La France

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 28 mars 2010, 16:23:00

Ah, merci de cette précision, je n'arrivais pas à trouver les vrais chiffres.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 28 mars 2010, 16:45:00

bah c'est simple, 5.5 millions de fonctionnaires (d'après MPS) pour environ 60 000 000 de français, et 350 000 fonctionnaires (source l'express) pour 3 900 000 d'irlandais (source wikipédia)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 28 mars 2010, 17:34:00

trop simple pour Mps ...... :D   Merci pour ces chiffres Artragis.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 28 mars 2010, 21:37:00

Et bien il va falloir recruter des professeurs de maths en tout cas icon_mrgreen

Je ne comprend pas bien pourquoi le débat est parti sur l'embauche de fonctionnaires, puisque depuis 2007 on les débauche. Personne n'a parlé d'embaucher des fonctionnaires pour soutenir l'économie, mais plutôt de l'effet des fonctionnaires déjà en place... Bref.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 08 avr. 2010, 17:56:00

Nombrilist a écrit : C'est où qu'il y a trop de fonctionnaires ?

- Education nationale ?
- Hôpitaux ?
- Flics ?
- Enseignement supérieur et recherche ?
- Pôle-emploi ?
- Autres ?
Fisc
Trésor
Dans les collectivités locale où chaque changement de majorité en remet une couche (un cantonnier par ci, une gestionnaire par là le tout multiplier par 36000 communes)
L'éducation nationale où le statut de fonctionnaire nuit à l'adaptation de notre système éducatif. Cela conduit conduit soit à payer des profs sans affectation  (c'est le moindre mal) soit à leur affecter des élèves/étudiants alors que les besoins de la société ne sont plus dans ces matières/filières. (Et là c'est pire car on gâche chaque année la vie de nombreux  gamins)

Remarquer que je ne parle pas des gardiens de phare ni des diplomates... Je ne cherche pas non plus les niches au niveau service/département


Arrêtons de cacher les fonctionnaires derrière les infirmières et les policiers où la en effet on doit veiller à maintenir voire accroître le nombre de fonctionnaires.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 avr. 2010, 18:14:00

Ben oui, mais le problème, c'est que quand le gouvernement parle de réduire le nb de fonctionnaires, il parle bien des fonctionnaires que j'ai cités et qu(e) - tu es d'accord avec moi - il ne faudrait surtout pas enlever.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 09 avr. 2010, 09:45:00

je dirais plutôt que les médias ne parlent que de ça. Il fut un temps, au début, où les fonctionnaires retirés dans l'éducation nationale n'étaient en majorité que des cadres administratifs et postes non pourvus.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 avr. 2010, 11:06:00

LOL ! C'est sans doute pour défendre des postes non-pourvu que les enseignants ont enchaîné les grèves à répétition ces dernières années.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 09 avr. 2010, 11:53:00

Nombrilist a écrit :LOL ! C'est sans doute pour défendre des postes non-pourvu que les enseignants ont enchaîné les grèves à répétition ces dernières années.
Je pense que c'est plus compliqué que ça :
beaucoup de grèves ont été données à cause des conditions de travail qui se dégradent, le salaire qui n'est pas à la hauteur, et foule de détails qui sont innaceptables pour tout travailleur mais que les gens ne connaissent pas ou ne veulent connaître. Il y a aussi eu des grèves de la part du public qui voyait fondre les inégalités entre lui et l'enseignement sous contrat d'état (catholique surtout). Ensuite, il y a eu des grèves de "solidarité" avec les transports par exemple et la poste lors de la privatisation de celle ci. Enfin, seules les cinq derniers mouvements -qui correspondent à l'accélération des suppressions de postes effectives (c'est à dire qu'on ne remplace pas un professeur qui faisait un temps plein) qui, comme je le dis sont inutiles et à la réforme du lycée- ont été suivis par le privé (catholique toujours) alors qu'avant seuls quelques syndicalistes purs faisaient grève.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 avr. 2010, 12:25:00

Mais comment peut-il y avoir trop de profs, alors que les classes sont surchargées ? Mathématiquement, je bug.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 09 avr. 2010, 12:50:00

Nombrilist a écrit :Mais comment peut-il y avoir trop de profs, alors que les classes sont surchargées ? Mathématiquement, je bug.
de un toutes les classes ne sont pas surchargées (dans mon lycée, toutes les classes de terminales ont entre 20 et 25élèves)
de deux, à l'époque, le problème était les postes non pourvus, c'est à dire les postes payés par l'état mais dont on ne voyait pas l'effet dans les faits. De plus, il faut rappeler que s'il faut un grand nombre de professeur pour le total de classes, le nombre total de classe est calculé selon la démographie de l'académie. C'est là le gros bug en fait. En effet, les professeurs sont habilités, via leur diplôme à avoir jusque 40 élèves, une salle de classe, par homologation, ne peut en contenir que 38 au maximum hors amphi. Si un proviseur veut ouvrir une classes supplémentaire pour réduire le nombre d'élève par classe, il faut qu'un bahut, lui donne une classe. Or, tant qu'on peut mettre, hors classe spécialisée, 20 élèves, la classe est concervée. Suite logique, le proviseur qui voulait ouvrir une classe ne le peut pas, et doit donc mettre 38 élèves par classes. AU nombre de professeur, au nombre de classe par rapport à la démographie, le tout est bien calculé, mais certains lycées concervent des classes peuplées au minimum alors que d'autres se retrouvent, par effet de logique, sur peuplés.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 avr. 2010, 17:54:00

Tu veux dire que pour un niveau donné (terminal par exemple), le nombre de classe est décidé au niveau de l'académie ? Genre par exemple, il y a 1000 classes de terminale pour l'académie de Créteil et ensuite c'est aux lycées de se distribuer les classes entre eux ? Je ne te suis pas.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 09 avr. 2010, 19:20:00

Nombrilist a écrit :Tu veux dire que pour un niveau donné (terminal par exemple), le nombre de classe est décidé au niveau de l'académie ? Genre par exemple, il y a 1000 classes de terminale pour l'académie de Créteil et ensuite c'est aux lycées de se distribuer les classes entre eux ? Je ne te suis pas.
Tu as tout compris ! L'académie fait le nombre de classe par des zones plus petites que l'académie entière. Sans compter que, sauf fermeture, un lycée garde toutes les classes qu'il a.
Enfin, il ne s'agit pas que des classes de terminales.
Je refais le schéma entier :
Au départ l'académie donne une "enveloppe horaire" à chaque lycée au temps 0
certains lycées reçoivent plus de demandes que prévu, ou souhaitent créer une option et ont les locaux et l'aval de l'académie pour cela. Du coup ils attirent du monde.
La première année, ils ont des classes pleines à craquer et refusent du monde
Les autres, eux, ont du mal a recruter et en plus ont des classes à faible effectif.
Résultat à T=1, les lycées bondés font un dossier bien argumentés et demandent des heures.
Si l'académie accepte, et tant que la démographie reste stable (ce qui n'a pas été le cas pour mon année 1992 (baisse) et pour la promo 2000 (hausse), le nombre total d'heure reste le même. Donc si le lycée bondé obtient des heures, c'est parce qu'un ou des autres lui en ont donné.
Cependant, ça ne signifie pas que le lycée bondé va prendre beaucoup plus d'élèves l'année suivante, il va juste s'assurer d'avoir des classes un peu moins bondées.
Pour le lycée qui a perdu les heures a t=1, soit rien ne change vraiment (si ce n'est ses finances) soit il a des classes de plus en plus bondées (cas le plus courant) et ce jusqu'à ce que ses locaux soient adaptés à recevoir une classe supplémentaire, soit environ 35 heures qui seront soit injectées en cas de hausse de la démographie, soit prise à d'autres lycées qui les aura perdu par exemple par une option peu pourvue, trop coûteuse ou n'étant pas renouvelée par l'académie ou les programmes.

Il faut aussi noter que souvent, à t=0 l'enveloppe horraire donnée est trop grande de cinq à huit heure.
Une classe est supprimée en enseignement générale dès qu'elle est peuplée de moins de 20 élèves strictement, et peut être créée à partir de 21 élèves strictement sauf classe spécialisée.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 24 avr. 2010, 18:51:00

Je relance le sujet grâce à un reportage de Fr3 qui me fait réagir.
On dit souvent, notre président en premier que :
la France n'est pas productive
La France n'innove pas assez
La France n'a pas une bonne industrie
La France n'a pas un bon système de formation

Pourtant : En France on a PSA et renaud : PSA c'est champion du monde de rallye, c'est le premier brevet de voitures électrique tout publique, deux ans avant GM. Renaud, c'est un groupe géant qui va bientôt obtenir 10% du marché mondial, et va sûrement écouler 160 000 duster en un an.
En France on a EADS, AirBus, AirFrance, Archos, toutes des valeurs technologiques ultra innovatrice. Et pas mal de PME dans les TIC réussissent et s'en sortent avec des CA supérieurs à 300 000 000€

Mais pourtant, le premier constructeur choisi par les Français est japonnais, par les pouvoir public est allemand !

Enfin, venons en à notre reportage de Fr3
Il y a trois semaine de ça, Fr2 passe un reportage sur une école utilisant énormément le numérique au Danemark.
Alors on voit comment tout il est génial, et innovant là bas, comment les profs sont ouverts, les élèves épanouis et attentifs.
Seulement on ne voit pas qu'on parle bien sûr du MEILLEUR établissement, qui VIENT JUSTE de se fournir en ordinateur.
Alors on en vient à critiquer le système français et bla bla bla.
Et puis, d'un coup, d'un seul, aujourd'hui, rue de l'Europe, Fr3, le MEME reportage repasse. Comment voulez vous motiver les frnaçais?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 24 avr. 2010, 20:31:00

Tu as tout résumé, artragis. La déclinologie est une spécialité bien française.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré