L'abordage de Gaza

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 01 juin 2010, 12:19:00

Quelle horreur !

Ces méchants soldats de Tsahal abordant ces gentils pacifico-humanistes qui ne venaient qu'apporter quelques couches culottes et des médicaments aux malheureux Palestiniens (du Hamas, pas les autres) affamés par le blocus dans leur ghetto désert de Gaza !
Ils étaient...750 les P-H, sur leur raffiot ! C'est plus un bateau d'aide humanitaire, c'est un paquebot de tourisme !
Méchante provocation de gauchistes attardés qui se foutent des Palestiniens comme de leur premier biberon.
L'aide humanitaire n'est pas concernée par le blocus ! Tous les jours des centaines de camions circulent d'Israël vers Gaza, d'Egypte vers Gaza apportant des médicaments et des produits de première nécessité. Mais les imams du Hamas n'en ont que foutre ! Eux ce qu'ils veulent -en plus du fric de ces c... d'occidentaux- c'est rayer Israël de la carte...

Allez vous enfin comprendre ça ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 01 juin 2010, 12:34:00

 g..... de l'abordage : 10 morts !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 01 juin 2010, 12:37:00

Pourquoi tu défends Israel comme ça ? T'as des liens avec Israel ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 juin 2010, 13:13:00

La condamnation internationale est quasi-unanime. On peut donc penser que l'attaque israelienne était plus que disproportionnée.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 juin 2010, 13:41:00

keserasera a écrit : Quelle horreur !

Ces méchants soldats de Tsahal abordant ces gentils pacifico-humanistes qui ne venaient qu'apporter quelques couches culottes et des médicaments aux malheureux Palestiniens (du Hamas, pas les autres) affamés par le blocus dans leur ghetto désert de Gaza !
Ils étaient...750 les P-H, sur leur raffiot ! C'est plus un bateau d'aide humanitaire, c'est un paquebot de tourisme !
Méchante provocation de gauchistes attardés qui se foutent des Palestiniens comme de leur premier biberon.
L'aide humanitaire n'est pas concernée par le blocus ! Tous les jours des centaines de camions circulent d'Israël vers Gaza, d'Egypte vers Gaza apportant des médicaments et des produits de première nécessité. Mais les imams du Hamas n'en ont que foutre ! Eux ce qu'ils veulent -en plus du fric de ces c... d'occidentaux- c'est rayer Israël de la carte...

Allez vous enfin comprendre ça ?
Au vu des évènements, j'espère effectivement que ces c... d'israéliens finiront par être rayés de la carte. Quand on se comporte de cette façon, c'est tout ce que l'on mérite.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 01 juin 2010, 13:57:00

on voit clairement ici les soldats humanitaires israéliens attaqués par les islamistes lorsqu'ils viennent récupérer les dons de la communauté internationale au peuple d'Israël.



bref, les israéliens ont été injustement attaqués alors qu'ils venaient simplement récupérer l'aide humanitaire pour la distribuer aux populations en détresse.

en outre, sur les vidéos on voit que les terroristes islamiques avaient des armes et des masques à gaz.
on ignorait que cela fit partie de l'équipement du matelot, avec le gilet de sauvetage.
ils avaient donc bien préparé leur coup.

Image
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 juin 2010, 15:07:00

Avant de s'enflammer et se lancer des fions à travers la figure, lisez cet article d'un journaliste palestinien - non-islamiste et opposé au Hamas - à propos de cet évènement. C'est très instructif ! Bon il manque la fin car c'est un article payant mais avec ce copier/coller on comprends bien la position du journaliste, position qui d'après lui est assez majoritaire désormais à Gaza.


Ils ont eu ce qu’ils étaient venus chercher (info # 013105/10) Version imprimable
Analyse
lundi, 31 mai 2010

Par Sami El Soudi

Ismaïl Hanya, le chef du Hamas à Gaza, n’aurait pas pu être plus clair, hier, lors d’une harangue, en annonçant que si la flottille parvenait à Gaza, ce serait un grand succès pour le Hamas ; et si elle était interceptée par la marine israélienne, ce serait un succès tout aussi important. Pour le leader islamiste, sa cause était gagnante dans tous les cas de figure.

Disons les choses les plus importantes, celles qui permettent de comprendre une situation : il n’y a aucune pénurie dans le califat, ni de denrées de base, ni de carburant, ni de matériel médical, pas plus que de biens de consommation courants, qui ne sont pas de première nécessité.

Le ferry turc Mavi Marmara transportait 10 000 tonnes d’aide humanitaire et de matériaux divers vers la Bande. Israël a, de son côté, acheminé des millions de tonnes de marchandises vers la même destination, permettant ainsi à une population d’un million trois cent mille personnes de vivre correctement depuis janvier 2009 jusqu’à présent.

L’Egypte et Israël, et non pas Israël uniquement, ont décidé d’un blocus sur l’approvisionnement des marchandises permettant de confectionner des armes ou des constructions fortifiées à usage militaire.

Les matériaux nécessaires à la construction ne sont pas sujets à l’embargo, mais ils sont livrés par projet, selon une quantification préalablement établie.

L’Egypte a interdit tout transit de militants pro-islamistes par son territoire, après que les membres d’une caravane maritime précédente, autorisés à débarquer à El-Arish dans le Sinaï, y ont déclenché des émeutes, coûtant la vie à un policier.

Pour sa part, l’Etat hébreu permet et encourage la fourniture d’aide à Gaza, à la condition que le matériel soit débarqué et contrôlé dans le port d’Ashdod, avant d’être acheminé par routage vers la Bande.

Au vu de ces éléments, la flottille, qui battait pavillon turc, ne poursuivait aucun objectif humanitaire digne de ce nom. Comme ses instigateurs l’avaient annoncé dimanche, leur but réel consistait à forcer le blocus imposé au Hamas.

Certains observateurs se demandent aujourd’hui quelle est la raison qui a poussé les Israéliens à empêcher les six embarcations arraisonnées de se rendre à Gaza, avançant que l’enjeu ne valait pas l’écho médiatique très négatif suscité par leur appontage, ni les blessures et les morts infligées lors de l’opération.

A question claire réponse claire : le projet affiché par les perceurs de blocus, avec la bénédiction de la Turquie, de l’Iran, d’Al-Qaeda, du Hamas et des Frères musulmans, consistait, suite à cette mission, à établir un pont maritime continu avec Gaza. D’autres navires sont déjà en cours d’affrètement.

D’ailleurs, le "mouvement de la résistance islamique" n’a pas abandonné cette idée : en réponse aux événements de la nuit, le Hamas s’est adressé à tous les Etats qui participeront au Conseil extraordinaire des ambassadeurs de la Ligue Arabe.

Il les prie de fournir chacun deux paquebots, qui, ensemble, tenteraient prochainement, à nouveau, de forcer la claustration de Gaza.

Cette initiative n’a aucune chance d’aboutir, de nombreux pays arabes, comme l’Egypte, n’étant absolument pas prêts à participer à la propagande des islamistes.

Officieusement, et j’étais à la Moukata de Ramallah (siège du gouvernement de l’Autonomie Palestinienne) tôt ce matin pour le constater, comme dans beaucoup de capitales sunnites, on a vigoureusement applaudi à l’annonce de l’arraisonnement du convoi.

Officiellement, la démarche est fort différente : on s’efforce d’afficher la solidarité panarabe et d’utiliser l’isolement des Hébreux pour marquer des points sur le tableau des négociations. C’est ainsi, comble d’hypocrisie, que le Président Mahmoud Abbas a déclaré un deuil de trois jours sur les territoires qu’il dirige.

L’Autorité a également demandé à l'administration américaine une "intervention d'urgence pour mettre un terme aux crimes israéliens".

Ce soir, le cabinet palestinien se réunira et il pourrait bien décider de quitter les discussions de proximité.

Les personnes logiques demanderont quel lien peut exister entre l’abordage de la flottille et les négociations de paix. Je ne connais pas la réponse à cette interrogation ; je suis même porté à penser que la conduite desdites tractations face à un Israël isolé augmenterait la marge de manœuvre de l’Autorité. Mais il semble bien que je n’y entende rien aux fruits de l’intelligence supérieure de nos leaders.

Dans les couloirs de la Moukata, c’est le vrai délire : d’une part, c’est l’euphorie face à l’impossibilité du Hamas et de ses amis de briser le siège de Gaza.

Est-il encore besoin de rappeler que l’AP a été boutée hors de la Bande par un putsch sanglant réalisé par la "la résistance islamique" ?

Que tant que Gaza ne sera pas libérée de l’emprise islamiste, quel que soit l’état d’avancement des pourparlers avec Israël et l’Amérique, il sera matériellement impossible de déclarer l’indépendance d’un Etat palestinien. Ou alors, il faudrait déclarer deux Etats palestiniens, pour trois millions et demi de citoyens ?

Que, pas plus tard que la semaine dernière, le Hamas a encore passé par les armes des malheureux, jugés coupables, après des simulacres de procès, de collaboration avec Israël. En vérité, il s’agit d’une méthode propre à Hanya pour se débarrasser de sympathisants du Fatah et pour en terroriser d’autres.

Tant que le blocus se maintient, le Hamas n’est pas en situation de reconstruire la Bande et se trouve incapable d’asseoir définitivement son régime. Que le pont maritime s’instaure, et Hanya et Mashal n’auraient plus rien à faire d’Abbas et Fayyad, et pourraient repartir à la conquête de la Cisjordanie.

Pour ces raisons stratégiques vitales, l’intervention israélienne de cette nuit était absolument indispensable à l’AP, plus même qu’à Israël.

L’autre raison qui poussait à l’euphorie, ce matin à Ramallah, était la constatation de l’empêtrement international d’Israël, qui donnait des ailes à certains "poètes" de l’establishment palestinien. C’est qu’à la Moukata, on a pris l’habitude de détester tout le monde, à commencer par le Hamas, puis, dans l’ordre, Israël, l’Egypte, les Etats-Unis, les Russes et les Européens.

On se sent supérieur à tous. Plus fin... Au point d’entendre un ministre, cet après-midi, proposer une offensive diplomatique visant à exclure l’Etat hébreu de l’ONU. Un autre suggérait d’exiger que les Nations Unies imposent un embargo économique total à Jérusalem, et je vous préserve des idées plus farfelues encore que mes pauvres oreilles ont entendues aujourd’hui.

Jusqu’au coup de fil de l’officier de liaison israélien habituel, qui a passé le message à Abou Mazen suivant lequel, au cas où Ramallah tenterait de profiter exagérément de la situation afin d’augmenter la pression sur Jérusalem, Israël répliquerait par un très sérieux tour de vis.

Il semble que l’officier en question ait énuméré certaines des dispositions envisagées, car, après son intervention, j’ai trouvé les ministres pâles et calmés.

Il faut dire que les gringos [les Occidentaux. Ndlr.] avaient indirectement encouragé les digressions fantaisistes par la violence de leurs critiques de l’intervention des commandos israéliens. La palme en la matière revenant sans conteste à la baronne Catherine Ashton, la responsable des Affaires Etrangères et de la Politique de Sécurité de l’Union Européenne.

Mme Ashton a déjà réclamé par téléphone à son homologue israélien, Avigdor Lieberman, "une ouverture immédiate et sans conditions de Gaza".

J’ai un grand respect pour les dames et pour la noblesse, aussi me contenterai-je de poser trois hypothèses relativement à cette réaction : soit Mme Ashton est islamiste active, soit elle est antijuive, soit, encore, elle... n’occupe pas, au sein de l’Union Européenne, le poste correspondant à ses capacités.

Sinon, j’aimerais qu’elle explique en quoi le désenclavement du régime islamofasciste de Gaza servirait les intérêts de l’UE ou la paix du monde.

Un monde qui accepte avec une facilité déconcertante que les assassins du Hamas prennent des poses de victimes. Comme s’ils n’avaient pas mérité le tonnerre qui s’est abattu sur leur figure durant l’hiver 2008-2009. Comme si cette organisation avait une relation quelconque avec les espoirs de paix au Moyen-Orient. Comme s’il fallait l’aider à provoquer Israël et l’Egypte. Comme si cela aiderait à quoi que ce soit de la voir sortir triomphante de son encerclement salutaire.

Comme si la pénurie faisait réellement rage à Gaza !

Il faut que Mme Ashton et ses collègues des Affaires Etrangères de l’UE disent s’ils ont quelque notion de stratégie globale, ou s’ils mènent la politique extérieure de l’Union uniquement en fonction de considérants humanitaires. En tout cas, dès qu’Israël est impliqué.

C’est moi qui ai demandé à notre rédacteur en chef d’écrire l’article sur l’arraisonnement de la flottille des pseudos pacifistes et des vrais supporters du fanatisme islamiste.

Parce qu’en tant que Palestinien, je suis naturellement le plus directement concerné par cette affaire. Parce que ce lundi, j’ai honte de mon "gouvernement" et que je doute qu’il puisse jamais me procurer l’Etat dont je rêve et auquel j’ai droit, de mes frères arabes et de la simili-crédulité du monde à l’égard des terroristes.
http://www.menapress.org/
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Dantedu48
Messages : 75
Enregistré le : 09 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par Dantedu48 » 01 juin 2010, 15:41:00

J adore cette phrase :


 
Disons les choses les plus importantes, celles qui permettent de comprendre une situation : il n’y a aucune pénurie dans le califat, ni de denrées de base, ni de carburant, ni de matériel médical, pas plus que de biens de consommation courants, qui ne sont pas de première nécessité.

 a comparer avec l article du monde paru vendredi :


 
Les chemises moisies de Gaza

 
  Résumons, l état hébreu est accusé :

     -de crimes de guerre par l ONU,
     - Crimes contre l humanité..... toujours par l ONU (organisation proche du hamas peut etre ?)
   

 Et j éviterai d évoquer tout les réquisitoires de peronnages aussi illustre qu Elie wiesel sur les positions bellicistes de l état israelien.....

 Mais non, nul doute que ces braves soldats ont agis dans un souci de sécurité de l état hebreu et ces 19 morts sont la simple conséquence d une légitime défense façe à "militants islamistes" armés.........De bâtons.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 juin 2010, 15:54:00

1. La manière dont a été arraisonnée cette flotte turque n'est pas traitée par l'article que j'ai posté plus haut. De même que la politique colonialiste israélienne. Merci de ne pas tout mélanger sous le simple coup de l'émotion. Ici il est principalement question de la lutte mortifère entre les islamistes fascisants du Hamas et la population de Gaza qui subit au quotidien leur violence arbitraire.

2. Je n'ai jamais foutu les pieds à Gaza, je ne peux hélas pas constater par moi-même ce que ce journaliste résident à Gaza voit tous les jours autour de lui, à savoir que personne ne meurt de faim dans ce territoire. Ceci étant dit, il doit y avoir moyen de se renseigner sur ce thème.

3. Cet article est à peu près le seul qui soit intéressant de tous ceux que j'ai consulté aujourd'hui sur ce thème. Il essaye de présenter un panorama que l'on ne peut pas contempler par le petit bout de la lorgnette. Sa thèse est simple, c'est qu'Israël est nettement moins nocif pour Gaza que ne le sont les islamistes du Hamas. A priori je ne vois rien à opposer à cette thèse.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20367
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 01 juin 2010, 16:14:00

Si on se place du strict point de vue légaliste, Israël a visiblement abordé les navires en eau internationale, et c'est donc un acte de piraterie ou même une déclaration de guerre à la Turquie si on veut aller plus loin. Je me demande ce qui se passerait si des soldats français arraisonnait un navire Israélien dans les eaux internationales en tuant les gens à bord qui riposterait et en arrêtant les autres ?
Ceux qui dirigent ce pays sont des débiles mentaux, le temps de Tsahal l'armée légendaire est bien révolu...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Dantedu48
Messages : 75
Enregistré le : 09 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par Dantedu48 » 01 juin 2010, 16:24:00

Tu notera, Racaille que si ces enfoirés du hamas prospèrent ce n'est pas le fruit du hasard : sur un champs de ruine tu ne faits pas pousser des fleurs.

 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 juin 2010, 16:30:00

@ golgoth : La condamnation des méthodes de Tsahal me semble être légitime, bien que je n'y connaisse rien en droit international. D'après ce que j'ai compris il faut des conditions très particulières pour qu'un Etat ait le droit d'arraisonner un bâtiment croisant dans les eaux internationales. Genre trafic de drogue, piraterie, etc. Là ce n'était clairement pas le cas !

Néanmoins, toujours d'un point de vue légaliste, la flotte turque aurait du suivre la voie normale plutôt que de forcer un blocus militaire. Le port d’Ashdod aurait été une destination plus diplomatique que Gaza. A moins que le but réel de cette entreprise ne soit pas de venir en aide au palestiniens ?

@Dante : Comprendre les causes ne signifie pas les admettre pour autant. Les palestiniens de Gaza ont misé sur le mauvais cheval de la même manière que les français ont misé sur Sarko en 2007. Ces deux peuples disposent théoriquement du même droit à l'erreur historique.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 juin 2010, 17:33:00

Méfiance quand même, la Metula News Agency (Mena) est d'une crédibilité assez discutable et tient plus de l'officine de propagande que de l'agence de presse. Entre autres, ils mènent depuis des années une campagne contre Charles Enderlin pour le décrédibiliser suite à l'affaire Al-Durah. Là en l'occurrence l'article n'exprime que l'opinion de son auteur. J'accorde plus de crédit à l'article du Monde (régulièrement accusé d'antisémitisme par la Mena) que je m'apprêtais à poster ici avant de voir que Dantedu48 m'avait devancé.

Quant à la légalité de l'abordage, il s'agit d'un cas extrêmement complexe du point de vue du droit maritime. J'ai pu suivre un tweetclash (controverse sur Twitter) assez long et documenté hier à ce sujet, et il semblerait que la Marine israélienne soit dans son droit pour ce qui est de l'abordage. Pour l'utilisation d'armes à feu j'en suis moins sûr.

Le but de cette flotte était bien évidemment symbolique, à savoir forcer le blocus. Ils n'acheminaient pas d'armes puisque la cargaison avait été contrôlée à Chypre et qu'un approvisionnement en mer parait peu probable (les services de renseignement avaient certainement cette flotte à l'oeil, sans compter les éventuelles infiltrations). D'ailleurs s'ils étaient armés, ils s'en seraient servi lors de l'abordage plutôt que d'utiliser des barres de fer et des lance-pierres. Mais même symbolique, cette action était inacceptable pour Israël et cette intervention était logique. En revanche j'ai du mal à comprendre pourquoi ils n'ont pas plutôt choisi d'immobiliser les navires par d'autres moyens, comme de saboter les hélices, au lieu de cette intervention bâclée en pleine nuit ?

Bref, les vrais vainqueurs sont le Hamas, qui sont déjà les premiers bénéficiaires du blocus par le monopole de l'économie et les taxes qui en résultent. On est dans une situation similaire à celle de la lutte contre le trafic de drogue : les trafiquants sont les premiers bénéficiaires de la prohibition.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 juin 2010, 17:47:00

Pour moi c'est clair :
- Israel et hamas : aussi débiles les uns que les autres.

- Un accessit pour tsahal pour son acte de lacheté

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 juin 2010, 17:51:00

Je ne suis bien entendu pas un expert du Moyen Orient. j'ai par contre remarqué qu'aucune source ne peut prétendre à l'objectivité sur ce sujet. Mena ne fait évidemment pas exception à cette règle pratique. Personne ne communique de manière neutre en cas de guerre.

D'accord avec ta conclusion. C'est ce que je reproche aux médias que j'ai consulté depuis hier sur ce thème, ils ne font mention que d'une opposition frontale entre palestiniens et israéliens alors qu'il s'agit en réalité d'une danse à trois entre israéliens, Fatah et Hamas. Les palestiniens opposants au Hamas qui se font tabasser par ses sbires, voir exécuter sommairement, je me demande qui ils détestent le plus en fin de compte...

Cet après-midi j'étais d'astreinte à la maison alors j'ai mis les chaines d'infos pour voir ce qu'on y dit. Tout le monde est sur les dents, Fillon joue son acte à l'assemblée, Ok mais on voit bien qu'il n'y a que de la passion (triste) dans tous ces débats.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré