Chômage : une baisse en trompe-l’œil

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 30 avr. 2010, 17:08:00

http://www.alternatives-economiques.fr/ ... ompe-l--il…
Chômage : une baisse en trompe-l’œil

Une baisse ponctuelle du nombre de chômeurs de catégorie A en mars dernier a réjoui le gouvernement. Mais cet indicateur reflète de moins en moins la réalité du chômage en France, qui augmente encore…

En mars dernier, le nombre des chômeurs inscrits à Pôle emploi dans la catégorie A (ceux qui n'ont pas travaillé du tout ce mois-là) a baissé de 6 600 personnes. Du coup, la communication gouvernementale s'est emballée : l'embellie sur le marché de l'emploi promise par le président de la République commençait à se concrétiser. Malheureusement, cette stabilisation ne traduit pas une réelle amélioration de l'emploi, mais plutôt une accélération de la tendance déjà ancienne à la multiplication des « petits boulots », due notamment au succès du statut d'auto-entrepreneur, ainsi qu'une reprise − tardive mais bienvenue − des efforts des pouvoirs publics en matière de formation des chômeurs et d'emplois aidés.

En effet, pendant que le nombre des chômeurs de catégorie A baissait légèrement, celui des inscrits en catégories B et C (les chômeurs qui ont travaillé quelques heures en mars) progressait, lui, de 24 700 personnes. Et il en allait de même des inscrits à Pôle emploi en catégories D et E (non considérés comme chômeurs, il s'agit de personnes en formation ou en emploi aidé) qui augmentaient de 17 600 personnes. Soit au final une hausse du nombre des inscrits à Pôle emploi de 35 700 personnes en l'espace d'un seul mois. Avec 4 461 000 inscrits, ce nombre n'a jamais été aussi élevé depuis que cette statistique a commencé à être tenue sous la forme actuelle, en janvier 1997. Comme amélioration de la situation du marché du travail on a fait mieux… En particulier entre 1998 et 2001, où le nombre des inscrits à Pôle emploi (l'ANPE à l'époque) avait baissé de 4 400 000 à 3 600 000, grâce notamment aux 35 heures, malgré l'arrivée sur le marché du travail de générations encore nombreuses et l'absence de papy-boom…

Image

Cela fait déjà un certain temps que l'on constate cette divergence croissante entre l'évolution du nombre des chômeurs de catégorie A, en général le seul chiffre à être commenté, et celle des autres sous-ensembles caractéristiques de l'évolution du sous-emploi. En six mois , le nombre des chômeurs inscrits en catégorie A n'a progressé « que » de 65 000 personnes, tandis que l'ensemble des chômeurs de catégories A, B et C augmentait de 136 000 personnes, plus du double, et que le nombre total des inscrits à Pôle emploi (catégories A, B, C, D et E) gagnait 215 000 personnes…

Autrement dit, l'évolution du nombre de chômeurs de catégorie A perd de plus en plus en signification. Cette divergence croissante relève-t-elle d'une volonté gouvernementale de manipulation statistique relayée par la direction de Pôle emploi ? Sans doute en partie, comme le traduit notamment la démission récente du médiateur de Pôle emploi suite au refus de prendre en compte ses critiques vis-à-vis des radiations intempestives et des tracasseries bureaucratiques auxquelles des chômeurs étaient soumis pour les amener à renoncer à leur inscription. Mais elle traduit également la profonde dégradation du marché du travail lui-même où se multiplient en ces temps de crise les petits boulots à la petite semaine…
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Libéral

Message non lu par Libéral » 01 mai 2010, 17:00:00

Jamais content El Fredo. Tu préférerais sans doute +50000 en catégorie A, +100 000 en B+C , etc !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 01 mai 2010, 17:21:00

Comment peut-on s'étonner des chiffres cités ?

D'une part, tu as les professionnels, généralement capables, qu'on ne licencie qu'à regret et qu'on ré-engage dès que possible (les A)

Puis les autres, aimables touristes de petites opportunités, beaucoup moins nécessaires à l'économie, et qui en pus ne travaillent souvent que quand cela leur chante.

Ce sont évidemment les premiersdont on se passe, et les derniers à être ré-embauchés.  
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 mai 2010, 18:11:00

Libéral a écrit :Jamais content El Fredo. Tu préférerais sans doute +50000 en catégorie A, +100 000 en B+C , etc !
Hola, calmos, je me borne à rapporter des articles que je juge d'autant plus intéressant qu'ils contredisent la com' gouvernementale prémachée, débitée par lou ravi de la crèche de service Laurent Wauquiez. Et effectivement je serai content quand les chiffres A+B+C+D diminueront, ce qui n'est malheureusement pas pour tout de suite.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 01 mai 2010, 18:43:00

 
Et effectivement je serai content quand les chiffres A+B+C+D diminueront, ce qui n'est malheureusement pas pour tout de suite.
Je parie que non ! icon_confused icon_confused icon_confused  Ton "honneur", c'est de ne JAMAIS être content !

Si tu veux bien, centrons-nus sur les A : des gens qui assurent leurs revenus par un travail sérieux, et régulier. Ce sont ceux-là qui trinquent le plus.

.Les occasionnels, c'est plus anecdotique
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 mai 2010, 20:40:00

Donc un A qui prend un taff de dépannage n'a aucun intérêt a le prendre et devrait plutot aller au bout de ses allocations, car si il prend le job a temps partiel il devient B, et donc nuisible selon toi. (voir tes 2 post précédents).

C'est vraiment ce que l'on peut appeller un discours cohérent.

A titre d'information, les A qui perdent leur taff après 25 ou 30 ans de boite, quand ils tombent en B, il faut faire quoi ?
- les fusiller
- leur demander de crever en silence ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 mai 2010, 23:12:00

mps a écrit : Si tu veux bien, centrons-nus sur les A : des gens qui assurent leurs revenus par un travail sérieux, et régulier. Ce sont ceux-là qui trinquent le plus.

.Les occasionnels, c'est plus anecdotique
Je suppose que tu veux parler de la catégorie Z, celle des chômeurs ayant un emploi :mdr:
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 01 mai 2010, 23:14:00

Et voila le chevalier qui enfourche encore son bidet.  Un type qui perd son emploi plein temps malencontreusement peut évidemment faire de petits jobs alimentaires, mais ce qui l'intéresse, c'est de retrouver un emploi conforme à son profil.

Ce sont donc les A qu'il faut considérer, et le reste est bel et bien passager et anecdotique.

On pourraitmême  dire que si l'atrition des postes B ou C coincide avec une hausse des postes A, c'est bien qu'il y a un retour à moins de débrouille et plous d'emplois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 mai 2010, 23:39:00

Tu racontes n'importe quoi comme d'habitude. Le passage d'une catégorie à l'autre se fait naturellement avec le temps, au fur et à mesure que s'éloigne la perspective de retrouver un emploi et qu'approche la fin des droits aux prestations. Et les nouvelles mesures de radiation n'arrangent rien.

En gros la diminution des A indique que la phase de destruction massive d'emplois se termine (bonne nouvelle) mais l'augmentation des autres catégories indique que les périodes de chômage s'allongent, car on ne crée pas encore assez d'emplois. Ajoutons que de nombreux demandeurs d'emplois se voient orientés vers des formations, ce qui diminue mécaniquement le nombre de A sans pour autant impliquer la moindre création d'emploi.

PS: c'est quoi l'atrition ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 mai 2010, 08:10:00

mps a écrit : Et voila le chevalier qui enfourche encore son bidet.  Un type qui perd son emploi plein temps malencontreusement peut évidemment faire de petits jobs alimentaires, mais ce qui l'intéresse, c'est de retrouver un emploi conforme à son profil.

Ce sont donc les A qu'il faut considérer, et le reste est bel et bien passager et anecdotique.

On pourraitmême  dire que si l'atrition des postes B ou C coincide avec une hausse des postes A, c'est bien qu'il y a un retour à moins de débrouille et plous d'emplois.
Pauvre buse,  dans le cas que tu cites le type passe de A à B ....  donc  ....



 
D'une part, tu as les professionnels, généralement capables, qu'on ne licencie qu'à regret et qu'on ré-engage dès que possible (les A)

Puis les autres, aimables touristes de petites opportunités, beaucoup moins nécessaires à l'économie
Cela devient un parasite, comme tu l'écris....

Mis a part ces idées nauséabondes, qui sont omni présente chez toi, tu démontres une fois de plus que tu n'y connais rien et n'hésite pas à dire tout et son contraire.

Libéral

Message non lu par Libéral » 02 mai 2010, 09:29:00

lancelot a écrit :
mps a écrit :Et voila le chevalier qui enfourche encore son bidet.  Un type qui perd son emploi plein temps malencontreusement peut évidemment faire de petits jobs alimentaires, mais ce qui l'intéresse, c'est de retrouver un emploi conforme à son profil.

Ce sont donc les A qu'il faut considérer, et le reste est bel et bien passager et anecdotique.

On pourraitmême  dire que si l'atrition des postes B ou C coincide avec une hausse des postes A, c'est bien qu'il y a un retour à moins de débrouille et plous d'emplois.

Pauvre buse,  dans le cas que tu cites le type passe de A à B ....  donc  ....



D'une part, tu as les professionnels, généralement capables, qu'on ne licencie qu'à regret et qu'on ré-engage dès que possible (les A)
Puis les autres, aimables touristes de petites opportunités, beaucoup moins nécessaires à l'économie

Cela devient un parasite, comme tu l'écris....

Mis a part ces idées nauséabondes, qui sont omni présente chez toi, tu démontres une fois de plus que tu n'y connais rien et n'hésite pas à dire tout et son contraire.
Vous n'êters même pas polis avec les dames. Mais que fait donc la modération de ce forum maudit ? Elle défile avec les syndicats ?

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 mai 2010, 09:49:00

Bonjour,

Vous n'allez pas recommencer comme dimanche dernier, liberal cesse d'appeler systématiquement la modération, nous sommes assez grand, et ensuite lancelot, mps à le droit à un avis, qu'on soit d'accord ou pas avec. Pas la peine de commencer avec des petits mots doux.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 mai 2010, 09:53:00

Si tu relis le sujet, tu verras que je ne commence pas. Oui, mps a droit a un  avis, bien sur ... mais qu'en deux posts presque consécutifs elle dise tout et son contraire méritait d'être souligné, point.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mai 2010, 10:03:00

Sabres de Bois, cessez de vous tordre comme des vers sur lesquels on aurati mis du sel, et à trouver mes idées nauséabondes, sans quoi je vais vous soupçonner de sinusite agravée icon_confused

Je dis simplement que si des gens sont dans des catégories de travail partiel ou précaire, et qu'ils reviennent au plein temps, la catégorie "plein temps" va mathématiquement augmenter, tandis que celle dont ils proviennent va diminuer.

Et, de grâce, ne masquez pas votre difficulté à comprendre les choses les plus élémentaires par des injures.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 02 mai 2010, 10:58:00

On ne remplacera jamais la substance par le style.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré