Le parti de gauche

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 mars 2010, 00:00:00

C'est ton droit et je le respecte....Mon sentiment decoule des résultats, même si je confirme que les français, contrairement au modèle que veut nous imposer le Président de la République, restent attachés profondément au pluralisme politique.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 18 mars 2010, 00:11:00

Les résultats du Front de Gauche sont plutôt conforme à ce qui était attendu. Aucun effondrement n'a été constaté dimanche dernier.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 mars 2010, 13:51:00

Effectivement...Mais le Front de Gauche réussi à maintenir et à confirmer son ancrage en raison du charisme et de la personnalité de Jean Luc Melanchon et non par la qualité de ses propositions.

C'est ce qui explique la stagnation en valeur relative de leurs résultats. C'est pourquoi, j'affirme qu'aujourd'hui les nationalistes doivent mettre fin à d'incessantes divisions sur des subtilités pour se recentrer sur l'essentiel.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 18 mars 2010, 15:09:00

Je ne suis pas d'accord. Le front de gauche propose de véritables alternatives aux trop peu crédibles NPA et LO. Une façon de voter à gauche du PS (trop libéral), tout en votant pour un programme relativement réaliste, au contraire de ce que propose l'extrême gauche.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 18 mars 2010, 19:28:00

D'autre part, Wesker, tu reproches au Front de Gauche de ne tenir que grâce au charisme de Mélenchon - je note que tu lui reconnais au moins cela -, mais c'est pourtant la même chose au FN avec la dynastie des Le Pen.

De plus, il est difficile de parler de stagnation alors que ce mouvement n'a que quelques années d'existences. Pour évoquer de telles tendances de fond il faudrait un peu plus de recul. Nous devrons en reparler dans quelques années ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mars 2010, 13:48:00

Excuse moi...Le FN obtient des résultats importants en Languedoc Roussillon (12.74%) en Rhônes Alphe (14%) ou en Alsace (13%) et les Le Pen n'y sont pas candidats.

En réalité, le FN, anciennement trop concentré sur les électeurs mécontents a su unir ces derniers à des électeus d'adhesions aux valeurs que le mouvement defend.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 mars 2010, 16:11:00

Je constate surtout que là où les Le Pen se présentent en personne, les scores explosent et doublent presque. C'est bien la preuve du culte du chef dans ce parti. Au moins autant, sinon plus, qu'au Front de Gauche avec Mélenchon.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 19 mars 2010, 16:53:00

Faire face à « l'urgence sociale » en redéfinissant ce qui doit revenir sous contrôle public et en inversant l'ordre du partage des richesses entre le capital et le travail sous toutes ses formes.
Faire face à « l'urgence environnementale » en installant la planification écologique pour engager une transition vers un modèle d'alterdéveloppement.
Faire face à « l'urgence démocratique » pour réaliser la refondation républicaine et laïque des institutions et de la société française afin d'inventer la société de ce que Jean Jaurès appelait « la démocratie jusqu'au bout ».
Faire face à « l'urgence européenne » en tournant la page du « modèle de construction libérale de l'Europe dont le Traité de Lisbonne est la règle du jeu antidémocratique et antisociale ».
Faire face à « l'urgence économique, sociale et écologique planétaires », en démocratisant les institutions des Nations Unies, en reconnaissant « la supériorité des normes sociales et environnementales » et en réorientant les politiques de coopération, notamment.
Le Parti de gauche propose également 29 « mesures d'urgence » pour faire face à la crise économique. Ces mesures ont pour objet de combattre les licenciements et les délocalisations, de faire reculer la précarité du travail et la précarité sociale, d'augmenter le pouvoir d'achat et de modifier le partage des richesses, de développer l'emploi et d'amorcer un alterdéveloppement, d'instaurer une maîtrise publique du système financier afin de contrer la spéculation et de maîtriser le développement.


Y des mots la dedans qui sonnent bien même s'ils ne veulent pas dire grand chose.

Il manque interdire la guerre et la pauvreté.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 19 mars 2010, 18:21:00

Non, ça ce sera le résultat ^^

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 mars 2010, 12:53:00

Des la grande éloquence pour peu de concret, c'est la marque de fabrique de la gauche qui, réunissant aujourd'hui les ecolos, les socialos et les rouges souhaitent se maintenir à leurs postes régionaux.

Le souci étant que leur bilan, loin d'être massivement approuvé par les électeurs qui, écoeurés par la politique gouvernementale et desapprouvant les derives régionales se refugient dans l'abstention, est desastreux.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 21 mars 2010, 12:57:00

Il n'y a plus qu'à fonder le parti abstentionniste ^^.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 mars 2010, 13:05:00

Et son programme serait constitué de vide ou de rejet de la classe politique....Ce dernier existe déjà

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 23 mars 2010, 22:14:00

racaille a écrit :LP tu as raison, tout le problème est là !

La gauche radicale n'est pas faite pour la notion de leadership. Ca c'est bon pour le marxisme, qui, je le rappelle, était encore considéré au XIXème et au début du XXème comme faisant partie de la social-démocratie acquise à l'idée de représentation politique. Mais l'extrême-gauche n'a rien à faire d'un "grand homme", leader charismatique et couillu, d'où son incapacité chronique à s'adapter à la pratique politique dans les démocraties fondées sur l'électoralisme. Quand on est réellement démocrate on ne suit pas comme un mouton le premier venu qui dit représenter les masses ;)
Georges a écrit :
Libre penseur a écrit :Pourquoi pas une alliance NPA/PG... Le PG est ouvert, peut être moins besancenot...

C'est ce qu nous avons fait dans notre régions et d'autres pour ces élections, et au NPA nous ferons le maximum pour que cette union continue et se généralise. C'est vrai ce ne sera pas facile mais une union de la gauche radicale se fera, et se fera d'autant plus facilement que le PS se rapprochera du centre.
Georges, je pense  aussi que le PG est bien partis pour conquérir les déçus du PS, ce parti a un bel avenir devant lui, il peut rassembler la vrai gauche, cela pourrait même être la surprise des futures présidentielles (plus de 10% d'intention de vote est tout à fait envisageable). 


Racaille, tu sais comme moi qu'en Véme rep. la représentation politique est basé sur la notion de leadership, en plus les masses aiment ça et en redemande, de De Gaulle à Sarko en passant par Lincoln à Obama...
Cela dit, si l'extrême gauche a le courage d'oser une modification structurelle des partis, je m'en réjouis et j'applaudis mais permet moi d'en douter... il y aura toujours un Mélanchon, ou un Besansenot pour s'imposer.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 23 mars 2010, 22:45:00

C'est clair, la représentation politique par les leaders charismatiques permet au gens de se déresponsabiliser et de toujours trouver un coupable facilement identifiable lorsque les choses tournent mal. Il est dommage que les politiciens, quels qu'ils soient, utilisent cette faiblesse collective afin de faire carrière. Dans ces conditions, il ne faut pas s'étonner de l'inertie prodigieuse résultant de ce type de système politique.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 23 mars 2010, 22:54:00

"La vraie gauche", je déteste cette expression.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré