Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 08 mars 2015, 00:38:37

Toulouse : Pour le maintien de la Bourse du Travail Philippe Juraver, secrétaire national du Parti de Gauche aux Entreprises et Luttes Sociales

Le secteur Entreprises et Lutte Sociales du Parti de Gauche, représenté par son secrétaire national Philippe Juraver, a eu récemment le privilège de tenir à la bourse du travail une rencontre avec les secrétaires départementaux Cédric Caubert et Jean-François Tortajada, ainsi que Daniel Sanchez, secrétaire confédéral CGT.

Or nous apprenons que le mairie de droite toulousaine enjoint la CGT à quitter les locaux de la Bourse du Travail d’ici le 30 juin. Ce bâtiment, classé monument historique, dont la façade célèbre les conquêtes ouvrières, a toujours hébergé les organisations syndicales.

C’est toujours la même rengaine : pas les sous pour entretenir rétorque-t-on aux syndicats.

Le Parti de Gauche refuse cette logique d’austérité qui frappe ici le droit syndical. Nous apportons notre soutien à ces femmes et ces hommes, qui au quotidien organisent dans ces lieux dédiés au peuple des chaines de solidarité et de fraternité pour que le vivre ensemble devienne une réalité.

Le secteur Entreprises et Lutte Sociales du Parti de Gauche, représenté par son secrétaire national Philippe Juraver, a eu le privilège de tenir très récemment en ce lieu chargé d’histoire une rencontre avec les secrétaires départementaux Cédric Caubert et Jean-François Tortajada, ainsi que Daniel Sanchez, secrétaire confédéral CGT.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 08 mars 2015, 12:06:47

Il n'y a jamais d'argent pour la représentation ou la défense des salariés à qui des efforts sont régulièrement demandés, mais il y a toujours de l'argent pour satisfaire les revendications de Gattaz ou des sénateurs. Certes, si certaines de ses revendications sont légitimes et méritent qu'on y prête attention, certains salariés peuvent, aussi prétendre à des préservations légitimes de leurs droits.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 08 mars 2015, 20:05:40

A Sivens, la démocratie doit avoir le dernier mot Bernard Cottaz-Cordier, François Longérinas, secrétaire national et Corinne Morel Darleux, coordinatrice des Assises pour l’écosocialisme

Le Parti de Gauche dénonce la stratégie de la tension installée par la FNSEA autour de la zone de Sivens. Le syndicat agricole par ces actions s’éloigne de sa vocation et prend ainsi le risque de provoquer des incidents graves et un nouveau drame. Les élu-e-s locaux et nationaux, qui par leurs déclarations échauffent les esprits à des fins électoralistes, se conduisent d’une manière irresponsable.

La Ministre de l’Ecologie s’est engagée à ce que l’Etat indemnise le département pour les dépenses engagées dans le cadre du projet initial. Il n’est que temps maintenant pour le Conseil général du Tarn qui se réunit vendredi 6 mars d’acter l’abandon définitif du projet. A deux semaines de la fin de son mandat il n’a pas de légitimité pour engager le département sur la forme du futur projet. Tout autre décision serait un déni de démocratie.

Le Parti de Gauche en appelle à la responsabilité de chacun pour que l’avenir de ce territoire soit étudié par la nouvelle Assemblée départementale en mettant en oeuvre des outils démocratiques qui associent réellement les citoyens à la définition d’un nouveau projet qui réponde à l’intérêt général.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 08 mars 2015, 20:39:07

Sur un dossier aussi délicat que celui là il faut tout prendre en compte. L'exigence environnementale doit elle pouvoir être concilié avec les besoins des agriculteurs, de la maîtrise de l'eau etc....? C'est là la technicité de ce dossier de barrage.

Loin de toute position dogmatique, je crois, qu'il faut, là aussi, chercher à apaiser les choses, à discuter, comprendre, écouter les acteurs et les experts, débattre et essayer de répondre à la fois aux préoccupations environnementales essentielles à la survie de notre espèce avec les enjeux d'irrigation indispensable à notre agriculture.

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 10 mars 2015, 00:02:43

A cause de Hollande et Valls, le chômage dépasse les 10% Guillaume Etievant, Secrétaire National à l’économie et au travail du Parti de Gauche

Au quatrième trimestre 2014, le taux de chômage a atteint 10,4% en France. Au total, 1 Français sur 5 en âge de travailler est inscrit à pôle emploi. Cette tragédie est la conséquence directe de la politique du gouvernement, qui ne peut plus se réfugier derrière la conjoncture : dans le même temps, dans la zone euro, le chômage continue à reculer et vient d’atteindre son plus bas niveau depuis avril 2012.

La dérèglementation du travail imposée par le gouvernement et qui va se poursuivre avec la Loi Macron et la future loi Valls sur le travail détruit massivement des emplois tandis que les cadeaux fiscaux aux entreprises sont engloutis en dividendes. L’INSEE estime par exemple que seulement 40 000 emplois seront créés en 2015 grâce au CICE pour un coût global pour l’État de 20 milliards d’euros sur l’année, soit 500 000 euros par emploi créé.

Il est urgent d’arrêter ce désastre. Le Parti de Gauche soutient l’appel des syndicats CGT FO, Solidaires, FSU à la journée de grève interprofessionnelle du 9 avril prochain et mettra tout en œuvre pour que la mobilisation soit la plus massive possible pour exiger le retrait de la loi Macron et du pacte de responsabilité.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 10 mars 2015, 13:31:40

Qu'une formation telle que le PG conteste les orientations des sociaux démocrates me semble légitime puisqu'elle a décidé de construire une uatre gauche, estimant que la social démocratie serait trop proche de la droite libérale et aboutissant aux mêmes résultats. De ce point de vue, je peux comprendre cette démarche, mais encore faut il que cette autre gauche puisse promouvoir un projet réaliste, remettant les citoyens au coeur des décisions et, ayant , pour objectifs à la fois de répondre aux difficultés des entreprises, aux enjeux budgétaires essentiels à la crédibilité de l'économie avec les attentes en matière de perspectives, d'évolutions et de social que peuvent avoir des citoyens qui se reconnaissent dans les valeurs de la gauche.

Au travers d'une alliance avec un PCF ayant une lisibilité stratégique assez incertaine et défendant un projet jugé relativement éloigné des réalités, le PG ne parvient pas, pour l'heure à réaliser cette autre gauche, raison pour laquelle le mouvement pour la 6ème République fut lancé et orienté en faveur des citoyens qui contesteraient le fonctionnement d'une démocratie où les représentants du peuple ne peuvent s'opposer à la politique gouvernementale y compris si cette majorité n'a pas reçu de mandat pour la réaliser.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 15052
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Narbonne » 13 mars 2015, 21:50:19

Je viens de recevoir la profession de foi du FdG:
Gauche anti-austérité
... (que du baratin rien de concret) Priorité à l'humain, au bien commun et au vivre ensemble, redonner l'espoir aux jeunes...
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Ramdams » 13 mars 2015, 22:40:44

Ça ne m'étonne pas d'eux. Leur manière d'attirer les électeurs est de faire pleurer dans les chaumières.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 mars 2015, 09:10:02

Le front de gauche se rêve en autre gauche mais s'enfonce dans des positions, des dogmes qui ne semblent pas, aux yeux de nombreux électeurs crédibles ni réalistes, ne répondant qu'aux revendications de certaines corporations de fonctionnaires. Il semble, d'ailleurs que Mélenchon l'ait compris essayant de développer, aux côtés du front de gauche, un mouvement de fonds, en faveur d'une 6ème République et incitant les citoyens à se prendre en main, eux même.

Cela étant, qu'il y ait, une famille politique qui prône le refus de l'austérité et des mesures visant à satisfaire aux attentes légitimes que les individus peuvent humainement avoir est légitime et c'est partie intégrante de la démocratie. Cela serait d'autant plus efficace s'ils proposaient un financement, réaliste, une méthode pour permettre l'application de ces propositions....

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 15 mars 2015, 23:52:43

Les élections départementales ne sont pas une question pratique puisque plus de 80% du budget est fléché. C'est donc logiquement que les professions de foi sont idéologiques et plus encore dans un contexte ultra austéritaire : l'autonomie des départements n'a jamais été aussi limitée...
Le 21 mars, ensemble contre tous les racismes ! Martine Billard, Le Parti de Gauche

Le 21 mars prochain, journée internationale de l’ONU contre le racisme, nous serons aux côtés de celles et ceux qui refusent le racisme et les idées d’extrême droite, après les attentats de Charlie Hebdo, la tuerie antisémite à l’épicerie Casher, l’assassinat des policiers, et la déferlante d’actes anti-musulmans qui a suivi. Plus que jamais le combat anti-raciste doit être mené sans relâche, les agressions contre les lieux de culte quelqu’ils soient doivent être dénoncés tout comme celles contre des personnes en raison de leur religion.

A cela nous opposons notre volonté de vivre ensemble et notre exigence d’égalité des droits et de justice sociale.

Dans un contexte particulièrement nauséabond alimenté par les discours de l’extrême droite, relayés par les médias, les prises de parole haineuses de certains politiques se succèdent, Sarkozy en tête expliquant que dans la République il ne devrait pas y avoir de femmes voilées, le président du Crif imputant toutes les violences antisémites aux jeunes musulmans. La seule réponse que nous devons apporter est celle du vivre ensemble dans une République qui ne met personne de côté, une République égalitaire pour tous, libre face à la finance, une République laïque qui veille à la neutralité de l’Etat sans stigmatiser aucune religion afin d’assurer la cohésion sociale.

Jamais nous n’accepterons de nous laisser mener sur le terrain du "choc des civilisations", qui monte les citoyens les uns contre les autres en fonction de leur origine, leur religion ou leur culture. Nous combattrons tous ces discours qui, rappelant sans cesse les étrangers ou leurs descendants à leurs « communautés », à leurs religions, ont aussi pour effet de vider le débat sur l’immigration de son contenu social. Les discriminations raciales s’ajoutent aux inégalités sociales pour les renforcer. Nous les combattons dans un même mouvements, indissociables qu’elles sont.

Face aux discriminations, aux délits de faciès, aux politiques d’austérité qui divisent le Peuple (et c’est bien cela que les discours dominants cherchent à masquer en faisant croire que la fracture serait culturelle et non pas sociale), face au capitalisme qui entretient le racisme, la réponse doit être l’unité la plus large pour combattre toutes les formes de racisme.

Dans toute l’Europe des manifestations auront lieu : Athènes, Barcelone, Berlin, Vienne, Amsterdam, et Londres…

Le Parti de Gauche appelle à faire de ce 21 mars une riposte d’ampleur et déterminée contre le fléau du racisme et de la xénophobie en France et en Europe.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 16 mars 2015, 13:39:02

Je ne crois pas qu'on puisse lutter contre l'ignorance et l'aveuglement avec de tels appels ou journées, au contraire il faut inciter aux rencontres, favoriser les échanges humains pour que les individus réalisent que les difficultés qui frappent les citoyens ne distinguent pas les origines ou les appartenances.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le parti de gauche

Message non lu par politicien » 16 avr. 2015, 18:12:52

Bonjour,
Selon les responsables du PG, la motion portée par Jean-Christophe Cambadélis serait «truffée» d'emprunts au vocabulaire et aux concepts développés par le parti de Jean-Luc Mélenchon.

«Messieurs Valls et Cambadélis, vous en avez suffisamment fait. Ne touchez pas aux belles idées», c'est en résumé la tonalité du cri de colère que font résonner ces derniers jours plusieurs cadres du Parti de gauche (PG). Dans une tribune parue ce mardi sur le site Reporterre et cosignée par Jean-Luc Mélenchon, le coordinateur du PG, Eric Coquerel et par les secrétaires nationales Martine Billard et Corinne Morel-Darleux, les responsables de la formation de gauche radicale s'attaquent frontalement à la motion «Le renouveau socialiste». Celle-là même qui, portée et déposée par le premier secrétaire du PS dans la perspective du congrès de Poitiers en juin prochain, pourrait devenir majoritaire.

Mais selon les responsables du PG, les rédacteurs de la motion ont emprunté à leur vocabulaire et à leurs concepts pour tenter de «ripoliner» un parti qu'ils jugent «à la solde» des politiques libérales du gouvernement. Un terme inscrit dans la motion A a notamment fait bondir les responsables du PG: «l'écosocialisme», une notion dont ils revendiquent la paternité. C'est pourtant bien un PS «ni social-libéral, ni mélenchonisé» que l'actuel patron de la rue de Solferino voudrait voir émerger à l'issue du prochain congrès, comme expliqué le 12 avril dernier lors de l'émission le Grand rendez-vous sur Europe 1/Le Monde/iTélé.
«Dans éco-socialisme, il y a «éco» et «socialisme». Quelle ne fut donc pas notre surprise de voir ce terme apparaître dans la motion dite «mastodonte» du PS, soutenue par M. Cambadélis et ses amis. Car certes, si les jeunes socialistes utilisent ce terme depuis 2012, le parti du même nom s'applique lui à le détruire depuis la même date, celle de son arrivée au pouvoir», accuse la tribune.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Figaro.fr


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 18 avr. 2015, 19:26:53

Je pense qu'au sein de cette formation se trouve des individus sincères, soucieux de construire une réelle alternative à un PS démocrate auquel le PCF continu néanmoins de s'allier en dépit des divergences idéologiques énormes les séparant.

Hélàs, l'audience, la crédibilité et la lisibilité de cette construction, de même que la crédibilité que lui porte les citoyens, à tort où à raison explique cette insuffisance de résultats, politique notamment. Pour élargir sa base, les démocrates utilisent des mots, une sémantique similaire mais ce qui mobilise réellement les citoyens, notamment dans les urnes, ce sont les faits, les résultats et les mesures concrètes qui se décident.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le parti de gauche

Message non lu par politicien » 20 juin 2015, 12:43:21

François Delapierre, proche conseiller de Jean-Luc Mélenchon, est décédé ce samedi des suites d'une tumeur au cerveau «fulgurante et agressive» , annonce la porte-parole du Parti de Gauche (PG), Raquel Garrido, sur son blog.

Ce pilier du PG avait notamment dirigé la campagne de Jean-Luc Mélenchon en 2012, était conseiller régional d'Ile-de-France depuis 2010 et secrétaire national du PG.

Il avait également été candidat aux législatives de 2012 dans l'Essonne et aux municipales de 2014 à Sainte-Geneviève-des-bois.

Proche de Mélenchon depuis 2000, François Delapierre avait travaillé dans son équipe du ministère de l'Enseignement professionnel, dans le gouvernement Jospin.

(...)

http://www.leparisien.fr/essonne-91/dec ... 1481423553
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 20 juin 2015, 12:51:39

Si, sur un plan politique, chacun pouvait, ou non partager les options que défendait ce responsable du PG, sur un plan moral et humain, chacun ne peut que s'associer à la peine et à la douleur que sa famille et ses proches ressentent face à ce terrible fléau.

Le PG est encore membre du front de gauche, pendant que son fondateur lance une initiative nouvelle le M6R...peux t-on savoir quel semble être l'avenir de cette formation politique ? J'ai vu, aussi que Chevènement lançait une initiative, ne serait il pas intéressant, afin de s'opposer aux véritables causes qui pénalisent notre économie, nos entreprises, nos citoyens de fédérer, autour d'une alternative, les partisans d'une droite réaliste et attachée à l'Etat stratège, autour de Dupont Aignan, les nationaux du FN qui ne peuvent approuver ni cautionner les dérives d'alliances suspecte avec les partisans d'une autre gauche.

Un axe Mélenchon Chevènement Dupont Aignan, et une partie des nationaux raisonnables me semblerait tout à fait en mesure d'incarner une alternative sérieuse au socle idéologique commun qui permets, au sein des instances européennes ou nationales d'unir les Républicains aux démocrates, sur les grandes questions.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré