La privatisation

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 mars 2010, 15:43:00

Bonjour,

Etymologie : du latin "privare", priver, mettre à part, ôter (de l'espace collectif).

La privatisation est l'opération consistant à transférer par la vente d'actifs, une activité, un établissement ou une entreprise du secteur public au secteur privé. La privatisation est dite partielle si seulement une partie du capital est vendue. L'opération inverse de la privatisation est la nationalisation.

Les objectifs, souvent idéologiques, de la privatisation peuvent être multiples :
  • réduire l'interventionnisme de l'Etat dans l'économie,
  • ouvrir à la concurrence un domaine d'activité jusqu'alors en situation de monopole,
  • donner plus de souplesse aux entreprises (nomination des dirigeants, prises de décision),
  • apporter des recettes supplémentaires à l'Etat (mais ces recettes n'ont lieu qu'une seule fois) [/list:u]
    Les privatisations, en France, ont commencé à partir de 1986 :
    • 1986-1987 : Saint-Gobain, Paribas, CCF, Générale des eaux, Alcatel, Alsthom, Havas, Société générale, TF1, Compagnie financière de Suez, Matra, Elf Aquitaine ;
    • 1988-1993 : Total et Rhône-Poulenc ;
    • 1993-1996 : Renault, Seita, Bull, Usinor-Sacilor, Péchiney, Elf Aquitaine, Assurances générales de France, Union des Assurances de Paris, BNP, Banque Hervet ;
    • 1997-2002 : France Télécom, Thomson-CSF, GAN, Thomson-Multimédia, Air France, Aerospatiale, EADS, Crédit lyonnais, RMC, Société Marseillaise de Crédit ;
    • Depuis 2002 : Autoroutes, SNECMA, EDF-GDF ; [/list:u]
      Que pensez vous des privatisations ?

      A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 11 mars 2010, 16:07:00

Que toutes ces privatisations se sont toujours faites au detriment des travailleurs (licenciements, pertes d'avantages, modification de statuts), et que le client n'y a rien gagné du tout.
A moins qu'on me prouve bien sûr le contraire.
Par contre, pour les actionnaires, c'est Banco.

Donc si la privatisation n'a pas servi au client mais aux actionnaires, devinez à qui profite le crime ?

Quand aux detracteurs habituels des services publics, maintenant que vous avez une liste de ce qui a été privatisé, qu'est ce que ça a changé pour vous ?
Peut etre assouvir votre jalousie, mais à part ça ?
Vous dites que vous en avez marre de payer dans vos impots ces services ou entreprises, non ?

Donc quand on voit le nombre de services publics privatisés, vos impots ont baissés ?

Vloilà donc vos idées qui se casse un peu la g....., non ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 16:56:00

Lol Lucifer, mais t'es de gauche ! A gauche du PS même (qui a réalisé un cinquième de ces privatisations et qui n'a jamais été contre le reste). J'ai rien à ajouter à ton poste, j'en partage l'analyse à 100%.

Dis tu serais pas sympathisant MRC en fait ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 11 mars 2010, 17:06:00

Mince, maintenant que tu me le dis, faut que je consulte à nouveau ..............
Il me ruine, ce forum icon_cheesygrin
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Libéral

Message non lu par Libéral » 11 mars 2010, 17:20:00

Premièrement, s'il y a privatisation c'est qu'il y a souvent eu nationalisations. Il y a eu deux grandes vagues de nationalisations en France, 1945 et 1981-82. Pour la seconde, dès 1986 le gouvernement Chirac privatisait.
  • [*]1986-1987 : Saint-Gobain, Paribas, CCF, Générale des eaux, Alcatel, Alsthom, Havas, Société générale, TF1, Compagnie financière de Suez, Matra, Elf Aquitaine ; [*]1988-1993 : Total et Rhône-Poulenc ; [*]1993-1996 : Renault, Seita, Bull, Usinor-Sacilor, Péchiney, Elf Aquitaine, Assurances générales de France, Union des Assurances de Paris, BNP, Banque Hervet ; [*]1997-2002 : France Télécom, Thomson-CSF, GAN, Thomson-Multimédia, Air France, Aerospatiale, EADS, Crédit lyonnais, RMC, Société Marseillaise de Crédit ; [*]Depuis 2002 : Autoroutes, SNECMA, EDF-GDF ;
    Ensuite ces listes sont erronées. Par exemple, La Générale des Eaux n'a jamais été privatisée car jamais nationalisée. Idem pour Matra si je ne me trompe. EDF-GDF est une entreprise qui n'a jamais existé, EDF et GDF étaient deux sociétés indépendantres dès 1945.
    [/list:u]Enfin, dire que les privatisations enrichissent les actionnaires avec ces privatisations est une idée souvent fausse. Les vrais bonnes actions ne sont pas ces boites dont la gestion a été polluée par les technocrates issus de la fonction publique et les syndicats, les vrais boites avec qui on gagne du fric dans la durée en bourse sont toujours l'Oréal, Michelin, Air Liquide, Lafarge, Sodexo, PSA, Vallourec, Bouygues, Vinci, etc ...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 17:35:00

"Par exemple, La Générale des Eaux n'a jamais été privatisée car jamais nationalisée."

Et si, elle l'a été, mais sous un autre nom (me rappelle plus, mais c'est sur wiki). Je crois que c'est Compagnie financière de Suez justement.

"Enfin, dire que les privatisations enrichissent les actionnaires avec ces privatisations est une idée souvent fausse. Les vrais bonnes actions ne sont pas ces boites dont la gestion a été polluée par les technocrates issus de la fonction publique et les syndicats, les vrais boites avec qui on gagne du fric dans la durée en bourse sont toujours l'Oréal, Michelin, Air Liquide, Lafarge, Sodexo, PSA, Vallourec, Bouygues, Vinci, etc ..."

A ta liste, j'ajouterais: Total, Elf, BNP, Paribas, EADS, Autoroutes, EDF, GDF (les actions ont fait un bon à la privatisation), générale des eaux (ça rapporte bien), TF1 (pas mal non plus), Société Générale...

Bref, le privatisé ça rapporte plutôt bien, et si y a des pertes, ben on nationalise, c'est pas grave ^^

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 mars 2010, 17:40:00

Bonjour,

Le sujet n'est pas de citer les entreprises icon_biggrin , mais plutôt si la privatisation est un bien fait ou non.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 mars 2010, 17:51:00

Pour moi, la privatisation n'est pas forcément mauvaise. la nationalisation peut aussi être un bien. c'est une question de stratégie d'indépendance, par exemple, mais cela peut être aussi pour empêcher un monopole privé d'arnaquer tout le monde.

Privatiser HAVAS, par exemple ..., ça ne me dérange pas du tout.

En revanche, privatiser les autoroutes (secteur qui a émergé grace aux investissements de l'état, donc les notres) qui rapportaient au budget me parait un fabuleux cadeau pour des actionnaires qui ne prennent finalement pas le moindre risque.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 18:08:00

"Le sujet n'est pas de citer les entreprises"

Il m'a pourtant semblé répondre à ta question de départ, avec une réponse à Libéral en prime.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 mars 2010, 18:21:00

Bonjour,

D'accord excuse nombrilist, c'était une question générale sur les privatisations pas sur la liste cité en haut.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 mars 2010, 19:19:00

Sinon, pour être plus clair, la privatisation, c'est une privation du peuple d'une manne financière qui lui revient de droit via l'état.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 mars 2010, 19:47:00

Oui, mais cela peut être aussi la possibilité de vendre du patrimoine de l'état et de le restituer aussi aux français en allégeant la dette.
Bien sur, si c'est utilisé à d'autres fins, je ne suis pas d'accord. Il faut aussi que le bien ainsi vendu ne présente pas un caractère stratégique sur quel plan que ce soit, ni une situation de monopole qui permettrait une dérive des prix.

On a eu des exemples de re nationalisations locales, (pardon pour le terme barbare) salutaires et parfaitement fondées car meilleures que le privé, dans le domaine de l'eau, par exemple.

Alors privatiser pour résorber un déficit et prendre des mesures empêchant celui ci de croitre a nouveau tout en garantissant le service, je ne suis pas contre, mais il est aussi entendu que le syndrome : Liquidation du stock avant fermeture définitive, je ne veux pas en entendre parler. Toute privatisation doit s'inscrire dans un projet clair et en aucun cas servir de pansement comptable afin de boucler un budget ordinaire.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 11 mars 2010, 21:01:00

Politicien a très bien fait de commencer à décrire la privatisation par son étymologie. Il s'agit bien d'une soustraction, on retranche un bien du champ collectif pour se l'approprier au dépends de tous. C'est une attitude innée de vouloir posséder un objet de gratification, de manière à l'avoir sous la main pour prolonger indéfiniment cette gratification. Nous ne pouvons nous en affranchir que par la culture et l"éthique.

La privatisation c'est aussi l'invention du droit canonique. A partir du moment où l'on se met collectivement à découper le réel en tranches privées, il faut bien un droit pour dire qui possède quoi. Autrement dit le début des emmerdes ;)

Je trouve qu'il est stérile de se limiter au cadre de la privatisation en opposition à la nationalisation alors qu'on sait qu'une voie médiane existe depuis plus de 150 ans : la propriété collective par autogestion. Le mutuallisme proudhonnien, en gros. J'en arrive même à penser au complot tant cet oubli me semble volontaire...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 11 mars 2010, 21:38:00

"la propriété collective par autogestion. "

Je suis complétement d'accord avec toi, au NPA on appelle ça la socialisation des ervices et grands moyens de production.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 11 mars 2010, 21:46:00

PS : Encore une preuve - pour ceux qui en ont toujours besoin - que le NPA n'est pas stalinien, loin de là !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré