Un vrai président écolo !

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Dantedu48
Messages : 75
Enregistré le : 09 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par Dantedu48 » 08 mars 2010, 21:22:00

Je rejoins l avis d EL fredo : Abandonner une énergie fossile pour retrouver..... une énérgie fossile ça semble abérant.

 Maintenant il ne faut pas se leurrer, on est des enfants gâtés d une génération de sur abondance énergétique et ni le nucléaire ni les sources alternatives du type photovoltaïque par exemple ne vont changer la donne.
 Alors loin de moi l idée de dévier le sujet sur le thème new age de la "décroissance" mais la solution semble résider dans des choix economique, sociaux....raisonnés : est t on obligé d allumer les enseignes des centres commerciaux 24h/24 ? produire des automobiles roulant à 200 ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 21:32:00

Des questions comme ça, on peut en poser beaucoup. Saviez-vous que si on devenait tous végétariens:

1 - on résoudrait le problème de la fin dans le monde (il y aurait 3 fois plus d'aliments disponibles qu'actuellement)

2 - la pollution serait divisée au moins par deux dans les pays d'éleveurs (sans parler de la diminution de l'effet de serre)

C'est super simple à faire sur le papier. Et pourtant, on ne le fait pas.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 mars 2010, 22:04:00

Pour démystifier la notion de décroissance, il faudrait commencer par s'interroger sur la croissance elle-même. Est-ce rationnel de baser toute notre politique sur un indicateur notoirement défaillant ? Les catastrophes naturelles, les accidents de voiture, la surconsommation énergétique, ont un effet positif sur le PIB. Je pense qu'il est parfaitement réaliste de réduire notre activité économique au sens du PIB et aller vers plus de frugalité tout en maintenant notre niveau de vie : il faudrait commencer par construire pour la durée et non pour l'obsolescence programmée. Ceci implique également de s'interroger sur le travail et le partage des richesses. Actuellement l'essentiel de l'activité consiste à produire toujours plus de saloperies inutiles et peu durables, en n'employant qu'une partie de la population toujours plus pressurée, et en précarisant le reste. Le travailler plus pour gagner plus n'est qu'un des aspects de cette fuite en avant. Mais c'est un vaste débat.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 08 mars 2010, 22:16:00

Nombrilist a écrit : Le nucléaire, c'est excessivement dangereux, ce n'est un secret pour personne. La vraie question est: what else ?

Quant au savoir-faire français en la matière, je n'ai aucun doute sur le fait que c'est l'un des meilleurs du monde, et très certainement meilleur que les pays asiatiques (y a qu'à voir toutes les merdes qui viennent de ces pays là).
Suffit d'en être convaincu. icon_mrgreen Enfin évite de confondre coréens et chinois.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 22:42:00

Ah oui, autant pour moi. La Corée a démarré son programme en 1950 et emploie 11 000 ingénieurs dans le nucléaire. Il doit donc y avoir du niveau. Néanmoins, si Sarkozy veut faire de la sécurité nucléaire son cheval de bataille, c'est qu'il doit avoir confiance dans les capacités françaises à satisfaire ce critère.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 09 mars 2010, 07:28:00

Nombrilist a écrit : Ah oui, autant pour moi. La Corée a démarré son programme en 1950 et emploie 11 000 ingénieurs dans le nucléaire. Il doit donc y avoir du niveau. Néanmoins, si Sarkozy veut faire de la sécurité nucléaire son cheval de bataille, c'est qu'il doit avoir confiance dans les capacités françaises à satisfaire ce critère.
Mettre en avant et valoriser une technologie que nous connaissons bien, je dis bravo. Il ne faut pas se laisser dépasser comme nous avons l'habitude de le faire dans le passé. Rien n'est jamais acquit! Je pense qu'il faut rapidement travailler sur la 4 ème génération de réacteurs, l'EPR est un ersatz; il a été développé par AREVA et par Siemens dans le but d'augmenter la sécurité (facteur x 10) quadruple boucle de refroidissement entre autres. Mais multiplier les redondances, c'est aussi multiplier les risques de pannes et donc risquer d'aller à contre sens de ce que l'on recherche. L'EPR ne sert que de transition et de maintien au top niveau des technologies et du maintien opérationnel de l'industrie. La filière PWR (eau pressurisée) est arrivée aujourd'hui au maxi des possibilités!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré