La constitution pour protéger des déficits budgétaires

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 juin 2010, 16:31:00

"Tout le monde peut le faire"

Je ne suis pas d'accord. Tout le monde n'en a pas les capacités intellectuelles. Quand je vois déjà le nombre de gens sortir la calculette pour calculer 8 x 9...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 juin 2010, 16:49:00

icon_confused icon_confused icon_confused  Ma paresse est telle que je  n'essaie jamais de calcul mental ! Je fronce les sourcils en faisant semblant de compter, et j'attends qu'on me donne la réponse !
Celan'empêche rien !

Autre constat : tes pauvres idiots le sont moins que tu ne penses. Un jour, ayant une déclaration fiscale compliquée, je me pointe chez mon Contrôleur pour la lui faire remplir, sachant qu'il a l'obligation de le faire au mieux de mes intérêts et gratuitement. Il corrige tout ce que j'avais essayé d'inscrire sur mon brouillion ! Nous passons un moment agréable et, en guise de conclusion, je lui dit "avouez que si je ne m'en sors pas, ce doit être terrible pour des demi-illettrés". Il a ri, et m'a assurée que c'étaient les plus roublards, chipotant avec meatria dans les horizontales et les verticales, et ne redevenant idiot quand quand il les prenait lamain dans le sac ! icon_confused

Non, Nombrilist, crois-moi, c'est la paresse qui tue les gens ! Et même souvent les entreprises, mais ça, c'est un autre sujet que je tiens à ta disposition ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 19:07:00

Nombrilist a écrit :"Tout le monde peut le faire"

Je ne suis pas d'accord. Tout le monde n'en a pas les capacités intellectuelles. Quand je vois déjà le nombre de gens sortir la calculette pour calculer 8 x 9...
Ce n'est pas une question de "capacité intellectuelle" le cerveau c'est comme un muscle cela s'entraine ... Sauf maladie mentale, tout le monde a la capacité intellectuelle potentielle d'être très intelligent.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 juin 2010, 19:20:00

"Sauf maladie mentale, tout le monde a la capacité intellectuelle potentielle d'être très intelligent."

Je ne suis pas d'accord. Tu as des personnes dont la capacité intellectuelle peut être très limitée, sans que ce soit pour autant une maladie. Par ailleurs, on peut aussi être très cultivé, littéraire et totalement hermétique aux maths. Auquel cas, on peut se laisser embobiner facilement par des formules osbcures.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 19:25:00

mps a écrit :Mais Logan, qui te parle de speculation ?  Et où se situe la spéculation pernicieuse et celle qui est tout à fait légitime et féconde ?

Je décrivais il y a peu des stock brokers qui, au petit déjeuner, décidaient de jouer les plastiques à la baisse, pour raceter le soir. Ca, c'est la spécultion pure et "méchante". Mais à l'opposé, il y a le type qui décide de prendre une participation dans la nouvelle boulangerie d'un copain : c'est également spéculatif (si le boulanger se rate, c'est perte sèche, mais s'il réussit, ce peut être un joli profit) : c'est de la spéculation "utile".

Maintenant, quelles sont ces périodes pré et post financialisation dont tu parles ? Le mécanisme est vieux comme le monde,  et les romains ont "joué" la découverte de nouvelles colonies, Anvers s'est construite en finançant les grandes découvertes espagnoles, etc etc ...

Vient alors tes pleurs sur l'augmentation de la pauvreté, du "délaissement" (!!!) d'une part de la population, etc. En fait, nos pays sont devenus si ignoblement riches qu'on considère comme "pauvres" des gens dont le revenu mensuel excède celui de toute une vie de labeur dans de nombreux pays. Et le moindre des alcoloque illettré a "droit" a une tapée d'avantages sociaux inouïs : pourquoi crois-tu que toute la misère du monde ne songe qu'à rapliquer ? C'est là que se trouve le déficit public : 60 % d'inactifs, c'est invivable, tout simplement. 

Alors, quand tu viens me dire "qu'une minorité de la population profite des richesses", tu perds la raison ! Jamais, dans l'histoire de l'humanité, la redistribution n'a été aussi forte, sauf peut-être dans les débuts du communisme, avec le désastre économique que l'on connait.

Donc non les placements financiers ne sont pas vitaux pour l'économie, l'état en prennant cet argent l'utiliserait sans le moindre doute de manière beaucoup plus utile que ce que ne fait la spéculation financière.

D'abord, l'Etat n'aurait pas encore saisi le premier cent que les capitaux auraient quitté le pays. Puis, l'Etat gèrerait par des fonctionaires, c'est à dire des gens nullement motivés par les résultats, et que lespertes n'empèchent pas de dormir. Jamais on n'a vu une gestion publique donner satisfaction. Vois par exemple l'effroyable gestion des logements sociaux ...

Quand à la spéculation immobilière à part faire monter les prix et créer une crise du logement quelle est son utilité ?

C'est quoi, à ton avis, la spéculation immobilière ? et pourquoi les prix montent-ils ? C'est essentiellement des îlots pourris, ou des tas de cailloux que rachètent des groupes d'investisseurs, pour y construire ou rénover à grands frais, et remplacer des taudis par d'agréables logements. C'est aussi, au niveau des collectivités locales, des friches immondes qui sont viabilisées avant de devenir des parcs de petites industries ou de bureaux, qui rapportent. Il est évident que des bureaux bien situés, le long d'avenues soigneusement tarmaquées et bien éclairées, ou des maisonnettes super isolées, deux salles de bain, cuisine équipée, plaine de jeux collective, valent plus cher que des taudis.  Que des plages aménagées,et bordées de ravissants hôtels, procurent plus de travail et de recettes qu'un marais salant infesté de moustiques. La spéculatin immobilière est tout simplement INDISPENSABLE, qu'elle soit publique ou privée.

Ce sont des choses qu'il faut avoir le courage de mettre à plat.

Oui, mais avec réalisme.

Alors non MPS, il n'y aura aucun apocalypse, départ de capitaux, pb d'investissements ou quoi que ce soit du genre si on rétablit un peu plus d'égalité. Notre économie ne repose en rien sur ces pratiques qui sont à mon avis bien plus néfastes qu'utiles.

Il faut au préalable s'entendre sur le terme "égalité" ! L'égalité serait-elle, comme tu le sous-entends, que chacun dispose des mêmes moyens, qu'il se foule ou non ? Que celui qui n'a même jamais appris à lire et à écrire dans les 10 années scolaires que lui a payé la collectivité, ait les mêmes moyens à terme que le gosse qui a turbiné pendant ces 10 années ? Que la femme qui se lève tous les matins à 4 heures pour faire son ménage avant de se ruer au boulot et fait encore des coutures ou donne des leçonsde piano le week-end pour arrondir ses fins de mois "partage" avec sa voisine qui se lève à 11 heures et passe la journée au café ?

L'égalité, c'est une adéquation entre l'ivestissement personnel dans le travail et l'économie, et un certain résultat financier. Ce n'est pas revendiquer en permanence des privilèges pour les parasites.

De plus c'est rigolo que tu tentes de te prendre la défense de ceux qui ont travaillé toute leur vie pour engranger des noisettes comme tu dis, parce que c'est inverser un peu les rôles.
Evidemment, cette partie là de la population n'a rien à craindre de nous au contraire vu que nous ne comptons absolument pas les accabler davantage et au contraire augmenter leurs revenus, alléger leurs contributions leur rendre leurs droits etc ...
Les revenus que nous comptons mettre beaucoup plus à contribution sont évidemment les revenus financiers, la rente et les revenus du capital.
Et nous savons très bien que ce sont ces gens là que tu défends.


Toujours ton "nous" assez mystérieux, mais revenons au fond. Quelle est cette frange d'épargnants que vous voulez protéger, quand le but même d'une épargne est de se constituer un revenu du petit capital  si durement engrangé ?  Totalement incohérentes, ces "belles paroles" ...
La pauvreté MPS c'est quand tu ne possèdes rien ou des choses sans valeur.
Je conçois totalement que dans ton monde la pauvreté n'existe pas mais elle est bien réelle.
T'as des gens qui n'ont pas de toit où loger et qui dorment dans la rue, dans des squats ou des trucs du genre. Ca c'est l'extreme pauvreté.
T'as ensuite des gens qui doivent se priver pour SURVIVRE. Des gens qui ne mangent pas à leur faim, ils ne font qu'un repas par jour, parfois même ils ne mangent pas tous les jours. Des gens qui économisent sur le chauffage ou l'électricité. Des gens qui économisent sur les fringues et s'habillent d'une façon pourrit. Des gens qui n'ont plus aucun loisir parce qu'ils n'ont pas d'argent.
Et ces gens là ils sont malheureusement des centaines de milliers en France.

Tu sais ce que ça fait MPS quand tu ne manges pas tous les jours ? Ou quand tu ne bois pas assez ? T'es fatigué toute la journée, t'as mal au ventre tu souffres le martyr au moindre mouvement si bien que tu préfères rester immobile, et t'as un mal de crâne pas possible.
Et tu sais ce qui se passe à chaque fois que tu réussis finalement à manger ? T'es malade comme un chien ton corps le rejette aussitôt et pas toujours par la même voie si tu vois ce que je veux dire.

Tu sais ce que ça fait quand t'es mal habillé ou quand t'es sal parce que tu ne peux pas te laver tous les jours, quand tu ne sens pas bon ? T'as honte et peur de sortir, alors tu ne fais rien et c'est pas vraiment ce qui t'aide à t'en sortir

Tu sais ce que ça fait quand tu n'as pas le chauffage en hiver ? t'es sans arrêt malade

Alors tes petites considérations de comptable inhumain tu te les gardes. Ce n'est pas parce que par rapport à je ne sais quel autre pays on a plus d'argent que ça rend nos pauvres riches pour autant à mener la belle vie. C'est là où tu n'es pas crédible dutout, ça se voit que tu ne connais rien à la vie et que tu ne te bases que sur des idées reçues et non sur des situations vécues comme tu veux le faire croire.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 19:41:00

L'égalité, c'est l'égale liberté, c'est l'égalité des droits.

L'égalité des droits est une déclaration vaine et hyppocrite si chacun ne dispose pas des moyens matériels pour pouvoir exercer ces droits, il n'y a donc pas d'égale liberté sans égalité réelle.

Cette égalité réelle n'est pas l'égalité absolue. Tout comme la liberté n'est pas la liberté absolue.

Il faut simplement que chacun ait les moyens suffisants d'exercer ses libertés, après tant que tout le monde a les moyens d'exercer ses libertés si certains finissent par accumuler plus de moyens que d'autres ce n'est pas grave. Ce qui est grave c'est quand certains accumulent des moyens au point d'en priver les autres et de les priver des moyens d'exercer leur liberté.

Tu as donc 2 bornes, une minimale : moyens suffisants pour pouvoir exercer ses libertés, une maximale : ne doit pas empécher les autres d'avoir les moyens suffisants d'exercer eux aussi leurs libertés

Le mérite doit permettre de se distinguer des autres. Ca n'implique absolument pas qu'il doive exister des classes sociales.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 19:54:00

Nombrilist a écrit :"Sauf maladie mentale, tout le monde a la capacité intellectuelle potentielle d'être très intelligent."

Je ne suis pas d'accord. Tu as des personnes dont la capacité intellectuelle peut être très limitée, sans que ce soit pour autant une maladie. Par ailleurs, on peut aussi être très cultivé, littéraire et totalement hermétique aux maths. Auquel cas, on peut se laisser embobiner facilement par des formules osbcures.
Je ne suis pas d'accord. C'est juste une question d'entrainement, d'enseignement, et de pratique.

Quelqu'un qu'est "hermétique" aux maths c'est surtout quelqu'un qui a d'autres centres d'intérêts. Il y aura toujours un moyen de lui ouvrir l'esprit à ce à quoi il est hermétique, c'est aussi une question de volonté et d'empathie de la part de l'enseignant, tout comme de volonté de la part de l'élève.

Combien j'ai connu de gens hermétiques à qqchose puis ensuite se découvrir finalement un goût et un talent pour ce qqchose grâce à la transmission d'un bon enseignement et d'un bon enseignant, j'ai vu ça très souvent.

Si tu regardes TF1 en boucle tu deviendras nécessairement moins intelligent que si tu te mets à lire des bouquins.

Tout le monde est intelligent, il suffit de se mettre à réfléchir d'échanger avec les autres et ça viendra avec le temps.

La logique ca s'apprend ... Les raisonnements aussi ... Tout s'apprend ... C'est aussi le rôle de l'éducation justement, il ne s'agit pas seulement de transmettre un savoir brut, il s'agit aussi d'apprendre aux enfants à réfléchir, à avoir un esprit critique, à résoudre des problèmes, bref à être intelligent ...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 juin 2010, 22:25:00

La pauvreté MPS c'est quand tu ne possèdes rien ou des choses sans valeur.Je conçois totalement que dans ton monde la pauvreté n'existe pas mais elle est bien réelle.
T'as des gens qui n'ont pas de toit où loger et qui dorment dans la rue, dans des squats ou des trucs du genre. Ca c'est l'extreme pauvreté.
T'as ensuite des gens qui doivent se priver pour SURVIVRE. Des gens qui ne mangent pas à leur faim, ils ne font qu'un repas par jour, parfois même ils ne mangent pas tous les jours. Des gens qui économisent sur le chauffage ou l'électricité. Des gens qui économisent sur les fringues et s'habillent d'une façon pourrit. Des gens qui n'ont plus aucun loisir parce qu'ils n'ont pas d'argent.
Et ces gens là ils sont malheureusement des centaines de milliers en France.

Tu sais ce que ça fait MPS quand tu ne manges pas tous les jours ? Ou quand tu ne bois pas assez ? T'es fatigué toute la journée, t'as mal au ventre tu souffres le martyr au moindre mouvement si bien que tu préfères rester immobile, et t'as un mal de crâne pas possible.
Et tu sais ce qui se passe à chaque fois que tu réussis finalement à manger ? T'es malade comme un chien ton corps le rejette aussitôt et pas toujours par la même voie si tu vois ce que je veux dire.

Tu sais ce que ça fait quand t'es mal habillé ou quand t'es sal parce que tu ne peux pas te laver tous les jours, quand tu ne sens pas bon ? T'as honte et peur de sortir, alors tu ne fais rien et c'est pas vraiment ce qui t'aide à t'en sortir

Tu sais ce que ça fait quand tu n'as pas le chauffage en hiver ? t'es sans arrêt malade



Si tu me permets, je vais te faire part de mon expérience en la matière. 

Hasard de la vie, je me suis trouvée sans un clou, ni boulot, seule avec deux petits gosses.
J'ai sollicité un mois d'accueil familial, le temps de faire un plein temps en intérim + un boulot le soir. Au bout du mois, je me trouvais un coquet appartement dont je pouvais payer la garantie.

Une gazinière récupérée aux grandes poubelles, pas de frigo, des matelas, et une barre pour accrocher des ceintres. Et une vieille voiture, que je n'osais utiliser que pour conduire les enfants et aller au travail.

J'ai bien entendu continué à travailler la journée, et à reprendre à domicile le soir, une fois les enfantsfs couchés et la lessive faite à la main. Comme les petits avaient bien mangé à midi, c'était des pâtes le soir, et je me contentais de leurs restes.

Puis, ils sont partis en vacances, et j'ai consacré mes week-ends à aller peindre chez des amis. L'excédent de peinture me permettant de remettre mon appartement à neuf, de même que quelques objets brocantés. Résultat top, qui m'a même valu un reportage dans la rubirque déco d'un magasine.

En continuant à travailler le jour comme intérimaire, et le soir comme indépendante, je me suis fait un petit magot : environ 2.000 euros auxquel je ne touchais pas, pour le cas ....  et je me suis fringuée "chic" dans des solderies ou des secondes mains.

Après 6 mois, j'avais presque une petite aisance, à condition ne de pas dépenser un cent inutile, pas même pour me nourrir. Mais je n'ai jamais eu soif, mon appartement étant équipé de robinets :-)

J'ai alors consacré la plupart de mes soirées (celles où je n'avais pas de boulot rentable) à préparer un concours d'entrée de iveau universitaire, en sachant que je ne pouvais être que première ... ou me retrouver dans une réserve de recrutement à trop long terme.
J'ai donc été première ...

J'avais dès lors un revenu plus important, ne travaillait plus les week-ends que pour des prestations très rentables (hôtesse pour des vols haut de gamme en jets privés), et j'ai continué à évoluer vers le haut, tout en consacrant tout mon temps libre à l'épanouissement de mes enfants. 

Durant toute cette période, je ne me suis pas chauffée, ce qui m'a évité bien des rhumes :-)

Non, Logan, la pauvreté n'arien de pénible quand on sait où on veut aller, et qu'on y va.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juin 2010, 23:03:00

Dsl c'est illisible MPS peux tu stp mettre des citations

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 juin 2010, 07:02:00

En italliques, tes propos.

En droits, les miens.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 juin 2010, 10:39:00

Et ta famille, dont tu as co-hérité de 10 appartements nous as-tu dit, ne t'a même pas aidée ? Mais quelle sorte de famille est-ce donc ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 juin 2010, 12:36:00

La fierté, dans ma famille, c'est de ne jamais demander aucune aide matérielle, sauf cas de force majeure, comme hospitalisation de longue durée par exemple.

Donc, on ne se "tape" pas, on ne fait jamais appel à l'aide sociale, on s'assume.... et on sort vite du trou !

La famille, c'est un lieu d'amour, pas une vache à lait.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 juin 2010, 12:38:00

bobards :)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 juin 2010, 16:48:00

Non, sérieusement.

A partir du moment où un enfant se sent assez grand pour quitter le toit parental, il est considéré comme se prenant en charge.

il y a des gestes gentils (tu veux un plat que j'ai préparé ; tu veux que les enfants logent ici ce soir) mais aucun transfert financier.

Ce serait simplement différent en cas d'invalidité, par exemple.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 juin 2010, 18:49:00

Bonjour,

Et si vous reveniez au sujet ? Car vous êtes bien loin du déficit budgétaire et de la constitution.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré