La délinquance coûte 5,6% du PIB

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 mai 2010, 13:30:00

Et d'autre part, même si c'est à vérifier, car je n'ai pas eu le temps de tout lire, les sommes accordées par les tribunaux au titre des dommages et intérêts et autres réparations de préjudice sont prises en compte.

C'est une hérésie, dans la mesure ou toute la justice civile est touchée par cela (au moyen des parties civiles constituées devant une juridiction pénale) et que les sommes octroyées ne sortent pas de la poche de l'état bien évidemment, mais sont portées à la charge de la partie incriminée pénalement ou de leurs ayants droits.
Modifié en dernier par lancelot le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 04 mai 2010, 13:33:00

ahah les branlos d'Internet qui contestent une étude d'un professeur d'éco émérite à Lyon III et à l'IAE, docteur en mathématiques et je passe sur sa biographie.
a mourir de rire icon_lol
Modifié en dernier par sarkonaute le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 mai 2010, 14:00:00

Arf, moi qui pensait que tu t'étais amélioré. Je suis bien naïf. Je retourne donc à mon boycottage de ta personne.
Modifié en dernier par Nombrilist le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 mai 2010, 14:28:00

sarkonaute a écrit : ahah les branlos d'Internet qui contestent une étude d'un professeur d'éco émérite à Lyon III et à l'IAE, docteur en mathématiques et je passe sur sa biographie.
a mourir de rire icon_lol
Hé nabonaute, tu n'est visiblement pas capable de comprendre ce que tu lis. C'est ce que l'on appelle le degré 0 de la conaissance. Tu es vraiment pitoyable.

En ce qui me concerne, tu pourras aussi toujours dire et écrire ce que tu veux, je n'y répondrais plus. La pitié que l'on peut éprouver face à individu aussi simple d'esprit a ses limites.

Pour ma part, je considère que j'ai assez donné.
Modifié en dernier par lancelot le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 04 mai 2010, 14:33:00

Beaucoup de ces délinquants sont d'origine étrangère, même si nés en France, ils sont malheureusement Français (de papiers).
Donc, on ne parle pas de la délinquance de l'immigration clandestine, Même si cette immigration est en soi de la délinquance... alors, si en plus , ils violent et tuent !!!!!



et 615 millions à 705 millions pour la délinquance liée à l'immigration clandestine
Modifié en dernier par FIFE le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26316
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 04 mai 2010, 14:59:00

Magicfly a écrit :C'est évidement énorme, mais ça ne m'étonne pas. C'est pour cela qu'il serait bon d'investir sérieusement dans la justice et la police qui vivent avec des budgets misérables.
Ce qui ferait augmenter ce coût global si je ne m'abuse ?

Inversement, faire diminuer ce coût global impliquerait de diminuer les dépenses de protection/surveillance (caméras, etc), les placements en détention, les frais d'instruction (tests ADN) et les indemnisations ???

On le voit, cette étude certes intéressante ne peut pas être utilisée dans le but d'infléchir les politiques dans un sens ou dans l'autre. Il faudrait plutôt s'en servir comme un indicateur global à l'image du PIB afin de comparer avec d'autres pays.
En libéral qui se respecte, je suis pour un Etat régalien. Je pense que l'Etat ferait mieux de s'occuper ces tâches qui lui incombent que de tâches marchandes!
Je dirais que c'est plus du minarchisme que du libéralisme (cela dit c'est ton droit le plus absolu).
Modifié en dernier par El Fredo le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 mai 2010, 08:23:00

En fait, il me semble que le coût soit nettement plus élevé, puisque l'étude ne semble pas prendre en compte les dépenses des particuliers pour se protéger.
Modifié en dernier par mps le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 05 mai 2010, 09:16:00

Il me semble que c'est pris en compte.

Page 70 (Chapitre 7  7.2 intitulé : Frais de protection privés)
Modifié en dernier par lancelot le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 mai 2010, 10:13:00

Oui, c'est pris en compte.
Modifié en dernier par Nombrilist le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 05 mai 2010, 11:18:00

Image
Modifié en dernier par sarkonaute le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 mai 2010, 12:55:00

Ce chiffre de 82.8 est faux, car il comprend les coûts de fonctionnement de police, gendarmerie et justice. Il reste 62.2 milliards. Desquels on peut encore probablement retirer des choses bizarres (par exemple 3.5 millions d'euro pour la collectivité par viol, ça correspond à quoi ?). Une fois de plus, l'intérêt serait de comparer avec d'autres pays (USA, Allemagne), avec un mode de calcul identique.
Modifié en dernier par Nombrilist le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 05 mai 2010, 13:02:00

et la police n'est pas un coût induit par la délinquance?
Modifié en dernier par sarkonaute le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 mai 2010, 13:17:00

Si, bien entendu, mais ce que je veux dire, c'est qu'il faut de toute façon un minimum de police, gendarme et justice pour faire régner l'ordre dans une société, quelque soit le niveau de délinquance. C'est un pouvoir de dissuasion et cela a un coût. Sinon, si on part sur ce principe, on dilapide également 50 milliards d'euros par an dans l'armée pour rien.
Modifié en dernier par Nombrilist le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 mai 2010, 23:32:00

Je crois que si tu compares le coût de la délinquance française avec d'autres pays aussi "compréhensifs", tu vas tomber sur des chiffres comparables.

Sont-ils pour autant satisfaisants ? Angélisme, prévention compassion universelle, acompagnements ont certes procuré de l'emploi à des tas d'associatifs qui seraient inutilisables dans d'autres domaines, mais à part cela ?

Et que peut-on faire d'adultes, s'ils n'ont pas été formés correctement dans leur prime enfance ?

L'éducation commence au plus tard à 5 ans. Même quand nous auronscompris cela, il faudra encore une génération pour trouver les premiers fruits d'un retour à la raison.
Modifié en dernier par mps le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 06 mai 2010, 09:45:00

J'ai pris un peu de temps pour lire cette étude et je dois dire qu'il me semble qu'elle n'a pas été comprise :

Dans son introduction le document fait état de couts directs et indirects
Sont repris en exemple de couts directs : les préjudices financiers et moraux pour la victime, et en indirects : sentiments globals d'insécurité et dépense privées et publiques de sécurité ...

De plus, sont également présents dans le chiffrage le cout de la police, de la gendarmerie et de la justice.

Le but de cet étude est d'estimer le chiffre total correspondant à l'ensemble des dépenses liées à ce phénomène, qu'elles soient privées, publiques, qu'elles émanent des victimes ou des délinquants.

Tous les journaux ont titré que le cout de la délinquance représentait 5,6% du PIB, ce qui a permis à tous les bobiats de commenter abondamment cette étude en s'offusquant du cout monstrueux soi disant généré par la criminalité.

A la lecture attentive du document, on s'apercoit pourtant que l'auteur a mis en garde contre le fait qu'il ne s'agissait bien évidemment pas d'un cout direct, mais d'une évaluation qui permet de chiffrer les sommes qui se porteraient sur l'économie, dans d'autres secteurs, en cas de délinquance zéro.

Il ne s'agit donc en aucun cas du cout réel de la délinquance :

1 - les couts des missions régaliennes de l'état sont faiblement impactées par une évolution de la délinquance. C'est un peu le même principe que l'armée : L'état, même en cas de criminalité en forte baisse, se doit de maintenir une force de maintien de l'ordre, de police, et de justice.
A ce titre, les fonctionnements et investissements liés aux ministères de tutelle sont des couts fixes finalement peu en rapport avec la délinquance elle même.

Rappelons que seul les budgets de ces ministères sont à la charge de l'état et non les 115 milliards mis en évidence par l'étude.

2 - L'étude prend en compte les réparations de préjudice et les transforme en couts pour la collectivité en les intégrant dans le total, alors que le paiement de ces sommes est mis à la charge de celui qui a commis la faute. Dans le même ordre d'idée, elle prend également en compte les amendes (hors infractions au code de la route)et autres condamnations pécunières prononcées à l'égard des tiers, alors que cela constitue une recette pour l'état et non un cout.

3 - Pourquoi le cout de la délinquance routière n'est il pas pris en compte, dans la mesure ou la pression mise sur les conducteurs participe elle aussi au gonflement des dépenses privées (achats de GPS anti radars et autres ...) au même titre que la peur du cambriolage vous incite à acheter une alarme ....

4 - l'évaluation des couts de réparation de préjudice dans les affaires criminelles (viols par exemple) est chiffré un peu à l'emporte pièce .... (viols, etc ...)

5 - L'évaluation des dépenses privées et publiques destinées à se prémunir contre la délinquance (alarmes, caméras, etc ...) ne tient pas compte de la rationalité de ces dépenses: Exemple : Un élu peut choisir d'installer des caméras sur la voie publique, même si il n'y a pas de raisons particulières, et ce, dans le but de faire plaisir à la frange de son électorat sensible à ces problèmes.
 
6 - Certains couts annexes sont peu crédibles, ainsi le Spam est évalué à 250€ par internaute et par an .... c'est justifié par l'achat d'anti spam, anti virus et temps passé ...

Bref, je pourrais continuer et faire un post ennuyeux a souhait.

Il y a un autre point sur lequel on pourrait s'interroger : Tous les journaux titrent sur le cout de la délinquance (alors que c'est évidemment faux, de la bouche même de l'auteur) et cet effet d'annonce, tout comme l'étude en elle même, participe donc au renforcement du sentiment d'insécurité et génère donc un cout qui si il était pris en compte serait classé dans les dépenses de préventions, publiques ou privées, ce qui démontre bien le caractère tout de même un peu farfelu de cette étude et des comportements analysés.

Les braillards, sur les forums, par leur manque de discernement (ou de compréhension, ou les deux) renforcent également ce sentiment et les dépenses qui sont liées.

Bref, cette étude si elle a le mérite d'exister, et même si elle reste intéressante, n'a pas été comprise volontairement ou involontairement. Si l'on peut pardonner le particulier, les médias qui relayent abondamment cette étude jouent une fois de plus un rôle qui n'est pas le leur car dès lors qu'ils titrent sur le cout de la délinquance en mettant en évidence la part de PIB qui partirait en fumée, ils pratiquent ainsi une  désinformation des plus détestables.
Modifié en dernier par lancelot le 06 mai 2010, 13:31:00, modifié 1 fois.

Verrouillé

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré