Le plan Chatel pour mieux remplacer les profs

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 juin 2010, 11:15:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"][/td][td colspan="1" rowspan="1" valign="top"]Image Image[/td][/tr][tr][td colspan="2" rowspan="1"]Oui, mais chez vous, vous avez oublié de séparer l'église de l'enseignement scolaire.
[/td][/tr][/table]

L'enseignement libre n'est pas nécessairement catholique, et celui qui l'est n'impose rien : c'est le préféré par exemple des musulmans un peu "relevés".

Encore des idées reçues "républicano, franco, franco, franchouillardes "... icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 16 juin 2010, 11:33:00

"c'est le préféré par exemple des musulmans un peu "relevés"."

Plus c'est gros, plus ça passe. Je n'ai pas vu un seul musulman aux Facultés Universitaires de Notre Dame de la Paix, à Namur (future Université Catholique de Louvain).

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 juin 2010, 12:13:00

Nombrilist, je suis dans un lycée privé catolique et on a une bonne cinquantaine de musulman (qui font ramadan, qui ne mangent pas de porc...) chez nous. Ce que dit MPS ne me choque ni ne m'étonne.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 juin 2010, 12:15:00

Ultra faux !

Mai 2010
  • 11 mai 2010, Conférence «L’interculturalité en question» – Les signes convictionnels, pourquoi légiférer ? En présence de Daniel Bacquelaine (Député fédéral), Fatoumata Sidibé (Députée bruxelloise), Damien Charlier (Besace) et Bernard Guillitte (Conseiller communal). A l'initiative des étudiants musulmans de ND de la Paix.Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (Rempart de la Vierge, 5 – 5000 NAMUR)
    [/list:u]
    • 1er Mai 2010 à 14h30, Journée de l’étudiant Malien organisée par l’Association des Stagiaires et étudiants Maliens de Belgique  ( ASEMAB ). Participation à une conférence-débat sur le thème : « le Mali, 50 ans d’indépendance, bilan et perspectives ».Salle placet, Rue des sport 4, LLN 1348.
      [/list:u]Pour info, LLN = Louvain la Neuve, principale université catholique de Belgique, dont ND de la Paix n'est qu'une délocalisation.

      Ceci dit, ton intervention est à côté de la plaque, puisque nous discutons de l'enseignement obligatoire, et non des universités.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 16 juin 2010, 18:14:00

artragis a écrit :
Je ne comprends pas pourquoi tu me parles de diocèse, le sujet est le privé dans son ensemble et non pas uniquement le privé catho.
Racaille, le privé dans son esemble c'est le privé catho qui reçoit des aides de l'état (que j'ai détaillé) et le privé totalement privé qui ne reçoit RIEN et qui est de plus en plus rare.
Ok Artragis, je ne savais pas que le privé non-confessionnel ne recevait pas de subventions publiques. Mea culpa, je retire ce que j'ai dit plus haut. Evidemment tout ce que j'ai dit d'autre hier est biaisé par l'information que tu viens de me donner, notamment mon histoire de tarifs revus à la baisse :)
artragis a écrit :
Un autre truc que je ne comprends pas, c'est comment on peut expliquer le coût exorbitant des écoles privées de troisième cycle comparé à leurs équivalents publics ?
De manière assez simple en soit, l'école privée vie presque totalement (75%) sur la scolarité alors que le public vie à la même proportion voire plus... sur les subvention du ministère de l'enseignement supérieur (on parle ici du 3ème cycle)
Oui évidemment, maintenant que tu me dis que l'Etat ne subventionne pas ces écoles privées là, tout s'explique pour moi :)
artragis a écrit :Ton lien est intéressant mes les chiffres ne sont pas totalement expliqués. Depuis 2007 les professeurs de la génération années 50 jusque 1970 qui ont commencé avec une simple licence (autorisé à l'époque, le CAPES n'était fait que pour avoir un meilleur salaire) sont récompensé d'un CAPES ou CAFEP externe. En réalité il y a bel et bien des suppressions de postes mais tes chiffres ne les montrent pas.
D'ailleurs tu remarqueras que depuis 2004 le nombre d'enseignant dans le privé descent tout autant.
Merci pour les précisions.

D'une manière générale je n'ai rien contre l'enseignement privé (pas pour moi, pour les autres) mais j'avais vraiment l'impression d'une certaine injustice sociale liée à son financement. Si ce n'est pas le cas alors je n'ai plus rien à y opposer. Je suis résolument "pro-choix" et tant qu'on aura accès dans ce pays à un enseignement public de qualité, ma foi, je peux m'estimer satisfait.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 juin 2010, 19:19:00

Comme je l'ai dit les subventions, elles sont perçues uniquement quand l'établissement (école, lycée) propose un cursus avec une immersion dans le monde professionnel de plus de 2 mois cumulés ou 1 mois sec (stage, apprentissage, alternance), ce sont les taxes pro et d'apprentissage qui sont réservé à cet usage et sont envoyé à tous les établissement (quel qu'en soit l'intitulé) qui ont ces formation. Ensuite, il y a une aide par pallier d'élève (moins importante (très légèrement), cependant, dans le privé) afin de leur fournir les minimas (livres du CDI, accès à Internet, matériel de sport), tout le reste (nombres d'ordinateur, matériel non obligatoire, foyer des élèves...) est financé par la scolarité. Mais ça ça fait 20 fois que je le dis, je dosi commencer à être ennuyant.
Je suis résolument "pro-choix" et tant qu'on aura accès dans ce pays à un enseignement public de qualité, ma foi, je peux m'estimer satisfait.
C'est un choix que je respecte.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré