Les dépenses maladie ont augmenté de 4,2% sur un an

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 mars 2010, 21:12:00

Bonjour,
 Les dépenses maladie du régime général de la Sécurité sociale, regroupant les salariés du privé, ont augmenté de 4,2%, sur la période de mars 2009 à février 2010, par rapport aux douze mois précédents. C'est ce qu'indique, lundi 29 mars, la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam).
Ce rythme de +4,2% en février, fait suite à une progression de 4,4%, 4,1% et 4% les trois mois précédents. "Les dépenses de médecine libérale, dites de soins de ville, évoluent à un rythme annuel de +3,1%", écrit la Cnam. "Février 2010 s'inscrit dans le prolongement de cette tendance". Après correction d'un "effet de trésorerie, les dépenses de soins de ville croissent de 3,2% en février, soit une évolution similaire à la tendance annuelle", ajoute-t-elle.

+4,9% pour les arrêts de travail
"Au sein des dépenses de soins de ville, les différents postes ont une évolution similaire à la tendance des douze derniers mois. Ainsi, le rythme annuel d'évolution des dépenses est de +1,7% pour les soins médicaux et dentaires" mais de "+4,9% pour les arrêts de travail", indique-t-elle.
"Comme pour les soins de ville, l'évolution des versements aux hôpitaux publics s'inscrit globalement dans le prolongement de la tendance soit +3,1% en février 2010 et +3,4% sur les douze derniers mois.
Les versements aux cliniques privées apparaissent un peu en retrait sur le mois de février" (+3,4%) par rapport au rythme annuel d'évolution (+4,4%), toujours d'après la Cnam.
Selon elle, "les versements aux établissements médico-sociaux progressent de 12% sur les douze derniers mois, dont +19% pour le secteur personnes âgées".
"Au total, ces évolutions conduisent les dépenses du régime général à progresser de 4,2% en rythme annuel, le mois de février étant conforme à cette tendance", conclut la Cnam.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 29 mars 2010, 21:16:00

Le "travailler plus pour gagner moins" fatigue beaucoup les travailleurs, il est normal de constater des dépenses liées aux arrêts de travail dans ces conditions.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 29 mars 2010, 21:32:00

Effet prévisible de la généralisation des heures sup', de la réduction des repos compensateur, et de la pression en général induite par le contexte de crise.

Les dépenses de santé augmentant, il est donc urgent de continuer les réformes : spoliation de la sécu par la défiscalisation des heures sup' et l'auto-entreprenariat, déremboursements massifs des médicaments (un sparadrap sur une jambe de bois), etc. THERE IS NO ALTERNATIVE! (you will be assimilated)
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 avr. 2010, 13:39:00

Et la reduction des investissements hospitaliers risquent fort d'aggraver les tendances à l'auto médication qui augmentent les dépenses de la securité sociale.

A l'heure actuelle, il convient effectivement, par la simplificatino fiscale et territoriale de reduire le nombre de fonctionnaires mais de ne pas negliger, brader les investissements dans le secteur de la santé qui est un des piliers des équilibres de notre société.

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 05 avr. 2010, 23:01:00

On peut rajouter également le cout de la psychose de la grippe. L'équation : éternuements + fièvre = 7 jours d'arrêt a fonctionné a plein cette année. Les médecins ont suivi les consignes et ont soigneusement évité la contamination.
Pauvre système de santé français dont pourtant sarkozy s'est vanté devant Obama. Tout est fait pour le couler histoire de le passer au privé.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 avr. 2010, 13:07:00

Les vantardises sont multiples mais les réalités sont très différentes....Le problème majeur restant la competitivité, le poinds des prélèvements, le niveau considerable de la dépense publique qui ne cesse d'augmenter depuis 2 ans sans investissements d'avenir....

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 06 avr. 2010, 14:15:00

La santé n'est pas un investissement d'avenir ?
Cyniquement et pour aller dans le sens de certains, mieux vaut une main d'oeuvre à peu près en bonne santé pour travailler non ? Il me semble que c'est le pari fait aux USA dans une vision à plus ou moins long terme, car c'est bien joli de délocaliser à tout va et d'aller exploiter la misère ailleurs où les charges sociales sont inexistantes mais un jour ou l'autre il faudra bien en revenir. Pas moi qui le dit juste que le transport coûte et va coûter de plus en plus cher aux entreprises. Pour l'instant c'est Bysance mais cela ne va pas durer.
Donc prenons soin de la population occidentale actuelle c'est un vrai pari pour l'avenir icon_cheesygrin   

Libéral

Message non lu par Libéral » 06 avr. 2010, 16:07:00

Vous me racontez bien ce que vous voulez, mais à un moment il faut regarder les choses froidement.

Y a t'il +4.2 % d'assurés ? NON, celà se saurait.

Les gens ont il travaillé en moyenne +4.2 % ? NON, celà ne colle pas avec la réalité économique du moment.

Y a t'il eu des épidémies exceptionnelles ? NON, il y a eu la peur de la grippe H1N1 mais que la peur et au niveau du gouvernment.

Y a t'il eu des éléments météorologiques exceptionnels ? L'hiver a été froid mais faut pas non plus exagérer, rien de grandiose.

La croissance de la dépense est elle comparable à celle des années précédentes ? OUI, tout à fait.

Donc les raisons sont ailleurs:
a/ un sytème trop généreux
b/ un vieillissement de la population et là on y peut rien, il faudra vivre avec
c/ ce système est un foutoir mal géré. Et je crois que c'est la principale raison.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 06 avr. 2010, 17:00:00

Il y a juste de plus en plus de tension au travail, ce qui explique cette hausse. Mais c'est sans doute parce que les salaires montent et que les managers utilisent des méthodes douces icon_biggrin
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Libéral

Message non lu par Libéral » 06 avr. 2010, 17:31:00

Golgoth a écrit :Il y a juste de plus en plus de tension au travail, ce qui explique cette hausse. Mais c'est sans doute parce que les salaires montent et que les managers utilisent des méthodes douces icon_biggrin
Bon, çà va. Si tu crois que les méthodes de management sont plus douces ailleurs qu'en France, tu fais erreur. A te lire, travailler, c'est l'enfer. Travailler plus de 35 heures c'est l'enfer. Travailler dans le privé c'est l'enfer. Tu te fous de la g..... de qui ?

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 06 avr. 2010, 18:24:00

Parles en aux salariés de France Télécom. icon_mrgreen
Par ailleurs je n'ai pas parlé de privé, ni dit qu'ailleurs c'était mieux. Procès d'intentions.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 avr. 2010, 13:49:00

Je pense que la degradation de la qualité au profit de la recherche du prix bas ainsi que la degradation des conditions de vie en France explique ce phenomène.

Evidemment, je rejoints pwalagratter sur l'avenir que constituent les dépenses de santé....C'est ce qui justifie mes reticences à l'égard du rabotage fait sur le dos des malades alors que l'Etat continue de distribuer des milliards à ses amis et aux étrangers.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 07 avr. 2010, 17:14:00

Je ne vois absolument pas pourquoi les dépenses de santé diminueraient.

Tous les professionnels de santé ont évidemment intérêts à ce qu'elles croissent.

Le médecins bien sûr mais aussi les labos d'analyse, radiologique, pharmaceutiques, les infirmières libérales, les kinés, les ambulanciers, les pharmaciens,  les gestionnaires de dossiers.... (je vous laisse imaginer d'autres catégories avec un peu d'imagination on en trouve taxi...)

Quant aux assurés, n'ayant pas le sentiment que cela leur coûte, pour eux rien n'est trop beau pour garantir leur santé. La moindre émission médicale voire les contacts avec des amis suffisent à développer le doute sur sa fameuse santé. Revoir le fils Dr Knock...

Combien d'alertes inutiles auprès du médecin voire aux urgences...

La dérivé des dépenses de santé a deux moteurs puissants : la peur de mourir des assurés et la cupidité des professionnels de santé. Face à ces deux moteurs puissants, il n'y a pas de frein si ce n'est l'éthique de tous... au détriment de nos intérêts autant dire un frein virtuel.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 avr. 2010, 18:18:00

Je suis assez d'accord, ayant vu à la lueur de certains de mes dossiers des choses vraiment pas terribles ....
On dit que les médocs coutent cher, mais ils rapportent énormément et l'argument des frais de RD, je n'y crois plus du tout, car si c'était le cas, les labos continueraient d'exploiter alors que bien souvent ils abandonnent dès que cela devient générisable.

En revanche le moindre petit commercial qui a réussi a fourguer une marque à un généraliste, outre le fait qu il le couvre de cadeaux (si si, je l'ai constaté), payés par la sécu, touchent des salaires mirobolants, la aussi payés in fine par la sécu ....

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 07 avr. 2010, 18:33:00

Il y a longtemps que les labos ne font plus de cadeaux aux médecins.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré