Juppé propose de revenir sur le bouclier fiscal

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Junky
Messages : 10
Enregistré le : 29 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Nantes

Message non lu par Junky » 30 mars 2010, 13:27:00

"Ça ne me choquerait pas qu'on demande aux très riches de faire un effort de solidarité supplémentaire vis-à-vis de ceux qui souffrent dans la crise", indique le maire de Bordeaux.

L'ancien Premier ministre Alain Juppé a indiqué mardi 30 mars sur France Info qu'il n'était pas opposé à l'idée de revenir sur le bouclier fiscal. Il a souligné qu'il ne serait "pas choqué" qu'"on demande aux très riches de faire un effort de solidarité supplémentaire vis-à-vis de ceux qui souffrent dans la crise". "Il faut s'interroger sur ce qu'on appelle le bouclier fiscal parce que les choses ont changé, la crise est venue", a-t-il ajouté.
Selon lui, "on voit aujourd'hui qu'une petite minorité de très riches ne cesse de s'enrichir".
"Ça ne me choquerait pas qu'on demande aux très riches de faire un effort de solidarité supplémentaire vis-à-vis de ceux qui souffrent dans la crise", a estimé Alain Juppé, affirmant avoir "cru comprendre que dans les débats qui ont eu lieu dans le groupe parlementaire UMP, la question avait été posée".
Les parlementaires UMP se réunissaient la veille en séminaire afin de faire taire les critiques et serrer les rangs derrière Nicolas Sarkozy après la déroute aux régionales.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... 1471/alain_…
Il est bien ce Juppé icon_cheesygrin

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 30 mars 2010, 13:52:00

Et bien sûr, il n'appliquera cette idée que si Sarko ne se représente pas icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 30 mars 2010, 14:23:00

Ouh la petite phrase de Hollande qui passe inaperçue dans l'article en question: "faut faire une vraie réforme, c'est-à-dire [..] avoir un impôt à assiette large, avec un taux minimum et ensuite une progressivité de l'impôt."
Traduit en un langage plus précis, je comprends: "dorénavant, faut que même les plus pauvres crachent au bassinet". Je lui fais un mauvais procès, à ce "socialiste", ou bien... ?

Et pour répondre au sujet, hé bien je trouve ça bien si des membres de l'UMP commencent à contester le bouclier fiscal. Mais bon, Juppé ne s'avance pas beaucoup en disant cela: il n'est jamais que maire de Bordeaux, c'est tout. ça aurait une autre signification si c'était Copé, voire Fillon.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 30 mars 2010, 23:30:00

Bon, apparemment, quelques députés UMP y songent aussi. Mais je ne comprends pas bien ce qu'ils veulent taxer au juste.

http://www.lepoint.fr/actualites-econom ... lus-ump-ve…

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 31 mars 2010, 11:04:00

Manque de bol, le Marty Mc Fly du gouvernement n'a pas l'air disposé à revenir dessus. C'est vrai qu'il est équitable le bouclier fiscal !

http://www.lepoint.fr/actualites-econom ... ique-baroi…

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 31 mars 2010, 17:42:00

Copé sort lui aussi du bois, ce grand libéral devant l'éternel avoue désormais qu'il n'est plus sûr de rien à propos du bouclier fiscal :

http://www.20minutes.fr/article/394620/ ... le-patron-…
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 mars 2010, 21:12:00

Bonjour,

Le président Nicolas Sarkozy ne reviendra pas sur le bouclier fiscal malgré toutes les voix qui le réclament jusqu'au coeur même de de sa propre majorité. «Il ne vous surprendra pas que le président de la République a eu l'occasion de rappeler ces derniers jours qu'il ne reviendrait pas sur le bouclier fiscal», a affirmé mercredi le porte-parole du gouvernement Luc Chatel, dans son compte rendu du Conseil des ministres.


Le chef de l'Etat n'a pas fait de déclarations publiques jusqu'ici sur le bouclier fiscal, décrié par la gauche mais aussi -surtout depuis la défaite de la droite aux élections régionale- par plusieurs personnalités de la majorité, notamment l'ancien Premier ministre Alain Juppé.
Lors d'une réunion qui s'est tenue avec les élus UMP, ce mercredi en fin d'après-midi à l'Elysée, Nicolas Sarkozy a exhorté les députés UMP à ne pas revenir sur l'une des mesures les plus symboliques de son quinquennat en lançant «ne touchez pas au bouclier fiscal !», selon des participants.

Un grand nombre de parlementaires UMP réclament de plus en plus ouvertement un aménagement (CSG et CRDS extraites du bouclier contre, par exemple, une sortie de la résidence principale du calcul de l'ISF), une suspension, voire la suppression du bouclier fiscal.
Du coup, le chef de file des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault, a annoncé qu'il va déposer une proposition de loi demandant l'abrogation du bouclier fiscal. Cette proposition de loi, qui sera déposée mardi sur le bureau de l'Assemblée nationale, sera discutée le 20 mai lors de la journée d'initiative parlementaire du groupe.

 Par ailleurs, le chef de l'Etat a également enjoint aux députés UMP de ne pas remettre en cause la règle du non-remplacement «d'un fonctionnaire sur deux» partant à la retraite, mise en oeuvre par le gouvernement. Certaines voix demandent que cete règle soit assouplie, notamment dans la police.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 31 mars 2010, 21:33:00

Errare humanum est, perseverare diabolicum est.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 31 mars 2010, 21:52:00

C'est quand même bizarre cette propension qu'il a à s'accrocher au bouclier fiscal, sans même argumenter quant à son utilité. J'ai un peu l'impression que si il lâche là-dessus, il y a un gros truc qui va lui tomber sur la tête, comme si il était pris en otage. Enfin c'est l'effet que ça me fait.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 31 mars 2010, 21:55:00

Peut être qu'il en bénéficie ? icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 31 mars 2010, 22:00:00

Un article fort intéressant sur le problème des hauts revenus : http://www.salairemaximum.net/Thomas-Pi ... ent-les-tr…
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 31 mars 2010, 22:02:00

Nombrilist a écrit :C'est quand même bizarre cette propension qu'il a à s'accrocher au bouclier fiscal, sans même argumenter quant à son utilité. J'ai un peu l'impression que si il lâche là-dessus, il y a un gros truc qui va lui tomber sur la tête, comme si il était pris en otage. Enfin c'est l'effet que ça me fait.
C'est exactement ça, pour lui renoncer au bouclier fiscal sera le symbole de ses renoncements.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 31 mars 2010, 22:10:00

Golgoth a écrit :Un article fort intéressant sur le problème des hauts revenus : http://www.salairemaximum.net/Thomas-Pi ... ent-les-tr…
Toujours très pertinent ce Piketty. Pour ceux qui ne le connaissent pas c'est LE spécialiste français en matière de revenus.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 31 mars 2010, 22:16:00

Un peu long à lire ton article Golgoth, mais les 3 premiers paragraphes sont très intéressants. Une imposition à 80, voire 90% des très hauts revenus (> 8 millions d'euros par an) aux USA de 1936 jusqu'en 1965 et à 70% en 1980 ! Et en France, on reste avec nos 50% ? De qui se moque-t-on ?

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 31 mars 2010, 22:19:00

Mais les gens en redemandent, regarde MPS. Beaucoup de personnes sont en admiration devant les très hauts revenus.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré