La nature des marchés financiers a-t-elle changée ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
pierre30
Messages : 9166
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 05 mai 2010, 19:16:00

Actuellement il règne de la suspission à propos de l'attitude des gros investisseurs :
on parle de spéculation contre l'euro, on dit que Goldman Sachs aurait placé des produits pourris en toute connaissance de cause juste avant le plongeon de 2008.
De là à dire que ces gros investisseurs sont capables de controler les tendances de la bourse, il n'y a plus très loin.
Si on ajoute l'article de Krugman qui estime qu'il faut agir pour réduire la taille des grands investisseurs et que le FMI est prêt à recommender une taxe TOBIN, on peut commencer à se demander si ces gros investisseurs ne sont pas en mesure de plumer tous les autres simplement en créant une bulle qui attirera les gogos qui croient gagner de l'argent, puis en faisant éclater cette bulle après avoir vendu à découvert.

Si j'étais très riche, je m'inquièterais. Mais j'ai la chance de ne pas l'être icon_cheesygrin

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 05 mai 2010, 20:01:00

Oui, mais riche ou pas riche, quand les gros plument d'autres gros, ou un paquet de petits, c'est toujours ceux qui ne jouent pas qui sont finalement atteints eux aussi.

Bon, j'avoue que la bourse me gave, tant il est évident qu'un petit n'a aucune chance face à un gros, sauf à s'appeller madoff, qui a longtemps (trop) été un modèle de vertu et de réussite constituant ainsi la caution morale du système.

Pour le reste, j'y connais pas grand chose, mais quand les cotations du CAC et des équivalents des grandes places se déconnectent de la réalité pour se livrer a des actions spéculatives d'ampleur qui s'apparente davantage au virtuel (en termes de valeurs des entreprises) qu'au réel, je découvre que la finance et au dela le monde bancaire (y compris les actionnaires qu'elles fédèrent) ne joue plus leur rôle qui devrait consister à renforcer le développement des entreprises et à l'amplifier.

Elles font (les banques) même exactement le contraire, leur seul but étant de faire de l'argent sur des paris à la limite de la légalité, même si cela doit contribuer a ruiner des pans entiers de l'économie. C'est d'autant plus facile qu'elles investissent plus facilement l'argent de leurs clients que le leur.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 mai 2010, 23:22:00

Un peu caricatural ...

Note aussi que le petit épargnant est protégé comme une plante de serre ! Grâce aux actions des gouvernements, qui ont soutenu les banquespendant la crise de liquidités, et sans que cela ne coûte un cent au conribuable (au contraire !!), pas un petit épargnant n'a perdu quoi que ce soit.

Résultat (chiffres de ce soir) : dans la seule petite Belgique, les comptes épargnes (pas vraiement le secteur des gros investisseurs !) atteignent déjà le chiffre historique de ... 200 milliars d'euros !!! Pas mal pour le pov-peup icon_confused   
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré