Bouclier fiscal: assez de balivernes sur le poids de l'impôt

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 11 avr. 2010, 20:27:00

C'est sans doute pour cela que le mouvement national conteste la plupart des mesures prises par ce "Gouvernement".

Et je suis curieux, toi qui est toujours adepte des sources de voir les points du programme FN qui serait en accord avec les derives fiscales, européistes et migratoires actuelles.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 11 avr. 2010, 21:56:00

et voilà wesker a trouvé une échappatoire pour éviter d'avoir à affronter ses propres contradictions ;)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 11 avr. 2010, 22:02:00

http://www.frontnational.com/?page_id=1159
Les différentes mesures que nous proposons entendent créer un cadre favorable à l’entreprise, notamment aux PME, et rendre aux Français, notamment les classes moyennes, le fruit de leur travail.

Baisser la pression fiscale par une réforme d’envergure sur 5 ans :
Image
Ce choc fiscal créera à terme les conditions d’une croissance retrouvée, en redonnant du pouvoir d’achat aux ménages et en recréant les capacités d’investissement des entreprises. À terme, l’effet de relance sur la consommation et l’investissement générera des recettes fiscales importantes.

Gain estimé : 9 milliards d’euros
Première remarque : le dernier paragraphe semble tout droit sorti d'une campagne de communication gouvernementale, jusqu'au terme "choc fiscal"L. Au lieu d'une différence marquée avec l'UMP, le même genre de blabla creux et économiquement inepte. Du Christine Lagarde dans le texte.

Deuxième remarque : d'un côté un tableau qui estime les coûts des baisses d'impôts à 29 Md€ (25+2+1+1), de l'autre un "gain estimé" de 9 Md€. Deux possibilité :

- les deux chiffres sont contradictoires et ça n'est pas très sérieux
- les deux chiffres sont bons, ce qui correspond à un différentiel de 38 Md€ (29+9) correspondant à 2% du PIB, ce qui est énorme.

Le raisonnement qui se cache derrière cette prouesse est connu sous le nom de courbe de Laffer (le fameux "trop d'impôts tue l'impôt" des nuls en économie), loi pseudoéconomique qui a été ces dernières années le prétexte préféré des néolibéraux pour baisser les impôts partout dans le monde. Le problème est que cette théorie repose sur du vent, au même titre que la charlatanerie reagano-thatchérienne de la théorie du ruissellement et de l'économie des retombées (baisser les impôts des plus riches génère des flux qui finissent par ruisseler vers les plus pauvres). De plus j'ai du mal à comprendre comment le FN avec ce genre de programme peut prétendre une seule seconde lutter contre le néolibéralisme mondialisé destructeur d'emploi, puisque les fondamentaux sont les mêmes.

On continue ?
- Mandater un grand audit des comptes de la Nation. En outre, les recommandations de la Cour des comptes seront mieux suivies concernant la rationalisation des moyens des Services de l’État.

Gain estimé : 4,5 milliards d’euros
Autrement dit, la RGPP.
- Réorienter la dépense publique vers l’investissement. À ce titre, les départs à la retraite dans la fonction publique seront mis à profit pour rationaliser les effectifs en concertation avec les partenaires sociaux, mais dans l’intérêt d’une plus saine gestion de l’État.
- Maîtriser les dépenses liées à l’immigration, préalable indispensable à une réduction des déficits publics. L’immigration d’ayants droit qui s’est substituée à l’immigration de travail se traduit en effet par un coût considérable, en particulier pour les finances sociales. Cette question est développée dans le chapitre éponyme.
- Contrôler les subventions aux associations accordées par l’État, avec un objectif de réduction de 30%.

Gain estimé : 0,5 milliard d’euros
Le premier point correspond exactement au dogme du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Passons sur les deux points suivants et attardons-nous sur le gain estimé, un maigre 0,5 Md€, bien loin des dizaines de Md€ souvent cités. On notera que ce chiffre correspond exactement aux gains obtenus cette année par la règle du non-remplacement, ce qui permet d'estimer les gains des deux autres mesures à ... zéro euro.
Réformer le traitement du chômage et le RMI, dans une logique qui favorise la reprise d’une activité : transformer le revenu minimum d’insertion en revenu minimum d’activité. D’une manière générale, les revenus d’activité seront favorisés au détriment des revenus d’assistance.
Autrement dit, le RSA.

Bon je m'arrête là pour ce soir.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 11 avr. 2010, 22:05:00

Pinaise, un taux maximal de 20 % pour l'IR... Même Reagan n'aurait pas osé icon_lol
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 12 avr. 2010, 13:59:00

Et bien, je ne crois pas que l'UMP se soit engagé sur une telle reforme fiscale d'envergure....Sinon, cela se saurait et les gains en terme d'attractivité et de pouvoir d'achat se seraient faits sentir.

Rien de tout cela n'a été mis en oeuvre et c'est la multiplication de taxes qui a vu le jour.

Ajoutons d'ailleurs cet extrait de programme confirme que le FN en dispose un...Pourtant nombre de ses detracteurs l'accusaient de ne pas avoir de programme de gestion sur des questions fiscales, environnementales...Bref autre que migratoire et securitaire.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 12 avr. 2010, 14:06:00

et hop l'argument du "si cela n'a pas marché c'est qu'on n'a pas été assez loin" l'argument libéral habituel qui marche à tous les coups :) ça ne marche pas donc il faut s'entêter logique !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 12 avr. 2010, 20:50:00

Hélàs, ce n'est pas les nationaux qui sont aux responsabilités et qui s'entête sur la voie du mondialisme...C'est l'UMP qui préfère defendre l'intérêt des amis du Président plutôt que de developper une vision économique à long terme fondé non pas sur la redistribution mais sur la preservation des richesses que les travailleurs produisent et dont ils se voient privés.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 avr. 2010, 09:24:00

Hélàs
Au vue de votre programme (sic) des régionales, où un de vos plus gros calibre (resic) s'était présenté en tête de liste, je ne vois pas en quoi on peut dire "Hélas". M'enfin, sur ce programme le débat a déjà été fait, on va pas tourner en rond.
et hop l'argument du "si cela n'a pas marché c'est qu'on n'a pas été assez loin" l'argument libéral habituel qui marche à tous les coups
ce n'est pas un argument, on est d'accord, et cette réthorique est loin d'être réservée aux libéraux qui, logiquement sont très peu interventionnistes. Je ne sais pas comment on peut qualifier notre président "d'omniprésident" puis à côté de "libéral". Je sais qu'il est plein de contradictions, mais n'entrez pas dans son jeu si vous voulez être crédibles.
Et bien, je ne crois pas que l'UMP se soit engagé sur une telle reforme fiscale d'envergure....Sinon, cela se saurait et les gains en terme d'attractivité et de pouvoir d'achat se seraient faits sentir.
En fait, le bouclier fiscal, je suis pour, mais il a été bâclé. A mon sens, l'ISF devait être réduit, mais pas au point où il l'a été (rappel, ISF=impôt sur le patrimoine, pas sur le travail),mais surtout il devait être réduit de manière intelligente : soit on fait payer à l'état soit on force l'investissement.
Je prends un exemple, un patrimoine, c'est par exemple un appartement (ou plusieurs). Le bouclier fiscal a réduit fortement l'ISF, voire totalement chez les plus faibles revenus (0.8% rappelons le). Pour les forts revenus, aujourd'hui l'ISF c'est peu de chose, et résultat, cela baisse le taux d'imposition de 50% vers environ 40% (Georges est celui qui, jusqu'à présent a fait la meilleure démonstration dans un message qui commence à dater). Ce que je propose, c'est que l'ISF soit rétablit sur les 10% manquant SAUF en cas d'investissement. Et dans notre exemple, c'est mettre des panneaux solaires, faire une rampe pour les handicapés, refaire l'isolation, améliorer la desserte numérique (mettre la fibre otpique dans un ancien bâtiment par exemple). De tels travaux donnent du travail (Osez le nier), font augmenter le PIB(même défit) et donc facilitent la croissance et donne confiance aux petits actionnaires dans le marché boursier (là vous pouvez le nier, j'ai vraiment été rapide sur le raisonnement). De ce fait l'état n'est pas obligé de ponctionner les revenus puisque ceux-ci lui rapportent déjà gros. Par contre un riche qui ne fait pas marcher l'économie en investissant, lui devra payer son ISF jusque 50% comme le veut le bouclier.

Quant au bouclier fiscal, une des mesures qui me conforte dans mon idée favorable, c'est la réduction des frais d'héritages ! Là j'ai déjà amplement expliqué pourquoi j'étais pour l'héritage. C'est vraiment une question d'opinion.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 13 avr. 2010, 11:48:00

En somme tu penses que la fiscalité doit préserver les gens qui ont un patrimoine par héritage au détriment des travailleurs. Autrement dit, ce qui sont riches sans rien branler au détriment de ceux qui se lèvent les fesses le matin pour gagner leur vie.
Quand on achète une baraque, qu'on paye pendant 25 ans en bossant, on paye plus d'impôts que si on en avait hérité sans rien faire. Logique icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 avr. 2010, 12:04:00

En somme tu penses que la fiscalité doit préserver les gens qui ont un patrimoine par héritage au détriment des travailleurs. Autrement dit, ce qui sont riches sans rien branler au détriment de ceux qui se lèvent les fesses le matin pour gagner leur vie.
J'ai donné ma position là dessus sur un autre poste. L'argent ne s'emporte pas dans la tombe, si tu désires l'amasser c'est pour deux raisons : ton bien être puis celui de tes enfants. Il y a d'autres arguments mais comme apparement pour toi le tout est de me culpabiliser (donc aucun argument), par l'ironie, je n'irai pas plus loin.
Quand on achète une baraque, qu'on paye pendant 25 ans en bossant, on paye plus d'impôts que si on en avait hérité sans rien faire. Logique
exemple foireux. Quand tu paies une baraque pendant 25 ans, tu espères que ton enfant en fera quelque chose à ta mort sinon tu auras trimé pour rien pendant 25 ans, sur 40 ans de cotisation, c'est pas peu.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 avr. 2010, 12:09:00

Artragis, il y a héritage et héritage. Hériter d'une maisonnette payée sur 25 ans, c'est autre chose que d'hériter d'un empire qui fait travailler des centaines de milliers de personnes et d'être infoutu de le gérer comme le faisait papa. Franchement, même si l'état te prend 600 millions sur un héritage de 1 milliard, il te reste 400 millions d'euros, t'es pas content avec ça ?

On ne peut pas dire aux gens "faut bosser plus pour garder votre emploi" d'un côté, et rétablir la noblesse de l'autre côté (si tant est qu'elle ait jamais été supprimée).

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 avr. 2010, 12:20:00

hériter d'un empire qui fait travailler des centaines de milliers de personnes et d'être infoutu de le gérer comme le faisait papa.
il y a pas des masses de comme ça et que je sache, souvent on n'hérite que des actions de papa, pas de la direction de l'entreprise qui est laissée à un PDG élu par les actionnaires. Enfin, je conçois que ça arrive, mais il faut voir aussi que souvent même quand on hérite de l'empire de papa (quand on est fils unique, doué, bien appris etc.) si on économise 400 millions d'euros d'un côté c'est pour les investir de l'autre. Alors, je conçois que pour ces gens là, uniquement pour eux, ça soit un véritable pari.
On ne peut pas dire aux gens "faut bosser plus pour garder votre emploi" d'un côté, et rétablir la noblesse de l'autre côté (si tant est qu'elle ait jamais été supprimée).
mais le "faut bosser plus pour gagner plus", c'est pas le bouclier fiscal, c'est la foli présidentielle, ça a rien à voir.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 avr. 2010, 12:34:00

"Bosser plus" et le bouclier fiscal, c'est tout deux le président, et de facto, l'UMP puisque ce sont les députés qui votent les lois.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 avr. 2010, 12:50:00

et? là je vois pas en quoi tu me contredis... je dirais même que tu confirmes ce que je dis, le bouclier fiscal et ce slogan à la c.. c'est pas la même chose du tout.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 13 avr. 2010, 13:46:00

Puisque tu aimes les exemples "foireux", si tu payes une maison à 200 000 euros pendant 25 ans avec ton épouse, et eu tu as un enfant unique, il pourra en hériter sans pratiquement payer un copec si tu as fait les choses correctement, entre les abattements, les dons du vivant.. etc
Prenons maintenant une bonne famille de prolo qui n'a donc jamais pu se payer une maison. Ces gens comptent sur l'ascenseur social pour que leur enfant puisse lui se la payer. Imaginons que ce soit le cas, il va payer plus de 10 0000 euros d'impôts dès l'achat, sans compter les effets indirects de l'impôt sur le revenu. Pourtant je n'ai jamais entendu personne remettre en cause les taxes de publicité foncières.
Donc tu es pour un système social qui donne la prime à la naissance et à la rente, et ce n'est pas mon cas. Tu peux enrober cela dans de l'émotionnel si tu veux, genre le pauvre petit nenfant qui doit hériter du fruit du dur labeur de ses vieux, les faits sont têtus.
Pour ce qui est de mes propres enfants, j'espère surtout les éduquer correctement pour qu'ils puissent se démerder sans avoir besoin d'attendre ma mort. En plus je ne compte pas crever de si tôt, ça tombe bien.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré