L'OCDE juge la portée des réformes en France limitée

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 mars 2010, 21:46:00

Bonjour,
 Les réformes ont le mérite d'exister en France mais leur portée est limitée, juge l'OCDE qui s'inquiète notamment de rigidités persistantes sur le marché du travail.
Dans son dernier rapport "Objectif croissance", l'Organisation de coopération et de développement économiques fait le point, pays par pays, sur le suivi de ses recommandations et émet un avis mitigé sur la France.
"Globalement, les réformes adoptées ont couvert un large éventail de domaines mais ont été d'une portée limitée", estime l'organisation basée à Paris. 
Concernant le marché du travail, le rapport prend acte de l'instauration de la rupture conventionnelle des contrats de travail à durée indéterminée (CDI) mais déplore l'abandon du projet de contrat de travail unique.
De même, il estime que la mise en oeuvre du revenu de solidarité active (RSA) peut améliorer les incitations au travail, mais il regrette que le champ d'application de la prime pour l'emploi reste "trop large".
Sur le travail des seniors, dont le taux d'emploi en France est l'un des plus faibles de l'OCDE, le rapport salue le démantèlement progressif de la contribution Delalande - imposée aux entreprises qui licencient des salariés de plus de 50 ans - et la suppression graduelle de la dispense de recherche d'emploi pour les chômeurs âgés. Mais il juge néanmoins que "l'impôt implicite sur la poursuite de l'activité reste élevé".
L'OCDE prônait aussi ces dernières années une simplification de la réglementation de l'administration de la protection sociale et se félicite, à cet égard, de la fusion de l'ANPE et des Assedic qui a donné naissance à Pôle emploi en 2009. 
SATISFECIT POUR LES UNIVERSITÉS
L'organisation juge par ailleurs positivement les résultats de la réforme de l'enseignement supérieur.
"Les financements publics ont été sensiblement accrus et les universités se sont vu accorder davantage d'autonomie pour la gestion de leur budget et le recrutement de leur personnel", note le rapport, même s'il juge que les établissements ont peu de marge de manoeuvre en matière de rémunération.
Il délivre aussi un satisfecit en matière de concurrence.
En plus de la création d'une nouvelle Autorité de la concurrence en 2009, la loi de modernisation de l'économie a accordé aux distributeurs une plus grande liberté de négociation des prix avec leurs fournisseurs et assoupli les règles en vigueur en matière d'urbanisme commercial.
"Certains obstacles réglementaires à la concurrence ont été levés, en particulier dans le commerce de détail", estime le rapport.
Il cite également les réformes concernant la fiscalité locale des entreprises, les soins de santé, les obstacles à l'entrepreneuriat individuel ou à l'éducation préscolaire. 
"Les réformes ont touché a priori tous les domaines, allant plutôt dans le bon sens, mais leur portée reste en fin de compte limitée, à l'image du dualisme qui persiste sur le marché du travail entre contrats précaires et contrats protégés", remarque Hervé Bouhlol, chef du bureau France à l'OCDE.
"Le problème est identifié, on l'aborde mais on reste au milieu du gué", a-t-il dit à Reuters.  Qu'en pensez vous ? A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59222
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 09:18:00

Un truc que je ne sais pas: l'OCDE, elle a le droit d'imposer son idéologie politique à la France ? Car c'est bien de cela dont il s'agit ici. Retranscrit, ça donne: vous donnez trop d'argent à ceux qui en ont le moins, ainsi que trop d'argent aux vieux qui se font virer à 2 ans de la retraite. De plus, le travail n'est pas encore assez précaire. Parcontre, bravo pour le merdier que vous avez foutu aux assedics-anpe.

C'est quoi ce machin en fait ? C'est dirigé par qui ? Les syndicats patronaux mondiaux ?

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 mars 2010, 10:30:00

C'est un organisme d'aide et de soutien qui n'a vocation qu'a émettre des avis et recommandations. Chaque pays membre est libre de s'y soumettre ou pas.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59222
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 14:20:00

D'accord. A lire le document, j'avais cru que c'était un organisme de lobbying néo-libéral de plus.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 mars 2010, 14:52:00

C'en est devenu un aussi ....  :)

Libéral

Message non lu par Libéral » 11 mars 2010, 17:08:00

Réformettes, pas plus, voilà ce qu'on a eu en guise de "rupture". Dimanche, l'UMP en aura la récompense dans les urnes. icon_mrgreen

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 14 mars 2010, 15:31:00

Ce qui m'inquiète c'est comment vit ce genre d'organisme à la noix ? Subventions publiques des états ?
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 14 mars 2010, 15:38:00

Golgoth a écrit : Ce qui m'inquiète c'est comment vit ce genre d'organisme à la noix ? Subventions publiques des états ?
avec tes sous:

L’OCDE est financée par ses 30 pays membres. Les contributions nationales sont calculées à partir d'une formule qui tient compte de la taille relative de l'économie de chacun des pays membres. Les Etats-Unis, qui financent environ 25% du budget, sont le contributeur le plus important, suivis par le Japon.
http://www.oecd.org/pages/0,3417,fr_367 ... _1,00.html
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 14 mars 2010, 15:46:00

Bref, encore des donneurs de leçons d'économie libérale qui vivent de l'argent public. Mais je suis sûr qu'en solidarité avec la Grèce leurs cadres vont accepter de changer de voiture de fonction et une baisse de salaire.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré