Qu'attend t'on pour en faire autant?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 13 mai 2010, 17:25:00

Les salaires des fonctionnaires espagnols vont être réduits de 5%
DÉFICITS PUBLICS | Le gouvernement socialiste espagnol va baisser d'en moyenne 5% les salaires des fonctionnaires à partir de juin 2010 et les geler en 2011, a annoncé mercredi José Luis Rodriguez Zapatero.
AFP | 12.05.2010 | 10:43
D''autres mesures d'austérité sont prévues pour réduire les déficits publics.
"Le gouvernement a décidé de réduire les rétributions du personnel du secteur public d'en moyenne 5% à partir de juin 2010, et de les geler en 2011", a déclaré M. Zapatero devant les parlementaires.
Le chef du gouvernement présentait les mesures supplémentaires d'austérité que son gouvernement va adopter pour accélérer la réduction des déficits publics qui ont explosé à 11,2% du PIB en 2009.
Le gouvernement socialiste avait annoncé en janvier un plan d'austérité de 50 milliards d'euros pour ramener ces déficits à 3% en 2013, mais a décidé de mesures supplémentaires en raison des attaques contre l'euro la semaine dernière.
Les mesures supplémentaires représenteront un total de 15 milliards d'euros sur deux ans.


De plus j'ai entendu JT de F2 que les membres du gouvernement diminueront leur salaire de 15%: Bravo!
Voilà des socialistes qu'on aimerait avoir chez nous! Des socialistes qui ne font pas dans la démago clientéliste! Nous avons un vrai pb avec notre déficit chronique depuis 30 ans, cette année dépasse vraiment les bornes. Notre dette atteint la somme astronomique de 1500 milliards que nos enfants et petits enfant hériteront.
D'accord il fallait maîtriser la crise, mais notre pb eut été plus simple à régler si nous avions pas vécu à crédit depuis trente ans. Qu'est-ce que c'est que ces dirigents qui ne sont pas capable de respecter un budget icon_evil

On veut nous faire croire que chez nous ce n'est pas comme en Grèce ou en Espagne; que nenni! Nous sommes dans la m^me me..., seulement nous avons la chance que les créditeurs crois encore en notre capacité de rembourser. Pour combien encore, une autre crise et c'est notre tour!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 13 mai 2010, 17:40:00

Lamentable on fait payer les travailleurs pour rembourser les banques, et il faudrait dire bravo ?
Ceux qui mettent en place ce genre de politiques sont évidemment des ordures, ils oeuvrent pour les intérêts financiers au lieu d'oeuvrer pour le peuple qu'ils sont censés représenter et auquel ils sont censés obéir. On voit apparaître ici des pratiques qui relèvent toutes de la dictature et c'est particulièrement inquiétant.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 mai 2010, 18:56:00

Si les fonctionnaires espagnols sont assez c... pour se laisser faire...

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 mai 2010, 20:09:00

Nombrilist a écrit :Si les fonctionnaires espagnols sont assez c... pour se laisser faire...
L'espagne et la France ne sont pas les mêmes pays, d'autant pour leur dête que pour leur mentalité.
On voit cette différence dans l'ordre du syndicalisme : en France grève et on négocie pour arrêter cette grève. En Espagne ils négocient, même s'ils sont moins patient (maso) que les allemands.
Par contre on a vu par exemple Mondragon (Fagor) baisser les salaires des employers de 2.5% en Espagne : avec vote majoritaire de l'assemblée des employers s'il vous plait.
En France, mouvement de grève suivi d'une augmentation de 1.2% car les employers se sentaient "lésés par le plan social qui était subvenu un an plus tôt".

Maintenant, l'austérité, oui, la rigueur non. Et la dète française n'est pas la même que celles des espagnols. Nous avons une dette dite "d'amortisseurs", c'est à dire que ce sont les retraites, les allocations chômages et l'assurance maladie qui nous font plonger. réorganisation du fonctionnariat, amélioration de l'efficacité sans recours aux techniques de managment du privé, et surtout alignement des retraites du privé sur le public ou du moins un juste milieu.
Ensuite la France a un fort potentiel fiscal sur les revenu assez élevés, élevés et très élevés. Le bouclier fiscal est à 50%, les plus riches ne paient que 15%, c'est dire.
Donc je ne pense pas que la France ait autant de problème que l'Espagne et encore moins que la Grèce où il faut maintenant pallier autant à l'endettement de l'état et à l'endettement privé aussi !
Mon sénario à moi, c'est grèce qui doit se soumettre à l'UE, puis le portugal, espagne sous haute surveillance, puis angleterre forcée à rejoindre la zone euro si elle veut s'en sortir (pac, bce...), les anglais ne se sont pas vraiment sorti de la crise qu'ils avaient subi avant tatcher, elle n'a fait que les envoyer dans une bulle géante qui a vu éclore en elle même de multiples bulles. L'angleterre ne se remettra pas de la flambée des prix de l'immobilier, es hedgefunds etc.

Pour revenir à ce qu'on devrait faire pour sauver notre économie : faire payer les plus riches 50% de leur revenu total SAUF s'ils investissent EN FRANCE ou pour améliorer la visibilité internationnale d'une entreprise FRANCAISE.
Supression ou division par deux de la niche coppé qui coûte à l'état 14 fois plus que ce qui a été prévu au départ et qui en coûtait déjà le double l'année de sa mise en place, avant la crise, alors que le CAC montait en flèche.
Surtout et enfin ne laisser parler les élus (députés, sénateurs, ministres) QUE sur LCP, sauf lors des grands communiqués à parité de temps.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 mai 2010, 20:12:00

 
Si les fonctionnaires espagnols sont assez c... pour se laisser faire...
ils le méritent ....

Ps : je n'ai pas pu m'empêcher de finir ta phrase ...

Bon, pour le reste, no comment, la soupe habituelle à Magic qui fait une fixette sur les fonctionnaires.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 mai 2010, 20:14:00

artragis a écrit :
Nombrilist a écrit :Si les fonctionnaires espagnols sont assez c... pour se laisser faire...
L'espagne et la France ne sont pas les mêmes pays, d'autant pour leur dête que pour leur mentalité.
On voit cette différence dans l'ordre du syndicalisme : en France grève et on négocie pour arrêter cette grève. En Espagne ils négocient, même s'ils sont moins patient (maso) que les allemands.
Par contre on a vu par exemple Mondragon (Fagor) baisser les salaires des employers de 2.5% en Espagne : avec vote majoritaire de l'assemblée des employers s'il vous plait.
En France, mouvement de grève suivi d'une augmentation de 1.2% car les employers se sentaient "lésés par le plan social qui était subvenu un an plus tôt".

Maintenant, l'austérité, oui, la rigueur non. Et la dète française n'est pas la même que celles des espagnols. Nous avons une dette dite "d'amortisseurs", c'est à dire que ce sont les retraites, les allocations chômages et l'assurance maladie qui nous font plonger. réorganisation du fonctionnariat, amélioration de l'efficacité sans recours aux techniques de managment du privé, et surtout alignement des retraites du privé sur le public ou du moins un juste milieu.
Ensuite la France a un fort potentiel fiscal sur les revenu assez élevés, élevés et très élevés. Le bouclier fiscal est à 50%, les plus riches ne paient que 15%, c'est dire.
Donc je ne pense pas que la France ait autant de problème que l'Espagne et encore moins que la Grèce où il faut maintenant pallier autant à l'endettement de l'état et à l'endettement privé aussi !
Mon sénario à moi, c'est grèce qui doit se soumettre à l'UE, puis le portugal, espagne sous haute surveillance, puis angleterre forcée à rejoindre la zone euro si elle veut s'en sortir (pac, bce...), les anglais ne se sont pas vraiment sorti de la crise qu'ils avaient subi avant tatcher, elle n'a fait que les envoyer dans une bulle géante qui a vu éclore en elle même de multiples bulles. L'angleterre ne se remettra pas de la flambée des prix de l'immobilier, es hedgefunds etc.

Pour revenir à ce qu'on devrait faire pour sauver notre économie : faire payer les plus riches 50% de leur revenu total SAUF s'ils investissent EN FRANCE ou pour améliorer la visibilité internationnale d'une entreprise FRANCAISE.
Supression ou division par deux de la niche coppé qui coûte à l'état 14 fois plus que ce qui a été prévu au départ et qui en coûtait déjà le double l'année de sa mise en place, avant la crise, alors que le CAC montait en flèche.
Surtout et enfin ne laisser parler les élus (députés, sénateurs, ministres) QUE sur LCP, sauf lors des grands communiqués à parité de temps.
Fais gaffe artragis, tu vas finir par voter à gauche ..... (lol)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 mai 2010, 20:32:00

... non je vote à la mairie.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 13 mai 2010, 21:57:00

Voilà pourquoi nous sommes dans la me..., nous avons ici un mini panel de l'état d'esprit français: tout pour ma g..... rien pour les autres. Les autres, c'est l'avenir, ce sont nos enfants et petits enfants; ils viendront cracher sur nos tombes pour nous remercier de ce cadeau qu'on leur laisse.

Artragis, tu te la racontes, tu as gobé les racontars des démago qui t'expliques que 1500 milliards dû au fonctionnement c'est rien. Pourtant c'est bien là la contradiction; pour bien vivre, sans se serrer la ceinture quand s'est nécessaire, on accepte de rémunérer par l'usure, ceux qu'on déteste le plus; les riches! La plupart des entreprises battent de l'aile ou s'en vont, notre balance commerciale est négative et cerise sur le gâteau ce qu'on donne en aide sociale, enrichi l'ultra capitalisme des entreprises chinoises qui inondent notre marché.
Bien sûr que c'est le déficit de la sécu et du chômage qui plombe les comptes de l'Etat, mais pas seulement, on traine près de deux millions de fonctionnaires en trop n'en déplaise au chevalier. C'est tout de même extraordinaire que ts les pays d'Europe ont revu à la baisse le nbre de fonctionnaires, ont augmenté la durée du travail et des cotisations, font des efforts considérables dans la gestion de leur budget et cela souvent sous des gouvernements de gauche et que nous les français nous continuons mordicus à nous accrocher aux sacrosaints zaquits. Le pire c'est que ces pays qui ont réformés il y a plus de 10 ans vivent mieux que nous et ne laisseront pas à leur descendance une ardoise astronomique.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Dantedu48
Messages : 75
Enregistré le : 09 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par Dantedu48 » 13 mai 2010, 23:02:00

"You pay peanuts, you get monkeys".


 Ce qui est déjà vrai dans certain secteur comme le BTP, la grande distribution.... avec des gens démotivés au possible, le sera bientôt dans la fonction publique.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 14 mai 2010, 07:38:00

 
Voilà pourquoi nous sommes dans la me..., nous avons ici un mini panel de l'état d'esprit français: tout pour ma g..... rien pour les autres.
Cette citation serait plutot à mettre du coté libéral

 
Voilà pourquoi nous sommes dans la me..., nous avons ici un mini panel de l'état d'esprit français libéral : tout pour ma g..... rien pour les autres.
Je trouve que cela sonne mieux comme cela.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 14 mai 2010, 08:40:00

lancelot a écrit :  
Voilà pourquoi nous sommes dans la me..., nous avons ici un mini panel de l'état d'esprit français: tout pour ma g..... rien pour les autres.

Cette citation serait plutot à mettre du coté libéral

 
Voilà pourquoi nous sommes dans la me..., nous avons ici un mini panel de l'état d'esprit français libéral : tout pour ma g..... rien pour les autres.
Je trouve que cela sonne mieux comme cela.
C'est pas toi qui y est na nana nanèreeuh icon_yeah Tu as pas mieux pour faire vivre le débat?
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 mai 2010, 08:44:00

qui t'expliques que 1500 milliards dû au fonctionnement c'est rien.
on appelle ça "surinterpréter". Non, ce n'est pas rien, oui je suis pour la réduction du nombre de fonctionnaires dans certains domaine, ou du moins la réorganisation du fonctionnariat de manière plus efficace. Oui, je suis pour plus d'impôt pour les revenus assez élevés, élevés et très élevés (qui doivent être à 50% sauf investissement en France, comme ça on est sûr que l'argent va à l'économie française quoi qu'il arrive).
La plupart des entreprises battent de l'aile ou s'en vont, notre balance commerciale est négative et cerise sur le gâteau ce qu'on donne en aide sociale, enrichi l'ultra capitalisme des entreprises chinoises qui inondent notre marché.
D'après mes sources, une entreprise qui délocalise sa production réembauche 75% de ses employers dans les trois ans mais dans la consommation et la maintenance. Le déficit commercial français est dû entre autre à la baisse des prix très importante dans l'agriculture, lait, blé, maïs... Nos principaux produits exportés. Notre exportation industrielle est presque constante (dû aux voitures car PSa et Renault sortent des nouveaux modèles qui se vendent partout en europe et très bien), notre exportation de service en large augmentation grâce à OSEO (qui finance une aide au développement à l'étranger, donc à l'exportation de services entre autre).
mais pas seulement, on traine près de deux millions de fonctionnaires en trop n'en déplaise au chevalier.
malheureusement, parmi ces deux millions la moitié au moins sont dans les régions qui, par la loi n'ont pas le droit au déficit. Et on ne peut simplement "supprimer les posts", il faut organiser le chmilblique pour que ces postes soient efficaces et coûtent moins cher à l'état.
C'est tout de même extraordinaire que ts les pays d'Europe ont revu à la baisse le nbre de fonctionnaires, ont augmenté la durée du travail et des cotisations, font des efforts considérables dans la gestion de leur budget et cela souvent sous des gouvernements de gauche et que nous les français nous continuons mordicus à nous accrocher aux sacrosaints zaquits.
alors que je suis tout à fait d'accord avec toi à propos des acquis qui empêchent de faire avancer le pays, autant j'aimerai tempérer ta vision sur le reste : tous ne font pas d'effort dans la gestion du budget, et si on prend la sacrosainte allemagne, elle ne tient debout que par ses exportations, fait un plan de rigueur en France (et réduit de ce fait la consommation de produits importés), et l'Allemagne ne sera plus aussi sacrosainte.
Pour les fonctionnaires, c'est encore plus différent, en France beaucoup de services sont publiques contrairement à d'autres pays que tu vises. Résultat on a plus de monde en statu de fonctionnaire mais on a aussi un des meilleurs système, et je prendrai l'exemple des anglais qui ont dû augmenter leur nombre de fonctionnaire hospitalier lorsque la France a demandé à ce que les anglais ne viennent plus prendre des places dans nos hôpituax car nous avions nous aussi nos problèmes. Hé oui.
Le pire c'est que ces pays qui ont réformés il y a plus de 10 ans vivent mieux que nous et ne laisseront pas à leur descendance une ardoise astronomique.
le pire c'est que c'est totalement faux.

Hé non, je ne me la joue pas, ça ne m'avancerai à rien.
la dette française est trop grosse pour qu'on se contente d'une rigueur, celle-ci ne marcherait que si on avait une bonne balance commerciale, et des financement de l'UE, et une remonté des prix agricoles. Ca tu ne peux le contrôler donc...
Enfin, que je sache, le gouvernement met en place une austérité, même s'il s'oublie lui même dans cette austérité.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 14 mai 2010, 08:49:00

Enfin un message sensé !
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 14 mai 2010, 10:24:00

n'importe quoi, par rapport à quoi vous établissez qu'on a 2 millions de fonctionnaires en trop ? c'est votre petit doigt qui l'a dit ? ah non pardon vous avez vu un classement entre les pays peut être ? ou non, mieux, c'est à cause de la dette publique ?

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 mai 2010, 10:36:00

La Cour des comptes évalue le nombre de fonctionnaires à 5,2 millions. Ils sont 6,9 millions, si l’on comptabilise tous les salariés rémunérés avec l’argent public sans avoir le statut de fonctionnaires.
5.2/2 (non remplacement d'un fonctionnaire sur deux) = 2.6 millions de fonctionnaires "en trop" selon la définition sarkozienne. Je pense que c'est de là qu'il tire son "deux millions en trop".
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré