Le parti de gauche

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 14 mars 2012, 00:16:46

Tribune de Corinne Morel Darleux à la "chaîne humaine"
Corinne Morel Darleux, Secrétaire nationale à l'écologie du PG, 13/03/2012

Je voudrais tout d'abord faire part de notre profonde solidarité avec le peuple japonais comme nous l'avons fait avec vous tous dès le lendemain du drame de Fukushima.

Je suis la locale de l'étape, j'habite à quelques kilomètres de Cruas et de Tricastin. Ici nous avons également les gaz de schiste, en plus du nucléaire. Alors on est bien placés pour savoir l'ingéniosité des industriels de l'extractivisme quand il s'agit de trouver de nouvelles sources de profit.

Et nous n'oublions pas le climat, ni la nécessité de planifier la sortie des énergies fossiles.

La question de nos politiques énergétiques ne concerne pas que le nucléaire. Si on veut sérieusement parler de transition énergétique, il faut prendre la question de manière globale. Et d'abord se poser la question de savoir comment en est on arrivés là. On ne peut pas se contenter de réparer les dégats les plus visibles, sinon on risque fort de se retrouver les mêmes, dans la même salle, avec les mêmes revendications dans 5, 10, 15 ans !

L'urgence écologique est le résultat d'une politique délibérée d'exploitation. L'exploitation sans limites des individus et des écosystèmes au nom du profit.

N'ayons pas peur des mots, ce système c'est le capitalisme. Et il n'a que faire de l'intérêt général. On l'a vu à fukushima avec l'opérateur privé Tepco qui a dissimulé des dysfonctionnements pour ne pas faire chuter son cours en Bourse.

C'est pouquoi pour nous au FDG, on ne peut pas être écolo sans remettre en cause le système. Pour nous, l'humain doit rependre le pas sur l'économique.

On ne peut pas laisser le privé jouer au casino sur le nucléaire. C'est la première priorité. Car quoiqu'on dise sur la sortie du nucléaire, les centrales aujourd'hui elles existent ! Et selon l'ASN elles ne sont pas au normes de sécurité post Fukushima.

Vous savez, le programme du FDG s'appelle l'humain d'abord, ce n'est pas pour rien. Ces centrales, il y a des hommes et femmes qui vivent autour, c'est mon cas. Et il y a des hommes et des femmes qui y travaillent, des ouvriers de la sous traitance qui sont traités comme des ouvriers de seconde zone. Ils prennent 81% des doses et n'ont même pas accès au CHSCT ni au restaurant d'entreprise !

Ne laissons pas la recherche de profit faire baisser les durées de maintenance, faire baisser la formation et la qualité des processus de travail. Améliorer les conditions de travail, c'est améliorer la sûreté des centrales. Le FDG veut revenir à EDF 100% public et abroger la loi NOME. Et si ça ne plait pas à l'Union européenne, qui voudrait nous imposer la privatisation de tous nos services publics, eh bien nous désobéirons. Ca ne nous fait pas peur. Nous avons déjà dit non en 2005, nous redirons non en 2012 ! Sarkozy l'a fait pour sauver les banques, et nous ne pourrions pas le faire nous pour l'intérêt général ? Votez donc pour voir...

Nous créerons un grand pole public de l'énergie avec EDF mais aussi GDF TOTAL et Areva. Voilà qui nous donnera les moyens de combattre la précatité énergétique, en donnant accès à tous aux premières tranches gratuites d'énergie. Car l'énergie n'est pas une marchandise mais un bien fondamental. Et voilà qui nous donnera les moyens d'engager la transition énergétique, en nous appuyant sur la sobriété et l'efficacité énergétique. Qui peut sérieusement croire qu'on peut gentiment demander aux multinationales d'aller vers la réduction de la consommation ? Ce serait réduire leurs profits, ils ne le feront jamais !

Car oui, il s'agit d'abord de réduire nos consommations. On ne remplacera pas le nucléaire pas des éoliennes, ce n'est pas vrai. Il faut inverser notre logique, faire un pas de côté. La première des questions n'est pas comment produire de l'énergie, nous refusons d'avoir à choisir entre le moins pire des maux, nucléaire ou gaz de schiste.

La question aujourd'hui est comment moins en consommer, sans pour autant revenir à la bougie ni au char à boeufs. Le scénario Negawatt ouvre des pistes précieuses en la matière. Le programme du FDG propose la rénovation thermique, le ferroutage et le retour au wagon isolé. La relocalisation de la production, avec une nouvelle politique industrielle qui interroge l'utilité sociale de la production et son impact environnemental. Et des visas sociaux et environnementaux aux frontières pour préserver à la fois l'environnement, les emplois ici, et le développement endogène des pays qu'on va aujourd'hui exploiter sans vergogne pour satisfaire le productivisme chez nous !

Mais aussi le développement d'une agriculture paysanne et la lutte contre la publicité et l'obsolescence programmée pour prévoir la sortie de l'ère pétrolière

et organiser la sortie du consumérisme.

Tout ceci nous fera faire d'importantes économies d'énergie tout en allant dans le sens du progrès humain. Et pour les besoins restants, nous devons faire appel aux énergies renouvelables. Ici en Rhone Alpes, le potentiel est énorme et doit nous permettre d'aboutir à une région à énergie positive en 2050, nous sommes en train d'y travailler.

Mais tout cela, on le sait, ne se fera pas du jour au lendemain. Il faut le prévoir dans le temps long, le temps de l'écologie. C'est notre planification écologique au FDG. Vous le savez, le débat sur la sortie du nucléaire traverse les organisations de ce grand rassemblement qu'est le FDG, tout comme il traverse l'ensemble de la société.

Le Parti de Gauche, mon parti, s'est prononcé pour une sortie progressive du nucléaire, au fur et à mesure de l'arrivée en fin de vie des centrales avec l'arrêt des programmes EPR, avec l'accompagnement des travailleurs du nucléaire, le développement des qualifications pour une filière industrielle du démantèlement, et la réorientation de la recherche publique vers la cruciale gestion des déchets et le développement de nouvelles sources d'énergie renouvelable, comme la géothermie.

D'autres, comme le PCF, sont pour un mix énergétique maintenant une part de nucléaire public. Ce débat nous engage toutes et tous pour des générations. Il est trop sérieux pour être réglé sur un coin de table entre états majors de partis politiques. Nous refusons d'échanger des réacteurs contre des circonscriptions, et de voir les lobbies repasser par derrière pour en modifier les termes ! Nous savons héals qu'il y a des promesses qui ne durent que ce que durent les roses...

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 14 mars 2012, 18:55:27

Dans la série la privatisation des services publics tue, il y a aussi l'ONF qui est assez bien placé.

- Passage de la généralisation à la sectorisation ;
- Passage d'une gestion des forêts en "service public" à une gestion "rentable financièrement" ;
- Préparation de l'ONF à la délégation vers des services privés ;
- Suppression de 2500 postes sur 12 000 postes en 10 ans ;
- 24 suicides en 5 ans ;


http://www.snupfen1.org/IMG/pdf/Des_hom ... n_abat.pdf

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 14 mars 2012, 19:02:39

http://www.inegalites.fr/spip.php?artic ... id_mot=114

Les plus grandes fortunes d’Europe
Les plus grandes fortunes d’Europe valent entre 12 et 28 milliards d’euros. En tête, le Français Bernard Arnault (LVMH), Amancio Ortega, l’Espagnol propriétaire de Zara et l’Allemand Karl Albrecht (Alid).

Avec une fortune de 28,6 milliards d’euros en 2011, le Français Bernard Arnault est l’Européen le plus riche, selon le magazine Forbes [1]. Cette somme représente 2,2 millions d’années de Smic, 51 millions de fois le seuil de pauvreté mondial ou encore 9,8 millions de fois la richesse médiane détenue par une personne dans le monde... Le patron de LVMH est suivi par l’Espagnol Amancio Ortega (Zara) avec 21,6 milliards d’euros et l’Allemand Karl Albrecht (Aldi) avec 17,8 milliards. Parmi les Français de ce classement, Bernard Arnault est accompagné de Liliane Bettencourt (L’Oréal), classée au 6e rang et seule représentante féminine. On voit désormais apparaître un nombre croissant de Russes dans ce type de classement. Avec quatre représentants, la Russie présente le contingent le plus important.

La crise a eu pour effet un effondrement des cours boursiers entre mai 2007 et fin 2008. Depuis, les fortunes des plus riches se remettent à croître. Ainsi, le classement de Forbes, la fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards, soit + 40 % en 2010.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 14 mars 2012, 20:44:11

Quoiqu'on pense des propositions du FDG, elles ont, au moins le mérite de la clarté et du courage de l'engagement. Cela étant l'attitude et l'hostilité agressive manifesté par les responsables de ce rassemblement se traduisent par des dérives comportementales de certains individus qui, je crois nuisent à la crédibilité du camarade Mélenchon.

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 14 mars 2012, 23:25:36

Tu parles de qui ?

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 15 mars 2012, 19:49:35

http://frontdegaucheflandremaritime.blo ... t-que.html

Sarko l'arnaque
Voilà maintenant que même Nicolas Sarkozy se met à recycler une proposition du Front de Gauche : obliger les Français qui paient leurs impôts à l'étranger à s'acquitter auprès du fisc français de la différence éventuelle entre ce qu'ils ont versé dans le pays où ils ont leur résidence fiscale et ce qu'ils auraient dû verser en France.

Dommage que cette proposition, comme celle visant à encourager les entreprises produisant en Europe, ne s'accompagne pas de la remise en cause de la logique de la concurrence libre et non faussée chère au traité de Lisbonne et au traité Sarkozy-Merkel.

En défendant le principe de la désobéissance européenne sur Schengen, dans l'objectif imbécile et inhumain de durcir les politiques migratoires, le Président sortant fait au moins une démonstration. Aucun cadre européen n'est indépassable. Pourquoi ce qui serait possible sur Schengen ne le serait pas pour en finir avec le dumping social, la libéralisation de certains secteurs ou les missions de la BCE ? C'est un terrible aveu de la part de l'inspirateur du traité de Lisbonne. Si nous sommes enfermés aujourd'hui dans le carcan de traités imbéciles c'est parce que les dirigeants du pays, lui en tête, l'ont accepté voire souhaité. Nous sommes donc confortés dans nos arguments et renforcés dans notre volonté d'en finir avec ce président et le régime agonisant dont il incarne la dégénérescence.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 15 mars 2012, 22:12:50

Oui j'ai entendu que désormais Sarkozy, après avoir été le Président des riches souhaitent désormais les poursuivre s'ils deviennent des exilés fiscaux...De même qu'après avoir ouvertement approfondie l'intégration supranationale, il souhaite désormais restaurer notre souveraineté, reprendre le contrôle de nos frontières au travers le rapport de force et la remise en cause des accords de Schengen.

C'est un peu la marque de fabrique du Président candidat, de recycler des idées auxquelles il s'est toujours refusé afin de séduire un électorat toujours plus large....

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 15 mars 2012, 22:17:22

Du coup, il est juste pas crédible.

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 15 mars 2012, 23:25:03

Le Front de Gauche soutient les Déboulonneurs !

Mardi 3 avril 2012 à 13h30
Procès en appel de 8 barbouilleurs membres du collectif des Déboulonneurs de Paris

Les 8 militants avaient été relaxés en avril 2012 , une première pour le Collectif des déboulonneurs. Le parquet ayant fait appel de cette décision, nous nous présenterons une nouvelle fois à la barre pour dénoncer les méfaits du système publicitaire ainsi que l'hypocrisie et la complicité des pouvoirs politiques.

Témoins : Marie-Christine Blandin (sénatrice), Guillaume Dumas (chercheur en neurosciences), Charlotte Nenner (ancienne conseillère de Paris et présidente de "Résistance à l'Agression Publicitaire") et Nathalie Kosciusko-Morizet (ancienne ministre de l'Environnement)
Soutiens : Martine Billard (députée PG), Philippe Meirieu (professeur en sciences de l'éducation) et Bernard Stiegler (philosophe)
Avocat : Maître William Bourdon (avocat au barreau de Paris)

Bref historique :
- action ayant déclenché le procès : http://www.deboulonneurs.org/article222.html
- présentation du procès en première instance : http://www.deboulonneurs.org/article403.html
- contexte et récit du procès en première instance : http://www.deboulonneurs.org/article422.html
- relaxe des 8 déboulonneurs : http://www.deboulonneurs.org/article427.html
- attendus du jugement : http://www.deboulonneurs.org/article432.html
- les déboulonneurs toujours relaxés : http://www.deboulonneurs.org/article563.html

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 16 mars 2012, 00:19:34

Pour la Sixième République, préparons la prise de la Bastille
http://largumentoire.free.fr/index.php? ... a-bastille

Une excellente synthèse du projet de VIème République.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 16 mars 2012, 13:12:04

Le grand soir est pour demain ? Mais après, faudra bien rembourser ses dettes, honorer nos échéances, et restaurer la compétitivité de la France, termes que les communistes détestent mais qui constituent, pourtant des vrais enjeux pour l'avenir !

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 17 mars 2012, 02:41:23

A propos de la dette, le Front estime qu'il faut commencer par un audit citoyen.

http://www.audit-citoyen.org/

Nico37
Messages : 18635
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le parti de gauche

Message non lu par Nico37 » 17 mars 2012, 03:07:15


Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le parti de gauche

Message non lu par wesker » 17 mars 2012, 10:30:37

Objectivement prôner une reprise de la Bastille est évidemment une image mais c'est quand même assez ringard et passéiste....Heureusement que Mélenchon dispose de qualités médiatiques et oratoires importantes, sinon les idées qu'il défend seraient restées marginales comme elles le furent lors des dernières élections présidentielles.

n1n3yard5
Messages : 270
Enregistré le : 07 janv. 2012, 15:21:37

Re: Le parti de gauche

Message non lu par n1n3yard5 » 17 mars 2012, 11:22:39

Faire un grand rassemblement du peuple n'a rien de ringard.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré