Le PS

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 09 mars 2011, 20:54:00

Georges a écrit :Malheureusement, ce genre de mesure ne fera pas baisser le chômage 300 000 emplois sur 4 millions de chômeurs. A votre avis que feront les employeurs ? C'est simple ils profiteront de ces salariés qui ne leur coutera pas grand chose et en échange pousseront vers la sortie 300 000 salariés de plus de 55 ans, et la note sera payée par l'UNEDIC.
Sans pour autant s'en prendre au méchant patron sans âme ni conscience, disons plutot que ces mesures ne valent rien car elles ne stimuleront pas l'économie sur le long terme.

Mais bon, on est dans un état qui charge tout le monde, où je pense qu'il est difficile d'entreprendre.
C'est à ce genre de chose que la France doit se reformer. Je reconnais que nous soyons en crise, que nos caisses sont vides, et que beaucoup se retrouvent dans des situations désagréable.

Mais on en est là notament à cause des politiques passées. Et je remercie le PS pour sa prise de position, mais s'il vous plait qu'ils ne reprennent pas la France en main avec ce genre de mesures.
GIBET a écrit :Ben voyons!! ...et quelle suggestion fais-tu en contrepartie? GIBET
Qu'on regle les problemes par l'amont au lieu de les regler par l'aval.
Dans ce sens là, ca aura une influence sur le second, ce qui n'est pas le cas avec une réforme comme celle-ci.

Le soucis numéro un du frenchy c'est l'emploi. D'accord.
Mais c'est pas avec l'Etat qui paie les salaires de ceux ci que ca va régler quelquechose, car il ira bien chercher l'argent quelque part.
Moi à l'heure actuelle je trime 70h/semaine voire plus, et je dois redonner 70% de ce que je gagne à l'Etat.
Alors que je boss dans un secteur en crise, personne ne m'aide.
Si je ne fais pas de chiffre, je touche zéro.

Que l'Etat m'affranchisse de certaines charges et je comprendrais peut être ce genre de réforme en bois.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60005
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 mars 2011, 20:57:00

Georges, il me semble que ce financement concernera la création d'emploi, et je suppose qu'il faudra fournir un dossier bien justifié pour pouvoir en bénéficier. Dès lors, ta critique ne tient pas.

"Moi à l'heure actuelle je trime 70h/semaine voire plus, et je dois redonner 70% de ce que je gagne à l'Etat. "

70% de ton C.A. tu veux dire ?

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 09 mars 2011, 21:00:00

Cobalt a écrit :Georges,il veut prendre tout le pognon des capitalistes pour le redistribuer,il faudrait qu'il soit en France,va le chercher aux iles caîman etc etc....

Je ne me fais aucune illusion sur le projet de gouvernement du PS, surtout si C'est DSK qui est élu, on a déjà vu les résultats avec Jospin.Je souhaite malgré tout l'arrivée au pouvoir du PS, leur inaction renforsera nos positions.J'ai bien compris Nombrilist, mais cela a déja existé, et on a constaté l'imagination des employeurs pour détourner le problème.

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 09 mars 2011, 21:01:00

Nombrilist a écrit :Georges, il me semble que ce financement concernera la création d'emploi, et je suppose qu'il faudra fournir un dossier bien justifié pour pouvoir en bénéficier. Dès lors, ta critique ne tient pas. "Moi à l'heure actuelle je trime 70h/semaine voire plus, et je dois redonner 70% de ce que je gagne à l'Etat. "

70% de ton C.A. tu veux dire ?


oui.Je trouve tout a fait normal de payer des charges.
Mais je voudrais qu'elles soient "fourchettés" à la même maniere que l'Australie par exemple.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60005
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 mars 2011, 21:05:00

Si tu arrives à garder 30% de ton C.A. après tous les impôts déduits, c'est vachement bien déjà ! En général, c'est plutôt 10%. Fourchettées ? C'est à dire ? Les charges de cotisations ne sont pas proportionnelles à ce que tu gagnes, en France ?

"J'ai bien compris Nombrilist, mais cela a déja existé, et on a constaté l'imagination des employeurs pour détourner le problème."


Après avoir cotoyé une paire de patrons de PME, je ne puis qu'acquiescer, malheureusement.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 mars 2011, 21:24:00

 
Moi à l'heure actuelle je trime 70h/semaine voire plus, et je dois redonner 70% de ce que je gagne à l'Etat.
Alors que je boss dans un secteur en crise, personne ne m'aide.
J'aimerais que tu m'expliques ....

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 10 mars 2011, 00:48:00

Tentation_Ultra a écrit :
Georges a écrit :Malheureusement, ce genre de mesure ne fera pas baisser le chômage 300 000 emplois sur 4 millions de chômeurs. A votre avis que feront les employeurs ? C'est simple ils profiteront de ces salariés qui ne leur coutera pas grand chose et en échange pousseront vers la sortie 300 000 salariés de plus de 55 ans, et la note sera payée par l'UNEDIC.

Sans pour autant s'en prendre au méchant patron sans âme ni conscience, disons plutot que ces mesures ne valent rien car elles ne stimuleront pas l'économie sur le long terme.

Mais bon, on est dans un état qui charge tout le monde, où je pense qu'il est difficile d'entreprendre.
C'est à ce genre de chose que la France doit se reformer. Je reconnais que nous soyons en crise, que nos caisses sont vides, et que beaucoup se retrouvent dans des situations désagréable.

Mais on en est là notament à cause des politiques passées. Et je remercie le PS pour sa prise de position, mais s'il vous plait qu'ils ne reprennent pas la France en main avec ce genre de mesures.
GIBET a écrit : Ben voyons!! ...et quelle suggestion fais-tu en contrepartie? GIBET

Qu'on regle les problemes par l'amont au lieu de les regler par l'aval.
Dans ce sens là, ca aura une influence sur le second, ce qui n'est pas le cas avec une réforme comme celle-ci.

Le soucis numéro un du frenchy c'est l'emploi. D'accord.
Mais c'est pas avec l'Etat qui paie les salaires de ceux ci que ca va régler quelquechose, car il ira bien chercher l'argent quelque part.
Moi à l'heure actuelle je trime 70h/semaine voire plus, et je dois redonner 70% de ce que je gagne à l'Etat.
Alors que je boss dans un secteur en crise, personne ne m'aide.
Si je ne fais pas de chiffre, je touche zéro.

Que l'Etat m'affranchisse de certaines charges et je comprendrais peut être ce genre de réforme en bois.
Tu n'as pas tort et dans l'entreprise public j'avais le même statut que toi, à mon niveau.
Mais il n'en reste pas moins que ton propos est un constat supplémentaire et non une proposition.
Je te signale en outre que si l'état te prend 70% de tes revenus (sur la tranche supérieure quand même) c'est que vraisemblablement tu es dans la tranche des 5% des salariés les plus élevés (je te renvois aux chiffres de la France sur le sujet)
Je pense que la solution pour quelqu'un comme toi ne peut pas servir à la majorité française qui gagne entre 1500 et 1800€/mois.
Je comprends bien ton discours mais le PS ne cadre pas son programme pour nos catégories...et je reste pourtant PS
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 10 mars 2011, 01:55:00

Si je puis saisir ce fil sur le PS pour rappeler à PATJOL les propos que j'avais tenus au sujet du déroulement de la dernière élection présidentielle et de la manipulation de l'opinion publique dont Ségolène Royale avait été victime, j'ai retrouvé le dérooulé de la campagne. Je le diffuse pour mémoire et info et je laisse dorénavant à chacun le soin de juger
GIBET
[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100"][tr][td]Image[/td][/tr][tr][td] Dimanche, toute l'équipe d'Ipsos.fr se mobilise pour vous tenir informé en direct du résultat de la Présidentielle 2007.
- à 18h30, l'estimation de la participation au second tour
- à 20h, l'estimation des résultats de l'élection
- à 21h, la sociologie de l'électorat : qui à voté quoi ? Le vote des ouvriers, des jeunes, selon le niveau de revenu, la sympathie partisane...
04/05/2007 A deux jours du scrutin, Nicolas Sarkozy est en tête sur tous les indicateurs
A deux jours du scrutin, le décryptage des dernières enquêtes proposé par Pierre Giacometti à l'occasion du XVIIIème forum d'Ipsos est sans équivoque. Que l'on regarde les intentions de vote, la sociologie de l'électorat, les motivations du choix, que l'on s'attarde sur la crédibilité ou la perception des programmes, le bilan du débat, et même les personnalités de chaque candidat, Nicolas Sarkozy est le grand favori du scrutin de dimanche.
Image
02/05/2007 Nicolas Sarkozy est aussi en tête sur les questions d'opinions
L'enquête Ipsos-Le Point réalisée dans l'entre-deux tours présente une opinion majoritairement favorable à l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Le candidat UMP est jugé globalement plus crédible et plus efficace que Ségolène Royal, y compris dans l'électorat de François Bayrou.
Image
24/04/2007 Sociologie et motivations de l'électorat : le Sondage Sortie des Urnes Ipsos/Dell
Interviewé par le quotidien gratuit 20 minutes, Stéphane Zumsteeg, directeur du département opinion d’Ipsos, décrypte la cartographie des électeurs et commente les résultats du Sondage Sortie des Urnes réalisé le 22 avril par Ipsos/Dell pour ses partenaires France 2, Europe 1, 20 minutes et Le Point.
Image
18/04/2007 La campagne présidentielle n'a pas redoré l'image de la politique chez les jeunes
A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, la septième vague du baromètre Ipsos-Choc Hebdo dresse le bilan que les électeurs de moins de 35 ans font de la campagne électorale. Celle-ci n'aura pas changé l'image qu'ils avaient de la politique ; pour près d'un jeune sur quatre, cette image s'est même détériorée.
Image
13/04/2007 A 10 jours du 1er tour : le 17ème forum d'Ipsos
Derrière les intentions de vote, le niveau de mobilisation, l'indécision et la fermeté du choix, les pronostics et souhaits de victoire, la hiérarchie des préoccupations et le climat électoral... A l'occasion du 17ème forum d'Ipsos qui s'est tenu le 12 avril à Paris, Pierre Giacometti, directeur général d'Ipsos, a fait le point sur les dernières données Ipsos, à 10 jours du premier tour de la présidentielle.
Image
12/04/2007 84% des jeunes déclarent que rien n’est joué et que tout est encore possible
A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, les jeunes de 18 à 35 ans, interrogés par Ipsos pour le magazine Choc-Hebdo, considèrent massivement que «rien n’est joué et tout est encore possible» (84%). Ils ne sont que 15% à penser que «les tendances seront désormais difficiles à inverser». L’issue du scrutin semble donc ouverte pour une très large majorité de jeunes, qui ont probablement en mémoire le 21 avril 2002 et se gardent donc de tout jugement définitif.
Image
11/04/2007 François Bayrou est devenu plus populaire à gauche qu'à droite
La dernière vague du baromètre de l'action politique Ipsos-Le Point témoigne de la popularité de François Bayrou dans l'électorat de gauche, en particulier chez les sympathisants socialistes. A droite, le leader incontesté de l'électorat UDF-UMP reste bien Nicolas Sarkozy, qui bénéficie en outre d'un soutien massif dans l'électorat d'extrême droite, de 10 points supérieur à celui de Jean-Marie Le Pen.
Image
05/04/2007 Les jeunes considèrent que Nicolas Sarkozy est le candidat le plus crédible sur les questions internationales
La cinquième vague du baromètre Ipsos-Choc Hebdo, publiée jeudi 5 avril, était consacrée cette semaine aux questions internationales. Si les jeunes s'inquiètent de la mondialisation, l'Union Européenne suscite plus d'espoir. L'enquête révèle par ailleurs un déficit de crédibilité de Ségolène Royal ou François Bayrou par rapport à Nicolas Sarkozy, sur ces questions.
Image
29/03/2007 Présidentielle : les jeunes veulent qu'on parle de chômage et de pouvoir d'achat
Cette quatrième vague du baromètre Ipsos/Choc Hebdo menée auprès des 18-35 ans était consacrée à leur perception de la campagne une fois la liste définitive des candidats connue. Si les jeunes prévoient un second tour Sarkozy-Royal, voire Sarkozy-Bayrou, ils souhaiteraient avant cela que le débat porte davantage sur le chômage et le pouvoir d'achat.
Image
29/03/2007 Polémiques sur les sondages : Pierre Giacometti Répond
Pierre Giacometti, directeur d'Ipsos France a répondu le 20 mars sur RFO et France Ô aux questions de Claude Sérillon et Dominique Roederer sur les sondages : redressements, problèmes d'échantillonnage, téléphone portable, dispersion géographique des interviews, tél / face à face, sous-évaluation de Jean-Marie Le Pen, hypothèses de second tour... tous les sujets polémiques sont passés en revue.
Image
22/03/2007 Présidentielle : les jeunes s'interrogent sur le clivage gauche/droite
La troisième vague du baromètre Ipsos-Choc Hebdo mené auprès des jeunes âgés de 18 à 35 ans était consacrée au clivage gauche-droite et à la proposition de François Bayrou de gouverner avec des personnalités de gauche comme de droite. Partagés sur la réalité du clivage, ils sont favorables à un gouvernement composé de personnalités des deux bords.
Image
20/03/2007 Présidentielle 2007 : Ségolène Royal en tête à la Réunion
Selon le sondage d'intentions de vote Ipsos Océan indien-Journal de l'Ile de la Réunion, Ségolène Royal est en tête des intentions de vote des Réunionnais au premier (44%) et au second tour (57%/43%), dans l'hypothèse d'un face à face avec Nicolas Sarkozy. L'écart est important mais moindre qu'en décembre où la candidate socialiste devançait le candidat de l'UMP de 40 points (70% contre 30%).
[/td][/tr][tr][/tr][/table]
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
johanono
Messages : 32582
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 10 mars 2011, 08:19:00

GIBET a écrit : Si je puis saisir ce fil sur le PS pour rappeler à PATJOL les propos que j'avais tenus au sujet du déroulement de la dernière élection présidentielle et de la manipulation de l'opinion publique dont Ségolène Royale avait été victime, j'ai retrouvé le dérooulé de la campagne. Je le diffuse pour mémoire et info et je laisse dorénavant à chacun le soin de juger
GIBET

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100"][tr][td]Image[/td][/tr][tr][td] Dimanche, toute l'équipe d'Ipsos.fr se mobilise pour vous tenir informé en direct du résultat de la Présidentielle 2007.
- à 18h30, l'estimation de la participation au second tour
- à 20h, l'estimation des résultats de l'élection
- à 21h, la sociologie de l'électorat : qui à voté quoi ? Le vote des ouvriers, des jeunes, selon le niveau de revenu, la sympathie partisane...
04/05/2007 A deux jours du scrutin, Nicolas Sarkozy est en tête sur tous les indicateurs
A deux jours du scrutin, le décryptage des dernières enquêtes proposé par Pierre Giacometti à l'occasion du XVIIIème forum d'Ipsos est sans équivoque. Que l'on regarde les intentions de vote, la sociologie de l'électorat, les motivations du choix, que l'on s'attarde sur la crédibilité ou la perception des programmes, le bilan du débat, et même les personnalités de chaque candidat, Nicolas Sarkozy est le grand favori du scrutin de dimanche.
Image
02/05/2007 Nicolas Sarkozy est aussi en tête sur les questions d'opinions
L'enquête Ipsos-Le Point réalisée dans l'entre-deux tours présente une opinion majoritairement favorable à l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Le candidat UMP est jugé globalement plus crédible et plus efficace que Ségolène Royal, y compris dans l'électorat de François Bayrou.
Image
24/04/2007 Sociologie et motivations de l'électorat : le Sondage Sortie des Urnes Ipsos/Dell
Interviewé par le quotidien gratuit 20 minutes, Stéphane Zumsteeg, directeur du département opinion d’Ipsos, décrypte la cartographie des électeurs et commente les résultats du Sondage Sortie des Urnes réalisé le 22 avril par Ipsos/Dell pour ses partenaires France 2, Europe 1, 20 minutes et Le Point.
Image
18/04/2007 La campagne présidentielle n'a pas redoré l'image de la politique chez les jeunes
A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, la septième vague du baromètre Ipsos-Choc Hebdo dresse le bilan que les électeurs de moins de 35 ans font de la campagne électorale. Celle-ci n'aura pas changé l'image qu'ils avaient de la politique ; pour près d'un jeune sur quatre, cette image s'est même détériorée.
Image
13/04/2007 A 10 jours du 1er tour : le 17ème forum d'Ipsos
Derrière les intentions de vote, le niveau de mobilisation, l'indécision et la fermeté du choix, les pronostics et souhaits de victoire, la hiérarchie des préoccupations et le climat électoral... A l'occasion du 17ème forum d'Ipsos qui s'est tenu le 12 avril à Paris, Pierre Giacometti, directeur général d'Ipsos, a fait le point sur les dernières données Ipsos, à 10 jours du premier tour de la présidentielle.
Image
12/04/2007 84% des jeunes déclarent que rien n’est joué et que tout est encore possible
A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, les jeunes de 18 à 35 ans, interrogés par Ipsos pour le magazine Choc-Hebdo, considèrent massivement que «rien n’est joué et tout est encore possible» (84%). Ils ne sont que 15% à penser que «les tendances seront désormais difficiles à inverser». L’issue du scrutin semble donc ouverte pour une très large majorité de jeunes, qui ont probablement en mémoire le 21 avril 2002 et se gardent donc de tout jugement définitif.
Image
11/04/2007 François Bayrou est devenu plus populaire à gauche qu'à droite
La dernière vague du baromètre de l'action politique Ipsos-Le Point témoigne de la popularité de François Bayrou dans l'électorat de gauche, en particulier chez les sympathisants socialistes. A droite, le leader incontesté de l'électorat UDF-UMP reste bien Nicolas Sarkozy, qui bénéficie en outre d'un soutien massif dans l'électorat d'extrême droite, de 10 points supérieur à celui de Jean-Marie Le Pen.
Image
05/04/2007 Les jeunes considèrent que Nicolas Sarkozy est le candidat le plus crédible sur les questions internationales
La cinquième vague du baromètre Ipsos-Choc Hebdo, publiée jeudi 5 avril, était consacrée cette semaine aux questions internationales. Si les jeunes s'inquiètent de la mondialisation, l'Union Européenne suscite plus d'espoir. L'enquête révèle par ailleurs un déficit de crédibilité de Ségolène Royal ou François Bayrou par rapport à Nicolas Sarkozy, sur ces questions.
Image
29/03/2007 Présidentielle : les jeunes veulent qu'on parle de chômage et de pouvoir d'achat
Cette quatrième vague du baromètre Ipsos/Choc Hebdo menée auprès des 18-35 ans était consacrée à leur perception de la campagne une fois la liste définitive des candidats connue. Si les jeunes prévoient un second tour Sarkozy-Royal, voire Sarkozy-Bayrou, ils souhaiteraient avant cela que le débat porte davantage sur le chômage et le pouvoir d'achat.
Image
29/03/2007 Polémiques sur les sondages : Pierre Giacometti Répond
Pierre Giacometti, directeur d'Ipsos France a répondu le 20 mars sur RFO et France Ô aux questions de Claude Sérillon et Dominique Roederer sur les sondages : redressements, problèmes d'échantillonnage, téléphone portable, dispersion géographique des interviews, tél / face à face, sous-évaluation de Jean-Marie Le Pen, hypothèses de second tour... tous les sujets polémiques sont passés en revue.
Image
22/03/2007 Présidentielle : les jeunes s'interrogent sur le clivage gauche/droite
La troisième vague du baromètre Ipsos-Choc Hebdo mené auprès des jeunes âgés de 18 à 35 ans était consacrée au clivage gauche-droite et à la proposition de François Bayrou de gouverner avec des personnalités de gauche comme de droite. Partagés sur la réalité du clivage, ils sont favorables à un gouvernement composé de personnalités des deux bords.
Image
20/03/2007 Présidentielle 2007 : Ségolène Royal en tête à la Réunion
Selon le sondage d'intentions de vote Ipsos Océan indien-Journal de l'Ile de la Réunion, Ségolène Royal est en tête des intentions de vote des Réunionnais au premier (44%) et au second tour (57%/43%), dans l'hypothèse d'un face à face avec Nicolas Sarkozy. L'écart est important mais moindre qu'en décembre où la candidate socialiste devançait le candidat de l'UMP de 40 points (70% contre 30%).
[/td][/tr][tr][/tr][/table]
Qu'est-ce que c'est censé prouver ? 

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 10 mars 2011, 12:04:00

Si Patjol se souviens de notre conversation  c'est à lui que cela s'adresse.
Sinon il sera juste nécessaire de faire disparaître cette info
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 12 mars 2011, 11:18:00

politicien a écrit : bonjour,
Le Parti socialiste a adopté mardi un ensemble de mesures sur l'emploi des jeunes qu'il promet de mettre en oeuvre s'il revient au pouvoir en 2012, dont la création de 300.000 "emplois d'avenir".
Pour le PS, qui ne précise pas pour l'instant les moyens de financement de ce "grand plan pour l'emploi des jeunes", "le gouvernement ne saisit ni la gravité ni l'urgence de cette situation faite de déclassement et de précarité grandissante de la jeunesse".
Ancienne ministre de l'Emploi, le premier secrétaire du PS, Martine Aubry, évoquait jusqu'à présent la création de 150.000 nouveaux emplois jeunes, qui avaient été l'une des mesures phares du gouvernement Jospin entre 1997 et 2002. Les "contrats d'avenir" version 2012 seront des emplois à plein temps d'une durée maximale de cinq ans pour un salaire correspondant au minimum au smic et financés à hauteur de 75% par l'Etat. La moitié de ces "emplois jeunes" seront créés dans le domaine du développement durable.

 
Qu'en pensez vous ?
Comme souvent, on revient aux vieilles recettes qui n'ont pas marché.
On propose des sous-emplois aux jeunes et 5 ans après on se retrouve avec 300 000 jeunes dont la seule expérience est ce sous-emploi et les militants de gauche demandent qu'on continue à financer 300 000 salaires à 75%.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 12 mars 2011, 11:20:00

Tentation_Ultra a écrit :
Nombrilist a écrit :Cobalt, ces emplois seront financés à 75% par l'Etat (ce qui me paraît beaucoup trop). A ce tarif là, c'est sur que ça va embaucher. Mais au moins, le PS est intelligent. Il a compris qu'il valait mieux donner des sous aux gens pour travailler que de le donner à ces mêmes gens au titre du chômage.

Ce financement existe depuis un moment en effet.
L'ANPE (=Etat) peut subventionner jusqu'à 80% de certains contrats de personne sortons d'une longue période de chômage...
Pas pendant 5 ans.
Et pour les chômeurs de longue durée.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60005
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 mars 2011, 11:22:00

Oui, mieux vaut laisser les jeunes au chômage pendant 5 ans. C'est largement moins coûteux pour l'Etat. Ce que ne comprennent pas les gens de droite, c'est l'effet retour. L'Etat investit sur ces jeunes au lieu de les payer à rien foutre. En retour, les jeunes vont créer de la richesse, pour certains des emplois durables, et sur le plan comptable, l'Etat va probablement y gagner.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 12 mars 2011, 11:30:00

GIBET a écrit : Si Patjol se souviens de notre conversation  c'est à lui que cela s'adresse.
Sinon il sera juste nécessaire de faire disparaître cette info
GIBET
Je suis de l'avis de wesker, ça n'a rien à voir avec le programme PS contre le chômage. Et ce n'est pas bon de revenir toujours sur des disputes.

Quand tu as dit ça ce n'était pas pour moi, mais ensuite tu t'es focalisé sur moi parce que tu étais de mauvais poil (tu l'as reconnu) après que j'aie pris la défense d'Attali.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 12 mars 2011, 11:30:00

lancelot a écrit : 
Moi à l'heure actuelle je trime 70h/semaine voire plus, et je dois redonner 70% de ce que je gagne à l'Etat.
Alors que je boss dans un secteur en crise, personne ne m'aide.




J'aimerais que tu m'expliques ....


Tu veux un dessin ? Dessines moi un petit patron ...  icon_mrgreen

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré