Financer les retraites : trouver des jeunes !

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 16:20:00

Si tu voyais les propositions d'intérêt sur capital que je reçois de l'étranger tu ne dirais pas ça, à moins que pour toi entre 11,5 et 14% c'est symbolique.
Oui, ce genre de taux existent, mais c'est pour des investissements à haut risque, quasi de desperados.

Compte aussi que tout taux inférieur à 9 ou 10 % n'a aucun sens, puisque l'avilissement monétaire est supérieur. Bref, tu touches des intérêts, mais ton capital fond inexorablement.

Quand tu vois que, chez nous, on te propose sas rire des bons de caisse à 2,45 %, c'est se moquer du monde.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59248
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 16:55:00

Désolé, mais l'argent français qui part travailler en Suisse, ça ne m'intéresse pas. Et je rejoins Logan, j'ai également toujours pensé que les grosses structures plombent l'emploi, l'économie et l'innovation.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 21:22:00

Evidemment que l'argent qui part fructifier et tourner en Suisse, c'est une perte dramatique.
C'est pouquoi il faut chouchouter celui que l'on a, plutôt que de le dégoûter.

Les grosses structures sont à la base de la plupart des innovations. Rien ne sert de concevoir quelque chose si l'invention n'est pas suivie de mise en oeuvre, et un particulier ou une petite boite n'a pas les moyens de produire et diffuser à une échelle suffisante les idées géniales.

Quant à l'économie et l'emploi, c'est un tort de négliger l'utilité des grosses boites.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59248
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 21:25:00

Le problème, c'est que plein de start-up qui font concurrence aux grosses boîtes se font simplement racheter et fermer dans la foulée, parce que c'est pas assez rentable, alors que ça l'aurait été pour une PME. C'est le cas par exemple dans le domaine de la médecine, avec des start-up qui produisent des médicaments naturels.

"Evidemment que l'argent qui part fructifier et tourner en Suisse, c'est une perte dramatique."

Voilà. D'où l'intérêt de donner l'argent au travailleur français.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 22:04:00

Evidemment que l'argent qui part fructifier et tourner en Suisse, c'est une perte dramatique."

Voilà. D'où l'intérêt de donner l'argent au travailleur français.
Quel argent, s'il est fichu le camp ? icon_confused icon_confused icon_confused
Par contre, si tu modifies le climat, si tu comprends que le capital est vital pour le pays, si tu la joues raisonnable en matière de fiscalité, tu vois les capitaux s'installer comme des moules sur un brise-lame, et produire de la richesse.

Songe par exemple au Luxembourg, dont la seule ressource, l'Arbed, a soudain fermé. Au lieu de se jetter sur les capitaux restants et de faire le grand soir, le Luxembourg a baissé ses taux fiscaux, offert un tas d'avantages aux entreprises et aux capitaux ... et est devenu de loin le pay le plus prospère d'Europe. Sans aucune autre ressource que du simple bon sens ...

Pour l'exemple de tes starts-up médicales, tu regardes par le mauvais bout de la lorgnette. il ne sufffif pas de mélanger de l'Aloe et du Cyprès (incroyablement efficace contre toutes les infections respiratoires) pour en faire un médicament. Il faut des "proovings", des tests sur des centaines de gens, pendant des années, etc. un peu comme le purin d'orties !

Cela n'intéresse donc que peu la grande industrie pharmaceutique, notamment parce qu'on ne peut breveter des produits aussi simples. Mais c'est un excellent créneau, au contraire, pour des PME qui vendent ces produits, non comme "médicaments", mais comme compléments alimentaires. Les interférences entre PME nautrelles et grands labos sont donc exceptionnelles.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59248
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 22:24:00

"Quel argent, s'il est fichu le camp ?"

Je parler de payer moins les dirigeants et plus les salariés. Dans mon discours, je ne parlais absolument pas des capitaux.

La société dont je parle fabriquait des molécules d'intérêt pharmaceutique grâce à des OGMs. C'était révolutionnaire.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 07 juin 2010, 03:35:00

Les capitaux qui produisent des richesses j'aurais tout entendu de la part de MPS ^^

Testons, mettons une valise pleine de billets, 10 millions d'euros, sur une 1ère île déserte, et mettons 100 personnes sans le moindre sous en poche sur une autre île déserte équivalente, je prends les paris, au bout de 10 ans, sur quelle île aura été produit le plus de richesses ? ;)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juin 2010, 07:10:00

C'est la dernière trouvaille de ta cellule de réflexion ? icon_confused

Tes 100 personnes auront en effet récupéré du bois, se seront construit des masures, et avec un peu de chance, trouvé quelques chèvres à élever.
On n'a jamais "perdu" un Robinson pour le trouver roulant carrosse 20 ans plus tard, ni 100 personnes constituant un village de brousse s'offrir un hopital.

Par contre, ton capitaliste, pourvu qu'il ait un GSM, aura vite fait le lotir son île, d'y attirer des ingénieurs architectes, des paysagistes, des matérieaux et des ouvriers, et tu le retrouveras au minimum à la tête d'un paradis touristique  icon_confused
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 juin 2010, 07:41:00

Allons allons, mps .... dans le sujet que tu as créé sur le socialisme, tu dis le contraire, à savoir que depuis l'age des cavernes l'homme se développe grace au capitalisme, alors il me vient une question : c'est grace au GSM ???

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juin 2010, 12:35:00

En quoi as-tu trouvé encore une incompatibilité.

La différence entre la croissance normale de l'humanité, depuis l'age des cavernes, et tes plantés sur une île déserte, c'est évidemment qu'ils ne peuvent commercer, dégager des profits, réinvestir, etc. Une famille peut se rendre des services en interne, ce n'est pas cela qui l'enrichira ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 juin 2010, 14:26:00

Mais alors comment a fait l'humanité pour se développer ?

Etre sur une ile déserte empèche t'il de récolter du bois et de fabriquer un bateau ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juin 2010, 15:10:00

Ma
is alors comment a fait l'humanité pour se développer ?
Et bien, je te l'expliques : par le commerce international !

Les égyptiens, qui vont chercher l'encens et la myrrhe au Pont Euxin, ou des pierres semi-précieuses, achètent à vil prix des biens surabondants où ils se trouvent, et les revendent avec profit dans les pays où on les apprécie sans en avoir. Plus tard, même en Bretagne, on doit avoir entendu parler de la route de la Soie, de la route des Epices, etc.

Les profits de ces marchands vont d'abord fonctionner les artisanats locaux (mobilier, tapisseries, argenterie, peintjures pour leur usage personnel) puis deviennent de vrais capitaux, qui s'investissent par exemple dans la flotte marchande, avant de se financialiser : Venise et Anvers deviennent les banquiers de l'Europe, et ceci bien avant les grandes découvertes.

L'argent abonde, et comme il serait peu rentable d'envoyer des bateaux à vide aux antipodes, ces marchands capitalistes lancent de grands ateliers de tissage, de dentelles, de bijoux, etc qui assureront le fret à l'aller, et donc doubleront la rentabilité de la flotte marchande. Tu crois que c'est par hasard que des galions grecs d'avant JC sont chargés, au départ de Grève, d'huile d''olive, de vins, de céréales ?

L'occident explose, ouvre des comptoirs en Asie, en Afrique, partout. Nos cathédrales n'ont pas été financées par des sédentaires, crois-moi !

Ceci nous ramène aux îles. Là où tes 100 naufragés arrivent à peine à survivre, sans aucun espoir de développement, d'autres îles s'ouvrent sur le monde,  commercent, servent d'escales, et deviennent très prospères.

Il n'y a aucun progrès économique ou social à attendre d'une collectivité qui se la joue frileuse.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 07 juin 2010, 20:17:00

Pour toi un marchand qui acheterait un bateau pour commercer avec d'autres populations serait un capitaliste, mais ce n'est pas ça un capitaliste; un capitaliste c'est une personne donc ses revenus viendraient principalement du rapport de l'argent

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 juin 2010, 20:28:00

les égyptiens ne sont pas l'âge des cavernes.
Le capitalisme n'était pas encore représenté à l'époque des égyptiens puisque l'argent avait une autre valeur, notamment à cause de l'esclavage de masse.
M'étonnerait qu'il y ai eu des banques au moyen âge, mais je me trompe peut être.
enfin MPS le liberalisme pur à la Smith a montré ses faiblesses : l'homme n'est pas rationnel, les marchés encore moins.
Le capital n'est qu'un outil, un intermédiaire très technique, sans l'homme, ou plutôt l'organisation du travail de l'homme, pas de fructification du capital, le capital crée les interdépendances MPS, il ne crée pas la richesse.
Enfin les développement des civilisations s'est fait plus par conquête que par le commerce, ce mouvement de décalage de l'influence guerrière à celle du commerce est très moderne, "D'où viennent les hommes, de la guerre, c'est évident. Mais où vont(ils? A la paix, cela n'est pas moins évident" disait V.Hugo
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 07 juin 2010, 21:08:00

Pour ton information, 3000 ans avant J.-C., on trouve des traces d'activités bancaires en Mésopotamie. Par exemple, dans la ville d'Ur c'est le Temple qui joue le rôle de banque et les prêtres et prêtresses celui de banquier en acceptant les dépôts d'argent et en prêtant de l'argent au souverain puis aux marchands.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré