Bientôt la création d'un FMI européen ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 09 mars 2010, 07:07:00

Bonjour,

 La mésaventure financière de la Grèce, loin de connaître son épilogue, a eu pour effet de montrer l'incapacité des instances européennes à enrayer ce genre de crise. Et la Commission européenne entend bien profiter du séisme pour mettre sur la rampe de lancement un nouveau fonds d'aide pour les pays membres de la zone euro. L'idée d'un mécanisme d'entraide financière a été évoquée au cours du week-end par le ministre allemand des Finances, un pays auparavant réticent sur la question. Wolfgang Schäuble a prôné la mise en place d'une institution qui dispose de l'expérience du Fonds monétaire international et bénéficie de pouvoirs exécutifs similaires. Une révolution. "Pour résumer, la Commission se tient prête à proposer un tel instrument européen d'assistance qui nécessitera le soutien de tous les pays membres de la zone euro", a déclaré le porte-parole de la Commission qui a toutefois précisé qu'il était encore trop tôt pour dire si ce fonds serait un simple instrument financier ou une nouvelle institution dotée d'un budget et d'un personnel attitrés. De même, le porte-parole a jugé prématuré de se demander si la création de ce fonds impliquera une modification du traité européen, ce qui nécessiterait l'unanimité des Vingt-Sept.

A l'heure actuelle, l'Union européenne dispose d'un système de prêts d'urgence pour ses pays en difficulté... à l'exception de ceux faisant partie de la zone euro. Il a été utilisé l'an dernier pour des pays comme la Lettonie, la Hongrie ou la Roumanie. Un tel mécanisme d'entraide n'a pas été prévu pour la zone euro lors de son lancement en 1999, notamment en raison du refus de l'Allemagne qui ne voulait pas payer pour l'incurie des autres.

Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, compte "informer" mardi les membres de l'exécutif européen "des discussions en cours" sur le sujet qui ne figure pas à l'agenda officiel. Des informations de presse laissent toutefois penser que Berlin demanderait de sérieuses contreparties des Etats aidés par le futur fonds : suppression de subventions européennes, retrait temporaire de droits de vote lors des réunions ministérielles de l'UE, voire une exclusion provisoire de la zone euro. La solidarité, oui, mais pas à n'importe quel prix.  

 Qu'en pensez vous ?    A plus tard,  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 09 mars 2010, 14:41:00

D'une part, il me semblait que c'était le rôle de la BCE et d'autre part, je ne vois en quoi le FMI Européen aurait un fonctionnement différents.

Cette nouvelle institution aurait un coût probablement plus élevé que les moyens dont il aurait à sa disposition, dès lors, avant de me prononcer, je préfère en connaître les tenants et aboutissants.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 10 mars 2010, 16:49:00

la différence entre la BCE et un éventuel FME serait la même qu'entre la BM sans W et le FMI.
Un FME serait une garantie, certes, mais un coût énorme pour la France et l'Allemagne, donc, à voir...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 10 mars 2010, 17:31:00

Oui, et puis reste avoir le ratio coût/bénéfice d'un tel machin. Ce n'est pas tous les jours qu'un état fait faillite quand même !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 10 mars 2010, 17:38:00

question naïve vu que je n'y connais rien au niveau des institutions européennes : quelle serait selon vous la meilleure solution - si une telle chose existe - pour que l'Europe exprime une solidarité active envers les pays membres en faillite ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 10 mars 2010, 18:12:00

Les Etats Européens qui volent au secours de la Grèce, les spéculateurs ne demandent que ça. La Grèce n'est qu'un ballon d'essai pour voir comment réagissent les Européens : en s'attaquant au maillon faible ils testent à peu de frais la volonté des autres Etats d'appliquer la doctrine du "Too big to fail". Si les Etats aident la Grèce comme ils ont aidé les banques (dont certaines sont derrières les attaques spéculatives actuelles, les ingrates), alors on répartira le risque grec sur le reste de la zone Euro, les spéculateurs n'auront plus qu'à choisir une autre cible (au hasard le Portugal), et on assistera à un gigantesque Domino Day avec l'Espagne en bouquet final et la dégringolade des notations des "gros" Etats, ce qui augmentera d'autant leurs déficits et donc leur dette. Donc je pense qu'il vaut mieux laisser les Grecs se débrouiller et envoyer se faire foutre le FMI et les autres institutions du même genre, comme l'Argentine dans les années 2000 (qui a réussi à résorber sa dette sans l'aide de personne). Ça devrait laisser les prédateurs à poil et les dissuader de recommencer.

Pour ce qui est du remboursement de la dette grecque, c'est dans cette situation qu'on voit à quel point on a besoin d'un réseau de banques publiques. En effet les banques privées prêtent à la Grèce à des taux prohibitifs (> 6%) alors qu'elles empruntent à des taux très bas, proche de zéro, elles se font donc un pognon considérable sur le dos du contribuable grec et par extension européen. Une banque publique pourrait se permettre de prêter à un taux plus faible. De ce point de vue la responsabilité des décideurs est terrible, notamment Nicolas Sarkozy : la crise était une opportunité formidable pour les Etats de rentrer au capital des banques voire de prendre le contrôle de certaines d'entre elles, au lieu de ça on a joué petit bras par pure idéologie et on se retrouve dans la situation actuelle.
Sur les bords d'un marigot, il y avait un scorpion qui désirait passer de l' autre côté. Il s'adressa alors à une grenouille :
- S'il te plaît, lui dit-il, prends-moi sur ton dos et aide-moi à traverser !
- Mais tu es fou, répliqua la grenouille. Si je te prends sur mon dos, tu vas me piquer, et je vais mourir !
- Ne sois pas stupide, répondit le scorpion. Quel intérêt aurais-je à te piquer ? Si je te pique, tu coules, et je meurs moi aussi puisque je ne sais pas nager.

Finalement, à force de palabres, la grenouille se laissa convaincre, et elle entama la traversée du marigot avec le scorpion sur son dos.

Mais, au milieu du fleuve, la grenouille sentit la brûlure d'une piqûre et le poison engourdir ses membres.

- Tu vois, cria-t-elle, tu m'as piquée et je vais mourir !
- Je sais, répondit le scorpion. Je suis désolé... mais on n'échappe pas à sa nature.

Et il disparut lui aussi dans les eaux boueuses.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 10 mars 2010, 18:25:00

Ce que tu dis, El Fredo, je suis à 100% d'accord (et le canard enchaîné avait déjà pointé la connerie). Sarkozy et les autres (Obama par exemple) qui n'ont pas voulu prendre le contrôle des banques ont une responsabilité terrible dans ce merdier.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 10 mars 2010, 19:41:00

Ils ont tout simplement fait le contraire de que qu'ils avaient envisagés dans un premier temps et ils on relancé le casino sans lui imputer les pertes  de la crise ou en le controlant pendant la durée nécessaire.

Au lieu de chercher à responsabiliser le système, ils l'ont relancé en l'état.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 10 mars 2010, 21:59:00

Ce que décrit El Fredo fait froid dans le dos ! On nage en plein cynisme, et dans le mauvais sens du terme. Les Etats membres de l'Europe obligés de ne rien faire pour aider la Grèce, afin ne pas provoquer une chute globale de l'Europe dans le tiers Monde... Ca montre bien qu'il y a quand même un sacré problème de gouvernance quelque part :)

Donc si je comprends bien il faudra se résoudre à attendre la prochaine crise financière et des présidents un peu plus couillus si on veut vraiment sortir de ce cercle vicieux ? Punaise j'ai bien fait de ne pas pondre de gosses moi :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 09:10:00

Il faudra attendre que de vraies gens de gauche prennent le pouvoir dans le monde pour que ça change.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 mars 2010, 18:32:00

les traiter actuels interdisent aux états de prêter à la Grèce comme on aurait prêté à la roumanie etc. car on est dans la zone euro, et si on fait ça, c'est la monnaie qui en prend un coup et les taux de change des autres pays (France-Allemagne)
source : alternative économiques.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 mars 2010, 20:02:00

La monnaie en prend un coup de toute façon ....
il y a 1 mois et demi 1euro = 1.50 $
aujourd'hui .... 1.3657 $

Vous avez pas remarqué que l'essence augmente à la pompe ?  (bon, je sais, excuse moi ... je suis hors sujet)

Bon la question de fond c'est :

Quand est ce que l'on en finira avec un système bancaire qui permet spéculer sur la ruine et qui quand il atteint son but (comme l'illustre très bien fredo) devra être sauvé par ses victimes sous peine de voir une cascade de vraies faillites plonger instantanément des millions de personnes dans la mouise ?

(tu me diras : je suis hors sujet aussi ...)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 11 mars 2010, 21:05:00

Le taux de change avec le dollar et le dollar canadien m'énervent au plus haut point perso ! J'achète beaucoup dans ces deux pays et mon pouvoir d'achat se réduit comme une peau de chagrin :(
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 12 mars 2010, 13:35:00

Toi aussi .... :D .... j'achète pas mal aux US et en ce moment je me suis calmé, j'attends que cela remonte une peu : 1.40 c'est pas mal.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 mars 2010, 13:51:00

Bande de spéculateurs anti-patriotes ^^

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré