Propositions de programmes.. l'avenir ??

Venez discuter de l'actualité politique.
Libéral

Message non lu par Libéral » 02 mai 2010, 09:47:00

La commercialisation d'alcool et de tabac est encadrée et limitée, la commercialisation de cannabis n'est pas autorisée. Sed lex dura lex. A partir de là, il n'est pas recommandé de fumer 3 paquets de clopes par jour ni de boire excessivement. Quant à la consommation de cannabis, elle ne fait qu'encourager le traffic clandestin.

Sinon, perso, je ne fume pas, je ne bois que très peu et je ne me drogue pas. Si j'attrape un de mes salariés en contravention flagrante avec les règlments de la boite sur ces points, je le vire.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 02 mai 2010, 10:10:00

Libéral a écrit :La commercialisation d'alcool et de tabac est encadrée et limitée, la commercialisation de cannabis n'est pas autorisée. Sed lex dura lex. A partir de là, il n'est pas recommandé de fumer 3 paquets de clopes par jour ni de boire excessivement. Quant à la consommation de cannabis, elle ne fait qu'encourager le traffic clandestin.
Sinon, perso, je ne fume pas, je ne bois que très peu et je ne me drogue pas. Si j'attrape un de mes salariés en contravention flagrante avec les règlments de la boite sur ces points, je le vire.
Il suffit donc que la loi l'autorise et l'encadre comme le tabac! En l'autorisant, on casse le trafic sans faire grand mal puisque aujourd'hui tout le monde peut s'en procurer partout. De plus les douanes et les flics pourront se consacrer plus efficassement aux drogues dures.

Mais tu ne réponds pas à ma question : en quoi c'est plus criminel de fumer un joint qu'une cigarette?

Quant au latin, je préfèrerais dire Dura lex, sed lex icon_cool
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mai 2010, 12:56:00

1. Augmentation des recettes:
1.1. Renationalisation (ou arrêt des privatisations) de FT, les Autoroutes, EDF, GDF, La Poste et Banque Postale, les filiales SNCF et tout ce qui gravite autour : 5 milliards

1.2. Retrait d’Afghanistan et de l’OTAN + Gel des dépenses militaires : 5 milliards
1.3. Arrêt du bouclier fiscal : 10 milliards
1.4. Dézingage des niches fiscales (surtout celle de Copé) : 60 milliards (j’en laisse 15 qui, paraît-il, sont utiles)
1.5. Plafonnement des gros salaires (+avantages) à 10 fois le plus petit salaire (+avantages) donné dans la société ==> pouvoir d’achat multiplié par 2 ==> doublement des recettes de TVA: 130 milliards d’euros
 

Gain : 210 milliards par an
 

2. Utilisation des gains
2.1. Payer les retraites (8 milliards)
2.2. Embaucher des fonctionnaires (police, hôpitaux…), (1 milliard pour 30 000 fonctionnaires)
2.3. Rénover les hôpitaux (500 millions)
2.4. Arrêter les déremboursements de médicaments : 250 millions
2.5. Boucher le trou de la sécu (si tant est qu’il y en ait réellement un : 20 milliards)
2.6. Utilisation de fonds pour financer la recherche : 10 milliards
2.7. Construire 20 000 places de prison + fonctionnement annuel: 3 milliards
 

Dépenses : 43 milliards
 

Et il reste 167 milliards de marge à investir. Si vous avez des idées…
 

Bien entendu, dans ces conditions, on arrête la politique d’austérité, et on laisse les choses en l’état.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8006
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 mai 2010, 13:23:00

Bien entendu, dans ces conditions, on arrête la politique d’austérité, et on laisse les choses en l’état.
je n'ai pas vu de politique d'austérité en france.
1.1. Renationalisation (ou arrêt des privatisations) de FT, les Autoroutes, EDF, GDF, La Poste et Banque Postale, les filiales SNCF et tout ce qui gravite autour : 5 milliards
Impossible pour GDF qui est avec SUez. FT se porte bien et de mieux en mieux depuis qu'il est privatisé. Si tu veux vraiment de l'efficacité supprime cette loi ridicule qui l'empêche de réduire ses coûts administratifs pour "laisser la place à la concurrence".
Pour les Autoroutes, si les politiques avaient une conscience, ils se rendraient compte que cette mesure n'est pas à proposer : c'est un devoir de les renationaliser, quelle que soit la couleur politique.
EDF : si tu nationalises, tu retires les avantages des employers de EDF alors car franchement moi j'aimerai bien ne pas avoir à payer mon électricité.
la Poste et Banque postale : dossier compliqué dont je ne connais pas vraiment les rouages. Il s'est d'ailleurs complexifié lorsque la BP est entré dans le crédit à la consommation.
SNCF : c'est désormais une entreprise d'influence mondiale, la nationaliser pourrait être une erreur, et je n'en verrais pas l'intérêt pour le pays.

je ne reviens pas sur le bouclier fiscal, j'ai déja dit ce que je pensais. Imposer réellement à 50% le revenu d'où qu'il vienne.
La niche copé, je ne connais pas vraiment son impact sur l'économie, mais je sais qu'au départ elle devait coûter 1 milliard par an, elle en coûte aujourd'hui 13.5 milliard (et un total cumulé de 22 milliard depuis sa création, donc supprimer cette niche n'économisera pas 22 milliard mais tout au plus 10 milliard à compter que son effet sur l'économie serait vraiment minime.)
1.5. Plafonnement des gros salaires (+avantages) à 10 fois le plus petit salaire (+avantages) donné dans la société ==> pouvoir d’achat multiplié par 2 ==> doublement des recettes de TVA: 130 milliards d’euros
c'est le sénario optimiste, pour le reste, je ne pense pas que ça fonctionnera.
2.2. Embaucher des fonctionnaires (police, hôpitaux…), (1 milliard pour 30 000 fonctionnaires)
la question des fonctionnaires m'intéresse ici puisque j'ai quelques informations supplémentaires par rapport aux autres débats qui abordent le sujet :
de plus en plus de poste de fonctionnaires sont réorganisés plutôt que détruits, c'est à dire qu'on envoie par ci, par là des gens où on en a besoin. Il y a aussi un gros besoin d'infirmière car trop peu sont formées par rapport aux départs à la retraite.
Enfin, de nouvelles économies sur les postes de fonctionnaires sont à réaliser dans des institutions comme les chambres de commerce qui n'ont pas encore été touchées mais sur lesquelles l'attention devrait commencer à se porter car seuls les politiques les trouvent efficaces, employers, entrepreneurs et chef d'entreprise les trouvent trop mal organisées, trop chères, peu disponible et trop brouillonnes dans leur compétences. A méditer.
Construire 20 000 places de prison + fonctionnement annuel: 3 milliards
déjà en marche, pas mal de prison sont en construction un peu partout en France.
Utilisation de fonds pour financer la recherche : 10 milliards
La défense est le premier poste de dépense publiques en recherche, ça doit approcher ce genre de chiffre, ne crois-tu pas?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 mai 2010, 14:58:00

On pourrait aussi remettre la tva à 19.6 sur la restauration en y ajoutant les fast food qui n'ont pas lieu de déroger.

Actuellement le Gvt maintient sa position en clamant encore cette semaine que cela avait permis la sauvegarde et la création de 20 000 emplois en tout, ce qui compte tenu du cout (5 milliards) revient à donner 250 000€ par emploi créé ou sauvé ...

Avec cette somme .... on pourrait en financer des projets ... autrements plus intéressants.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mai 2010, 14:59:00

"La défense est le premier poste de dépense publiques en recherche, ça doit approcher ce genre de chiffre, ne crois-tu pas?"

Je ne suis pas au courant. Tu es sur de ton chiffre ? Moi, je parlais de financer la recherche publique qui sert au développement des entreprises. Les recherches de l'armée sont confidentielles. Et je ne pense pas que le budget alloué soit aussi énorme (même en comptant les frais de personnel).

"c'est le sénario optimiste, pour le reste, je ne pense pas que ça fonctionnera."


Même si la TVA ne rapporte que la moitié de ce que je prédis, ce sera déjà un gain considérable, ne crois-tu pas ? De plus, il y aura aussi un gain au niveau de l'impôt sur le revenu puisque tout le monde deviendra imposable. Et également un gain à la consommation, donc création d'emploi (à ce qu'il paraît).

"La niche copé, je ne connais pas vraiment son impact sur l'économie, mais je sais qu'au départ elle devait coûter 1 milliard par an, elle en coûte aujourd'hui 13.5 milliard (et un total cumulé de 22 milliard depuis sa création, donc supprimer cette niche n'économisera pas 22 milliard mais tout au plus 10 milliard à compter que son effet sur l'économie serait vraiment minime.)"

Moi je parle de supprimer un grand nombre de niches fiscales (80% en euros), dont celle de Copé qui occupe une place prépondérante (14% à elle seule).


"On pourrait aussi remettre la tva à 19.6 sur la restauration en y ajoutant les fast food qui n'ont pas lieu de déroger."

Exact ! J'avais complètement oublié ces 5 milliards ! Merci Lancelot !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 mai 2010, 20:18:00

La suppression des niches fiscales ne consisterait en réalité qu'à supprimer les avantages et autres derogations catégorielles que le Gouvernement, principalement de Sarkozy, a mis en place.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 mai 2010, 20:33:00

Il n'y a pas que les siennes. La chiraquie en a produit aussi. Il y en a même de très anciennes (VGE - FM).

Avatar du membre
artragis
Messages : 8006
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 mai 2010, 20:38:00

lol... beaucoup existaient déjà avant et crois moi, les "zones franches", les niches pour petits actionnaires etc. c'est un vrai plus pour l'économie. C'est la niche coppé qui doit être détruite, sinon réduite drastiquement.
Il n'y a pas que les siennes. La chiraquie en a produit aussi. Il y en a même de très anciennes (VGE - FM).
la niche fiscal a été dans l'histoire le seul moyen de lutte de la droite contre la gauche. En effet plutôt que d'adapter la fiscalité, et d'en faire une stable on s'est dit "on va laissé ce que la gauche a fait mais on a EN PLUS investir l'argent à notre manière", résultat un manque de continuité dans la politique française qui a envoyé un peu tout le monde au tapis.
Certaines niches fiscales sont là pour créer l'investissement, d'autres, comme la niche coppé sont là pour limiter la casse. Il aurait été plus simple de réduire l'impôt sur la cession de filliale à 25% plutôt que de faire cette niche.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 mai 2010, 20:50:00

Ces articulations fiscales ont rendu le système inadapté, frappant les créateurs de richesses au profit des spéculateurs et autres requins de la finances apatrides.

C'est par une reorientation fiscale qu'on parviendra à recompenser le travail et à mettre fin au clientélisme qui n'en finit pas d'accabler nos travailleurs.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8006
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 mai 2010, 20:56:00

frappant les créateurs de richesses au profit des spéculateurs et autres requins de la finances apatrides.
que vient faire le mot "apatride" là dedans?
un grand patron est aussi un créateur de richesse lol, un ingénieur et un opérateur boursier aussi.
Quant à la spéculation elle n'est pas franchement très élevée en France, c'est même le contraire. faut pas tout mélanger, va aux USA et tu verras ce que c'est la spéculation, tu verras aussi des mecs emprisonnés plusieurs centaines d'années pour ça.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 02 mai 2010, 20:57:00

Nombrilist a écrit : 1. Augmentation des recettes:
1.1. Renationalisation (ou arrêt des privatisations) de FT, les Autoroutes, EDF, GDF, La Poste et Banque Postale, les filiales SNCF et tout ce qui gravite autour : 5 milliards

1.2. Retrait d’Afghanistan et de l’OTAN + Gel des dépenses militaires : 5 milliards
1.3. Arrêt du bouclier fiscal : 10 milliards
1.4. Dézingage des niches fiscales (surtout celle de Copé) : 60 milliards (j’en laisse 15 qui, paraît-il, sont utiles)
1.5. Plafonnement des gros salaires (+avantages) à 10 fois le plus petit salaire (+avantages) donné dans la société ==> pouvoir d’achat multiplié par 2 ==> doublement des recettes de TVA: 130 milliards d’euros
 

Gain : 210 milliards par an
 

2. Utilisation des gains
2.1. Payer les retraites (8 milliards)
2.2. Embaucher des fonctionnaires (police, hôpitaux…), (1 milliard pour 30 000 fonctionnaires)
2.3. Rénover les hôpitaux (500 millions)
2.4. Arrêter les déremboursements de médicaments : 250 millions
2.5. Boucher le trou de la sécu (si tant est qu’il y en ait réellement un : 20 milliards)
2.6. Utilisation de fonds pour financer la recherche : 10 milliards
2.7. Construire 20 000 places de prison + fonctionnement annuel: 3 milliards
 

Dépenses : 43 milliards
 

Et il reste 167 milliards de marge à investir. Si vous avez des idées…
 

Bien entendu, dans ces conditions, on arrête la politique d’austérité, et on laisse les choses en l’état.
Et si ma tante en avait on l'appellerait mon oncle icon_mrgreen Après une telle démagogie tu espères que les français vont voter pour la gauche gauchotte; tu les prends pour des imbéciles? C'est totalement contre productif, pour la promotion de tes amis :mrgreen:
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mai 2010, 21:03:00

C'est sur qu'une telle révolution fiscale, ça peut fiche les jetons. Surtout aux personnes âgées à qui le changement fait toujours peur. Néanmoins, je suis sur que c'est viable. Ou alors dis-moi où mon compte n'est pas bon.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 02 mai 2010, 21:20:00

lancelot a écrit : On pourrait aussi remettre la tva à 19.6 sur la restauration en y ajoutant les fast food qui n'ont pas lieu de déroger.

Actuellement le Gvt maintient sa position en clamant encore cette semaine que cela avait permis la sauvegarde et la création de 20 000 emplois en tout, ce qui compte tenu du cout (5 milliards) revient à donner 250 000€ par emploi créé ou sauvé ...

Avec cette somme .... on pourrait en financer des projets ... autrements plus intéressants.
Ça je suis tout à fait d'accord, je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, j'ai tjrs été contre: pourquoi les restaurateurs et pas les marchands de vêtements ou les épiciers. Je suis également d'accord pour la supprimer à ts les commerces de bouffe à emporter. Et puis contrairement à ce que dit le secrétaire d'Etat, les restaurateurs n'ont pas tenu parole: pas de baisse significative des prix et peu ou même pas d'embauches, c'est donc 3 milliards de vrais cadeaux à une corporation qui ne le mérite pas plus qu'une autre icon_evil

A propos des 3 milliards et non 5 comme dis; c'est quoi cette aptitude que vous avez à gauche pour gonfler (ou dégonfler) les chiffres selon que ça vous arrange: Nombriliste dans son "programme" paradisiaque nous parles de 10 milliards pour le bouclier fiscal, au début la gauche disait 15, maintenant dans les débats ils ne parlent plus que de 500 millions. Faudrait savoir et accorder vos violons.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mai 2010, 21:38:00

Excellente remarque. Je modifie: suppression de la loi TEPA, dont le bouclier fiscal n'est qu'un pan. La loi TEPA représente bien entre 10 et 15 milliards d'euro par an. D'autres choses ?

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré