Stiglitz estime qu'on pourrait assister à la fin de l'euro

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 04 mai 2010, 19:33:00

 
"je pense que l'espoir que (cette aide) nuira aux pressions spéculatives est probablement infondé : ça peut marcher pendant quelque temps, mais à long terme, tant que les problèmes institutionnels fondamentaux seront là, les spéculateurs sauront qu'ils existent, et au fur et à mesure que les faiblesses de l'Europe s'aggraveront je pense qu'ils s'en donneront à coeur joie".
Comme on lui demandait si cela signifiait la fin de l'euro, M. Stiglitz a répondu: C'est peut-être la fin de l'euro". Si l'Europe "ne règle pas ses problèmes institutionnels fondamentaux, l'avenir de l'euro sera peut-être très bref", a-t-il dit.


http://www.boursorama.com/infos/actuali ... tml?num=09…
et dans le même registre:
Jean-Jacques Rosa, économiste et professeur émérite à l'Institut d'études politiques de Paris
"Je ne vois pas comment on peut éviter une sortie de la Grèce de la zone euro"
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... -je-ne-voi…

On dit que la zone euro se construit de crise en crise. Qu'en pensez-vous ?

Depuis le début, effectivement, on ne cesse d'affirmer que cette zone progresse au fur et à mesure, étape par étape. Mais qu'observe-t-on : le pacte de stabilité avait été présenté comme une solution, une garantie de stabilité. Or il est mort, plus personne ne le respecte. Et l'euro était censé apporter de la croissance. Ce n'est pas vrai. Il est temps de reconnaître son échec patent.

Manquait-il un gouvernement économique de la zone euro ?

C'est un concept dont il a beaucoup été question dès la création de la zone euro. Mais on voit bien qu'on ne peut pas faire converger durablement des économies aux caractéristiques trop différentes.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 04 mai 2010, 19:48:00

 
L'euro poursuit son repli et cote près de 1,31 dollar. L'activation du plan d'aide à la Grèce n'empêche pas de craindre un effet de contagion à d'autres pays européens. L'Espagne est menacée.

Le sauvetage de la Grèce n'y a rien fait. Les investisseurs restent inquiets en Europe : le CAC 40 perd encore ce mardi, vers 14 heures, 1,57%, à 3.768 points, quand le Footsie londonnien abandonne 1% à 5.497 points,et le Dax de Francfort, 0,71%, à 6.123 points.

Et, alors que l'euro a évolué ces dernières semaines au rythme des rebondissements sur l'aide financière dont avait besoin la Grèce pour ne pas faire faillite, l'on pouvait s'attendre à ce que la monnaie unique réagissent positivement à l'entente des pays de la zone euro, du FMI et d'Athènes.

Mais la tendance baissière enclenchée par l'euro n'a pas défailli. La devise européenne glisse encore face à un dollar qui joue pleinement son rôle de valeur refuge. Ainsi, tout près de 1,31 dollar, l'euro cède 0,5% et a abandonné plus de 8% depuis janvier, et 18% depuis le pic de juillet 2007.

Le «trend» est d'autant marqué que les risques de contagion du cas grec se font de plus en plus ressentir. Déjà, une rumeur tourne dans les salles de marchés selon laquelle l'Espagne pourrait demander 280 milliards d'euros au FMI. Les investisseurs craignent que la note du pays soit dégradée par Fitch et Moody's après l'abaissement, la semaine dernière, de Standard and Poor's.

Selon l'analyse technique, le prochain support du «cross» euro/dollar est aux alentours de 1,25 dollar pour un euro, note Pierre-Antoine Dussoulier, le PDG de Saxo Banque.

Les spéculateurs parient ainsi à fond sur la descente aux enfers de la crise européenne. La Grèce n'est pas tirée d'affaire : le gouvernement va avoir bien du mal à tenir ses engagement face à un peuple qui va se soulever, selon Mohamed El Erian, directeur général de Pimco , cité par le Financial Times de ce mardi.

http://www.lefigaro.fr/tauxetdevises/20 ... FIG00429-l…

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 mai 2010, 20:20:00

Quand l'euro valait 1.5 dollars, on disait que ça posait des problèmes de compétitivité. Et maintenant que l'euro rejoint le dollar, ça pose encore des problèmes. Faudrait savoir.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 mai 2010, 20:40:00

J'aimerais effectivement savoir, car quand l'euro est fort les français payent leur essence beaucoup moins cher, si il revient à parité, on se prend un choc pétrolier monétaire .... (SIC), et si il est fort, Airbus (EADS) se mange un bouillon et les Teutons sont obligés de mettre les ex-allemands de l'est au boulot a vil prix pour vendre leurs BMW et autres marques plus typées espagoles (au sens phonétique, bien sur).

Alors, un euro faible, moi je veux bien, mais concrètement, on est capable d'exporter davantage ? Je ne crois pas, vu que l'on a rien à vendre qui puisse alimenter le marché mondial, en dehors de nos rafales (invendables, car destinés avant tout a enrichir la famille dassault), centrales nucléaires et autres TGV.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 mai 2010, 20:52:00

bah une piste interessante ya actuellement 3 millions de pauvres en france qui aimeraient bien pouvoir se nourrir, acheter des fringues, se loger, avoir un vehicule, se chauffer etc ... etc ... de manière décente, et si on leur donnait des salaires correctes et des revenus corrects pour qu'ils puissent s'acheter tout ça, ça ferait pas plein d'emplois ça ?
et pi si on construisait tous ces logements qui nous manquent actuellement alors que ya plein de gens à la rue ? ca ferait pas plein de boulot encore une fois ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 mai 2010, 21:09:00

Les vêtements ne sont pas fabriqués en France, et on importe des étrangers pour bosser dans le bâtiment à bas prix. Faudra donc même aller un peu plus loin que ça ^^

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 mai 2010, 22:02:00

pour des questions écologiques faut relocaliser nombrilist, on ne peut pas se permettre de produire à l'autre bout du monde ce que l'on peut produire sur place

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 05 mai 2010, 07:34:00

Pour moi aussi, il faut relocaliser, mais plutôt pour donner du travail aux Français.....

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 mai 2010, 08:54:00

bah une piste interessante ya actuellement 3 millions de pauvres en france qui aimeraient bien pouvoir se nourrir, acheter des fringues, se loger, avoir un vehicule, se chauffer etc ... etc ... de manière décente, et si on leur donnait des salaires correctes et des revenus corrects pour qu'ils puissent s'acheter tout ça, ça ferait pas plein d'emplois ça ?
et pi si on construisait tous ces logements qui nous manquent actuellement alors que ya plein de gens à la rue ? ca ferait pas plein de boulot encore une fois ?
Festival d'art naïf ?

Avec quoi vas-tu financer tes logements sociaux (encore ?) si le pays ne rentre pas d'argent ?

Pourqui crois-tu que chaque africain n'a pas une villa avec piscine ?

Et qui est ce "on" qui devrait donner des "salaires corrects" ?

Arrête la fumette et reviens sur terre.

Et surtout, cesse de me parler de tes 3 millions de "pauvres" ! Pour avoir vu la vraie pauvreté, je trouve qu'utiliser ce terme pour des français est proprement scandaleux.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 mai 2010, 09:59:00

Question de référentiel mps. En considérant les pays industrialisés, ces français sont des pauvres, d'autant plus qu'ils ont besoin de l'aide de l'Etat pour survivre. Et Logan a le pied léger. En réalité c'est plutôt 8 millions, dont 4 millions de sans-emploi.

"Avec quoi vas-tu financer tes logements sociaux (encore ?) si le pays ne rentre pas d'argent ?"

De l'argent, la France en a plein, ce n'est pas le problème.

Parcontre, relocaliser le textile. Logan, t'es prêt à dépenser 400 euros pour t'habiller de la tête aux pieds ?

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 05 mai 2010, 12:43:00

N'importe quoi cela ne couterait pas 400 euros nombrilist, ne tombons pas dans la caricature.

Et oui je suis près à payer plus cher si en même temps ca permet de rammener des emplois et de moins saturer l'atmosphère de CO2 ou consommer d'énergie fossile.
De toute manière je défends aussi l'augmentation des salaires. Je sais très bien que l'économie est qqchose de dynamique, ce qui nous permettrait de relocaliser nous permettrait de remonter les salaires en même temps, vu que son utilité est d'une manière générale de nous protéger des contraintes extérieurs.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 05 mai 2010, 14:11:00

L'Euro sans l'Allemagne pourrait devenir un projet intéressant. Si on regarde bien c'est bien ce seul pays qui incite la BCE à ne combattre que l'inflation, et qui refuse la solidarité rapide envers les pays qui ont des problèmes.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 05 mai 2010, 14:27:00

Bof, Stiglitz c'est quand même le roi des girouettes :

http://upload-1.vip.dailymotion.com/vid ... il-n-y-a-p…

Si vous voulez quelqu'un de plus constant, préférez Krugman, lui aussi est prix Nobel.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 05 mai 2010, 14:29:00

ce n'est pas tout à fait la même couleur politique ;)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 05 mai 2010, 14:48:00

Ah ? Ils sont tous les deux classés à gauche pourtant.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré