Vers des primaires socialistes à 2 tours fin 2011 ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Libéral

Message non lu par Libéral » 28 avr. 2010, 14:55:00

El Fredo a écrit :
lancelot a écrit :D'abord, l'ultra libéralisme n'existe pas. Le libéralisme oui, et sa doctrine est justement à la base de la mondialisation. Pas de règles, voila le libéralisme ... et que le meilleur (ou le plus riche, ou le plus tordu, ou le plus fort) gagne.
Je ne suis pas d'accord. Le libéralisme n'est pas une doctrine, c'est un école de pensée qui recouvre de nombreux courants, parfois farouchement opposés. Ce que tu décrits (et que wesker appelle l'ultra-libéralisme) est plus généralement désigné par "néolibéralisme", terme un peu vague qui recouvre tous les partisans du laisser-faire, du libre-échangisme et de l'Etat-source-de-tous-les-maux (école autrichienne, école de Chicago, freshwater, néoclassiques, minarchistes, etc.). Or en France on a tendance à coller le terme "libéral" (et par extension ultra-libéral) à tous les partisans de l'économie de marché par rapport aux alternatives type économie planifiée, ce qui au final fait beaucoup de monde. De plus le néolibéralisme au sens moderne n'est pour moi qu'une des incarnations du capitalisme sauvage, qui n'emprunte au libéralisme originel que ses totems les plus folkloriques (réduction du nombre de fonctionnaires et du poids de l'Etat, baisses d'impôts, privatisations, etc) assorti d'un consciencieux et méthodique lavage de cerveau relayé par les médias dans le but de fabriquer le consentement du peuple à sa propre spoliation (cf. la privatisation des autoroutes).
Effectivement, le mot "liberal" anglo-américain n'a rien à voir avec l'acception (le plus souvent erronée) du mot "libéral" en français.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 avr. 2010, 08:42:00

Liberal...A ma connaissance, Jean Marie Le Pen n'est pas sur ce forum.

Il s'agit de trouver et developper des options sur lesquelles nous pourrions être d'accords...Pour le reste, je partage l'avis d'El Fredo

L4ultra libéralisme est une perversion de la doctrine, saine du liberalisme qui permets d'obtenir des resultats en terme de croissance, d'emplois et même de progrès sociaux...L'ulitra libéralisme aboutit à une incongruité, celle où la loi du plus fort fausse les règles du marché...Cela entraine recession et regression. C'est ce que nous vivons à l'heure actuelle.

Et lorsque j'explique que les socialistes pronent un tel régime, ce sont eux qui en France ont posé les pierres d'un Empire n'ayant vocation qu'à être un marché de consommateur avachis et non de citoyens impliqués, responsables.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 05 mai 2010, 16:32:00

C'est la déchéance totale au PS. Plutôt que de s'entendre sur un programme les voilà à se chamailler et à ne s'intéresser qu'uniquement au pouvoir ( qu'ils n'obtiendront jamais sans un programme ... )

Soit ils en viennent à un système comme aux états unis où chaque candidat propose un programme différent, et dans ce cas là le PS change totalement d'aspect les militants n'ont plus aucune prise sur quoi que ce soit et le PS devient une écurie présidentielle.

Soit ils se définissent un programme et continuent donc d'être un parti politique ( c'est à dire où les citoyens se rassemblent pour porter des projets et des idées ) mais dans ce cas il est invraisemblable effectivement de choisir un candidat qui ne défendra pas ce programme.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 mai 2010, 13:51:00

C'est effectivement la question que le PS doit se poser.

Elaborer un semblant de programme pour que le candidat socialiste en propose un autre au pays semble obsolète et inefficace car ce mode de fonctionnement est étranger à la cultre politique des français qui attendent de voir un programme et une équipe capable de le mettre en oeuvre.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 06 mai 2010, 13:55:00

ya pas d'obsolete qui tienne, tu fais comme si cela a toujours été le cas ^^

non, c'est le cas uniquement depuis SR et ses conneries de débats participatifs

le probleme du PS c'est qu'il a déjà des élections internes pour définir une ligne politique, sauf qu'au lieu d'aboutir à la définition d'une ligne politique, d'un projet et donc d'un candidat cohérent, c'est à ce moment là qu'il leur faudrait définir un candidat, cela n'aboutit qu'à l'élection d'un premier secrétaire

ce qui ne va pas c'est leur histoire de synthèse, ils font comme si il y avait moyen d'avoir un programme commun faisant synthèse avec tous les courants au PS

hors cela fait depuis longtemps au PS qu'il n'y a plus possibilité de faire cette synthèse du fait de l'écart idéologique entre ses différents courants

les primaires aux élections présidentielles font donc redondance, elles sont contradictoires vu qu'il s'agit de définir à nouveau une ligne politique et un programme

l'incohérence est donc de définir un programme sur la ligne définit pour l'élection du premier secrétaire, pour ensuite définir un candidat avec son propre programme ;)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 mai 2010, 20:03:00

Tu sais, les salades socialistes n'ont, pour moi, guère d'intérêt ni d'importance pour la France....En revanche, à l'heure actuelle, s'interroger sur le projet à appliquer à la France alors que l'Europe, au travers la Grèce et les tensions economiques est la zone où la croissance est la plus faible me paraît fondamental.

L'ambition, la carrière des uns ou des autres ne m'interesse pas, je crois d'ailleurs que la politique s'entend, depuis l'Antiquité comme la mission qui consiste à se montrer capable d'offrir un projet et une compétence de gestion....Nous sommes moins de cette acception en France où la politique est perçu, aujourd'hui, comme un mandat alimentaire.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 06 mai 2010, 22:20:00

moi au contraire je trouve que l'organisation des partis politiques est un sujet interessant car c'est quand même un élément important de la vie publique et de la démocratie

la démocratie se joue d'abord au niveau des partis politiques

j'peux affirmer que ya rien de bon qui peut sortir de l'UMP du PS d'EE du FN et du MODEM rien qu'à partir de leur organisation interne dictatoriale ou oligarchique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 mai 2010, 13:36:00

Un parti qui s'interroge sur sa ligne stratégique, doctrinale, structurelle et politique, qui se montre capable de definir le périmètre de son camps et donc de ses éventuels partenaires et son President ne peut être considérée comme dictatorial puisque ce sont les adherants qui choisissent...Et de ce point de vue là, le FN montrera qu'il est là aussi au dessus des autres qui alimentent les querelles politiciennes.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 07 mai 2010, 13:42:00

la preuve c'est totalement démocratique Jean-Marie Lepen à sa direction 30 ans durant, puis une fois qu'il se fait trop vieux, passer la succession à sa progéniture blonde ? ;)
soit le FN est réellement un tout petit parti qui n'a pas trop le choix pour désigner ses représentants
soit ya comme un bug démocratique ;)

la démocratie consiste justement à faire participer le plus les citoyens à la vie politique, donc par conséquence aux responsabilités politiques, en démocratie on tourne, et même si qqun est très bien comme représentant, on tourne quand même

les démocraties où ya un président à vie c'est plutôt ce qu'on appelle des dictatures généralement

après effectivement il est désigné, ya des votes, très bien, mais l'élection ne fait pas à elle seule et ne garantit en rien la démocratie
c'est bien là la supercherie dans tous les partis politiques

tous se disent démocratiques parce qu'il y a l'élection mais aucun ne l'est vraiment parce que l'élection c'est insuffisant

donc si au départ les partis politiques ne sont pas démocratiques, il n'y a rien d'étonnant à ce que nos institutions et notre société ne le soient pas non plus, et rien d'étonnant, encore pire, à ce que l'union européenne ne le soit pas non plus

les dysfonctionnements démocratiques ils se trouvent déjà à la base de la vie politique, au niveau des partis politiques

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mai 2010, 10:15:00

"les démocraties où ya un président à vie c'est plutôt ce qu'on appelle des dictatures généralement"

Les mairies sont donc de mini-diktat ?

"j'peux affirmer que ya rien de bon qui peut sortir de l'UMP du PS d'EE du FN et du MODEM rien qu'à partir de leur organisation interne dictatoriale ou oligarchique"

A part Mélenchon, y a qui de connu au PG ? Et au NPA, à part Besancenot/Krivine ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 08 mai 2010, 14:01:00

logan a écrit :la preuve c'est totalement démocratique Jean-Marie Lepen à sa direction 30 ans durant, puis une fois qu'il se fait trop vieux, passer la succession à sa progéniture blonde ? ;)
soit le FN est réellement un tout petit parti qui n'a pas trop le choix pour désigner ses représentants
soit ya comme un bug démocratique ;)

la démocratie consiste justement à faire participer le plus les citoyens à la vie politique, donc par conséquence aux responsabilités politiques, en démocratie on tourne, et même si qqun est très bien comme représentant, on tourne quand même

les démocraties où ya un président à vie c'est plutôt ce qu'on appelle des dictatures généralement

après effectivement il est désigné, ya des votes, très bien, mais l'élection ne fait pas à elle seule et ne garantit en rien la démocratie
c'est bien là la supercherie dans tous les partis politiques

tous se disent démocratiques parce qu'il y a l'élection mais aucun ne l'est vraiment parce que l'élection c'est insuffisant

donc si au départ les partis politiques ne sont pas démocratiques, il n'y a rien d'étonnant à ce que nos institutions et notre société ne le soient pas non plus, et rien d'étonnant, encore pire, à ce que l'union européenne ne le soit pas non plus

les dysfonctionnements démocratiques ils se trouvent déjà à la base de la vie politique, au niveau des partis politiques
C'est vrai que les régimes communistes ont parfois des élections qui assurent la légitimité au "petit père du peuple" sans que cela assure le fonctionnement démocratique du pays.

Mais, au FN, tu oublies tout simplement que ce mouvement organise des débats, assez élargie pour determiner ses axes stratégiques et sa futrues directions. Jean Marie Le Pen a dirigé cette formation en raison de l'absence de contestation interne.

Parfois les dirigeants sont suffisamments appréciés pour faire l'unité, ce fut le cas, aujourd'hui, une impulsion nouvelle doit être prise et ce n'est en aucun cas Jean Marie Le Pen qui designe son successeur mais l'ensemble des adherants. Difficile de faire plus démocratique que cela.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 08 mai 2010, 15:51:00

Bizarre, la contestation interne a toujours finit par faire scission ;) Entre le MNR et Soral ?

La démocratie c'est difficile mais cela ne se résume pas à des élections. Les élections c'est assez simple à noyauter dans un parti. Il suffit de ne laisser aucune place à la contestation, lui faire sentir qu'elle est indésirable, et ne lui donner aucune représentation politique parce que toujours minoritaire et parce que non proportionnelle, la contestation finit par se barrer ... Car évidemment un parti c'est une construction sociale et humaine, personne ne peut supporter d'être etouffé et isolé très longtemps ...

A la façon dont fonctionnent les partis politiques, toute discussion entre les militants étant impossible du fait des distances qui les séparent, une oligarchie finit obligatoirement par s'accaparer les décisions, les débats sont toujours un moyen d'entretenir l'illusion de démocratie, mais au final ce sont les idées de cette oligarchie qui se retrouveront dans le programme.

Tu vois ce sont déjà 2 phénomènes qui ne sont pas propre à tel ou tel parti mais communes à tous les partis qui démontrent que les qualifier de démocratique est plus que généreux ;)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 09 mai 2010, 10:00:00

Ce que tu mets en lumière s'appelle la démocratie participative...A ma connaissance, ce n'est pas le FN qui s'est fait le promoteur de cette idée qui nous vient des régimes populaires.

Florent
Messages : 21
Enregistré le : 10 mai 2010, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Florent » 09 mai 2010, 10:39:00

El Fredo a écrit : Fabius, DSK et Aubry ont la ferme intention de s'entendre entre eux derrière le dos des militants pour saboter le processus.
Tu rêves, Aubry et DSK ont commencé à promettre les ministères. Celà va être la bataille de Stalingrad. Excellent pour la Louve de France.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 09 mai 2010, 10:49:00

Je crois que leurs différences idéologiques sont très fortes......Et surtout que l'ambition de ces personnes prendra le pas sur un semblant de cohesion qui serait indispensable aux socialistes pour promouvoir un projet de gouvernement crédible et applicable.

Trop nombreux sont les responsables socialistes à ne pas avoir rompu avec le marxisme et l'idéalisme....DSK constituerait un candidat plus à droite que Sarkozy

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Baltorupec