Fillon, ou le populisme au mépris des familles

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 18 mars 2010, 21:12:00

Fillon se trompe de policier, un syndicat parle de "récupération"

Par LEXPRESS.fr, publié le 18/03/2010 à 10:57 - mis à jour le 18/03/2010 à 12:19

Le Premier ministre a évoqué mercredi la mort d'un policier d'Epernay alors que celui-ci vient de sortir du coma. Un agent est en revanche décédé à Dammarie-les-Lys.
Le Premier ministre François Fillon s'était exprimé lors d'un meeting à la mutualité mercredi soir.

AFP

Le Premier ministre François Fillon s'était exprimé lors d'un meeting à la mutualité mercredi soir.

"Notre collègue n'est pas décédé, j'en ai eu encore la confirmation ce matin", a déclaré ce jeudi matin Olivier Balangé, délégué régional Champagne-Ardennes du syndicat de police SGP-FO. Pourquoi at-til besoin de démentir la mort d'un agent de police d'Epernay? En raison d'un malencontreux lapsus de François Fillon, mercredi soir. "La semaine dernière à Epernay, des voyous ont violemment caillassé des policiers qui procédaient simplement à un contrôle routier. L'un d'entre eux vient de décéder", avait lancé le Premier ministre lors d'une réunion publique à la Mutualité.

Interrogé, Matignon a évoqué "une confusion". La veille de ses déclarations, un autre policier avait été abattu à Dammarie-les-Lys par un membre de l'ETA.

Les explications de Matignon n'ont pas calmé les syndicats. Sur France Bleu Champagne, Olivier Balangé y a vu une "récupération politique sur de l'événementiel sécuritaire, je ne sais pas si c'est forcément de bon ton et judicieux". "Comme à chaque fois, les politiques réagissent à l'émotion, à l'affect, suite à certains événements, nous préférons travailler calmement et avec discernement, respecter au minimum la douleur des familles concernant les blessures de certains collègues", a conclu ce policier.

Les excuses du Premier ministre

En déplacement ce jeudi à Marseille, le Premier ministre a adressé, dans une lettre, ses excuses à la famille du policier blessé. La lettre a été rendue publique par Matignon.

"Je tiens à vous adresser cette lettre, écrit-il, pour vous faire part de mon soulagement de voir votre époux se remettre très progressivement des violences dont il a été la victime dans l'exercice de sa mission, mais aussi pour m'excuser".

"Hier soir, lors d'une réunion publique, j'ai, par erreur, évoqué le décès de votre époux. Ce qui constituait une méprise que je regrette profondément. Je tiens à vous présenter mes excuses, ainsi qu'à votre mari, sa famille et ses collègues", poursuit le Premier ministre.

"Je sais qu'il va subir aujourd'hui une intervention chirurgicale, je formule vraiment tous mes voeux pour qu'il puisse se remettre, je prendrai contact avec sa famille à laquelle je présente toutes mes excuses pour avoir hier évoqué son décès", a-t-il également affirmé.
Normalement les clowns de l'UMP me font rire, mais là même pas. Ridicule.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26108
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 mars 2010, 22:23:00

Voilà ce qui arrive quand on fonde sa communication e sa politique sur l'exploitation éhontée du moindre fait divers.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 19 mars 2010, 07:31:00

C'est en effet pitoyable ....

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 mars 2010, 15:56:00

Du pain béni pour nous !

Dans le même genre, j'ai vu hier au zapping un policier proche du policier mort en fonction à Dammaris les Lys, interrogé à chaud. Le gonze n'en avait qu'après un certain Nicolas S., au pouvoir depuis 2002 et qui a mis toute son énergie en oeuvre pour saboter le travail de la police nationale.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré