Bouclier fiscal: assez de balivernes sur le poids de l'impôt

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 13 avr. 2010, 22:25:00

El Fredo a écrit :
Georges a écrit :Suisse.
Dans ce cas l'initiative parlementaire suivante devrait t'intéresser :

http://www.parlament.ch/F/Suche/Pages/g ... d=20100422
Je connaissais, mais je doute que ça passe, quoi qu'avec les Suisses on ne sais jamais.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 14 avr. 2010, 13:56:00

El Fredo, la suppression de l'ISF ainsi qu'une recomposition de l'IR permettrait de relancer le pouvoir d'achat des classes moyennes qui sont asphyxiées par les taxes, nombreuses et absurdes que le Gouvernement a crée depuis 2.5 ans.

Evidemment, si le bouclier fiscal peut se comprendre, sa mise en application aboutit à la preservation des intérêts des amis du Président et neglige complètement les veritables créateurs de richesses, les entrepreneurs, les PME, les PMI....

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 14 avr. 2010, 21:49:00

Je ne connais personne de la classe moyenne qui paie l'ISF !

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26112
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 14 avr. 2010, 22:39:00

Il y en a, la plupart du temps ce sont des foyers aux revenus relativement modestes (du genre ingénieur) qui reçoivent un patrimoine en héritage, genre le chateau familial, qu'ils n'ont pas les moyens d'entretenir ni la possibilité de vendre facilement vu la nature du bien. Pour ces personnes le bouclier fiscal peut se justifier, par contre il faudrait un plafond de remboursement. Mais une réforme de l'ISF et des droits de succession serait encore mieux car elle pourrait régler ce genre de situation dès l'origine.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 avr. 2010, 13:21:00

Le niveau des prélèvements ne cessent d'augmenter, depuis l'arrivée de Sarkozy aux responsabilités.

Evidemment, privilégier un petit nombre aisé de contribuables ne compensent pas les hausses que subissent l'ensemble de la population, en particulier les revenus du travail.

Les travailleurs étant la principale ressources de financement de la protection sociale, je crois que c'est donc bien vers le travail que le Gouvernement devrait porter ses efforts en matière fiscale et non en fonction des liens d'amitiés que l'on partage ou pas avec le Président de la Républiuqe.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 avr. 2010, 17:39:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"]Image Bouclier fiscal: assez de balivernes sur le poids de l'impôt[/td][td colspan="1" rowspan="1" valign="top"]Image [/td][/tr][tr][td colspan="2" rowspan="1"]Le niveau des prélèvements ne cessent d'augmenter, depuis l'arrivée de Sarkozy aux responsabilités.
[/td][/tr][/table]

As-tu un tableau comparatif pour corroborer ces affirmations ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 avr. 2010, 20:33:00

Inutile...Il suffit de regarder les taxes qui ont été crée (taxe poisson, plastique, pique nique, transport....) et les reductions fiscales qui n'ont bénéficié qu'à une partie, souvent proches d'ailleurs du pouvoir.

C'est connu, plus l'assiette de cotisation est importante, plus les recettes sont importantes.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 15 avr. 2010, 20:42:00

Une taxe particulièrement perverse est celle crée sur les cotisations d'assurances obligatoires. Elle aurait permis si elle avait été gérée correctement d'indemniser pratiquement les 2/3 de la dépense prévue pour Cynthia. Hélas .. si elle est toujours perçue elle n'a jamais été utilisée pour indemniser, mais au contraire a servie de pompe a fric pour le budget de l'état. (le canard d'hier)

En revanche, la taxe plastique et pic nique (ta mère) n'ont jamais été mise en route mon cher Wesker.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 15 avr. 2010, 20:58:00

lancelot a écrit :Une taxe particulièrement perverse est celle crée sur les cotisations d'assurances obligatoires. Elle aurait permis si elle avait été gérée correctement d'indemniser pratiquement les 2/3 de la dépense prévue pour Cynthia. Hélas .. si elle est toujours perçue elle n'a jamais été utilisée pour indemniser, mais au contraire a servie de pompe a fric pour le budget de l'état. (le canard d'hier)
En revanche, la taxe plastique et pic nique (ta mère) n'ont jamais été mise en route mon cher Wesker.

L'Etat peçoit également une taxe sur les assurances accidents de voiture, et cett taxe devrait être reversée à la sécu, mais elle nr'en a pas vu la couleur depuis pas mal d'années.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 avr. 2010, 23:14:00

Lancelot....Xinthia fut l'occasion pour Bussereau de preconiser une taxe de 6% pour faire face au défi de l'indemnisation avant de se raviser pour que l'Etat assume ses responsabilités.

Ce ne sont pas les français qui sont responsables de l'attribution de permis de construire en zone inondable mais bel et bien les autorités.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré