Le parti de gauche

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le parti de gauche

Message non lu par freeze » 11 nov. 2014, 19:07:16

Nico37 » 11 Nov 2014, 14:19:11 a écrit :Eh bien c'est la preuve que le PG n'est pas collectiviste...
A Frejus, la police municipale du Front National empeche la votation citoyenne pour le droit de révoquer les elus Raquel Garrido, porte parole de la campagne pour la 6e République

Le Parti de Gauche s’indigne contre la remise en cause des droits démocratiques les plus élémentaires par la Mairie FN de Frejus.

Alors que les citoyens revendiquent la mise en oeuvre du droit de révoquer les elus, le Front National s’est affronté physiquement au bureau de votation pour empecher sa tenue.

Ceci démontre que le FN craint la participation du peuple qui veut conquérir sa souveraineté. Pétri dans le système oligarchique de la 5e République, le FN a peur d’etre révocable et révoqué.

Face à une telle remise en cause des libertés, le Parti de Gauche se réserve la possibilité de saisir la justice pour voie de fait.
il faut porter plainte

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 11 nov. 2014, 19:11:49

Le modèle collectiviste ne tolère aucune liberté de forme économique : tout appartient à l'Etat ou à ses organismes...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 11 nov. 2014, 20:47:43

Il n'y a donc aucun espace pour les SCOP ou les coopératives ouvrières les financements participatifs ?

J'ose espérer que tu mesures l'impasse que constitue ce modèle, de la même manière que le modèle néo libéral qui permets l'écrasement du plus faible ne l'est pas davantage !!

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 11 nov. 2014, 20:52:22

Tu connais des organisations favorables au modèle collectiviste (qui n'est pas que stalinien) :?:
Toujours est-il que le PG n'est pas collectiviste car les sociaux démocrates ne le sont pas...

PG 15/11 (.pdf)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 12 nov. 2014, 13:33:04

Nico37

La majorité des citoyens semblent se satisfaire du modèle néo libéral qui permets l'écrasement des masses populaires, qui permets que la loi du plus fort s'imposent à l'intérêt du plus grand nombre.

Sache que je le déplore et ne cesse d'appeler à la mobilisation, à la construction plutôt qu'à l'attentisme, mais je ne crois pas, cependant que le modèle collectiviste puisse apporter le bonheur, la prospérité économique et, surtout, l'évolution sociale de ceux qui y apporteraient leur soutien.

En effet, renoncer à la propriété ne semble, et je te sais assez cultivé pour le comprendre, l'avenir pour des millions de personnes, en revanche, refuser l'appauvrissement au prétexte que nos entreprises perdent des parts de marché, que la concurrence internationale, que les révolutionnaires ont voulu et encouragé en militant pour les "citoyens du monde" fait rage et pénalise nos entreprises, au profit, quand même de certains, cela constitue, à mon sens l'enjeu d'avenir.

D'ailleurs, au sein des boites françaises, n'est ce pas ce qui explique la défiance tant envers les représentants patronaux que syndicaux ? Je pense qu'il est temps de moderniser le dialogue social, d'accepter les réalités du monde pour mieux y faire face et éviter le deser industriel, la réduction de la production agricole et, demain l'appauvrissement de certains.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 13 nov. 2014, 15:45:54

La très grande majorité des travailleurs est assomé par sa propre situation, saoulé par les médias bourgeois : difficile de résister...
Ne pas confondre propriété des moyens de production et propriété privée...
Les représentants syndicaux ne représentent souvent qu'eux mêmes :!:
Succès pour la votation citoyenne sur le droit de révoquer les élu-e-s Raquel Garrido

La votation citoyenne pour le droit de révoquer les élus impulsé par le Parti de Gauche a mobilisé des  bénévoles et des votants pendant 4 jours, dans 75 départements français y compris la Guadeloupe et l’Ile de la Réunion. 500 urnes ont été ouvertes où chacun pouvait répondre à la question « Etes-vous favorables au droit de révoquer les élu-e-s.

Visiblement, la question posée répondait bien à l’aspiration des français puisque 184 892 personnes ont participé à la votation.

Le Parti de Gauche se félicite d’une telle participation, exceptionnelle pour une votation qui était organisée pour la toute première fois . Il souhaite répondre favorablement aux demandes qui ont été exprimées en vue d’une nouvelle votation sur le même thème à une échéance à déterminer. Le Parti de Gauche propose que la prochaine édition de la votation soit organisée par un rassemblement citoyen le plus large possible. Il fera cette proposition tant au mouvement M6R qu’au FDG et plus globalement à toutes organisations de gauche opposées au gouvernement.

Campagne d’éducation populaire pour l’acquisition d’un droit citoyen nouveau, la votation a – logiquement – très majoritairement recueilli des voix favorables au droit de révoquer les élus à partir de la mi-mandat. Ainsi, 181 186 se sont prononcées pour le OUI (98%) tandis que 3 706 personnes ont voté NON (2%). Rappelons qu’un sondage organisé par le journal "20 minutes" donnait également une majorité au droit de révoquer avant même le début de la votation.
Modifié en dernier par Nico37 le 13 nov. 2014, 20:30:36, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 13 nov. 2014, 20:27:15

Nico37, ne crois tu pas, également, que la majorité des travailleurs n'adhèrent pas aux thèses collectivistes, communistes ou révolutionnaires ?

Peut être préfèrent ils l'équilibre, davantage par lucidité que par manque de volonté, davantage par souci de voir les entreprises se développer tout en garantissant des perspectives aux salariés !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 13 nov. 2014, 20:29:51

Le collectivisme est du Capitalisme d'Etat. Que les travailleurs n'adhérent pas aux thèses révolutionnaires est aussi évident qu'ils n'adhèrent pas aux thèses néolibérales...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 nov. 2014, 20:58:17

C'est donc bien un autre projet, un autre modèle qu'il faut leur proposer.

Et c'est à cela qu'il faut travailleur. Soucieux, à la fois de préserver l'Etat protecteur, mais pas l'Etat omnipotent et obèse. Soucieux de préserver la solidarité essentielle dont les citoyens ont besoin, mais lucide, également sur les nouveaux rapports sociaux à construire, et développer au sein des entreprises.

Je sais que ces bonnes volontés existent, mais les excès des uns et des autres divisent ce peuple en souffrance qui a pourtant tant de choses à dire, à partager et qui n'exprime, aujourd'hui que son refus de voir se poursuivre une politique tant des démocrates que de la droite qui creuse déficits, endettement et prélèvements obligatoires, sans répondre aux objectifs raisonnables d'une immense majorité.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 14 nov. 2014, 23:20:51

Une synthèse improbable entre le MCD et DLR :?:
Appel jeune pour une mobilisation nationale le 15 novembre ! Mouvement des Jeunes Socialistes, Parti de Gauche, Jeunes Écologistes, Nouvelle Donne Campus, Ensemble secteur jeune

Alors que le pays s’enfonce de plus en plus dans le chômage et la précarité, les jeunes sont les premières victimes des politiques austéritaires menées aujourd’hui. Le gouvernement de Manuel Valls se soumet aux exigences du patronat et des libéraux européens qui détériorent notre avenir.
Le dogme de la réduction des dépenses publiques frappe de plein fouet les jeunes. Les services publics, dont les universités, sont étranglés par la réduction drastique des moyens, par conséquent, les conditions d’étude se dégradent. Récemment, le ministère a annoncé une réduction de 20% de la prochaine dotation de l’Etat aux universités soit un plan d’économie de 400 millions d’euros…

Le gouvernement semble plus attentif aux revendications du Medef qu’aux aspirations et aux besoins des jeunes. Nous souhaitons que les intérêts des jeunes priment sur les revendications du MEDEF. L’organisation patronale revendique toujours plus pour dépouiller notre génération et gonfler ses profits. Plutôt que de lutter contre la précarité, la crise du logement ou les stages sous-rémunérés, le gouvernement octroie plus de 41 milliards d’euros aux entreprises sans la moindre contrepartie en termes d’emplois ou d’investissement. L’austérité pour tous, notamment les plus jeunes, et les cadeaux pour quelques-uns est une situation qui augmente la précarité et les injustices et à laquelle nous ne pouvons nous résoudre.

Les budgets d’austérité qui visent à nous faire payer la crise sont une impasse économique et sociale partout où ils sont appliqués. Ils vont à rebours de la nécessité de transformer notre économie, seule à même de nous garantir des conditions d’existences stables. Le réchauffement climatique nous promet une multiplication des événements climatiques extrêmes (sécheresses, montée des eaux, tempêtes), une chute de la biodiversité et un coût économique et social gigantesque - des conséquences qui n’iront qu’en s’aggravant au fur et à mesure des années et de l’immobilisme des responsables politiques, des conséquences qui seront subies par notre génération et celle de nos enfants. Pire, la mobilisation légitime et nécessaire de la jeunesse contre des projets totalement irréfléchis et potentiellement dévastateurs obtient pour seule réponse la répression policière et médiatique, situation qui conduit à des catastrophes humaines telles que la mort de Rémi Fraisse tué par une grenade offensive de la gendarmerie. Nous réclamons du gouvernement qu’il condamne les violences policières et modère les agissements et l’arsenal des forces de l’ordre. Le gouvernement doit mettre fin aux interdictions de manifester pour que les mouvements sociaux soient respectés pour ce qu’ils nous disent de la société.

Nous, jeunes issus de divers mouvements, nous nous opposons au discours ambiant selon lequel il n’y aurait « pas d’alternatives ». Cette vieille rengaine ne vise en réalité qu’à maintenir les privilèges de quelques-uns au détriment de l’intérêt général. Cette politique qui tourne le dos à la transformation sociale nous choque profondément et n’est pas sans lien avec la montée de l’extrême droite. Ces derniers mois, les mobilisations se sont multipliées : cheminots, paysans, intermittents et lycéens. Dans les universités, étudiants et personnels s’organisent pour dénoncer les restrictions budgétaires. Tous refusent de subir et réclament une politique alternative.
C’est par la construction de ces mobilisations sociales que nous créerons les conditions pour une alternative sociale, écologique et démocratique et obtenir satisfaction sur nos revendications :

* Le rejet du budget d’austérité.
* Une augmentation du budget des universités à la hauteur des besoins réels.
* L’arrêt de la répression policière et des interdictions de manifester.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 15 nov. 2014, 12:31:23

Ce qui est évident est que le PS, devenu démocrate pratique la politique de la droite et obtient les mêmes résultats que cette dernière. Si nul ne peut contester l'importance de la compétitivité, à l'heure où nos entreprises perdent des parts de marché ce qui explique le chômage et l'atonie de la croissance, chacun peut aussi constater que les solutions pour la rétablir ne fonctionnent pas.

Il est donc temps de revenir à un modèle économique qui replace la responsabilité au coeur de la vie économique. En particulier lorsqu'on sait que la fraude aux cotisations, des entreprises a un coût de 20 milliards d'euros pour les caisses sociales et portent préjudice aux entreprises qui respectent ces règles, n'est il pas temps de faire prévaloir l'autorité de l'Etat ?

Que chacun assume ses responsabilités et prenne sa part à l'effort nécessaire et le pays pourra, rapidement se remettre sur le chemin d'une croissance modeste mais durable, en harmonie avec les préoccupations environnementales, plutôt que de poursuivre une politique, revendiquée par une organisation syndicale qui, pour l'instant parvient à satisfaire les membres de cette organisation mais pas les difficultés structurelles et l'intérêt général de notre pays !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 17 nov. 2014, 00:01:46

Ce n'est qu'aux EU que la notion de Démocrates a un sens, parlons de sociaux-libéraux...
Mistral : François Hollande ridiculise la France Jean-Luc Mélenchon

La France aurait dû livrer aujourd’hui à la Russie un premier navire Mistral sur lequel 400 marins russes se sont formés à Saint Nazaire depuis plusieurs mois.

François Hollande ridiculise la France en empêchant cette livraison.

Il parle de "conditions non réunies" concernant l’Ukraine, sans que ces conditions n’aient jamais été précisées. Cette diplomatie floue et hypocrite n’est que le paravent de l’alignement odieux de notre pays sur la politique guerrière des Etats-Unis contre la Russie.

Ce retard de livraison expose le pays à un nouveau gâchis financier et industriel. Ce nouveau coup pourrait être fatal aux chantiers de Saint Nazaire. Il ruine la réputation de l’armement français pour tous ceux qui se tournent vers lui dans le but de conserver leur indépendance et de se soustraire à la dominination des empires.

Le refus français serait une trahison de la parole donnée.
La France doit honorer le contrat signé avec la Russie. Elle doit plus que jamais renouer avec la Russie les relations d’amitié qui ont fait notre force commune dans l’histoire.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 17 nov. 2014, 13:45:45

En renonçant à tenir les engagements de la France, pour des raisons géopolitiques, quand l'ensemble des pays du monde restent attachés à leur commerce et à leur crédibilité internationale est davantage une idéologie et une position dogmatique plutôt que du pragmatisme.

Etant entendu qu'avec ou sans ses navires, la politique de la Russie, en matière geopolitique reste inchangée, en revanche, en devenant un partenaire instable et imprévisible, la France perdra, effectivement, ses avantages, notamment dans les négociations au prétexte qu'elle représentera un "risque" commercial. Cela ne me semble pas en conformité avec l'intérêt supérieur du pays étant entendu qu'y compris nos partenaires geopolitiques pratiquent du commerce international faisant fi, par ailleurs des enjeux geostratégiques !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 17 nov. 2014, 13:55:42

Tu sais ce qu'est un BPC :?: Quelle est son utilisation :?: ETC. :?:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 17 nov. 2014, 18:56:16

La crédibilité, en matière de commerce international repose sur la capacité à honorer les engagements que l'on prend !

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré