Le PS

Invité

Message non lu par Invité » 02 déc. 2010, 18:50:00

racaille a écrit :Eloigné physiquement, mais dans un autre topic je dis qu'il est plutôt présent dans l'actualité malgré son éloignement. Disons qu'il intervient quand même au compte-goutte et qu'il ne réagit que sur les sujets lui permettant de marquer des points. Comme on dit vulgairement ce n'est pas vraiment lui qui mouille la chemise au PS en ce moment.
Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un profond respect pour DSK, pourtant je suis un FN, et si cet homme se déclarait présidentiable, même avec l'étiquette PS, je pense que je réfléchirais à mon vote .

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 déc. 2010, 19:03:00

C'est certainement pour cela qu'on dit toujours de DSK qu'il est le candidat de gauche chouchou de la droite. Personnellement en cas de duel DSK-candidat de droite au second tour, je m'abstiendrais. Et je pense que je serai loin d'être le seul dans ce cas.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 02 déc. 2010, 19:40:00

racaille a écrit :C'est certainement pour cela qu'on dit toujours de DSK qu'il est le candidat de gauche chouchou de la droite. Personnellement en cas de duel DSK-candidat de droite au second tour, je m'abstiendrais. Et je pense que je serai loin d'être le seul dans ce cas.
Pareil pour moi.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 mars 2011, 16:50:00

Bonjour,
 Offensive surprise de Martine Aubry dans Le Monde. La première secrétaire du PS présente dans l'édition datée du jeudi 3 mars, avec un mois d'avance, les grandes lignes du projet de son parti pour 2012. S'il ne s'agit pas encore d'un programme exhaustif, il contient déjà quelques mesures concrètes que la patronne des socialistes veut dès à présent verser au débat.  Fiscalité. La réforme fiscale sera l'une des priorités de la première année de mandat d'un éventuel président socialiste, au même titre que l'emploi des jeunes, l'abrogation de la réforme des collectivités locales ou "la troisième étape de la décentralisation". La première secrétaire des socialistes veut que le PS s'attaque en premier lieu à "l'impôt sur les sociétés dont nous modulerons le taux pour encourager les entreprises qui investissent". Elle prévoit ensuite la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu et une refonte de la fiscalité du patrimoine. Rémunérations des dirigeants. "Il faut que, dans chaque entreprise, soit déterminée en accord avec les représentants des salariés une échelle maximale des revenus, et dans les entreprises publiques, nous proposons de limiter cet écart de 1 à 20."  Logement. Martine Aubry fixe comme objectif la construction de 150.000 logements sociaux chaque année, à faire cohabiter avec une nouvelle règle des trois tiers: "Chaque programme de plus de 15 logements devra réunir un tiers de privé, un tiers d'accession sociale et un tiers de social".  Un "pacte de compétitivité et d'emploi" en Europe. Contre le projet commun à Nicolas Sarkozy et Angela Merkel d'un "pacte de compétitivité" à l'échelle de la zone euro, le PS va proposer une version alternative à ses homologues européens le week-end prochain à Athènes. Il soutient la création d'un salaire minimum communautaire, d'euro-obligations et la taxation des transactions financières à hauteur de 0,05% (soit 200 milliards d'euros par an selon les calculs des socialistes). Enfin, le PS reprend l'idée de ne pas intégrer les dépenses d'éducation, de recherche et d'innovation dans le calcul du pourcentage du PIB (3%) à partir duquel sont enclenchées les procédures de déficit public excessif.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard,  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 03 mars 2011, 18:07:00

politicien a écrit :La première secrétaire des socialistes veut que le PS s'attaque en premier lieu à "l'impôt sur les sociétés dont nous modulerons le taux pour encourager les entreprises qui investissent". Elle prévoit ensuite la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu et une refonte de la fiscalité du patrimoine.
Excellente nouvelle, elle reprend les propositions de Piketty et al. Au passage Hollande l'a dans le baba vu que la réforme qu'il propose est totalement différente.

Soit dit entre nous, il était temps que Titine se sorte un peu les doigts du c*l, ça fait 2 ans qu'on l'attend ce programme.
Enfin, le PS reprend l'idée de ne pas intégrer les dépenses d'éducation, de recherche et d'innovation dans le calcul du pourcentage du PIB (3%) à partir duquel sont enclenchées les procédures de déficit public excessif.
Bonne nouvelle également.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Burdigala
Messages : 1052
Enregistré le : 16 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Burdigala » 04 mars 2011, 00:32:00

En 97 le PS avait de bonnes idées, les législatives gagnées et une fois au pouvoir les bonnes idées furent mises de côté, tout comme Royal en 2007 qui a défendu un programme auquel elle même ne croyait pas selon ses dires, alors l'offensive d'Aubry et ses belles paroles, hein, on s'est compris...

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 04 mars 2011, 02:25:00

Ce programme contre en effet les programmes de Montebourg et de Hollande qui faisaient cavalier seul Il ouvre la voie d'ue démultiplication des programmes par chacun des candidats, ce qui permettra à DSK de proposer des grandes lignes du sien le moment venu. En outre ces lignes ne constitue pas un obstacle à une diversification à la marge des programmes car il peut rallier sur une synthèse qui ne trahira pas les grands principes posés.
Le débat interne au PS va pouvoir commencer.
Espérons que cette fois il ne soit pas court-circuité par une opinion publique manipulée par les médias pour désigner elle même la candidature, que cette m^me manipulation lâchera en rase campagne en pleine bataille électorale.
Ce qui m'amuse sur ce forum c'est la candeur des argumentations de certains qui croient tenir dans leur camps le (ou la)  candidat(e) pur(e) et sans tâche qui respectera les engagements de son programme s'il(elle) est élu(e).
Quelle naïveté icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
GIBET 
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 04 mars 2011, 12:28:00

El Fredo a écrit :
politicien a écrit : La première secrétaire des socialistes veut que le PS s'attaque en premier lieu à "l'impôt sur les sociétés dont nous modulerons le taux pour encourager les entreprises qui investissent". Elle prévoit ensuite la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu et une refonte de la fiscalité du patrimoine.
Excellente nouvelle, elle reprend les propositions de Piketty et al. Au passage Hollande l'a dans le baba vu que la réforme qu'il propose est totalement différente.

Soit dit entre nous, il était temps que Titine se sorte un peu les doigts du c*l, ça fait 2 ans qu'on l'attend ce programme.

Enfin, le PS reprend l'idée de ne pas intégrer les dépenses d'éducation, de recherche et d'innovation dans le calcul du pourcentage du PIB (3%) à partir duquel sont enclenchées les procédures de déficit public excessif.
Bonne nouvelle également.
Peut-être certaines choses m'ont-elles échappé, mais il me semble que la réforme fiscale prônée par Hollande est assez proche. 

Burdigala a écrit :
En 97 le PS avait de bonnes idées, les législatives gagnées et une fois au pouvoir les bonnes idées furent mises de côté, tout comme Royal en 2007 qui a défendu un programme auquel elle même ne croyait pas selon ses dires, alors l'offensive d'Aubry et ses belles paroles, hein, on s'est compris...
Dans l'opposition, le PS a temps en temps de bonnes idées. Des idées qui, une fois au pouvoir, se heurtent à la réalité de l'euro-mondialisme que le PS ne veut pas remettre en cause.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 04 mars 2011, 14:05:00

johanono a écrit :Peut-être certaines choses m'ont-elles échappé, mais il me semble que la réforme fiscale prônée par Hollande est assez proche. 
Pas du tout. Voir par exemple cette interview croisés qui montre clairement leur opposition de fond.




http://blogs.mediapart.fr/blog/frederic ... scal-piket…

Hollande a perdu toute crédibilité à mes yeux après ce débat tant ses propositions m'ont paru fumeuses et imprécises. Rétrospectivement elles m'apparaissent plus comme une tentative de positionnement et de marketing politique que comme un projet réellement construit.

(note: je pars du principe que ces vidéos sont conformes à la charte du forum)
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 04 mars 2011, 15:00:00

Débat intéressant, toutefois, je n'ai pas le sentiment qu'il y ait vraiment une divergence de fond entre Piketty et Hollande. En effet, ils s'accordent tous les deux à déplorer la trop faible importance désormais dévolue à l'IR dans notre système fiscal, et ils sont tous les deux d'accord sur la nécessité de faire à nouveau de l'IR le centre de notre système fiscal. Certes, il y a une divergence sur les modalités d'application de cette réforme (Piketty veut un prélèvement individualisé et à la source, Hollande veut une imposition déclarative et par foyer), mais ils sont d'accord sur l'essentiel. Perso, je pense que le prélèvement à la source est une fausse bonne idée, car il empêche de fait une imposition par foyer (sauf à imaginer un système de déclarations postérieures mais qui n'irait pas dans le sens de la simplification), et que l'imposition par foyer demeure souhaitable, ne serait-ce que pour moduler l'impôt en fonction de la composition du ménage. 

Pour ce qui est de la fiscalité du patrimoine, la proposition de Hollande de rapprocher ISF et droits de succession est assez mystérieuse et curieuse. Toutefois, il me semble que toi-même tu avais proposé ce rapprochement...

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 04 mars 2011, 15:04:00

Ce que je trouve admirable c'est que quand le PS n'a pas de programme il est décrié pour cela. Quand il en a un avec des idées il est décrié parce qu'il ne l'appliquera pas icon_biggrin
J'appelle cela des procès d'intention!!! .

Bref: pour ma part le PS est une parti de gouvernement auquel les Français ont confié un rôle d'alternative voire d'alternance.
La France n'est pas de gauche et ne le sera pas avant longtemps.
Sociologiquement sa culture politique est héritière d'une révolution qui a placé les droits de l'homme en filigrane d'une opinion politique qui est plutôt majoritairement libérale!
marx n'est pas connu à travers ses écrits mais plutôt à travers le communisme soviétique confondu d'ailleurs avec celui de la Chine et de la Corée et du Viet Nam etc...
Donc n'attendons pas d'un parti issue de cette culture complexe et paradoxale, et qui ne peut l'ignorer pour gouverner, qu'il soit révolutionnaire et encore moins libertaire.
A l'intérieur du Parti Socialiste les militants composent donc depuis toujours et avec sincérité, entre de vraies valeurs socialistes, car c'est un Parti d'idées et de conviction, et le fait que ses leaders doivent prendre un jour le pouvoir. Cela donne effectivement de nombreux paradoxes.

Le PS au pourvoir a dû faire face à des critiques de l'opinion publique parce que ses réformes sociales allaient ruiner la France et faire fuir les capitaux. Il a donc dû revoir sa copie et on lui a reproché de nationaliser comme pris par une espèce de fourmillement idéologique ...mais on lui a adressé le même reproche quand il a privatisé ce qu'il avait nationalisé pour trouver l'argent nécessaire à ses investissement. La France oscille toujours entre un secteur public fort rendant des services collectifs, et une  critique acerbe de ses fonctionnaires!! icon_biggrin

C'est dans ces paradoxes que le PS doit trouver ses lignes de force. Ce parti collectif (et non collectiviste) vit pourtant curieusement tous ses programmes à travers des personnalités qui s'affirment plus comme telles que par leurs idées.

Au fond je trouve que le Parti Socuialiste est un magistral parti gaulois! Ce qui n'est pas fait pour me déplaire

Il anime la plupart des innovations politiques mais se fait déposséder de ses idées par une droite qui sait mieux les vendre ou mieux les critiquer. Le PS est un parti naïf par ses militants et opportunistes par ses éléphants. C'est une grande richesse pour alimenter la réflexion française grâce à des intelligences certaines...mais il a une image de monolithe bloqué sur une idéologie ...alors que de l'intérieur on peut au contraire lui reprocher de ne pas en avoir assez..."paradoxe des paradoxes ce n'est qu'un paradoxe"

Je disais pour commencer qu'il est à l'image de la France et je persiste et signe !!
Il est honnête mais limité par son envie de convaincre tout le monde ...ou personne. Capable de grandes choses comme du pire...mais sincère y compris dasn ses erreurs.

Je ne sais quel Parti après un échec électoral cuisant est capable de se remettre en cause aussi largement et publiquement? Tiens j'aimerai bien qu'on réponde à cette question avec la même honnêteté que j'ai mise à décrire à décrire ce Parti fidèle à la France et que depuis 40 ans je défends  ... mais contre lequel je g..... avec la même constance au moment de voter!
GIBET

Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 mars 2011, 00:29:00

"Perso, je pense que le prélèvement à la source est une fausse bonne idée, car il empêche de fait une imposition par foyer (sauf à imaginer un système de déclarations postérieures mais qui n'irait pas dans le sens de la simplification)"

Johanono, il y a toujours un système de déclaration postérieure. En Belgique, l'imposition à la source est assez élevée, et en général, ils rendent de l'argent à la fin de l'année.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 05 mars 2011, 00:49:00

Nombrilist a écrit : "Perso, je pense que le prélèvement à la source est une fausse bonne idée, car il empêche de fait une imposition par foyer (sauf à imaginer un système de déclarations postérieures mais qui n'irait pas dans le sens de la simplification)"

Johanono, il y a toujours un système de déclaration postérieure. En Belgique, l'imposition à la source est assez élevée, et en général, ils rendent de l'argent à la fin de l'année.
En effet, il est possible d'accompagner le prélèvement à la source de déclarations postérieures. Mais dans ce cas, le système ne gagne pas vraiment en simplicité. Or l'intérêt théorique du prélèvement à la source, sauf erreur, réside quand même dans une simplicité accrue et des frais de recouvrement réduits. 

Autre problème : en cas d'imposition par foyer, le taux moyen d'imposition peut donc être différent pour deux salariés d'une même entreprise et ayant le même salaire. Quel est le taux d'imposition à la source pratiqué par l'employeur ? Le taux théorique fonction du salaire (auquel cas la correction en fin d'année peut être importante) ou bien un taux se rapprochant du taux effectif d'imposition du ménage pour l'année précédente (ce qui implique que chaque salarié communique à son employeur des renseignements pour déterminer ce taux effectif d'imposition) ? Quoi qu'il en soit, le prélèvement à la source n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Message non lu par Lucas » 05 mars 2011, 09:59:00

De toute façon il va y avoir autant de programme que de candidat, donc bon pour le moment je crois qu'il faut attendre le véritable programme avant de se lancer dans sa critique. Toutefois il y a une mesure qui me semble bonne :
le PS reprend l'idée de ne pas intégrer les dépenses d'éducation, de recherche et d'innovation dans le calcul du pourcentage du PIB (3%) à partir duquel sont enclenchées les procédures de déficit public excessif.  
Sinon Martine Aubry a essayé de prendre tout le monde à contre pied, ce qui va être intéressant c'est de le comparer à celui de S. Royal pour voir si elles sont sur la même ligne, ou au contraire s'il y a des divergences profondes.
Quant à celui de DSK, il n'est pas prêt d'arriver encore icon_biggrin

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 05 mars 2011, 17:53:00

politicien a écrit :Bonjour,
 Offensive surprise de Martine Aubry dans Le Monde. La première secrétaire du PS présente dans l'édition datée du jeudi 3 mars, avec un mois d'avance, les grandes lignes du projet de son parti pour 2012. S'il ne s'agit pas encore d'un programme exhaustif, il contient déjà quelques mesures concrètes que la patronne des socialistes veut dès à présent verser au débat.  Fiscalité. La réforme fiscale sera l'une des priorités de la première année de mandat d'un éventuel président socialiste, au même titre que l'emploi des jeunes, l'abrogation de la réforme des collectivités locales ou "la troisième étape de la décentralisation". La première secrétaire des socialistes veut que le PS s'attaque en premier lieu à "l'impôt sur les sociétés dont nous modulerons le taux pour encourager les entreprises qui investissent". Elle prévoit ensuite la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu et une refonte de la fiscalité du patrimoine. Rémunérations des dirigeants. "Il faut que, dans chaque entreprise, soit déterminée en accord avec les représentants des salariés une échelle maximale des revenus, et dans les entreprises publiques, nous proposons de limiter cet écart de 1 à 20."  Logement. Martine Aubry fixe comme objectif la construction de 150.000 logements sociaux chaque année, à faire cohabiter avec une nouvelle règle des trois tiers: "Chaque programme de plus de 15 logements devra réunir un tiers de privé, un tiers d'accession sociale et un tiers de social".  Un "pacte de compétitivité et d'emploi" en Europe. Contre le projet commun à Nicolas Sarkozy et Angela Merkel d'un "pacte de compétitivité" à l'échelle de la zone euro, le PS va proposer une version alternative à ses homologues européens le week-end prochain à Athènes. Il soutient la création d'un salaire minimum communautaire, d'euro-obligations et la taxation des transactions financières à hauteur de 0,05% (soit 200 milliards d'euros par an selon les calculs des socialistes). Enfin, le PS reprend l'idée de ne pas intégrer les dépenses d'éducation, de recherche et d'innovation dans le calcul du pourcentage du PIB (3%) à partir duquel sont enclenchées les procédures de déficit public excessif.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard,  
Très bien vu de la part d'Aubry.
Parce que le PS avait cette image de critiqueur qui ne propose pas, à tort ou à raison.
Et surtout parce qu'elle commence par le moins clivant droite-gauche. Personnellement, moi qui suis centriste je m'y retrouve et je pourrais voter pour un candidat qui porte ce programme.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré