Une interview de Le Pen

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mars 2010, 20:00:00

Nous sommes donc bien d'accords que le FN n'a rien à voir avec ces mouvements qui comprenaient des personnes de toutes obédiences politiques.

Par conséquent, j'estime pour ma part n'avoir aucune leçon de morale à recevoir de la part de ceux qui eurent des responsabilités.

Defendant, c'est vrai, les valeurs nationales, je recuse les idéologies du passé en particulier lorsqu'elles furent desastreuses, criminelles ou inefficace plutôt de chercher, comme d'autres, les fondamentaux d'une doctrine passéiste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 mars 2010, 20:05:00

Historiquement on retrouve des éléments fascisants dans la construction du FN. Mais d'après ce que j'ai compris le clan Le Pen a procédé à une lente épuration aussi bien dans la direction que dans les forces de frappe. Et puis une bonne partie de ces personnes sont allées s'enterrer au MNR lors de la scission du parti.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mars 2010, 20:38:00

Je n'en sais rien.

Pour ma part, je n'en ai jamais cotoyé et estime que si ce genre d'individus resident au MNR qu'ils y restent.

Les nationaux, eux, ont des objecitfs bien plus ambitieux que de redorer une vieille iéologie nauséabonde qui a, historiquement, échoué et apporté chaos, malheur et pauvreté à ceux qui l'ont essayé (souvent par la force)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 mars 2010, 21:04:00

Les origines en grande partie fascisantes du FN sont connues. Ce parti descend d'Ordre Nouveau, mouvement fasciste revendiqué et admirateur du phalangisme.

On retrouve au FN le fasciste François Duprat, qui entre directement au Politburo et y reste jusqu'à son assassinat. Mais aussi François Brigneau, ex-milicien collaborationniste et co-fondateur du FN, le vieux fasciste Pierre Bousquet - ami de Tonton -, le jeune fasciste solidariste Jean-Pierre Stirbois, ainsi que Jacques Bompard ancien soutien de l'OAS (mais là on s'écarte un poil du fascisme). Sans parler de Holeindre qui n'est pas très net non plus ;)

A noter aussi le bref passage au FN, fin 70's début 80's, des adhérents du mouvement fasciste nommé "Militant".
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mars 2010, 21:06:00

Les organisations dont tu me parles ont plus de 30 ans et ont toutes disparues...Combien representaient elles de membres ?

Très sérieusement, si des membres du FN ont, une quelconque accointances avec cette idéologie, c'est leur problème mais le programme que defend le FN n'a rien de fascisant.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 mars 2010, 21:24:00

Le FN n'a toujours pas disparu. C'est bien de lui que je parle. Tu ne connais pas les fondateurs du parti dans lequel tu milites ? ;)

Certes Le Pen a fait le ménage depuis ce temps-là, il a éliminé un par un tous ses rivaux de l'époque car il fut un temps (que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaître) où Le Pen ne régnait pas encore en maître sur le FN. Le Front National d'aujourd'hui donne l'impression d'avoir coupé les ponts avec son antisémitisme traditionnel. La vision libérale de Le Pen s'est imposée contre la vision de ses concurrents directs. Le nationalisme est resté la clé de voute du programme FN mais toute notion de révolution nationale est écartée depuis bien longtemps. Le FN d'aujourd'hui est un parti national-populiste traditionnel, comme il en existe tant de par le monde.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 mars 2010, 13:35:00

Evidemment

Sauf que lorsque Le Pen entreprit de créer le FN, il chercha à unir les différentes familles nationales qui aujourd'hui se reconnaissent dans les valeurs que defend le FN.

Evidemment, certaines tensions liées aux resultats en baisse à la suite de 2007 ont suscité des ambitions, des divisions ou dissidences, mais les électeurs ont clairement, par leur vote reconnu au FN une légitimité pour defendre les valeurs nationales.

Il faudra bien maintenir cette union des differentes familles nationales dont je serais curieux de voir comment tu les definis.

Le national populisme exiszte tant à travers le monde, je suis d'accords puisqu'il repose sur le principe d'universalisme culturel qui tend à reconnaître la diversité en fonction de l'histoire, des territoires, des valeurs qu'un peuple partage.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 29 mars 2010, 17:57:00

Je parle surtout des racines de ce parti. Il est évident qu'en 2007 il n'y avait plus de fascistes (revendiqués) au FN. Le Pen les a tous foutu dehors au cours des années 80 afin d'asseoir sa domination totale sur le parti. Le dernier gros fasciste - racialiste qui plus est - a avoir quitté le FN est Pierre Vial, en 1998, lorsqu'il a brièvement suivi Mégret au MNR.

Mes commentaires n'avaient pour fonction que de montrer que les racines de ce parti ne sont pas à chercher du côté de la République ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 30 mars 2010, 20:34:00

Je crois que les personnes auxquelles tu fais allusion résident aujourd'hui dans les différents courants identitaires que le pouvoir utilisent afin de diviser, affaiblir un concurrent sérieux, la seule véritable opposition que constitue le mouvement national qui desapprouve la doctrine de tels individus.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 30 mars 2010, 20:44:00

wesker a écrit :Je crois que les personnes auxquelles tu fais allusion résident aujourd'hui dans les différents courants identitaires que le pouvoir utilisent afin de diviser, affaiblir un concurrent sérieux, la seule véritable opposition que constitue le mouvement national qui desapprouve la doctrine de tels individus.
Je crois surtout que la grande majorité de ces tristes personnages ont plus de 80 ans où sont morts, ils sont donc hors jeu.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 30 mars 2010, 21:22:00

 
 Holeindre a été le plus jeune résistant de France !
Sans parler de Holeindre qui n'est pas très net non plus

 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 mars 2010, 21:28:00

Wesker n'a pas tort lorsqu'il dit que certaines idées du GRECE et des individus qui ont gravité autour de l'euro-nationalisme se retrouvent chez les Identitaires d'extrême-droite. De là à savoir si cette mouvance relativement jeune est instrumentalisée par l'UMP, je n'en sais rien du tout.

De toute façon, les néo-fascistes français ont toujours été attirés par le paganisme et se sont par conséquent systématiquement heurté au catholicisme du FN courant Le Pen.

@FIFE : Et alors ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 31 mars 2010, 18:40:00

Georges a écrit :Tu racontes nimporte quoi si à l'origine Doriot et Déat furent des socialistes plus que modéré, il se dirigérent rapidement vers l'extrême droite, Doriot fonda le PPF et Déat le RNP deux partis d'extrême droite qui participérent à la collaboration et à la lutte contre les communistes français.
Tixier Vignancourt était bien d'extrême droite et militait avant Lepen.
Tellement modérés que Doriot était le numéro 2 du parti communiste !
On ne parlait pas d'extrême droite à l'époque... On n'en parle que depuis l'Algérie où le mouvement Jeune Nation qui prit fait et cause pour l'Algérie française fut le premier à être qualifié d'extrémiste de droite par... les cocos qui eux étaient désignés comme parti de l'extrême gauche !
Alors s'il y a quelqu'un ici qui raconte n'importe quoi, c'est bien Georges !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 31 mars 2010, 21:14:00

On s'en fiche que le terme "extrême droite" soit d'usage moderne, le concept date de la fin du XIXe siècle et particulièrement la fin du IIe Empire.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 01 avr. 2010, 08:34:00

Non, on s'en fiche pas ! Parceque le concept (sic) "Extrême-droite" conserve une connotation péjorative qui dans l'esprit formaté des Français signifie "fascisme" et "national-socialisme" !
Alors que le parti communiste est aujourd'hui étiquetté comme un parti "de gauche" et bien entendu "républicain" et "démocrate". Tu saisis la nuance ?
Moi je préfère la notion de "Droite Nationale", ce qu'elle est en réalité.
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré