Le volcan Islandais bloque l'espace aérien européen

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 avr. 2010, 07:31:00

Beaucoup de compagnies d'avions-taxis se sont orientées vers ce type de service, et mettent en ligne généralement l'avion disponible le moins cher, ce qui est tout à fait suffisant pour des acheminements courts, où la vitesse de déplacement fait moins la différence.  Parfois, c'est même l'hélico ou la moto qui sont les plus rapides.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 19 avr. 2010, 22:03:00

C'est une drôle de catastrophe mais pour une fois pas de morts, pas de destructions. Juste une grande claque pour notre façon de vivre c'est tout et c'est vraiment pas mal du tout.
Liberal tu devrais le méditer durant ton séjour à paname. C'est bien la France  tu verras

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 20 avr. 2010, 12:16:00

Ce qui est dommage c'est la concomitance de l'éruption volcanique et du mouvement de grève de la SNCF.

Cela dit il était difficile au volcan de taper pile entre deux grèves, la fenêtre est tellement étroite...

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 avr. 2010, 12:19:00

Tout comme il était dur pour déposer le préavis de savoir quand allait avoir lieu l'éruption de ce volcan.

(cela étant, je suis pas pour cette grève)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 avr. 2010, 15:04:00

Un préavis, cela se retire ou se supend, non ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 avr. 2010, 16:19:00

Tu peux pas comprendre Mps, c'était de l'humour ....

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 avr. 2010, 17:33:00

Bonjour,

Voici une interview d'un ingénieur de Météo france :

D’où viennent vos informations concernant le nuage de cendres volcaniques ?
EMMANUEL BOCRIE, ingénieur prévisionniste à Météo
France. Elles viennent du VAAC (Volcanic Ash Advisory Center, Centre d’étude sur les cendres volcaniques) de Londres, qui constitue la référence au niveau international pour cet épisode, car le volcan en cause est en Islande, donc dans la zone dont il s’occupe.

Météo France dispose de son propre VAAC à Toulouse, qui est support de celui de Londres et a la responsabilité du secteur couvrant toute l’Europe occidentale, le Moyen-Orient, et l’Afrique, plus La Réunion. Nous travaillons ainsi régulièrement sur l’Etna ou le Stromboli. Le premier a émis beaucoup de poussières en novembre 2009, nous avons réalisé des cartes d’alerte à destination des pilotes. Idem en mars 2004 avec le Stromboli.

Que deviennent les données que vous fournit le VAAC de Londres ?
Le VAAC, avec qui nous sommes en contact permanent, travaille avec des modèles mathématiques qui établissent la durée et la hauteur du panache de fumée ou la quantité de poussières volcaniques émises à partir d’informations recueillies sur le terrain par les Islandais. Nous utilisons ces informations dans nos propres modèles mathématiques, qui sont également alimentés par des mesures réalisées par les satellites météo. Nous les diffusons ensuite aux autorités d’aviation civile.

Il n’y a donc pas de vérification « sur le terrain », c’est-à-dire en altitude, de ces données ?
Nous appliquons les textes de loi et les instructions qui nous ont été confiées par les organisations d’aviation civile. Aller plus loin que des modèles mathématiques n’était pas prévu et n’entrait dans le cadre de nos missions. Un tel événement était imprévisible, nous en tirerons la leçon pour plus tard.

Qu’allez-vous faire maintenant ?
Météo France a décidé, dans le cadre d’un projet baptisé Safire, d’équiper un avion ATR-42 afin qu’il aille effectuer des mesures. Nous n’allons commencer les tests dans ce nuage que maintenant. La mission de l’avion sera d’entrer dans le nuage de cendres volcaniques et d’y mesurer la taille et la concentration des particules. Nous avons reconfiguré en catastrophe les capteurs et les logiciels de l’avion, et il devrait décoller depuis l’aéroport militaire de Toulouse-Francazal pour un vol, à 2 000 ou 3 000 m d’altitude, en direction de Montpellier (NDLR : l’appareil a quitté le sol à 17 h 30). Demain, un vol de plus grande envergure aura lieu au-dessus de toute la France.

Pourquoi cela n’a-t-il pas été fait plus tôt ?
Nous avons fait au plus vite. Nous avons interrompu la mission dans laquelle était engagé l’avion. Il fallait ensuite trouver des pilotes et des scientifiques disposés à aller voler dans des conditions qui ne sont pas optimales, installer des instruments, reconfigurer les capteurs… A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels, mais cela prend du temps. J’ajoute que demain un Falcon 20 appartenant au Cnes effectuera lui aussi un vol de mesure en utilisant un lidar, une variante de laser.

Quand les résultats des mesures seront-ils connus, et à qui allez-vous les adresser ?
Les données seront dépouillées dans la nuit de lundi à mardi, je pense qu’elles seront exploitées dès demain (NDLR : aujourd’hui). Les informations recueillies iront ensuite vers les autorités concernées, DGAC (Direction générale de l’aviation civile) et ministère.

La France est-elle la seule à réaliser des analyses du nuage ?
A ma connaissance, un Falcon allemand est déjà en train de voler, ou le fera ce soir (NDLR : hier soir).
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 avr. 2010, 18:07:00

Et bien si, il y a des vérifications sur place ! Il y a deux jurs, les anglais n'ont pas hésité à faire se balader un 747 (4 moteurs, c'est mieux que 2) à l'altitude incriminée, et n'ont pas rigolé !

Les 4 moteurs se sont mis à cafouillr ferme, et l'avion a précipitamment plongé pour retrouver un régime correct. Il est à présent au déshabillage moteurs, pour voir ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 avr. 2010, 20:25:00

Il semble même qu'au fur et a mesure que les aéroports européens ouvraient, le royaume uni et l'irlande et la scandinavie fermaient à nouveau.
Cela risque de bouger encore, mais apparemment les systèmes de mesures avec des Atr42 équipés pour l'analyse vont pas tarder a sillonner les couloirs que les météorologues détermineront comme "empruntables" dans l'attente de la dispersion qui devrait se produire dès le changement de météo et des vents d'altitude.

L'idéal serait une inversion des flux stratosphériques et de la pluie sur l'europe.

La nature va t'elle se racheter ?

Elle fera bien ce qu'elle veut, mais je pense que compte tenu de la soudaineté de ces dégagements massifs , la crise n'a finalement pas été si mal gérée (pour une fois). L'europe a agi de concert, et cela grace au système mis en place, et qui date de .... bien avant l'europe ... :D

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 20 avr. 2010, 20:59:00

mps a écrit : Et bien si, il y a des vérifications sur place ! Il y a deux jurs, les anglais n'ont pas hésité à faire se balader un 747 (4 moteurs, c'est mieux que 2) à l'altitude incriminée, et n'ont pas rigolé !

Les 4 moteurs se sont mis à cafouillr ferme, et l'avion a précipitamment plongé pour retrouver un régime correct. Il est à présent au déshabillage moteurs, pour voir ...
Tu la tiens d'où cette info ?

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 20 avr. 2010, 21:01:00

Suite à l’éruption volcanique d'Eyjafjöll en Islande jeudi dernier, de nombreux aéroports et espaces aériens européens ont dû fermer, à la demande des autorités, au fil de l’évolution du nuage composé de fines particules de cendres contenant des particules de roche et de silicate, susceptibles d’étouffer les réacteurs, d’induire en erreur les capteurs, voire d’obstruer la visibilité du cockpit. Parmi tous les incidents graves liés à ce type d’éruption, il y a eu, par exemple, le vol British Airways 9 le 24 juin 1982 en B747 où les quatre moteurs de l'appareil s’étaient arrêtés tout en crachant des flammes, l’équipage parvenant à un atterrissage d'urgence après avoir rallumé une partie des moteurs et perdu plus de 20 000 ft d’altitude.

En France, les derniers aéroports ouverts (dans le sud-ouest de la France) devraient fermer sous peu; il n’y a pas de réouverture prévue, à priori, avant demain matin 8h au mieux, selon la DGAC.

En outre, ce matin, une dizaine de Boeing 747-400 et Airbus A340 de la Lufthansa a procédé à des vols d’essais sans passagers entre Munich et Francfort, entre 10 000 ft et 26 000 ft.

Cette situation en Europe est inédite et les conséquences financières devraient être encore plus conséquentes que celles liées à la fermeture de l’espace aérien nord-américain suite aux attentats du 11 septembre 2001.

http://www.eurocockpit.com/

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26112
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 20 avr. 2010, 21:10:00

FIFE a écrit :
mps a écrit : Et bien si, il y a des vérifications sur place ! Il y a deux jurs, les anglais n'ont pas hésité à faire se balader un 747 (4 moteurs, c'est mieux que 2) à l'altitude incriminée, et n'ont pas rigolé !

Les 4 moteurs se sont mis à cafouillr ferme, et l'avion a précipitamment plongé pour retrouver un régime correct. Il est à présent au déshabillage moteurs, pour voir ...
Tu la tiens d'où cette info ?
Certainement d'un ami à elle dont le beau-frère est voisin de palier avec un camarade de promotion du mécano dont un collègue s'occupe dudit 747.

En attendant j'ai trouvé ça qui dit exactement le contraire :
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/wales/8629008.stm
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 20 avr. 2010, 21:26:00

Bien vu ! icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 avr. 2010, 21:29:00

Vous êtes dur de vous acharner sur Mps. Elle n'osait pas vous le dire, mais c'est sa nurse anglaise (pour qui elle a beaucoup d'affection) qui pilotait ...

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 20 avr. 2010, 21:34:00

lancelot a écrit : Vous êtes dur de vous acharner sur Mps. Elle n'osait pas vous le dire, mais c'est sa nurse anglaise (pour qui elle a beaucoup d'affection) qui pilotait ...
Tu as raison.. Les infos peuvent venir de plusieurs direction non ? alors débattez s'il vous plait sur le thème. Merci :)
Et au-delà de ces essais et des débuts de polémiques, vous ne trouvez pas que l'essentiel quand même est qu'il n'y a pas eu de perte humaine ? Vous imaginez sinon ?
 

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Nombrilist