US Government: Les études sur le piratage sont bidon

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 14 avr. 2010, 15:58:00

http://www.osnews.com/story/23153/US_Go ... cy_Studies_…
US Government Admits Most Piracy Studies Are Nonsense

A major setback for those that claim piracy is having an adverse affect on the US economy: the US Government Accountability Office, who was tasked with reviewing the efforts to find out what, if any, impact piracy has on the US economy, has concluded that all of these studies - all of them - are bogus. Better yet - the GOA even goes as far as to say that piracy may have a positive effect on the economy.
Over the course of the years, we've been subjected to numerous doom and gloom studies from organisations like the MPAA, RIAA, and BSA, which contained figures supposedly coming from government sources. These reports would get widespread coverage in the media and would influence government policy regarding IP enforcement to a rather great degree.

Consequently, US Congress decided back in April 2009 to task the Government Accountability Office with investigating these reports to assess their validity. Released Monday, the report tears all of these reports to shreds, and I'm not overstating things here; the validity of each and every one of these reports is highly questionable, according to the GOA.

Of the three most often-cited studies, the GOA states that they "cannot be substantiated due to the absence of underlying studies. Each method (of measuring) has limitations, and most experts observed that it is difficult, if not impossible, to quantify the economy-wide impacts." They state that the oft-made assumption that each pirated product constitutes a lost sale is just an "assumption". Some figures used in the reports were attributed to the FBI, to which the FBI replied they have no records of said figures. Loosely translated: big content made them up.

Furthermore, the GOA even concludes that piracy may have a positive effect on the economy, for instance because it leaves consumers with more money to spend elsewhere. On top of that - and I personally believe this is a far more important aspect that gets deliberately neglected by the content industry - people may use illegal downloading to sample content. In other words, without such sampling, they would be buying less media, not more.

"Some experts we interviewed and literature we reviewed identified potential positive economic effects of counterfeiting and piracy. Some consumers may knowingly purchase a counterfeit or pirated product because it is less expensive than the genuine good or because the genuine good is unavailable, and they may experience positive effects from such purchases," the GOA concludes, "Consumers may use pirated goods to 'sample' music, movies, software, or electronic games before purchasing legitimate copies. [This] may lead to increased sales of legitimate goods."

Still, this doesn't mean piracy is not a problem - the GOA report calls it "sizeable" - it just means we haven't been able yet to really gauge its impact, contrary to what big content wants you (and your government) to believe.

This report will most likely quickly disappear out of view due to President Obama's close ties to big content and his support for ACTA. It seems that this is a battle the EU parliament will have to fight for the world, since individual member states in the EU certainly won't be doing anything (Hi France! Hi UK!), and I have little hope for Obama to step away from all that juicy MPAA/RIAA campaign money.
Depuis des années la lutte contre le piratage s'appuie sur des études menées par les ayant droits, or il s'avère que non seulement l'intégralité de ces études repose sur du vent (invoquant des manques à gagner basés sur des chiffres totalement irréalistes et fictifs), mais qu'en plus l'impact macroéconomique du piratage pourrait être positif : une part significative des actes de piratage, commis dans le but de tester des produits culturels, aboutirait à leur achat effectif.

Le rapport original du GAO (Government Accountability Office, équivalent de notre Cour des Comptes) est ici:
http://www.gao.gov/products/GAO-10-423
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 avr. 2010, 17:27:00

j'avais lancé un topic sur le sujet. Le téléchargement on ne sait plus trop ce que c'est ni à quoi ça mène. HADOPI a été une erreur et finalement le legislateur y connait que très peu dans le domaine.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 14 avr. 2010, 19:43:00

ça se voit tout de suite. les ventes de cd et de téléchargement ont-ils augmenté sur la période? icon_cheesygrin
foutage de g..... gauchiste.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 avr. 2010, 19:56:00

sarkonaute a écrit :ça se voit tout de suite. les ventes de cd et de téléchargement ont-ils augmenté sur la période? icon_cheesygrin
foutage de g..... gauchiste.
Là j'ai vraiment du mal à suivre... En pourquoi serait-ce "gauchiste"? Ensuite, non les ventes de CD n'ont pas augmenté, enfin, tout dépend pour quel éditeur/producteur. Sans compter qu'il est facile de "piquer" un son en l'entendant à la radio, ça se faisait dans le temps avec les petites cassettes...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20259
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 14 avr. 2010, 22:08:00

Les ventes de CD se sont cassé la g..... pour la bonne et simple raison que le DVD et la musique nomade téléchargée (légalement ou non) sont de meilleurs produits. Quand une industrie ne s'adapte pas, elle crève.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 14 avr. 2010, 22:48:00

Moi à titre personnel je suis en train de dématérialiser complètement ma bibliothèque multimédia, avec un serveur d'un côté et des players de l'autre (PC, Freebox etc). La première chose que je fais les rare fois où j'achète des produits culturels c'est de les ripper. Ça évite que le support finisse rayé ou perforé (merci les gosses). Donc pour moi le téléchargement est un progrès énorme, à condition que les tarifs soient corrects et sans DRM bien évidemment (1 € la piste sur iTunes avec des DRM, c'est du vol). Les supports matériels sont morts et enterrés, il faudrait que l'industrie s'en rende compte une bonne fois pour toute : même les Blu Ray font un flop (relatif), concurrencés par les offres de VOD HD.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 15 avr. 2010, 16:32:00

Golgoth a écrit : Les ventes de CD se sont cassé la g..... pour la bonne et simple raison que le DVD et la musique nomade téléchargée (légalement ou non) sont de meilleurs produits. Quand une industrie ne s'adapte pas, elle crève.
donc le téléchargement illégal a bien un rôle dans la baisse des ventes, tous supports confondus, CQFD merci.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 17 avr. 2010, 12:44:00

donc le téléchargement illégal a bien un rôle dans la baisse des ventes, tous supports confondus, CQFD merci.
oui et non... le téléchargement illégal a globalement augmenté et maintenu les ventes, mais pas celles des petits gros artistes puisque ceux-ci produisent tellement que toutes les musiques n'interessent pas et les albums se serrent la ceinture. Par contre les nouveaux artistes, les petits et moyens aussi ont reçu un coup de boost grâce au téléchargement illégal car le bouche à oreille fonctionne bien sur le web et que les grands distributeurs (fnac, amazone) ont amélioré leur offre de téléchargement. Les ventes de CD ont baissé à cause de leur prix, de leur manque de portabilité, de leur manque de flexibilité. Ce sont les CD 2 titres qui jouent un rôle prépondérant dans la baisse des ventes car ceux-ci subissent une baisse énorme de leur nombre de vente, remplacés par le téléchargement légal et illégal ainsi que le visionnage streaming et radiodiffusé.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 17 avr. 2010, 18:16:00

ridicule. vous n'avez pas un chiffre à l'appui de ces assertions grotesques.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 17 avr. 2010, 18:24:00

Et vous, en avez vous? Si ce n'est l'interprétation très subjective de la baisse des ventes de CD en temps de crise qui plus est.
Si vous voulez, je peux vous parler, en citant une source, du bienfait du téléchargement et/ou de la possibilité d'avoir des extraits (ou opus complets) gratuitement sur la vente de livres aussi bien numérique que physiques (source "La grande numérisation") et dire que c'est la même chose pour la musique, et si ça ne te convainc pas, accepte que ton chiffre à toi ne soit pas convainquant outre mesure.

et sinon, ce n'est pas un rapport publié au café du commerce, le GOA, c'est la cour des comptes américaine.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 17 avr. 2010, 18:40:00

bien sur j'en ai. plein.
et ils démentent tous vos assertions ridicules.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 17 avr. 2010, 19:06:00

Et ben vas y , fais nous en profiter en lieu et place de tes assertions gratuites au style redondant.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 18 avr. 2010, 00:34:00

marché de la musique mondial 2004 - 2009 : - 30%
nombre de sorties d'albums d'artistes français 2002 - 2009 : - 60%
http://disqueenfrance.siteo.com/file/di ... rt2010.pdf
tous les chiffres sur http://www.disqueenfrance.com/en/page24.xml

autre chose? icon_mrgreen
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 avr. 2010, 08:57:00

Bah oui car je vais te dire :
nombre de sorties d'albums d'artistes français 2002 - 2009 : - 60%
explique en partie : marché de la musique mondial 2004 - 2009 : - 30%
De plus en plus d'artistes se lancent sur internet gratuitement (financés par les adsense par exemple), sans compter les ventes par les compagnies de production style MyMajorCompany. Tes chiffres ne sont pas du tout convainquant et ne porte pas préjudices à ce que nous disons: le téléchargement illégal permet dans une certaine mesure l'achat de l'album ou le téléchargement légal d'autres titres de l'auteur concerné, c'est l'effet de découverte qu'on retrouve dans le livre numérique dont google propose par exemple des extraits gratuits.
Ensuite, en 2008/2009 il y a eu la crise, les problèmes judiciaires de vivendi universal (certains consommateurs n'aiment pas acheter à des escrocs), le CD est trop cher, les gens achètent plutôt un dvd de concert qu'il peuvent ensuite ripper pour mettre dans leurs bibliothèques numérique, ensuite il y a le prêt qui s'est accentué pendant la crise (mon copain me prête ce CD, je lui en prête un autre...). Ce même prêt qui s'est accentué avec les amélioration de débit du bluetooth des téléphones mobiles qui en sont presque tous équipés aujourd'hui et qui servent de MP3. Cette fois ci je suis d'accord avec Golgoth, l'industrie de la musique ne s'est pas adaptée et a été trop longue à accepter la possibilité d'une licence globale.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré