Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 06 sept. 2014, 15:27:21

Les sociaux-libéraux Wesker, c'est en effet l'idéologie néo-libérale en action...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 07 sept. 2014, 12:17:18

Effectivement

Et je déplore que la seule opposition à cette option soit un collectivisme d'une autre ère auquel je ne peux croire pour apporter les réponses, dont le pays et les travailleurs ont besoin. Clairement, pour moi, le modèle est périmée, le collectivisme ne me semblant pas être la solution, l'invention d'un autre modèle exige qu'on s'affranchisse de ces dogmes politiques pour enfin construire un modèle économique fondé sur les partenariats, les souverainetés, le respect des libertés, des identités, le rétablissement de la compétitivité de notre économie mais aussi les perspectives pour les citoyens qui ne peuvent accepter d'être la variable d'ajustement dont l'économie a besoin.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 07 sept. 2014, 12:56:54

Ce que tu décris n'est rien d'autre que le libéralisme reganien tenu par JMLP lors de son discours pour le 2ème tour de 2002...
Jérôme Kerviel est mis en liberté conditionnelle Jean-Luc Mélenchon

Un scandale cesse : il était en prison pour des faits qu’il nie, Cahuzac est en liberté malgré des faits qu’il a avoué.
A présent, la banque doit prouver le montant de sa prétendue perte, ce qu’elle n’a jamais fait.
Et Mme Christine Lagarde doit expliquer pourquoi elle a versé, dans un délai record, 1,7 milliards d’euros à la banque sans avoir eu la preuve de cette perte.

L’affaire Kerviel n’est pas terminée. C’est l’affaire de la toute puissance de l’oligarchie en France.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 08 sept. 2014, 20:10:34

Un projet contre l’intérêt général Mathieu Agostini et Laurent Levard

Lundi 1er septembre, la machine s’est à nouveau mise en marche au service d’une minorité de privilégiés, aux dépens de la population, de l’intérêt général et de la préservation de nos écosystèmes. Au Testet dans le Tarn, une zone humide classée d’intérêt faunistique et floristique majeure va être détruite pour mettre en place un barrage d’irrigation. Face à l’opposition des habitants, le préfet a envoyé les forces de police pour protéger les actions de déboisement et repousser les manifestants. Les violences rapportées sont importantes. Elles nous rappellent celles qu’ont vécues les opposants de Notre Dame des Landes.

Le projet de barrage a pour objet principal l’irrigation d’une vingtaine de fermes de cultures intensives de maïs. Cette construction réduirait non seulement à néant une zone classée mais les mesures écologiques compensatoires obligatoires ne sont même pas respectées. Effectivement, de nombreux rapports d’évaluation pointent des « mesures hypothétiques », "inadéquates" de compensation. Ce projet revêt toutes les caractéristiques des Grands Projets Inutiles et Imposés : déni total de démocratie, conflits d’intérêts flagrants, passages en force, informations tronquées. Au même titre que Notre-Dame-des-Landes, Lyon-Turin, Bure etc.

Contre les équilibres écosystémiques, les responsables et élus du PS du département met en place un projet qui vise à soutenir l’agriculture industrielle productiviste dont on connait bien le pouvoir de lobbying ! Cette agriculture est pour la société une aberration écologique du fait des quantités d’eau et d’énergie qu’elle consomme. Ce barrage constitue une fuite en avant pour la préserver. Le budget colossal dépensé aurait pu servir au développement d’une autre agriculture, d’une autre agriculture, paysanne, diversifiée, écologique, pourvoyeuse d’emplois non délocalisables et de produits de qualité, créant une filière importante pouvant fournir les restaurations scolaires notamment.

En conférence de presse hier, Ségolène Royal a annoncé soutenir ce projet. Elle dit apporter son soutien au projet suite à l’étude du dossier. Elle était pourtant persuadée hier qu’il s’agissait d’un projet de barrage hydro-électrique ! Elle a été saisie par les collectifs qui demandent à minima la suspension des travaux tant que tous les recours n’auront pas été épuisés. C’est cette décision qui avait été prise pour Notre-Dame-des-Landes. Mais forte de sa méconnaissance du dossier elle a renvoyé la responsabilité au Conseil Général du Tarn.

Le Parti de Gauche soutien pleinement les opposants dans leur lutte. Nous sommes présents à leurs côtés ainsi que dans le comité de soutien. Nous demandons au gouvernement de se pencher sérieusement sur le dossier. Nous exigeons la fin des violences policière et un moratoire immédiat sur le projet. Plus largement, nous soutenons les revendications du collectif de cette Zone à Défendre et faisons notre celle de la Confédération paysanne visant à utiliser autrement l’argent de projet en vue d’une véritable politique écologique et sociale.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 09 sept. 2014, 09:48:10

La fuite en avant belliciste continue Commission Défense du Parti de Gauche

Les décisions prises lors du sommet de L’OTAN qui vient de se tenir à Newport confirment sans surprise la fuite en avant de cette alliance occidentaliste agressive.

La création annoncée d’une Force de réaction “très rapide”, censée être déployée dans un délai de 7 jours “partout dans le monde”, confirme la transformation de l’OTAN en “alliance globale” ayant la prétention d’agir où bon lui semble. L’extension des mesures d’aides militaires à la Géorgie, la Moldavie et la Jordanie s’inscrit dans la même logique.

Si l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN est pour l’heure écartée pour des raisons tactiques, l’établissement de nouvelles “bases logistiques” dans les pays Baltes, en Roumanie et en Pologne est clairement un acte d’hostilité ouverte à l’égard de la Russie encourageant une escalade très dangereuse.

Le renforcement des capacités otaniennes de cyberdéfense sonne comme une mauvaise plaisanterie quelques mois après les révélations sur l’espionnage massif auquel se livre la NSA.

Enfin, les 28 États membres se sont pour la première fois engagés à dépenser 2% de leur PIB au titre de la défense d’ici 2025. Une manière pour les États-Unis, qui garderont la haute main sur le commandement de l’Alliance, de faire payer par leurs affidés les réorientations stratégiques d’un empire qui entend sous-traiter tout en continuant à diriger.

Inapte à saisir l’Histoire en marche, François Hollande a dans la continuité du sommet de Chicago de 2012 placé la France à l’avant-garde de ces régressions pour la sécurité collective. Alors même que les transformations actuelles de l’équilibre des puissances, et d’une scène internationale marquée par une fluidité des alliances et une instabilité accrues, nécessitent de renforcer et de réformer l’ONU afin de lui donner enfin les moyens d’assumer son rôle de seule organisation légitime à garantir réellement la sécurité collective.

La France, en renouant avec une politique étrangère piétinée par le président en exercice et son prédécesseur, pourrait être un des fer de lance d’un monde plus solidaire et pacifique. Au lieu de cela, François Hollande l’enferme dans une alliance anachronique qui n’en finit plus de cristalliser la haine de ses victimes.

Le Parti de Gauche dénonce cet asservissement de notre pays à une politique belliqueuse et à des intérêts qui ne sont pas les siens.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 09 sept. 2014, 13:45:07

En toute cohérence existe, au sein de la gauche des influences qui refusent de constituer cette alliance atlantique qui, si elle avait ses vertus, par le passé ne trouve plus sa raison d'être dans le monde multipolaire actuel, qui se sert davantage comme d'un outil d'influence plutôt qu'organisation de défense en cas d'agression.

En l'occurrence, l'Ukraine attise des tensions geopolitiques et au lieu d'incarner la voie d'équilibre, rôle traditionnel de la France, nous nous lançons dans une escalade guerrière, sur le plan économique, pour l'instant, avec un pays avec lequel nous devrions tant partager, pour atteindre, également la paix dans cette région

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 11 sept. 2014, 01:11:58

Dans le mur !

Michel Sapin a révélé mercredi matin ce que d’aucun savait : la politique du gouvernement envoie la France dans le mur.

Le déficit public explose et sera même plus élevé que l’an dernier. C’était prévisible : l’austérité tue l’activité et les cadeaux au patronat plombent les comptes publics. Aucune relance n’est en vue, c’est plutôt la déflation qui pointe son nez.

Le gouvernement chauffard décide pourtant de continuer à suivre le GPS Merkel et entend accélérer pour réaliser 2 milliards « d’économies » supplémentaires en 2015 afin de compenser le manque à gagner. Au total c’est plus de 21 milliards d’euros d’économie qui sont prévus en 2015. Les fous !

Car une fois encore, c’est le peuple qui occupe la place du mort, le gouvernement envisageant de compenser par une réduction des dépenses de l’Etat et des opérateurs mais aussi par la baisse des dépenses de santé.

Après la sortie de route, le retrait de permis. Qu’ils dégagent !

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 12 sept. 2014, 01:46:38

Non Monsieur Juncker, pas de Commissaire pétrolier pour le climat et l’énergie ! Mathieu Agostini,Corinne Morel Darleux

Miguel Arias Canete a été nommé Commissaire Européen à l’Énergie et au Climat.

Ancien ministre de l’actuel gouvernement conservateur, M. Canete est responsable d’une réduction sans précédent des subventions aux énergies renouvelables en Espagne. Cet homme, tristement connu également pour ses propos sexistes, est pour couronner le tout ancien dirigeant et toujours actionnaire de deux compagnies pétrolières situés aux Îles Canaries.

La réunion de l’énergie et du climat dans un même portefeuille, confié à un commissaire ayant un tel profil, est un véritable appel au conflit d’intérêt !

Pour ceux qui y croyaient encore, la démonstration par l’absurde est faite.

En pleines négociations pour les sommets sur le climat de Lima puis de Paris en 2015, il n’y a rien à attendre de la position climatique et énergétique de la Commission européenne.

Comme l’ont fait de nombreuses ONG nous en appelons aux députés du Parlement européen qui peuvent encore s’opposer à cette nomination à l’issue des auditions des Commissaires.

Pour nous c’est tout entendu. La biosphère n’est pas un casino. Le climat est un sujet trop crucial pour risquer la moindre collusion avec les intérêts des lobbies pétroliers et de l’oligarchie.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 12 sept. 2014, 18:44:03

C'est quand même incroyable de nommer un type pareil à ce poste ! Parmi les dizaines de millions d'espagnols, il n'y avait personne d'autre pour faire le job ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 12 sept. 2014, 20:30:41

Connaissant Juncker il a sûrement fait exprès pour donner un os à ronger aux opposants et dégager le boulet en temps utile (c.a.d après le vote du Parlement) pour le remplacer par un candidat qui aura sa préférence. Les négociations pour former une Commission sont extrêmement complexes car elles doivent prendre en compte :

- la représentativité nationale (1 commissaire par Etat membre)
- la représentativité des groupes politiques qui doit refléter la composition de la coalition parlementaire
- la parité homme/femme (exigence de Juncker)
- les susceptibilités et problèmes d'ego des dirigeants et des candidats (par exemple, la nomination de Moscovici est un gros fuck dirigé contre Merkel)
- et sûrement plein d'autres critères

Donc AMHA cette nomination ne doit rien à la naïveté ou au hasard, car elle offre un agneau sacrificiel au PE qui pourra difficilement s'opposer à d'autres nominations.

Le prochain Commissaire énergie/climat sera donc forcément un espagnol (exigence institutionnelle), mais pas forcément un homme ou de droite (marge de négociation).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 12 sept. 2014, 20:44:26

Effectivement, si le Gouvernement souhaite rétablir la compétitivité de notre économie, comme il le prétend, ce qui aurait des incidences positives sur la croissance et l'emploi, l'investissement des entreprises, il ne peut parvenir à rétablir l'équilibre des comptes. A vouloir satisfaire tout le monde, à tenir des objectifs contradictoires, le Gouvernement finit par ne satisfaire personne, à décevoir son électorat et à semer les tensions au sein d'une majorité n'ayant pas obtenu les suffrages sur cette politique....

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 13 sept. 2014, 19:24:52

Mélenchon appelle les " frondeurs " à aller au bout 13/09

Jean-Luc Mélenchon a appelé samedi les frondeurs du PS à "aller au bout de leur logique" et à voter contre la confiance au gouvernement, mardi à l'Assemblée.

« Ces députés n'ont aucune excuse. Ils sont libres dans un pays libre et ils ont été élus. Par conséquent ils doivent aller au bout de leur logique (...) il ne suffit pas de faire de la mousse médiatique », a déclaré à la presse M. Mélenchon, à l'issue d'un déjeuner réunissant Front de gauche, écologistes et frondeurs PS au Parc de la Courneuve lors de la Fête de l'Humanité.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 sept. 2014, 14:56:31

Mélenchon reste dans sa démarche de construire, avec d'autres, une autre gauche qui refuseraient cette mutation idéologique du PS et qui pourrait, également s'éloigner des collectivistes d'un PCF qui a montré ses limites et provoqué des tensions stratégiques au sein d'un front de gauche qui n'a plus de réelle consistance.

Peut être qu'un rapprochement avec le MRC, ce qu'il en reste, et une partie de la majorité socialiste permettrait à Mélenchon de repartir sur de nouvelles bases ?

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 14 sept. 2014, 15:04:37

Oui il est en effet compatible avec le MRC et ND...
Une première victoire pour les opposants à la fermeture de la maternité des Lilas Marie-Laure Darrigade Bellocq et la commission sante du Parti de Gauche

Le parti de gauche se réjouit du renoncement de l’ARS au projet de déménagement de la maternité des Lilas à Montreuil. Celui-ci s’accompagne de la couverture du déficit de 2014 annonce la CGT du personnel ce qui est une bonne nouvelle.

C’est la preuve que la mobilisation peut payer. Salariés, syndicalistes, membres du collectif, politiques se sont attachés à démontrer contre les arguments iniques de l’ARS l’absurdité de son projet. C’est maintenant chose faite et c’est une première victoire pour ceux qui luttent depuis si longtemps pour que la Maternité des Lilas reste aux Lilas.

La lutte des personnels hospitaliers ne peut s’achever avant que la reconstruction matérielle et financière de ce centre ne soit garantie aux Lilas. L’ARS a donné à peine un mois pour présenter un projet viable. La situation d’austérité dans le secteur de la santé imposée par le gouvernement et appliquée par l’ARS oblige les collectivités, elles-mêmes en situation financière tendue, à mettre la main à la poche. Elles s’y sont engagées, nous exigeons que cet engagement soit confirmé.

Le Parti de Gauche appelle à ce que la solution politique soit concertée avec les salariés de la maternité et défend une politique volontariste de défense des emplois et de moyens publics accrus. C’est le seul moyen de répondre aux enjeux de santé publics capitaux de ce territoire.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 sept. 2014, 18:07:30

Incarner une alternative sérieuse, à gauche unirait les républicains sociaux, attachés à la souveraineté autour d'un MRC qui devrait rajeunir et se dynamiser, Montebourg qui avança les thèmes intéressant du produire en France et de la démondialisation et les propositions pertinentes du PG, notamment sur l'économie de la mer en se dotant des compétences, en économie de Larrouturou qui avance des idées pertinentes sur l'usage des fonds de retraites ou du temps de travail, l'utilisation du chômage partiel....

Unis, ils auraient une réelle audience, refusant le collectivisme mais ne pouvant pas, non plus cautionner les orientations des sociaux démocrates qui se font élire sur une ligne et en pratiquent une autre, au désarroi des électeurs.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré