droite justifie, à mon sens l'existence d'une autre gauche qui ne peut se restreindre à un collectivisme qui n'est pas, non plus une solution solide pour tant de citoyens qui en mesurent les limites.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 16 août 2014, 12:20:10

Le peuple irakien paie les inconséquences des Etats-Unis et de la France Christophe Ventura, Secrétaire national du Parti de Gauche aux relations internationales

La progression des jihadistes de l’ « Etat islamique » dans l’Ouest de l’Irak se poursuit, avec son cortège d’exactions et d’exécutions de masse frappant des minorités religieuses : chrétiens obligés de se convertir à l’islam ou de partir, yazédies voués à l’extermination, sunnites jugés trop modérés obligés de s’enfuir. La volonté de l"Etat islamique" de créer un Etat jihadiste sur une partie de la Syrie et de l’Irak montre qu’elles en seraient les conséquences : purification religieuse et état de terreur pour imposer sa conception de l’islam.

Ceci n’est nullement le fruit du hasard. C’est l’enfant monstrueux de l’impérialisme américain dans la région, conséquence directe de la désastreuse invasion de l’Irak en 2003 et de son occupation, puis du soutien militaire apporté notamment par les Etats-Unis, la France et les monarchies du Golfe à la mouvance islamique de l’opposition syrienne au régime de Bachar Al-Assad. L’actuelle « balkanisation » de l’Irak est la conséquence tragique et logique du démantèlement des structures étatiques irakiennes après le renversement du régime de Saddam Hussein et des interventions occidentales dans la région.

Pour que tous les irakiens puissent espérer pouvoir vivre dans leur pays, sans distinction de religion, et ne pas être obligé de fuir leur pays pour sauver leur vie, une politique s’ impose : il faut couper le financement des jihadistes de l’EI en obligeant l’Arabie Saoudite et le Qatar à rompre avec eux sous peine de représailles. La responsabilité du gouvernement français est ici pleinement engagée. Il doit agir en ce sens auprès de ses alliés, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Le Parti de Gauche est solidaire de toutes les populations irakiennes en but aux exactions de l’EI et condamne fermement les politiques incohérentes, immorale et sans perspectives menées par les États Unis et la France qui participent à entraîner l’ensemble du Moyen-Orient dans un chaos total, politique, économique et humain.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 16 août 2014, 14:29:09

Effectivement, pour se positionner sur cette question de la progression des djihadistes des partisans de la restauration du Califat il est nécessaire de rappeler à nos amis leurs responsabilités.

Ceux qui pensent qu'intervenir, dans la précipitation afin de lutter contre les alliés mis en place hier est la solution pour la stabilité régionale se retrouve aujourd'hui face aux dérives, aux massacres et à un obscurantisme religieux dont ces populations rejettent tant elles souhaitent davantage entrer dans la modernité.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 17 août 2014, 22:33:17

"CA NE VA PAS BIEN ENTRE LE PG ET LE PCF...!!!" (Cambadelis) BRIGITTE PASCALL 10/07

Interrogé hier sur BFM-TV, Cambadélis a sorti tout à coup, comme on suce un bonbon avec délectation : "Ca ne va pas bien, entre le PG et le PCF..." Une petite phrase, où, comme il ne vous a pas échappé, il n'est même plus question du "Front de gauche". Juste de ses composantes en bisbilles. Une telle déclaration accrédite deux idées :

1)- LE FDG EST MORT :

Le FDG est mort, cela commence à se savoir, cela commence à se dire...

1.1)- Laurent répand la nouvelle, puisque dans les pages "Communiste" de L'Humanité, il ne mentionne même plus le sigle "FDG". Idem dans le cadre de ses nombreuses interviews. Comme le faisait remarquer hier Souria Alepp, le Premier Secrétaire du PCF est invité cet été au séminaire PS de La Rochelle, mais en tant que porte-parole du PCF, pas en tant que responsable du FDG, nuance...!!!

1.2)- Inversement, JLM, dans son blog, dans ses entretiens, continue de nous faire croire que ce cadavre chaud, appelé FDG, vit encore. Dans son interview sur France Inter du 29 juin 2014, il continue de parler au nom du FDG :
- "Nous (FDG) avons subi un revers aux Européennes. On n'a pas remobilisé les électeurs de 2012".
- "On (FDG) s'est rendu illisible aux Municipales, à cause des alliances PC/PS". On (FDG) n'a pas eu accès aux media".

JLM gagnerait à dire que le FDG est mal en point. Surtout, compte tenu du fait qu'il n'y a aucune élection dans les prochains mois. Et demander un CONGRES du PG et des ASSISES du FDG, pour mettre les problèmes sur la table, donner la parole aux militants de base, la sortir de crise la plus respectueuse de l'avis de chacun...

2)- LE PCF TRAHIT LE PG, EN CHERCHANT DES ALLIANCES AVEC LES FRONDEURS, EELV, LE PS...

JLM doit absolument sortir de son silence. Dénoncer sans nuance l'offensive de Laurent, Buffet, Autain, visant à constituer un FDG élargi aux frondeurs et aux écolos : histoire de minorer la place du PG (et de JLM), reléguer notre beau programme "L'Humain d'abord" au profit d'une bouillie vaguement progressiste à la Robert Hue.

Je ne suis pas la seule à le penser.

Se taire revient à cautionner la basse cuisine de Laurent, faisant du FDG les éternels supplétifs du PS, au même titre que EELV. Qu'est ce que le co-président du PG attend ??? Que Laurent et Buffet rentrent gentiment dans le rang, deviennent plus autonomistes que les militants du PG, une situation qui, sauf miracle, n'arrivera jamais...???!!! L'enjeu de son silence, ou au contraire de sa prise de parole, c'est la relation qu'il veut nouer avec tous les gens ordinaires, dont beaucoup se sont abstenus aux Européennes.

- En se taisant, veut-il leur faire espérer de faux espoirs (FDG élargi aux frondeurs), faux espoirs qui, en ne se réalisant pas, comme chacun sait, susciteront à juste titre de la part d'électeurs peu politises le sentiment légitime du "tous pourris"...???

- Ou au contraire, en expliquant la situation, appelant à une nouvelle alliance, non pas au niveau des appareils, mais des seuls militants de base du PS et d'EELV, créer les conditions d'une nouvelle alliance saine, véritablement alternative à la politique libérale pourrie menée par Valls et Hollande ??? Naturellement, on préconise la seconde solution. Mais sa mise en oeuvre suppose que JLM sorte de son silence. Ce n'est pas le cas en ce moment...

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 17 août 2014, 22:36:12

Je partage cette analyse.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 18 août 2014, 20:55:53

Dès le départ, les objectifs stratégiques du PG et du PCF furent différent, la constitution du front de gauche avait ses avantages pour l'une et l'autre. Les uns pouvait compter sur le financement l'engagement militant d'un appareil structuré tel que le PCF quand les autres voyaient l'occasion, grâce aux qualités de Mélenchon et l'ambition légitime d'une autre gauche d'accroître leur influence.

Aujourd'hui il est envisageable que chacune des formations en reviennent à ses propres objectifs et, finalement poursuivent et défendent, chacune leur ligne, leur projet, la recomposition politique tant à gauche qu'au sein de la droite où il va se passer des choses leur offre cette possibilité.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 18 août 2014, 22:52:27

Limoges : une séance du Conseil Municipal très politique…

Image

La séance du Conseil Municipal de Limoges du mardi 8 juillet a été l’occasion pour la nouvelle majorité municipale d’afficher ses choix et ses orientations politiques propres.
Sur fond de manifestation de citoyen-nes résolument opposée-s à la fin annoncée de la gratuité des activités périscolaires (parents, enseignants, animateurs, syndicalistes,…), par une première décision budgétaire modificative et un ensemble de délibérations, la nouvelle municipalité a montré ses priorités politiques… et son goût très relatif pour la confrontation démocratique :
- « tri sélectif » du public autorisé à assister à la séance
- entêtement sur la LGV: 2,6 millions d’€ supplémentaires votés pour des études pour le barreau Limoges-Poitiers. Les équipes changent, les mêmes priorités ruineuses restent !
- réduction des crédits notamment pour les activités culturelles au profit d’une politique dite « de sécurité »
- abandon de la gratuité des études encadrées du soir, de la garderie et des ateliers d’animation pour les écoliers. On est bien loin de l’attachement - proclamé tout au long de la campagne électorale - du nouveau maire à l’école de la République ! Celui-ci n’a pas craint d’affirmer que la fin de la gratuité n’est « ni de droite ni de gauche, mais du simple bon sens ». Il fallait l’oser ! Heureusement, comme on le sait, le ridicule ne tue pas…

http://www.limogesterredegauche.fr/c... ... illet-2014

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 19 août 2014, 20:46:25

Loin de toute idéologie, chaque municipalité, par delà d'ailleurs ses convictions politiques doit faire face à ses obligations et à ses responsabilités budgétaires. Promettre est facile, gérer en préparant l'avenir, en répondant aux préoccupations du présent et à évitant les facilités démagogiques est autrement plus sérieux, techniques. C'est d'ailleurs pour refuser les facilités qu'il est plus sérieux de ne s'engager que sur des orientations que l'on peut mettre en oeuvre, c'est gage de sérieux, d'authenticité, et n'empêche pas, par ailleurs d'avoir ses choix idéologiques.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 21 août 2014, 01:09:45

Cérémonies du 70ème anniversaire de la Libération de Grenoble

Jean-Luc Mélenchon participera aux cérémonies du 70ème anniversaire de la libération de la ville de Grenoble, « Compagnon de la Libération et Capitale des Maquis », aux côtés de Eric Piolle, maire de Grenoble, et Elisa Martin, 1ère adjointe.

A ce titre, il déposera une gerbe en l’honneur du 1er Bataillon de Choc

Jeudi 21 août 2014 à 16h30 Parvis des Droits de l’Homme – Jardin de Ville

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 22 août 2014, 12:49:02

Mélenchon quitterait la co présidence du Parti de Gauche

Au vu de ses qualités, et de l'enthousiasme qu'il parvient à susciter, peut être créera t-il cette autre gauche sur une base idéologique différente du programme que les communistes lui imposèrent en contrepartie d'un financement et d'un soutien à la présidentielle ?

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 23 août 2014, 18:19:12

Il n'est pas de sauveur suprême, ni dieu, ni césar, ni tribun...
Mélenchon quitte la direction du PG : un tour de passe-passe qui masque mal son échec Nathanaël Uhl Édité par Sébastien Billard 22/08

Jean-Luc Mélenchon se met en retrait. L'ancien candidat à la présidentielle 2012 a annoncé, vendredi 22 août, qu'il quittait la co-présidence du Parti de gauche (PG), tout en assurant qu'il continue le "combat" politique. Comment expliquer ce changement de stratégie ? Comment l'interpréter ? La tribune de Nathanaël Uhl, ancien militant du Parti de gauche.

À qui savait lire entre les lignes de cet entretien au long cours publié début juillet, il n’y a aucune surprise. Jean-Luc Mélenchon quitte la co-présidence du Parti de gauche. Il quitte surtout la première ligne de l’arène médiatique.

L’enjeu est simple : "Organiser son silence pour mieux faire émerger ses idées". Traduction : dans une période où, pour certains, sa seule omniprésence dans les médias le rend insupportable, se faire discret pour se rendre à nouveau désirable. Il faut toujours se rappeler que Mélenchon est d’abord un émule de François Mitterrand, le plus gaullien de tous les hommes politiques de la Ve République.

(...)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Ramdams » 23 août 2014, 18:22:20

Mélenchon vient d'avouer que Hollande était pire que Sarkozy. Mince alors, il avait donc pour but en 2012 de vaincre un candidat au profit d'un autre, encore pire. Merci pour cet aveu, Mélenchon est maintenant la risée de la politique. Pareil pour ses électeurs, qui ont cru voter pour Hollande, le "moins pire" des deux.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré