Le parti de gauche

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59580
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 17 sept. 2014, 07:41:13

Le mec a planté le contribuable de 5 milliards d'euros. Désolé, mais le seul pardon, c'est qu'il rembourse. Mélenchon a complètement pété les plombs sur ce coup.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Albedo » 17 sept. 2014, 11:33:18

Nombrilist » 14 Sep 2014, 18:55:24 a écrit :Un libéral veut bien se faire aider, mais il ne veut surtout pas être obligé à renvoyer l'ascenseur. Faut pas déconner non plus.
Non.

Tu parles du capitalisme de connivence, des "too big to fail" et des entreprises publiques là. Je suis absolument contre tous les sauvetages financiers avec l'argent public vers le secteur privé.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 17 sept. 2014, 17:53:19

Nombrilist » 17 Sep 2014, 07:41:13 a écrit :Le mec a planté le contribuable de 5 milliards d'euros. Désolé, mais le seul pardon, c'est qu'il rembourse. Mélenchon a complètement pété les plombs sur ce coup.
Et qui permet qu'une faute d'un trader soit prise en compte par le contribuable ?
:mrgreen:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 17 sept. 2014, 19:51:20

nico

Tu souhaites rendre responsable un salarié qui, s'il avait des souplesses dans l'exécution de son travail n'en reste pas moins qu'un subalterne.

Je crois que tu oublies l'échelle des responsabilités, c'est pourtant l'un des fondements de notre code du travail, que les révolutionnaires souhaitent pourtant défendre avec ardeur. Le salarié ne peut être tenu responsable des erreurs et des fonctionnements de son entreprise. Kerviel a, à l'évidence commis une faute professionnelle qui eût des conséquences qui sont préjudiciables à l'intérêt général, d'où ses sanctions civiles et pénales, mais bon....

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59580
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nombrilist » 17 sept. 2014, 20:03:19

Albedo » Mer 17 Sep 2014 - 11:33 a écrit :
Nombrilist » 14 Sep 2014, 18:55:24 a écrit :Un libéral veut bien se faire aider, mais il ne veut surtout pas être obligé à renvoyer l'ascenseur. Faut pas déconner non plus.
Non.

Tu parles du capitalisme de connivence, des "too big to fail" et des entreprises publiques là. Je suis absolument contre tous les sauvetages financiers avec l'argent public vers le secteur privé.
Le problème, c'est que si tu laisses tout ça s'écrouler, c'est encore pire car tu te retrouves avec plein de gens ruinés qui se mettent à dévisager leurs voisins qui n'ont pas encore tout perdu. Et tout ça par millions (de gens).

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 18 sept. 2014, 00:41:15

wesker » Mer 17 Sep 2014 - 19:51 a écrit :nico

Tu souhaites rendre responsable un salarié qui, s'il avait des souplesses dans l'exécution de son travail n'en reste pas moins qu'un subalterne.

Je crois que tu oublies l'échelle des responsabilités, c'est pourtant l'un des fondements de notre code du travail, que les révolutionnaires souhaitent pourtant défendre avec ardeur. Le salarié ne peut être tenu responsable des erreurs et des fonctionnements de son entreprise. Kerviel a, à l'évidence commis une faute professionnelle qui eût des conséquences qui sont préjudiciables à l'intérêt général, d'où ses sanctions civiles et pénales, mais bon....
C'est un cadre qui a largement outrepassé pour son bénéfice personnel toutes règles : il a mis directement en danger des 10aines de milliers de travailleurs et indirectement des 100aines de milliers de travailleurs et cela aurait pu avoir des conséquences sur des millions de personnes...
Vu ses revenus et sa fortune personnelle, ce n'est pas un prolétaire au moment où il a failli envoyer par le fonds une des plus grandes banques européennes (qui auraient été recapitalisées par nos taxes et impôts...).
C’est maintenant à la rue de révoquer le gouvernement Eric Coquerel, Secrétaire national à la coordination politique du PG

La brutalité et les menaces de l’exécutif ont payé.

Les députés, pourtant élus pour faire une politique inverse, ont accordé leur confiance au programme libéral de Manuel Valls. Quelle légitimité avaient-ils à le faire ?
Une minorité issue des rangs gouvernementaux s’est abstenue pour ne pas voter contre la confiance. Quelle cohérence est-ce là ?
Ceux qui voulaient faire naitre une majorité alternative dans cette assemblée comme nous le souhaitions ont échoué. Le verrouillage est total. La 5e République produit encore et toujours une majorité de députés godillots.

Sans majorité absolue le gouvernement Valls2 ressort cependant affaibli de la journée. Les choses sont donc maintenant claires : c’est dans les mobilisations et dans la rue qu’il revient de combattre ce gouvernement et ce régime anti-démocratique. Le Parti de Gauche soutiendra donc plus que jamais toutes les mobilisations sociales et écologiques à venir.

Mais il faut aller plus loin. C’est pourquoi le PG va proposer à ses partenaires l’idée d’une grande marche nationale à mi-mandat, pour voter dans la rue contre la confiance et exiger la révocation du gouvernement Valls et de la politique de François Hollande.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 18 sept. 2014, 16:16:32

Je ne comprend pas pourquoi tu t'acharnes sur un pion, nico, je ne dis pas qu'il est innocent, loin de là, mais c'est un simple fusible.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 18 sept. 2014, 18:21:09

freeze » Jeu 18 Sep 2014 - 16:16 a écrit :Je ne comprend pas pourquoi tu t'acharnes sur un pion, nico, je ne dis pas qu'il est innocent, loin de là, mais c'est un simple fusible.
NON pas un simple fusible, un rouage essentiel :!:

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 18 sept. 2014, 18:37:03

Comme tout salarié, il me semble............

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 18 sept. 2014, 19:07:34

Nico37 tu te trompes...

Un salarié, au sein d'une entreprise n'est jamais un rouage essentiel. La preuve, ayant été débarqué, la Société Générale fonctionne toujoures et les activités spéculatives se poursuivent, je crois.

Concernant les tensions, au sein de notre peuple, laisser les déficits se creuser, l'endettement exploser et ne pas se préoccuper de la compétitivité de notre économie reviendrait à laisser le déclin se poursuivre, or, sans entreprise, sans initiative ou investisseurs, sans entrée de devises, pas de progrès économiques et donc pas de création d'emplois. Les entreprises doivent, à ce titre être soutenue, et il ne s'agit pas, pour moi de les accabler ou de leur faire supporter un effort qui serait, finalement contraire au dynamisme économique dont nous avons pourtant besoin.

En revanche, l'équilibre, par la négociation, entre les besoins de sécurisations, de souplesses que les entreprises peuvent, dans certains cas avoir besoin ne me paraissent pas systèmatiquement contraire à la recherche de stabilité et d'évolution professionnelles que les salariés réclament, la difficulté mais aussi le défi sera de permettre d'articuler tout cela, avec efficacité.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 20 sept. 2014, 22:40:59

Les activités spéculatives à risques de la SG ont connu un déclin important...
Retour de Sarkozy : pourquoi, il était parti ? Eric Coquerel, Secrétaire national à la coordination politique du Parti de Gauche

Sarkozy a annoncé vouloir de nouveau « présider sa famille politique ». On aura compris qu’il pense de nouveau à une autre présidence en se rasant le matin.

La vraie question c’est pourquoi ? Le président bling-bling n’a-t-il pas suffisamment fait de mal au pays ? Doit-on rappeler, sur fond d’affaire pour lesquelles il est d’ailleurs toujours sous le coup de mise en examen, que son quinquennat a aggravé la crise de régime ? Quant à sa politique économique, sociale et européenne on la connaît, c’est celle qu’applique fidèlement François Hollande. En 2017, la France n’aura besoin ni de l’un ni de l’autre et de leur politique libérale. Elle n’a surtout plus besoin d’homme pseudo providentiel qui se rêve en monarque. Pour notre part, notre candidat sera la 6ème République.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 21 sept. 2014, 10:30:46

Il faut changer le système, pas le climat : Le Parti de Gauche participe à Alternatiba et à la Manifestation pour le Climat François Longérinas, Secrétaire national aux luttes écologiques et Mathieu Agostini, Président de la commission écologie

Le 23 septembre aura lieu un sommet de l’ONU pour "donner un nouvel élan aux négociations climatiques". Pour le Parti de Gauche, les documents préparatoires à cette conférence sont inquiétants. Rien n’indique que ces travaux aboutiront sur des objectifs concrets ou bénéficieraient des financements adéquats. Pire, les outils proposés sont des partenariats publics-privés et de nouveaux mécanismes de marché.

Après la conférence de Varsovie qui a vu la mainmise définitive des puissants et des marchés sur les négociations climatiques, il est clair qu’une solution d’intérêt général ne pourra émerger que de la convergence des peuples face à l’enjeu climatique.

Le Parti de Gauche sera donc présent à Alternatiba Gonesse en soutien aux alternatives concrètes ce weekend ainsi qu’à la marche citoyenne Pour le Climat à Paris (RV à 14h, Place de la République)

Dans les deux cas il y défendra le principe de la règle verte qui devrait être inscrite dans la constitution d’une 6e république écologique et sociale.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 21 sept. 2014, 11:32:56

Nico37 tu expliques que les activités spéculatives de la société générale aurait baissé. Donc le départ de Kerviel, simple salarié trader aurait permis de résoudre les activités de banque d'investissements ? Là, sur ce coup, tu n'es pas sérieux ni crédible.

Concernant le retour de Sarkozy, effectivement, pour l'instant, il prétend rassembler et vouloir présider aux destinées de la droite mais se veut aussi le promoteur d'un vaste rassemblement. Je note qu'il se rend dans une ville populaire, pourquoi ne va t-il donc pas rencontrer les Bolloré, les cravatés bourgeois de Neuilly pour lesquels il a tant fait ? S'il souhaite convaincre qu'il ait changé, mûri, et évolué, c'est un bon début mais il faudra bien plus que des paroles pour convaincre.

Nico37
Messages : 18633
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 21 sept. 2014, 11:34:45

Le départ de Kerviel a permis non seulement de baisser le volume des activités à risque mais aussi de reprendre la main grâce au contrôle opérationnel, quasi inexistant à l'époque...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 21 sept. 2014, 14:34:52

Le PG s'érige toujours en alternative eu égard à la politique conduite par les sociaux démocrates n'est il pas temps de construire autour de Montebourg, de Nouvelle Donne une alternative qui rappelle, clairement les principales d'une certaine gauche sans pour autant s'égarer sur les sentiers d'un collectivisme et d'un dirigisme inadaptée à notre économie et qui ne parvient pas à convaincre de sa pertinence à répondre aux difficultés structurelles ?

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré