Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 14 sept. 2014, 18:34:10

Le MRC est un astre mort. ND est par contre en plein boom.
A part les ultra nationalistes et les libéraux personne ne rejette le coopérativisme et le mutualisme.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 sept. 2014, 18:50:27

Je ne rejette ni le coopératisme qui a fait ses preuves, notamment dans le crédit ou l'agriculture ni le mutualisme qui a montré, également ses vertus dans certains secteurs, ce que je conteste est que le collectivisme et l'autoritarisme qui l'accompagne soit de nature à répondre aux difficultés actuelles que le pays traverse.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Albedo » 14 sept. 2014, 18:53:53

Les libéraux ne rejettent pas le mutualisme et le coopératisme non plus, ils rejettent seulement le fait que ça soit obligatoire pour tout le monde. Dans un monde libéral, une communauté auto-formée peut parfaitement pratiquer le communisme ou tout autre système du moment que c'est librement consenti (dans la limite de la justice pénale quand même). L'inverse n'est pas vrai, par contre.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 14 sept. 2014, 18:55:24

Un libéral veut bien se faire aider, mais il ne veut surtout pas être obligé à renvoyer l'ascenseur. Faut pas déconner non plus.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 sept. 2014, 20:40:01

On ne peut pas, à la fois vanter les vertus d'un modèle économique et agir de toutes ses forces pour que ce modèle ne s'applique pas à soi même.

Si l'économie libre et la concurrence ont des vertus évidentes sur la croissance, sur la recherche de la compétitivité et donc de l'investissement et des emplois, pourquoi ceux qui y sont tant favorables restent attachés à un protectionnisme règlementaire étatiste ? Cette incohérence explique, à elle seule, la complexité de la politique française où chacun est conscient sur la réalité des efforts à réaliser, pour tenir des engagements budgétaires mais refusent de les réaliser, préférant qu'ils reposent sur les autres. Ce n'est plus possible aujourd'hui !

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 14 sept. 2014, 20:43:06

Exemple avec la suède qui a renié le libéralisme..........

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 15 sept. 2014, 20:45:33

Je ne crois pas que la Suède soit un pays dirigiste, freeze... en revanche, c'est un pays, lucide sur la réalité de l'économie mondiale, soucieux d'accompagner les demandeurs d'emplois vers le retour à l'emploi, par des formations et une prise en charge rapide qui permets de se réinsérer rapidement dans l'emploi...mais préserve les activités stratégiques !

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 15 sept. 2014, 21:04:33

Les électeurs suédois ont virer le gouvernement libéral.
http://www.lejdd.fr/International/Europ ... aux-687038
Les Suédois seraient-ils à ce point les enfants gâtés de l'Europe pour se laisser gouverner par un attelage aussi fragile, alors qu'ils pourraient privilégier une formule à l'allemande de grande coalition droite-gauche, ce qui aurait d'ailleurs l'assentiment de 40% des sondés? Avec une croissance de près de 2% en moyenne depuis 2013, l'économie suédoise a, certes, connu un essoufflement par rapport aux années 2010 et des pics insolents à 8%, mais peut se targuer d'être dans une forme incomparable par rapport à ses voisins et concurrents. Et si le chômage y reste élevé, à plus de 8%, le niveau de vie a continué d'augmenter au risque d'accroître les inégalités. Mais c'est justement cette nostalgie d'un pays où les chocs sociaux étaient amortis par une pression fiscale dédiée à la qualité des services publics et à la redistribution sociale qui réapparaît aujourd'hui. Comme si les gouvernements de centre droit avaient poussé trop loin le bouchon des privatisations, notamment dans le secteur de l'éducation, et procédé à des réductions d'impôts trop fortes, ce qui n'a pas profité autant que prévu aux classes défavorisées.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 16 sept. 2014, 13:27:43

La Suède dispose d'un système social particulièrement coûteux et les prélèvements obligatoires ont un poids évident, pour les entreprises et les citoyens il n'en demeure pas moins qu'elle reste dynamique, car les demandeurs d'emplois sont formés, opérationnels, l'économie offre de nombreux débouchés et permets à des entreprises de se développer.

Reste à savoir en revanche, si elle pourra faire face aux défis des partenariats économiques, complexes et des compromis qu'exige l'appartenance à l'Union Européenne.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 16 sept. 2014, 18:53:56

Kerviel à la fête de l'Huma : une mise en scène indécente Jean-Guy Trintignac (NPA 71)

En pleins tsunamis divers, de la tonitruance des alcôves présidentielles aux exils amoureux des parangons de la fronde gauchiste sur la côte ouest de la mère-patrie du libéralisme, nombreux sont les brûlots et pamphlets sur la déliquescence de la gauche française.

Pour autant, le vrai signe de la perte de la structure idéologique des gardiens du temple de la pensée de gauche, c'est bien l'invitation d'honneur de Jérôme Kerviel à la fête de l'huma. Quand Marcel Cachin l'a créée il y a un peu plus de 80 ans, l'objectif de la Fête de l'Humanité était d'en faire le grand rassemblement de la fraternité prolétarienne, certainement pas "un show marketé" entre capitaines mégalos.

Kerviel, condamné pour des faits extrêmement graves, peine non purgée, a été reconnu coupable d'abus de confiance, faux, usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé. Cette peine a été confirmée en appel et en cassation.

Ivre du pouvoir que son employeur lui a, semble-t-il à tort, laissé, il a grugé cette confiance en produisant 900 faux en écriture. Pas un, pas dix pour tester les limites du système : 900 ! Pour un montant proche de 5 milliards d'euros.....

Inviter un tel personnage qui, sans état d'âme, spéculait sur l'avenir de milliers de travailleurs, pour le compte des gros portefeuilles et des grands patrons, c'est montrer bien peu de respect pour l'argent gagné durement et honnêtement par les plus humbles dont on prétend représenter les intérêts. C'est dramatiquement indécent que d'ériger en héraut de la lutte contre les dérives de la finance, un escroc qualifié qui s'amusait avec des milliards d'euros.

Je ne suis pas un légaliste à tout prix, et je crois parfois en la désobéissance pour dénoncer des dérives qui nuisent à la collectivité. Mais la rédemption de Kerviel, a posteriori, orchestrée par ce formidable manager qu'est son avocat David Koubi et la complicité de Jean-Luc Mélenchon, sonne faux.

La mise en scène indécente de sa rédemption par la marche, ses tentatives de soustraction à la police, la fausse réception privée par le Pape, la constitution d'un réseau social de groupies émoustillées par sa démarche de loser magnifique et sa barbe de trois jours, sont aussi grotesques qu'insultantes pour les vraies victimes du système ultra-libéral. Quitte à mettre en avant des victimes de la banque, pourquoi ne pas se pencher, par exemple, sur ces cadres d'UBS dont la vie a été mise en danger lorsqu'ils ont voulu dénoncer les pratiques de leur employeur ?

À l'heure d'une crise sociale majeure, au point de rendez-vous des divers mouvements censés représenter les intérêts de ses nombreuses victimes, la captation de l'espace médiatique par deux égos au désespoir de leur popularité personnelle, est un signe des temps politiques aussi dommageable qu'une trahison des idéaux invoqués.

Quand on n'a plus rien de nouveau à proposer, que l'on se vautre dans le règne de l'image, de l'ultra-personnalisation du sujet politique, c'est aussi vain pour la collectivité que désespérant pour ceux qui luttent encore et encore, aux côtés de ceux qui se donnent en spectacle et dont certains avaient annoncé il n'y a pas si longtemps souhaiter prendre du recul.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par El Fredo » 16 sept. 2014, 20:14:47

Tiens, je suis d'accord avec le NPA, ça s'arrose !
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 16 sept. 2014, 20:31:00

Moi aussi.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 16 sept. 2014, 21:08:19

Sur ce point, je crains que le NPA ne confonde un affichage politique avec une conversion idéologique. Cet ancien trader a, me semble t-il assumé sa responsabilité, il est donc stérile de le culpabiliser davantage, étant entendu qu'il n'est que le reflet d'un système de fonctionnement de la banque spéculative qui existe toujours et dont les modes de fonctionnement perdurent.

Dès lors, confondre l'arbre avec la forêt est une erreur !

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 16 sept. 2014, 21:14:02

+1

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 17 sept. 2014, 01:31:35

wesker » Mar 16 Sep 2014 - 21:08 a écrit :Sur ce point, je crains que le NPA ne confonde un affichage politique avec une conversion idéologique. Cet ancien trader a, me semble t-il assumé sa responsabilité, il est donc stérile de le culpabiliser davantage, étant entendu qu'il n'est que le reflet d'un système de fonctionnement de la banque spéculative qui existe toujours et dont les modes de fonctionnement perdurent.

Dès lors, confondre l'arbre avec la forêt est une erreur !
NON, Kerviel est un ennemi des travailleurs, il n'a rien à voir avec notre camp : qu'il dégage :!: Dieu pardonne, pas le prolétariat icon_exclaim

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré