Le parti de gauche

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 20 nov. 2014, 20:45:23

Ma foi, les français suivent le chemin des allemands, pour ne plus avoir à bafouer les droits des chérubins, voilà qu'ils ne se reproduisent plus....

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 23 nov. 2014, 01:16:05

C'est une opinion totalement décliniste fort exagérée...
Hollande abat la carte François Cocq, secrétaire national à la politique territoriale et à l'éducation

14 puis 15 moins 2 plus 2 et retour à 13 : l’Assemblée nationale a finalement adopté une carte à 13 régions, bref la mascarade continue.

La carte des futures régions est une diversion qui n’intéresse que les barons qui se disputent déjà leur futur royaume et qui demain troqueront un département contre un autre.

C’est encore le peuple qui va payer l’addition. Marylise Lebranchu l’avouait ce matin sur France-Info : « La vraie question n’est pas de savoir qui fait quoi. C’est qui va arrêter de faire quoi ».

Moins de compétences pour les collectivités locales hors régions, moins de services publics, moins d’égalité, moins de souveraineté, moins de règles pour se plier à la compétitivité. Moins, moins, moins… Mais plus, plus, plus, plus de concurrence entre les territoires et entre les habitant-e-s, plus de réceptacles pour accueillir le Grand marché Transatlantique, plus de loi à géométrie variable.

S’il pouvait enfin y avoir moins de François Hollande et de Manuel Valls et plus de souveraineté populaire le peuple s’en porterait mieux.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 23 nov. 2014, 14:26:36

Effectivement, les communes semi urbaine et les zones rurales seront les oubliées de cette réforme territoriale et administrative. Les départements, dans un tel contexte seront amenés à fusionner pour élargir leurs complémentarités, et pour faire face aux baisses de dotations publiques, les impôts de ces collectivités devront augmenter, ce qui augmentera les disparités régionales. Voilà la conséquence immédiate de cette réforme qui instaure, de grandes régions pour s'intégrer à l'Etat fédéral qui se mets progressivement en place au niveau européen.

Cela étant dit, cette marche en avant euro fédéraliste ne repose toujours pas sur une légitimité populaire et des tensions politiques restent à prévoir, bref, une fois encore, je pense qu'on passe à côté de l'objectif d'amélioration de l'efficacité, de la lisibilité et de la réduction des coûts, pour les citoyens, sachant qu ces grandes régions restent aux compétences indéfinies, aux modes de financements imprécisés etc....Comment adhérer à cela ?

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 23 nov. 2014, 19:26:36

Des dizaines d’établissements sortis de l’éducation prioritaire François Cocq, secrétaire national à l'éducation et Paul Vannier, responsable national éducation

La mise en œuvre de la réforme de l’éducation prioritaire portée par Najat Vallaud Belkacem va priver de leurs moyens des dizaines d’établissements scolaires.

À Paris, Toulouse, Bègles, Harfleur, Dijon, Clichy la Garenne, Mâcon, Pont Évêque etc., la sortie de collèges du dispositif de l’éducation prioritaire entraîne avec elle celle de nombreuses écoles. Dans la capitale par exemple, une quarantaine sont concernées.

Dans chaque académie, les recteurs établissent actuellement la carte des nouveaux Réseaux d’éducation prioritaire (REP). Un exercice comptable, réalisé dans le cadre d’une enveloppe contrainte affectée par le ministère.
Une fois de plus, loin des discours sur la "priorité" censée être accordée à l’école, l’austérité s’impose. Très concrètement les conditions d’apprentissage de milliers d’enfants, avec des classes plus nombreuses à la rentrée 2015, seront dégradées.

La politique éducative doit répondre aux besoins scolaires. Elle ne peut consister à déshabiller Paul pour habiller Jacques. L’intérêt général doit l’emporter sur les logiques budgétaires.

Le Parti de Gauche exprime toute sa solidarité aux enseignants et aux parents qui se battent pour le maintien des moyens de leurs écoles et participe à leurs côtés aux mobilisations organisées ces derniers jours partout en France.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 25 nov. 2014, 01:06:58

Le Parti de gauche soutient la lutte contre l’orpaillage en Guyane Jennifer Léonie Bellay, responsable commission Outre-mer et Arthur Morenas, co-responsable de la commission Amérique Latine du Parti de Gauche

Depuis les années 1990, une véritable ruée vers l’or s’opère au sein du territoire guyanais, dû à l’importante hausse du cours de ce métal. Avec ses 80 000km² de superficie, en recouvrant 90% du département et sa densité, la forêt amazonienne est le refuge privilégié des Garimpeiros puisqu’elle rend difficile tout contrôle.

Qu’il soit légal ou clandestin, l’orpaillage a des conséquences importantes sur l’environnement. Cette pratique encourage la déforestation et conduit à la contamination des fleuves. Les huiles et carburants des machines utilisées au sein de la forêt amazonienne polluent les milieux naturels. Des sites entiers sont détruits durablement par l’utilisation de pelle-mécanique ou encore l’extraction par barge, interdite en Guyane.

Cela n’a pas empêché le gouvernement d’autoriser l’exploitation de l’entreprise REXMA, bafouant le Schéma départemental d’organisation minière. Celle-ci a ainsi bénéficié de l’antériorité par rapport à ce schéma de sa demande du permis "Limonade", déposée en 2008, et a obtenu une autorisation pour cinq ans. Pourtant, la crique Limonade concernée par ce permis se situe à quelques kilomètres en amont du cœur du Parc National Amazonien de Guyane. Les boues générées par l’extraction de l’or affectent cette zone protégée. L’étude d’impact concerne une zone de 200 hectares de forêts primaires, qui recèle 16% des espèces remarquables régionales, 127 d’orchidées, 286 d’oiseaux, 52 de batraciens, ou encore 160 espèces de vertébrés protégés ou déterminants…sans oublier que c’est dans cette zone que la plupart des fleuves prennent leur source !

L’orpaillage est aussi responsable de nombreux problèmes de santé publique. Les populations amérindiennes (environ 8000 personnes au sein de la population guyanaise) sont les premières à en pâtir. En octobre 2011, l’étude menée et publiée par l’institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a mis en lumière le lien entre les intoxications alimentaires des Amérindiens et le mercure. Interdit en Guyane depuis 2006, le mercure est malgré tout utilisé par les orpailleurs clandestins pour amalgamer l’or. Il s’infiltre dans tous les milieux naturels et aquatique et touche l’alimentation des Amérindiens. Les conséquences sont dramatiques : malformations des fœtus, handicap des enfants et augmentation des fausses-couches.

Image

L’exploitation aurifère illégale participe également à la structuration de véritables filières d’immigration sauvages, de réseaux de prostitution et de trafics… Le programme HARPIES, mis en place en 2008 par le ministère de la défense, et qui a pour but de démanteler ces réseaux a déjà coûté la mort à des militaires français. L’orpaillage génère donc violences et insécurité et a des retombées négatives importantes sur le tourisme, la filière forestière et la filière minière déclarée qui assiste impuissante au pillage de la ressource aurifère. Lors de son séjour en Guyane en décembre 2013, François Hollande a fait la démonstration d’absence totale de volonté de mettre fin à ces pratiques. Pire, le monarque de la 5ème République a refusé de rencontrer les citoyen-nes qui l’on interpellé sur le sujet. Un an plus tard, rien n’a été fait pour endiguer ce fléau.

Le Parti de Gauche soutient les luttes et les mobilisations contre l’orpaillage. Il rejoint le collectif "Hurleurs de Huyane" qui est mobilisé depuis plusieurs années sur le sujet. Il est urgent d’ouvrir enfin une véritable coopération avec les pays transfrontalier afin d’en finir avec l’orpaillage clandestin. Plus généralement, la population guyanaise doit cesser de payer le prix de cette exploitation, qui frappe les citoyens, détruit l’écosystème, massacre l’économie locale et génère tensions, violences et trafics.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 26 nov. 2014, 17:41:33

Accessibilité : le cynisme gouvernemental ! Vincent Assante, responsable de la commission Handicap et Danielle Simonnet, secrétaire nationale aux émancipations urbaines

À l’occasion du Forum gouvernemental du 24 novembre à Nantes concernant l’accessibilité du cadre bâti et des transports, le Parti de Gauche condamne les reniements en la matière du Parti Socialiste et les mensonges du Gouvernement.

En effet, contrairement aux discours des ministres concernés, non seulement le Mouvement associatif des personnes dites handicapées n’a pas approuvé l’Ordonnance gouvernementale sur ce sujet, mais s’organise avec détermination au plan national comme au plan local chaque jour un peu plus pour manifester son refus de toute remise en cause des maigres acquis obtenus en matière d’accessibilité ces dernières années.

Le Parti de Gauche rappelle qu’à juste titre l’ensemble des partis politiques de gauche dont le Parti Socialiste avaient voté contre la loi du 11 février 2005 au motif qu’elle ne répondait pas aux attentes des personnes dites handicapées, et de ce point de vue dénonce le double langage et les reniements de l’équipe au Pouvoir.

Le Parti de Gauche réaffirme tout son soutien aux personnes dites handicapées et à leurs associations dans leur juste combat pour une société ouverte à tous, et souligne combien apparaît crûment la nécessité d’en finir avec les institutions de la Ve république et son cortège de dispositions profondément antidémocratiques, telle cette Ordonnance qui permet au Gouvernement de ne pas engager un débat de fond au Parlement sur le sujet.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 26 nov. 2014, 20:52:21

Le handicap, la précarité, le salariat pénible sont des sujets que personnes, effectivement n'ose traiter sérieusement, avec souci de répondre aux difficultés que rencontrent celles et ceux qui sont concernés. Dans un monde ultra individualiste, il ne faut pas s'étonner de voir cette tendance s'aggraver et les collectivistes, par certaines prises de position et d'autres par des options économiquement perçue comme irréaliste par tant de nos concitoyens contribuent, finalement à renforcer cette orientation....C'est dommage car la vie, heureusement, ne se limite pas à cela !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 30 nov. 2014, 00:40:28

Congrès du FN à Lyon : pourquoi le Parti de Gauche ne manifestera pas samedi 28/10

La journée de samedi promet d'être explosive. Alors que 3000 personnes sont attendues à la Cité Internationale pour le congrès du FN, des milliers de manifestants devraient se retrouver place Jean-Macé pour dénoncer l'évènement politique à l'appel du collectif de vigilance contre l'extrême droite. Plusieurs partis manifesteront, mais pas le Parti de Gauche. Pour expliquer la démarche, Alexis Corbière, secrétaire national du parti donnait une conférence de presse à Lyon vendredi. Et il a prôné la "réponse politique" face au congrès plutôt qu'un rassemblement qui présage des débordements selon le préfet du Rhône qui craint la venue d'anarchistes entre Rhône et Saône.
Toute la semaine, des actions ont été menées par le Parti de Gauche, lundi soir devant le Veilleur de Pierre, mardi soir dans le square Manouchian de Vaulx et mercredi dans le square Delestraint.
Le Parti de Gauche reproche également à Gérard Collomb d'avoir ouvert "la ville de Jean Moulin au Front National. Il devra assumer les conséquences de cette provocation".

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 30 nov. 2014, 13:44:58

Permettre à des mouvements politiques d'organiser et de tenir leur congrès est juste le respect des règles de la démocratie, les communes que le PG gère devrait s'y résoudre, par conséquent cet argument n'est pas trés sérieux. En revanche, promouvoir une réponse politique plutôt que des manifestations d'hostilités à l'égard du FN me semble être une attitude responsable, et qui s'inscrit dans le cadre des débats démocratiques, contradictoires qui permettent, aux citoyens, finalement de se faire leur opinion à l'égard de propositions que les partis leur exposent !

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 30 nov. 2014, 20:40:22

La France doit reconnaître l’Etat de Palestine Martine Billard, SN à l'international et développement du réseau écosocialiste à l’international

Les accords d’Oslo signés en 1993 prévoyaient la création d’un Etat palestinien aux côtés d’Israël, dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-est comme capitale. Un Conseil palestinien devait se mettre en place avec pouvoir sur la bande de Gaza et la Cisjordanie à l’exception des colonies juives. Ce processus a échoué entre l’assassinat de Yitzhak Rabin en 1995 par un extrémiste israélien d’extrême-droite, la multiplication d’attentats par le Hamas et le Djihad islamique opposés aux accords d’Oslo, puis les attaques israéliennes contre Yasser Arafat. Dans une entrevue en 2012, Benyamin Netanyahou s’est vanté d’avoir fait échouer les accords d’Oslo. La colonisation israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem s’est intensifiée sans que jamais Israël ne soit condamné. Aujourd’hui 520 000 colons vivent en Cisjordanie qui est en passe d’être coupée en deux par les colonies israéliennes. Pour empêcher que Jérusalem-est puisse être la capitale d’un état palestinien, le gouvernement israélien organise la construction massive de colonies juives dans cette partie de la ville, et à l’inverse refuse tout permis de construire pour les palestiniens.

Alors qu’étaient fêtés les 25 ans de la chute du mur de Berlin, le mur construit par Israël aux motifs de sécurité annexe 9 % du territoire palestinien tel que défini par le cessez-le-feu de 1949 sans plus de protestation internationale. Pour garantir son pouvoir menacé par plus extrémiste que lui, Benyamin Netanyahou est entré dans une surenchère permanente : toujours plus de colonies et peu de réaction face aux provocations des milieux religieux israéliens extrémistes, notamment dans leur volonté de prier sur l’esplanade des mosquées.

Au moment où certains voudraient transformer ce conflit en un conflit religieux, il est urgent de dire qu’il ne peut y avoir de solution que politique et fondée sur le droit. Il est temps que la France reconnaisse officiellement l’Etat de Palestine comme 135 pays l’ont fait avant elle. Michael Ben-Yair, ancien procureur général d’Israël, appelle l’Europe à suivre le chemin ouvert récemment par le gouvernement suédois en octobre, puis par les parlements britannique et espagnol et le sénat irlandais, et à reconnaître l’Etat de Palestine aux côtés de celui d’Israël selon les frontières reconnues en 1967. Des collectivités territoriales, souvent sous l’impulsion d’élus du PG comme à Paris et au conseil régional d’IDF, ont voté des vœux en ce sens. Vendredi, l’assemblée nationale se prononcera sur une résolution présentée par le PS. Elie Barnavi, ancien ambassadeur d’Israël en France, et des centaines de personnalités israéliennes, intellectuels, diplomates et officiers supérieurs de réserve, se sont prononcés en faveur de cette résolution.

Nous n’oublions pas les déclarations de François Hollande en juillet au moment de l’offensive israélienne sur Gaza. Mais nous considérons qu’un tel vote de l’assemblée, même si la résolution ne dénonce pas la colonisation, et même si elle n’a hélas pas de caractère contraignant vis-à-vis du gouvernement, sera un signal fort pour le respect du droit international par Israël et la nécessité pour le gouvernement français de s’engager plus franchement pour la défense des palestiniens à leur droit à un Etat. Cela contribue à avancer vers une paix juste et durable.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 01 déc. 2014, 13:25:58

Depuis des décennies Israël déplore les agissements et les violences, Palestine, c'est vrai n'est pas structuré et ne dispose pas d'un Etat, d'interlocuteurs qui puissent disposer d'une légitimité d'une représentativité. Les responsables Israeliens annoncent accepter des concessions, notamment territoriale, dans le cadre de négociations, mais je pense, effectivement que l'absence d'interlocuteurs et d'Etat ne peut que renforcer, finalement la crédibilité, les moyens et la détermination d'organisations violentes dont, finalement personnes ne veut.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 10 déc. 2014, 02:23:31

Appel à faire reculer les projets inutiles : chiche, Monsieur le Président ! Mathieu Agostini, François Longérinas, Corinne Morel Darleux

François Hollande a annoncé, à l’ouverture de la Conférence environnementale, que des référendums locaux pouvaient être organisés lorsque des Grands Projets sont contestés. En parallèle il demande à ce que les territoires soient exemplaires en matière de transitions écologique pour la COP 21.

Le Parti de Gauche dit " chiche " . A Sivens contre le projet de barrage, à Notre Dame des Landes contre l’aéroport, sur le plateau des 1000 vaches, contre le projet de Lyon-Turin, de Center Parcs dans les Chambaran en Isère, partout les citoyens, les opposants, les collectifs doivent se saisir de ces référendums pour contrer les Grands Projets Inutiles et Imposés. Nous serons à leurs côtés et les soutiendrons dans ces actions citoyennes.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 10 déc. 2014, 18:54:40

Valls va se réjouir des dégâts de sa politique aux Assises de l’économie de la mer Jean-Luc Mélenchon

Aux Assises de l’Economie de la mer à Nantes, Manuel Valls vient se réjouir les dégâts de l’absurde politique d’austérité et de compétitivité menée par François Hollande depuis 2012.

Il est juste qu’il soit mal reçu.

En effet, la liste des forfaits de François Hollande dans ce domaine s’allonge chaque jour : baisse de 2% du budget pour la mer l’an prochain après deux baisses en 2013 et 2014, fragilisation de l’entreprise DCNS par la suspension de la livraison des Mistral à la Russie, abandon de la SNCM et du plan de renouvellement de sa flotte au détriment des chantiers navals STX de St Nazaire…

Le cynisme est révélé par l’inauguration par Manuel Valls d’une usine d’Alstom pour les énergies marines renouvelables. Ces gesticulations ne feront pas oublier que son gouvernement a abandonné cette branche à General Electric au mépris de l’indépendance nationale et de l’intérêt général.

Il y a urgence à inventer un autre futur pour l’économie de la mer, au service d’une relance écologique de l’activité. C’est dans cet esprit que je participerai aux Assises de l’économie de la mer et que j’organise le 17 janvier à Lorient un Forum de la mer où je présenterai un programme d’action.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 10 déc. 2014, 21:03:01

Hollande ne s'engageait il pas, lors de la présidentielle sur la préservation du repos dominical ?

A force, finalement de promettre, de décevoir, il ne faut pas s'étonner de voir de plus en plus de citoyens, de gauche comme de droite, finalement s'éloigner des urnes ou voter en faveur du FN ce qui est, également une impasse.

La vérité est que l'absence de participation démocratique, citoyenne renforce les corporatismes et donc, l'oligarchie. L'abstention, bien compréhensible, ne fait qu'affaiblir la démocratie. Prenons nous en main !!!

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 13 déc. 2014, 00:08:02

Image

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré