57 % des français prêts à payer plus d'impôts

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 07 mars 2010, 13:25:00

Un récent sondage montrait que 57% des français souhaitaient payer plus d'impôts. icon_eek


En vérité ce sondage indiquait que cette proportion de français souhaitait la victoire de la gauche aux élections régionales, mais mon expériences multi décennales de la gestion de ma région m'a montré que c'était la même chose.


Apprenant donc que les français étaient prêts à payer plus d'impôts, j'en fus tout d'abord très fier. icon_lol

C'est vrai je les pensais plutôt près à soutenir les finances du Paris St Germain ou de l'OM voire à améliorer les comptes d'exploitation des entreprises de téléphones grâce à l'envoi en masse de SMS insipides notamment destinés à souteinir la particpation d'un bellâtre imbécile dans une émission de télé-réalité.

Ainsi les français s'avéraient moins... ou disons plus conscients des besoins du pays. Eric Woerth avait enfin des soutiens dans sa quête du retour aux équilibres de l'Etat.


Mais le premier moment d'euphorie patriotique passé, en pessimiste impénitent, je me suis mis à me demander si ces 57% de français n'étaient en grande partie non pas ceux qui payaient les impôts mais ceux qui les touchaient. icon_idea



En creusant un peu plus l'étude sociologique des dernières présidentielles j'ai découvert que les trois groupes sociaux ayant majoritairement voté pour la gauche (S Royale) étaient: les jeunes de 18 à 24, les chômeurs et les fonctionnaires.


Alors je me suis posé la question: Que se passerait-il dans un pays démocratique si les assistés étaient plus nombreux que les assistants ? icon_question



Les hommes politiques élus par les assistés devraient, pour rester en place, répondre aux attentes de leurs électeurs en accroissant les assistances et donc les impôts ce qui aurait pour effet de réduire la compétitivité de notre pays donc la production et donc à terme de réduire le nombre des assistants et accroitre celui des assistés qui justement forment le gros de leur électorat.

C'est un cercle vicieux qui conduit à l'appauvrissement du pays en passant par la phase transitoire de l'endettement... icon_neutral

Mais au fait nous ne serions pas endettés ?

Et la Grèce ?


D'où la question fondamentale  Assistanat et Démocratie sont-ils compatibles dans la durée ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 mars 2010, 13:47:00

On en revient toujours à la même question. L'assistanat (à différencier des aides au retour à l'emploi) est-il si important que cela en France ? Qui a des chiffres en matière de nombre de gens assistés ? Et qu'est ce que l'assistanat (les critères) pour toi Avatabanana ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 07 mars 2010, 14:00:00

Peso, j'en suis entouré. Mais tu te doute bien que les chiffres officiels n'existent pas, ce equivaudrait à une emeute non pas des delinquants cette fois, mais de travailleurs payant des impots.
Si on faisait des statistiques officielles là dessus (comme le travail au noir d'ailleurs), les gens bloqueraient leurs impots sur un compte. icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 mars 2010, 14:02:00

Non, OK, mais sans déconner. Des chiffres ! Des chiffres ! Si vous me sortez des chiffres convaincants, promis je vote à droite.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 07 mars 2010, 14:11:00

icon_cheesygrin Rest à gauche, tu es bien le seul qui peut faire remonter le niveau icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Libéral

Message non lu par Libéral » 07 mars 2010, 15:53:00

On en revient toujours à la même question. L'assistanat (à différencier des aides au retour à l'emploi) est-il si important que cela en France ? Qui a des chiffres en matière de nombre de gens assistés ? Et qu'est ce que l'assistanat (les critères) pour toi Avatabanana ?
L'assistanat en France est du même type que dans les pays voisins (Italie, Belgique, Allemagne, GB, etc ...). Il semble cependant que la quantité de bénéficiaires, les durées des bénéfices, le droit au cumul sont quand même très développés en France.

Un point où la France fait la différence: les allocations familliales et les allègements d'IR avec le système de tranches et de quotient familial. La France a une natalité très dynamique par rapport aux pays voisins de l'UE, résultat d'une "politique familiale". Les espagnols, allemands, italiens, ... n'ont rien de tout celà d'où des natalités très faibles. Le revers de la médaille est bien connu, associé à une immigration de masse originaire d'Afrique du Nord et d'Afrique noire francophone: familles nombreuses parfois polygames, banlieues en désordre. :mrgreen:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 mars 2010, 16:38:00

"Il semble cependant que la quantité de bénéficiaires, les durées des bénéfices, le droit au cumul sont quand même très développés en France."

Je note le conditionnel prudent (si si, très bien), mais je ne crois que les chiffres, pas ce qu'assène péremptoirement tel ou tel journaliste ou politique. Pour le reste de ton intervention, je pense que c'est exact.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 09 mars 2010, 12:11:00

Il est vrai qu'il convient de définir ce qu'est l'assistanat.

Formellement sont assistées les personnes qui reçoivent plus d'argent de l'Etat (et des systèmes d'entraide) qu'elles ne lui en verse.

Mais en effet ce n'est pas si simple à identifier.

Reste une définition plus subjective: Est assisté celui que se sent l'être.

Dès lors que quelqu'un pense être gagnant à un accroissement des assistances, il se comporte comme un assisté.

On peut penser que cela revient à la définition de base dès lors que le fait de penser être assisté résulte probablement d'un bilan personnel de sa situation vis à vis du système d'entraide.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 mars 2010, 12:24:00

 
Dès lors que quelqu'un pense être gagnant à un accroissement des assistances, il se comporte comme un assisté.
Si c'est gagnant par rapport à la même situation financière mais en travaillant, je suis d'accord. Si j'ai pas capté ... explique .

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 09 mars 2010, 19:59:00

Je voulais dire qu'identifier clairement les assistés est difficile voire impossible du fait du nombre très important des assistances formelles (chômage, RSA, RMI, allocations familiales, allocation parents seuls... il y en a des dizaines) mais aussi des informelles (postes inutiles créés dans la fonction publique pour secourir une personne dans un besoin relatif, souvent un proche...)

Ce que je voulais dire c'est que dès lors qu'une personne exprime le vœu d'accroître une assistance il est fort à parier qu'il en bénéficie et donc qu'il soit un assisté.

Celui qui exprime le souhait d'accroître un grand nombre d'assistances est de fait probablement plus assisté qu'assistant; à moins d'avoir une grandeur d'âme exceptionnelle (cette attitude relève d'un sacerdoce) soit une fortune que l'on souhaite cacher derrière de grands principes (j'évoque là l'hypocrite millionnaire qui se dit de gauche afin de s'acheter une renommée...)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 09 mars 2010, 20:02:00

Il existe aussi une forme d'assistanat dont personne ne parle et qui consiste en allègements fiscaux, allègements de charges, subventions à tous les échelons, etc.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 mars 2010, 20:14:00

"Ce que je voulais dire c'est que dès lors qu'une personne exprime le vœu d'accroître une assistance il est fort à parier qu'il en bénéficie et donc qu'il soit un assisté."

Je ne pense pas. Beaucoup de bo-bo votent à gauche. Moi-même - pour le moment - je n'ai pas bénéficié de beaucoup d'aides financières de la part de l'état. Mais je vote à gauche.

Personnellement, ça ne me dérange pas qu'il y ait en France quelques personnes qui profitent du système des aides pour en vivre (on n'a qu'à lutter contre le travail au noir si on veut que ça s'arrête, mais ça, aucun politique ne le propose). Tu vois, je préfère être certain que tous les gens qui méritent les aides les aient, plutôt que de risquer de les leur enlever en installant un système beaucoup plus contraignant. Je n'ai pas envie que ceux qui "méritent" en pâtissent.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 mars 2010, 22:11:00

En fait, si j'ai bien compris, avatabanana, tu soutiens qu'il existerait une corrélation entre le fait d'incliner vers plus d'aide et la profitabilité de cette aide.

Pourquoi pas ? on pourrait dans ce cas assister à la reconnaissance de l'existence d'un lobby de profiteurs. Comme le dit Racaille, cela n'en ferait qu'un de plus.

Nombrilist, lui défend le fait qu'à l'instar de "il vaut mieux laisser un coupable en liberté que d'enfermer un innocent", il serait indécent de priver ceux qui ont besoin d'aide  a cause d'une portion de profiteurs dont on ne connait pas le nombre.

j'avoue que si ton idée peut certainement être fondée dès lors que l'on doit pouvoir trouver quelques cas de profiteurs,  elle demeure  une hypothèse, car aucun chiffre ne vient appuyer le fait que les profiteurs soient assez nombreux pour devenir un lobby.

d'ailleurs .... ces chiffres ? ce serait intéressant d'en avoir  et en cela je rejoins complètement Nombrilist. Débattre, oui, mais sans éléments, difficile d'avoir un avis autre que celui des deux intervenants qui t'on répondu ....

57% des français sont prêts à payer plus d'impots, 57% des français ne sont pas des profiteurs.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 10 mars 2010, 10:07:00

Moi je pars du principe que tout système a ses parasites. Et on ne se débarrasse pas d'un parasite en tuant le corps qui l'abrite. C'est comme ça, il faut en accepter l'idée. Fatalisme ? Non, pragmatisme. Et comme dit Lancelot il faut avoir des chiffres pour prendre une décision rationnelle. Un exemple de mémoire : la soi-disant fraude à la carte Vitale, estimée à 10 M€ par an. Pour lutter contre ce fléau, le ministre de l'époque (Douste-Blazy, need I say more?) avait mis en place une "réforme" dont le chiffrage dépassait les 600 M€, tandis que son gouvernement multipliait les exonérations de "charges" sociales. Comment dit-on EPIC FAIL en français ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 12 mars 2010, 16:39:00

Tout à fait d'accord sur la nécessité de mieux corréler les électeurs de gauche avec les aidés ou dépendants de l'Etat.

Bien entendu ce genre de chiffre n'existent pas.

Je basais ma réflexion sur les résultats d'une analyse sociologique (INSEE je crois) menée au lendemain de la dernière élection présidentielle qui montrait que la gauche (S. Royale) avait obtenu une nette majorité exclusivement auprès de trois groupes: les jeunes de 18 à 24, les chômeurs et les fonctionnaires et assimilés.

Ces chiffres (autour de 60%) me semblaient cohérents avec le ressenti que l'on peut avoir et qui apparaît par exemple au travers des candidats se présentant aux élections régionales actuelles. Je relève en effet dans ma région et au vu des listes que je viens de recevoir que les fonctionnaires sont particulièrment nombreux sur les listes de gauche (toutes tendances confondues). Par ailleurs les origines professionnelles des députés actuels (et d'ailleurs passés) relevées sur le site de l'assemblée nationale confirme ce ressenti.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré